Le sujet n’est pas grave, mais il n’en reste pas moins agaçant. Dimanche 27 janvier, je suis allée avec des amis à l’Institut du Monde Arabe, pour y découvrir leur exposition consacrée aux « Mille et unes nuits ». La guide conférencière était passionnante, l’exposition intéressante, je vous recommande d’y aller.

Le timing était parfait puisque notre visite terminée, la manifestation en faveur du mariage pour tous passait devant l’IMA. Mon couple d’amis m’a proposé de monter sur la terrasse panoramique. Et là devant l’émotion de ce cortège en faveur de l’égalité, j’ai voulu immortaliser cet instant en faisant une photo que j’ai diffusée sur mon compte Instagram, puis sur Facebook et enfin plus tard (soucis de réseau) sur Twitter.

2394268038

N’étant ni influente, ni célèbre, ni photographe, les clichés de ma vie personnelle n’intéressent en général pas grand monde hormis mes proches et mes lecteurs. Sauf que dans la soirée une amie m’a dit « tiens tu as la même photo que Morandini ». Me disant qu’elle fait erreur, et qu’elle doit confondre avec la photo d’une autre personne, je vais regarder la timeline du journaliste, sans grande conviction. Et voilà ce que je découvre :

866295523

Dame Clotilde Courau a partagé ma photo. Soit, elle est sur les réseaux sociaux, c’est un peu le but. Mais au lieu de me retweeter, elle a hébergé ma photo sous pic.twitter et a oublié de préciser que le cliché n’était pas d’elle, laissant (volontairement ou involontairement) penser qu’elle en était l’auteur. De nombreux followers l’ont félicité. Elle n’a évidemment pas réagi.

Bien qu’ayant contacté via Twitter Mr Morandini et Mme Courau, je n’ai reçu aucune réponse. Ce matin, dans son article consacré au mariage pour tous, Rue89 publie le tweet de Mme Courau et la félicite pour ce cliché. Des personnes que j’ai contactées seule la rédaction de Rue89 et l’association STOP Homophobie (et non pas homéophobie comme je viens de le dire à un ami…) ont réagi et m’ont crédité.

333691345

Quand on est dans une thématique comme celle de l’égalité, il serait bien quand on a la possibilité de connaître l’auteure d’une photo (ce qui était très facile en l’espèce) de la mentionner et de lui demander une autorisation. Ca ne coûte rien et ça s’appelle le respect.

EDIT : Lundi 28/01 vers 21h :  Mme Clotilde Courau répond, pas directement à l’un de mes tweets mais à un internaute qui lui précise qu’il est très moyen de recevoir des louanges pour un travail qui n’est pas le sien. La réponse :

2691304482

Plus important, elle a aussi RT mon article. L’affaire est close, mais cela me donne sans doute une nouvelle idée : proposer une formation sur les fondamentaux des réseaux sociaux aux célébrités ;)

PS : si vous avez vu ma photo sur d’autres sites n’hésitez pas à me le dire. Merci par avance.

Un grand merci à ceux qui avait diffusé ma photo sans crédit ou avec celui de Mme Courau et qui m’ont gentiment contactée pour me demander l’autorisation et me créditer :)