Parce que ça faisait un bail que je n’y étais pas allée, et que je ris toujours autant devant ce site, voici des morceaux choisis de VDM, :

Toujours garder la foi :

Aujourd’hui, en plein repas de famille, ma copine lâche que ce qui lui a plu chez moi, c’est mon émouvant côté « dragueur merdique » à la Jean-Claude Dusse. Comme quoi, sur un malentendu, ça peut marcher.

Se rappeler que « verba volant scripta manent » :

Aujourd’hui, ma copine m’a envoyé une offre de séjour par e-mail. Je lui ai répondu que « Foufounette avait intérêt à être en forme ! » Sauf qu’au lieu de répondre à ma copine, j’ai répondu à l’e-mail du site. La société m’a renvoyé un e-mail pour me dire qu’ils avaient tous bien rigolé

Aujourd’hui, après des semaines de complicité avec mon boss, je lui donne timidement mon numéro, griffonné sur un bout de papier. Plus tard dans la soirée, échange de SMS un peu chauds avec ledit boss. C’était en fait la femme de ménage, lesbienne, qui avait récupéré le papier dans une poubelle.

Casper est mon ami ...

Aujourd’hui, dernier cours de conduite avant l’examen. Après un créneau que j’estime très réussi, je passe vivement la tête par la fenêtre pour considérer la distance entre ma roue et le trottoir. La vitre était fermée, le moniteur a fait ce qu’il a pu pour étouffer son rire.

Même le cap de l’intimité passée, un peu de classe est toujours bienvenue :

Aujourd’hui, quand mon copain m’a fait un cunni, il n’a rien trouvé de mieux que de me dire : « C’est marrant, avec tes poils, j’ai l’impression de me brosser les dents.

Oui, j’ai un nom qui …

Aujourd’hui, tous mes potes se sont foutus de moi parce que j’ai bu la tasse à la mer. Je m’appelle Moïse.

Aujourd’hui, pour la énième fois, un de mes e-mails n’est jamais arrivé à son destinataire. Raison : les filtres antispam. Je m’appelle Vincent Coquin.

Bien vérifier l’humour d’un homme, avant de s’engager avec :

Aujourd’hui, je me promène avec mon mari et je croise un de mes patients (je suis infirmière libérale). J’explique rapidement à mon mari que je le soigne pour une amputation d’un orteil. Nous le saluons et mon mari, ne sachant pas quoi dire, lui lance un : « Alors, ça repousse ? »

Pour l’humour des enfants, on peut rien faire :

Aujourd’hui, chez le médecin avec mon fils de quatre ans, c’est le moment de le peser. Le médecin lui dit qu’il devient fort et qu’il faut continuer de bien manger. « Même quand maman fait des cailloux noirs avec des bêtes dedans ? » Regard interrogateur du médecin. Des moules, votre honneur.

Les méandres de la communication :

Aujourd’hui, je fais du shopping seule. J’essaie une robe un peu décolletée dans le dos avec un bouton à l’arrière, mais je n’arrive pas à l’enlever. Je demande donc de l’aide à un vendeur et lui dis : « Vous pouvez me l’ouvrir, s’il vous plaît ? », en lui montrant mon dos. Il a ouvert mon soutien-gorge.

Une alimentation variée permet de garder un bel équilibre :

Aujourd’hui, mon frère arrive en suçant une cuillère et me dit : « C’est gore, y a des poils dans le miel ! » Il venait d’engloutir la moitié de la cire à épiler que j’avais rapportée du Maroc.