Il y a ces films qui tombent à pique. Des contrariétés, des choix à prendre, une fatigue générale se présentent dans votre vie et vous vous dites : et si j’allais au ciné ?

Ce soir était un soir comme ça. Après quelques mouvements de roue, j’ai attaché mon vélo, et je me suis engouffrée dans cette salle noire pour y découvrir le film Imogène.

Imogène est une comédie débutant par un personnage en pleine crise. Imogène est une femme qui a autant de talent que de doutes. Alors qu’elle pense avoir atteint plusieurs objectifs dans sa vie, tout s’écroule. Son petit ami parfait la quitte sans qu’elle n’ait rien vu venir. Elle se noie dans le chagrin se rendant compte que ses amies ne sont que poussière et que son petit ami a autant d’empathie pour elle que Christine Boutin pour les revendications homosexuelles.

La dépression faisant mauvais ménage avec la productivité et la créativité, elle est licenciée de son poste de journaliste. La voici donc contrainte de retourner sur les lieux de son enfance auprès de tout ce dont elle a en horreur : sa ville natale, son passé, sa mère excentrique et son potentiel qu’elle n’a pas su exploiter.

Le jeu des acteurs est juste, et on plonge de suite dans ces portraits pittoresques. Bien évidemment sous des dehors humoristiques et sous des reproches acides, on se rend compte que les différents personnages font comme nous tous : ce qu’ils peuvent avec la réalité. Les façons d’aimer sont différentes, les prises de position par rapport aux épreuves de la vie aussi.

Le film Imogène (Girl most likely) pourrait se résumer à trouver sa propre liberté. En laissant tomber son armure, en élargissant ses angles de vue, et en écoutant davantage ses envies que ses peurs.

Voilà, un bien chouette petit film que je vous conseille.

 

  • Titre : Imogène (Girl most likely)
  • Acteurs : Kristen Wiig, Darren Criss, Matt Dillon, Annette Bening, Christopher Fitzgerald
  • Réalisateur : Shari Springer Berman, Robert Pulcini
  • Date de sortie: 7 aout 2013 (1H43)