Je suis arrivée timidement à la FNAC, je me suis poliment approchée du vendeur.

  • Bonjour Monsieur, je cherche l’album de Skip the Use.
  • Ah oui, il m’en reste un.
  • Hiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii !!!
  • Euh vous poussez souvent des cris comme ça ?!!
  • Oui, oui ! dis-je en choppant le CD avant qu’il ait eu le temps de réagir davantage.
 Depuis, j’écoute l’album en boucle, le plus souvent en agitant les bras en l’air dans un mouvement frénétique, avec une furieuse envie de sautiller partout. Pourtant que je suis allée les voir en concert, j’ignorais tout d’eux. Mais en quelques heures, ils sont devenus mes chouchous ainsi que ceux de toute la team blog de Solidays. C’est un des aspects que j’aime dans ce festival mélanger les gens populaires à ceux qui méritent amplement de le devenir. Alors ces furieux de la scène qui sont-ils ? Ce sont 5 Lillois (Mat, Yan, Jay, Lionel et Max), avec des looks résolument différents (cette absence de « lissage » m’a bien plu). Ils sont déjà dans la musique depuis un bail (Carving, etc…). Leurs influences : rock, punk, ska, disco. Ils ont une pêche incroyable et un véritable plaisir à faire de la musique (cf. le sourire perpétuel de Matt Bastard, et l’enthousiasme de l’ensemble du groupe). Ca faisait longtemps que j’attendais de devenir enfin fan d’un groupe français, c’est fait !

Impossible de vous dire quel est mon morceau préféré l’album tourne en boucle … Je ne vous conseille qu’une chose, ne vous contentez pas d’écouter l’album : allez les voir sur scène !

Le bonus du jour : vous pouvez télécharger gratuitement leur chanson Give me sur leur myspace :)