Les premières parties, c’est un peu comme quand on fait l’amour pour la première fois avec un homme. On sait pourquoi on est venu, mais on ne sait pas si cela va rimer avec plaisir ou fuir. Comme je suis une femme chanceuse, j’ai souvent eu de jolies premières fois, tendres, douces et désirables, en amour, comme en concert.

Il y a quelques mois, accompagnée de l’espiègle Alexandra, j’étais allée au Trianon pour entendre chanter Daphné Cette chanteuse est exceptionnelle, je vous la recommande de toute urgence. Sa douceur, sa poésie, son humilité est enivrante …


*Apparté : Cher Monsieur de ce clip …Qui était dans la salle … Comment ai-je pu te râter ? Juste un mot pour te dire que je suis CÉLIBATAIRE donc je suis toute disposée à être aimée par toi. Et même que si entre temps, je rencontre quelqu’un, saches que pour toi je serai toujours CÉLIBATAIRE. Et puis mon amoureux on lui chantera « dis-lui toi que je t’aime » de Vanessa Paradis, il comprendra, et on s’aimera tout ça tout ça…

 C’est alors que je m’apprêtait à me délecter de ce concert, qu’est apparue une femme au charisme incontournable pour assurer la première partie de cette soirée. Je l’ai regardé prendre place. Elle a chanté l’amour, ses espoirs, ses peurs, ses désillusions. J’ai adoré. Elle s’appelle Céline Mastrorelli. Elle tweete aussi avec un humour bien douteux (ça doit être lié au prénom). Parce que les médias ne diffusent pas assez ces artistes là, je vous laisse la découvrir :

Pour mieux la découvrir filez sur : son myspace – son site – sa page fan Facebook – son Twitter.