Les aléas de la rupture amoureuse

scrabble_grande

On pense toujours que les transformations de la vie sont le fruit d’un long travail. Je pense que non. Je pense qu’une phrase peut te faire prendre conscience en quelques secondes que là, juste là, maintenant toute ta vie va changer.

Il y a 3 ans ma vie à changé en 3 mots : « cancer du pancréas ». J’aurais préféré que ces mots me concernent mais non, ils étaient adressés à ma mère. Je venais de comprendre en un instant que ma mère n’était pas une licorne. Qu’elle n’était pas immortelle. 4 mois plus tard, je l’embrassais de tout mon coeur pour mon anniversaire, dans sa chambre de l’unité palliative. Elle rendit son dernier souffle 3 jours plus tard.

Il y a 3 jours en une phrase, j’ai compris que j’avais consacré 2 ans et demi de ma vie à un homme qui ne me donnerait rien. Il est sympathique, je l’aime, nous nous aimons, nous rions fort, nous faisons l’amour comme des petits fous, mais cette relation est comme un corps stérile. Alors parfois, il faut savoir partir.

En une phrase, tu te chopes un putain de mot désagréable : la rupture. La rupture amoureuse c’est comme une cicatrice boursoufflée : ça colle à la peau, c’est moche, c’est gênant, parfois ça gratte, et souvent ça fait rudement mal. Comme un bonheur n’arrive jamais seul, en général ça arrive quand tu as des soucis d’argent (big up à l’URSSAF qui doit me rendre de l’argent depuis début octobre) et que tu n’as plus de missions. C’est vrai que rompe sans argent et sans travail, c’est un peu ce dont tout le monde rêve. Si Dieu existe, le moment venu, j’aurai deux trois mots à lui dire.

Alors bien sur, j’ai utilisé l’arsenal propre à l’univers de la rupture amoureuse :

  • J’ai chouiné sur mon lit (j’ai arrêté quand mon regard a croisé le regard blasé du chat).
  • J’ai réalisé que tous les soucis de la vie pouvaient être résolus par UNE solution : les crêpes au chocolat. Que bien entendu, j’ai faites en pyjama avec les cheveux en pagaille et le teint terne.
  • J’ai regardé des comédies romantiques (Canal play infinity, pas merci).
  • J’ai re-chouiné. Le chat a été re-blasé. J’ai arrêté.

 C’est là, que j’ai décidé de réagir et que j’ai commencé à faire la liste de tout ce que je pouvais faire pour retrouver la pêche dans ces moments-là. J’ai commencé par …

15 Responses to “Les aléas de la rupture amoureuse”

  1. Mademoiselle & Chocolat

    Tu n’as rien fait du tout, tu as tout simplement continué..
    Continuer à avoir la pêche, continuer à être belle, à avancer, à avoir des projets, à te dépasser…
    Milles cœurs

    (je t’appelle demain)

    Répondre
  2. Eric

    Certes une phrase peut te faire prendre conscience en quelques secondes que là, juste là, maintenant toute ta vie va changer.
    Mais je crois qu’elle arrive après un – long ou pas – travail de maturation, même inconsciente.
    J’espère que la crêpe était à la bonne pâte à tartiner…

    Répondre
  3. Benoit

    Alors pour les amours et donc les ruptures amoureuses je ne suis pas du tout mais alors pas du tout de bons conseils (vu le nombre de mois, pour ne pas dire années, que je suis celib)… Par contre côté crêpes je m’y connais grave vu que je suis maître crêpier et que j’ai une crêperie donc là je te rejoins à fond mais pour moi c’est plus sauce au chocolat ou caramel au beurre salé (le tout maison évidement). Et une petite (douzaine) de crêpes ça rebooste à fond :)
    Bon courage et si tu veux partager une crêpes fait moi signe ;)

    Répondre
    • TheCélinette

      Benoit,

      Tu as complètement raison. J’ai oublié les vertus thérapeutiques de la crêpes au caramel au beurre salé. Je vais tenter l’expérience au plus vite !

      Répondre
      • Benoit

        Pas compliqué à faire ce caramel.
        J’en fais 3 kg tous les 4/5 jours l’été :D (à la fleur de sel de l’île d’Oléron vu que j’habite sur cette île)

        Répondre
  4. Olivia

    Hannnnn je plussoie pour les caramels au beurre salé!!!J’ai soigné mon humeur chafouine de dimanche aux pancakes au caramel beurre salé…C’était divin…Et ça aide bien! ;))
    Je t’embrasse ma belle et je partage les propos de Mademoiselle & Chocolat!
    (Ben oui moi aussi j’ai envie que tu dises que tu m’aimes… ;))) )

    Répondre
  5. Nathalie L

    Ma chère Célinette!!

    J’ai commencé à te lire, il y a à peu près 3 ans et je me rappelle d’avoir versé des larmes lorsque ta maman est partie et j’ai été heureuse quand tu as commencé à écrire sur l’homme et les relations amoureuses…mais là pour ta rupture, je ne vais pas chouiner avec toi (jdis pas non pour les crêpes au chocolat!), non pas que je ne partage pas ta peine (au contraire c’est tellement douloureux les ruptures!) mais parce que j’ai envie de te dire merci pour tes billets et dans ces moments là, c’est bien de se rebooster (mais pas de se faire mal).
    Donc, pour avoir la pêche (crois en la célibataire endurcie qui a passé des grands moments de coup de blues à regarder les comédies romantiques et à chouiner devant ma télé. A la différence de toi, je n’ai pas de chat qui me regardait d’un air blasé donc rien ne me faisait arrêter de chouiner!!^^) Donc pour avoir la pêche, on commence par se faire plaisir, juste pour soi, à prendre le temps, à profiter d’une certaine liberté, à apprécier le moment présent!!! A se dire qu’on est bien, que les larmes, c’est bon pour se nettoyer les yeux, qu’il en faut de temps en temps et puis un truc que j’aimais bien faire, c’est mettre de la musique et danser comme une dingue! Bon, j’imagine la tête de ton chat!! Comme je l’ai dit plus tôt, j’ai pas de chat pour me regarder bizarrement!!!
    Bref, je ne sais pas si ça va t’aider (et je pense que tu es assez forte pour rebondir!!) mais je suis de tout coeur avec toi!!!!!
    Bisous

    Répondre

Laisser un commentaire

Basic HTML is allowed. Your email address will not be published.

Subscribe to this comment feed via RSS