Comment avoir les jambes tatouées et pouvoir changer d’avis ?

L’idée d’un tatouage m’a toujours plu. Je lorgne régulièrement sur quelques tatoueurs, je commence à affectionner certains styles. Si j’avais jadis envie d’un tattoo discret et sans couleur, j’ai maintenant envie d’une pièce sur les bras ou les jambes et colorée à souhait. Je pense que je peux remercier les femmes qui font du burlesque que j’ai croisé ces dernières années. Quoi qu’il en soit, je ne me suis pas (encore) lancée et pour pallier à ce désir, j’ai trouvé une option temporaire.

Piste 1 : les collants tattoo des collections éphémères.

Je fais toujours mes emplettes comme si je partais à la chasse aux trésors. Je plonge le regard, concentrée, sur ce qui pourra me plaire et être original. Ce jour-là était un jour de bonne pioche puisque qu’en fouillant chez Dim, j’ai trouvé des collants Art & Mod (apparemment de la collection 2009) issus d’une collaboration avec des élèves de l’école d’arts appliqués Duperré.

Bien évidement j’ai choisi un modèle d’inspiration tatoo old school. Avouez quand même que c’est plus joli pour faire un hold up. Le seul soucis c’est que cette superbe collaboration est une collection éphémère. Impossible de les retrouver aujourd’hui. Mais ils m’en reste quelques uns disponibles sur la partie vide-dressing de ce blog.

Autre bémol Dim, ne mentionne pas le nom du créateur des collants. Il est dommage de mettre en avant, une marque, une école en oubliant que le visuel est surtout né de l’esprit d’un étudiant brillant …

Piste 2 : les marques qui font des collants tattoo toute l’année.

Je vous rassure d’autres fabricants ont eu la bonne idée de faire des collants imprimés tatouage. C’est notamment le cas de la société écossaise : Be Baroque. J’ai eu les miens à Londres chez Liberty. Le prix de leurs collants environ £39,95