Le stress nous cause parfois des petits désagréments. En général, on passe par une phase « j’m’en balance, j’suis plus fort que le stress ». Puis on tombe malade et là, on fait moins le malin.  Comme, je faisais moins la maligne, je me suis décidée à appeler un médecin généraliste mais avec une spécialité que je voulais découvrir : l’acupuncture.

Me voilà donc à vélo, en route pour mon premier rendez-vous pour mettre un terme à cette dynamique de stress. Autant vous dire que je suis restée dans cette thématique sur le trajet puisqu’un charmant couple d’automobilistes m’a lancé un : « PUTE !!  SALOPE !! ». Car, ils ont dû attendre 10 secondes pour que je puisse tourner. Pourtant j’avais mis mon clignotant : bras tendu à 90°, aisselles fraîchement épilées … Bref, j’étais dans mon bon droit. Je leur ai lancé un « WISIGOTH !! », mon insulte préférée qui suscite chez ce genre d’individu une lueur dans l’oeil à mi-chemin entre la rage et la débilité profonde.

Quelques minutes plus tard, me voilà quasi nue-comme un ver, ok en sous-vêtement, assise sur la table d’auscultation.

Dans le but de me planter des aiguilles le long de la colonne vertébrale, la doctoresse m’a alors demandé de faire le dos rond. Et là, et là, et là … Vous savez tous ces moments pendant lesquels vous vous êtes dit « je devrais refaire des abdos » ? Et bien, je peux vous assurer qu’en position assise avec le dos bien arrondi, le poids du Nutella vous le sentez bien et que ça vous motive comme jamais pour en faire.

Une fois les aiguilles plantées dans le dos, elle m’a dit « vous allez vous allonger sur le dos ». Là, j’ai d’abord pensé « on l’a perdue ». Puis je me suis dit, je vais attraper ma chaussure et tenter de la frapper avec, mais … j’avais des aiguilles dans le dos. J’ai donc opté pour une autre tactique et ai tenté de feinter. « Et si, je me couchais sur le côté comme ça, on serait bien non ? ». Elle m’a regardée fixement, j’ai compris que ma tentative de négociation avait échoué, je me suis retrouvée allongée sur le dos.

Elle m’avait dit, vous allez voir, vous aller vous détendre. J’avais une 20aine d’aiguilles réparties sur l’ensemble du corps. Là aussi, j’ai songé à tenter de la frapper avec ma chaussure, mais la réalité de ma situation fort délicate m’a rattrapée. Et aussi incroyable que ce soit, effectivement au bout de quelques minutes l’ensemble de mon corps s’est détendu.

Bref, je suis ravie de ma séance et j’en ai repris une autre. Mais je garderai mes chaussures près de moi …

PS : comme j’ai choisi un médecin généraliste (en zone 1), la 1ère consultation est entièrement remboursée par la sécu et les suivantes le son partiellement.