scrabble_grande

On pense toujours que les transformations de la vie sont le fruit d’un long travail. Je pense que non. Je pense qu’une phrase peut te faire prendre conscience en quelques secondes que là, juste là, maintenant toute ta vie va changer.

Il y a 3 ans ma vie à changé en 3 mots : « cancer du pancréas ». J’aurais préféré que ces mots me concernent mais non, ils étaient adressés à ma mère. Je venais de comprendre en un instant que ma mère n’était pas une licorne. Qu’elle n’était pas immortelle. 4 mois plus tard, je l’embrassais de tout mon coeur pour mon anniversaire, dans sa chambre de l’unité palliative. Elle rendit son dernier souffle 3 jours plus tard.

Il y a 3 jours en une phrase, j’ai compris que j’avais consacré 2 ans et demi de ma vie à un homme qui ne me donnerait rien. Il est sympathique, je l’aime, nous nous aimons, nous rions fort, nous faisons l’amour comme des petits fous, mais cette relation est comme un corps stérile. Alors parfois, il faut savoir partir.

En une phrase, tu te chopes un putain de mot désagréable : la rupture. La rupture amoureuse c’est comme une cicatrice boursoufflée : ça colle à la peau, c’est moche, c’est gênant, parfois ça gratte, et souvent ça fait rudement mal. Comme un bonheur n’arrive jamais seul, en général ça arrive quand tu as des soucis d’argent (big up à l’URSSAF qui doit me rendre de l’argent depuis début octobre) et que tu n’as plus de missions. C’est vrai que rompe sans argent et sans travail, c’est un peu ce dont tout le monde rêve. Si Dieu existe, le moment venu, j’aurai deux trois mots à lui dire.

Alors bien sur, j’ai utilisé l’arsenal propre à l’univers de la rupture amoureuse :

  • J’ai chouiné sur mon lit (j’ai arrêté quand mon regard a croisé le regard blasé du chat).
  • J’ai réalisé que tous les soucis de la vie pouvaient être résolus par UNE solution : les crêpes au chocolat. Que bien entendu, j’ai faites en pyjama avec les cheveux en pagaille et le teint terne.
  • J’ai regardé des comédies romantiques (Canal play infinity, pas merci).
  • J’ai re-chouiné. Le chat a été re-blasé. J’ai arrêté.

 C’est là, que j’ai décidé de réagir et que j’ai commencé à faire la liste de tout ce que je pouvais faire pour retrouver la pêche dans ces moments-là. J’ai commencé par …