Il ne faut jamais titiller mon côté « tentons l’aventure ». Aujourd’hui, je vous emmène à la découverte d’une expérience passionnante : les vertus de l’oignon. Comment ça, ça fait pas rêver ? Et comment en suis-je arrivée là ? C’est simple, hier Stéphane, l’un de mes contacts Facebook a publié une vidéo vantant les vertus médicinales de l’oignon posé à même la peau (que de sensualité dans cet article). Le principe : dormir avec des rondelles d’oignon dans ses chaussettes pour obtenir des bénéfices sur sa santé. Ca a attisé ma curiosité, j’ai sauté le pas !

Les promesses de l’opération commando « oignon chaussettes » :

L’application de l’oignon par voie topique permettrait d’obtenir plusieurs bénéfices :

  • Absorption des toxines. L’acide phosphorique pénètrerait dans les voies sanguines et aiderait à purifier le sang.
  • Elimination de certains germes et les bactéries.
  • Stimulation du système nerveux de la voûte plantaire par acupression.

La réalisation de la cohabitation « pieds oignons chaussettes » :

Je suis seule ce soir du coup, je tente l’expérience. Me voilà avec mon oignon. J’en coupe deux généreuses rondelles. Quelques minutes plus tard, je suis assise à même le sol dans la salle de bain, avec deux bandes de gaze pour faire tenir mes oignons. Je regarde le résultat, mes pieds ressemblent à deux momies. C’est super, j’ai toujours adoré l’Egypte ancienne. Le chat vient me voir, puis il rebrousse chemin à cause de l’odeur. J’hausse les épaules, hors de question de me laisser décourager par son attitude. Là, j’enfile des chaussettes de tennis basses. J’avais déjà perdu 5 points de sexitude avec les oignons, 2 points avec les bandelettes, là, je perds 7 points d’un coup sur une échelle de 1 à 10. Je suis donc à -4. Pas grave, je serai sexy, une autre fois.

Je me couche tranquillou en priant pour que mon matelas ne sentent pas l’oignon à vie. Puis le téléphone sonne, une amie m’appelle. Du coup, je me relève pour me faire un thé, mais … J’ai toujours ma mixture sous les pieds. Je réalise alors brutalement, que j’ai découpé une rondelle plus grosse que l’autre. Ce qui déséquilibre complètement ma façon de marcher, au profit d’une déambulation chaloupée. Je me demande si je récupère des points sur l’échelle de la sexitude grâce à ce déhanché torride. Le public, me répond que non.

Mon avis sur cette expérience de l’extrême :

  • Mettre de l’oignon dans ses chaussettes auraient des bénéfices sur les points d’acupression. Bon perso, je n’y crois pas. Quand je fais de l’acupression sous forme de massages médicinaux chinois chez Lanqi, je peux vous dire que la pression je la sens. Là, on va plus parler de la caresse de l’oignon. C’est un genre nouveau qui à mon avis ne joue que très peu sur la stimulation de la voûte plantaire.
  • A la suite de l’expérience, vos chaussettes vont sentir l’oignon : affirmatif.
  • Mon constat : j’ai super bien dormi et je me sens vraiment en forme. Mais on ne saura jamais s’il y a un lien de cause à effet !

Si vous avez d’autres informations sur le sujet, mettez-les en commentaires :)