Je l’ai rencontrée, il y a plusieurs années, lors d’un job d’été en Suisse. Nous avions bossé dur pour un contrat pour l’école hôtelière de Lausanne. Mais nous avions aussi bu un cognac face au lac, dans une délicieuse brasserie (le repos du guerrier). Elle m’avait bluffée par son énergie, vraiment. Elle voulait faire le tour du monde et rien ne l’arrêterait. Elle l’a fait.

Quelques années plus tard, j’ai appris pour l’accident. Je me suis demandée comment ce bout de femme à l’énergie débordante allait appréhender sa nouvelle vie en fauteuil (elle, qui ne tenait pas en place). J’ai rapidement découvert, que sa détermination n’allait pas être entachée par un peu de métal et des roues. Quand je la regarde, je réalise qu’elle a fait un milliard de choses de plus que moi. Ca me bluffe toujours autant, et ça me fait réfléchir.

Aujourd’hui, elle a un projet, celui qu’on lui lance des défis. Elle me mérite car elle est porteuse d’un vrai message, qu’elle dépasse ses limites et qu’avant tout, c’est une adorable personne. Je vous demande d’avoir le clic sympa et de voter pour elle (avant le 9 février, je sais c’est court). Merci de partager à fond, cet article :)

Lien pour voter : TVL4B

« Passionnée de voyages depuis toute petite j’ai décidé, à la fin de mes études, de prendre une année sabbatique pour faire le tour du monde. Après avoir parcouru une bonne partie de l’Océanie et l’Asie du Sud Est, je suis rentrée en France dans l’idée de repartir explorer le continent qui me faisait le plus rêver : l’Amérique Latine. Lors de mon escale parisienne j’ai été victime d’un grave accident qui m’a rendue tétraplégique incomplète coupant court à mon projet latino-américain. C’est alors un tout autre voyage qui s’est offert à moi : la découverte du monde du handicap, aussi dur que riche à appréhender. Cinq ans plus tard j’ai, plus que jamais, l’envie de réaliser ce rêve mais surtout de le partager en impliquant ceux qui le souhaitent à ce projet. C’est ainsi qu’est venue l’idée du « guide virtuel commandé ». L’objectif est de traverser l’Amérique Latine, si possible en 4×4 adapté à la conduite manuelle, avec le but de réaliser les défis lancés par les internautes/spectateurs et leur permettre ainsi de participer à l’aventure.

Aller à la rencontre de l’autre, échanger sur nos différences quelles soient culturelles, sociales, physiques ou générationnelles, partir à la découverte d’un continent d’une immense richesse malgré les difficultés liées au handicap en utilisant celui-ci comme force et levier facilitant la communication et les rapports humains devient possible grâce à la solidarité, l’entraide, et l’envie d’y parvenir. Au-delà de sensibiliser tout un chacun sur le handicap et renvoyer une image positive de celui-ci je souhaite insuffler une volonté d’aller de l’avant, de vivre, d’aller au bout de ses rêves malgré les difficultés que l’on peut rencontrer et qui sont propres à chacun ».

Vous pouvez retrouver son projet We Wheel Rock You sur sa page fan.