Avez-vous vu passer ce chouette documentaire sur les chats diffusé récemment sur la 5 : « les super pouvoirs des chats ». On y apprend des choses surprenantes qui me permettent de mieux comprendre mon chat. Par exemple, pourquoi n’arrive-t-il pas tout de suite à trouver la croquette que je lui pose par terre ? Il semble ne pas la voir et la chercher à l’odorat. La réponse est dans ce documentaire : tous les chats sont hypermétropes.

Anecdotes & astuces pour mieux comprendre les chats

J’ai pour ma part, fais de vraies découvertes dans ce documentaire.

L’influence de la température sur la couleur des siamois

J’ai un chat siamois thaïlandais depuis plus de 4 ans, blue point. Ce sont des chats blancs aux yeux bleus avec les extrémités grises. J’avoue ne jamais m’être posée la question du pourquoi de la couleur de son pelage. Et bien, j’ai eu la réponse dans ce documentaire. Les chats siamois naissent blancs. Puis, les endroits où ils ont froid se pigmentent. Je découvre donc qu’Haïku a eu froid au museau, aux oreilles, aux pattes, à la queue et à ses (feu) testicules. Leur lieu de vie va donc avoir une vraie influence sur leur couleur. « La couleur d’un chat siamois est influencée par la température de son lieu de vie. Contrairement aux autres chats, sa couleur ne lui est pas transmise que par ses parents mais dépend aussi du climat de la région où il grandit : s’il vit dans une région froide, il aura tendance à être plus foncé et inversement. » J’ai voulu en savoir plus. « Les chats siamois possèdent une protéine responsable dans la production de mélanine (qui donne la couleur à la peau et aux poils). Seulement, cette protéine est inactivée à une certaine température (au-delà des 37°). Ainsi, seules les régions du corps du chat les moins chaudes seront colorées parce que cette protéine y existe. Comme vous vous en doutez, les extrémités (nez, oreilles, queue et bout des pattes) sont les zones où la température corporelle est inférieure aux 37°. » Alors de quelle couleur est le vôtre ?


Comment les chats aveugles se repèrent dans leur environnement ?

On voit dans le documentaire des chats aveugles avancer avec facilité, grimper à un arbre. Comment font-ils ? Ils se servent notamment de leurs poils spéciaux : les vibrisses. Ce sont des poils « tactiles », épais et raides, effilés à leur extrémité et en général recourbés. On en connaît certaines : la moustache, ceux présents au niveau des sourcils. Mais les chats en ont d’autres au niveau des pattes. Elles sont ancrées plus profondément que les autres poils, dans les muscles et elles sont reliées à un groupe de terminaisons nerveuses ultra-sensibles.

« Les vibrisses sont indispensables au chat car elles lui servent à recueillir des informations sur l’environnement et à se déplacer. Elles peuvent détecter les plus infimes mouvements d’air causés par un objet ou une proie. Elles permettent de déceler les obstacles, de juger de la force et de la direction du vent avant un saut, de mesurer la largeur d’un passage. C’est grâce à tous ces éléments que le chat « voit » si bien dans l’obscurité. Les vibrisses sont également très utiles pour la chasse. Elles permettent de localiser l’origine d’une odeur et de s’assurer que la proie est bien morte sans avoir à la lâcher. Elles sont aussi un indicateur de comportement et de communication :

  • moustaches en avant, dans un contact amical
  • en éventail pendant l’exploration
  • en arrière en cas de menace, d’intimidation ou d’offensive » source : le blog eurothaï 

Ce donc grâce à ses vibrisses qu’un chat aveugle peut continuer à explorer son environnement ou à chasser.



Documentaire :

  • Le super pouvoir des chats (The Secret Life of Cats)
  • Documentaire de Luke Wiles (2014)
  • Durée : 50 min

Comment les chats ont-ils des informations sur la météo avant nous ?

Ici aussi, leurs vibrisses leur sont utiles puisqu’elles leur permettent de ressentir les moindres fluctuations de la pression atmosphérique. Ce qui lui permettra de découvrir l’arrivée d’un orage bien avant nous et de se mettre à l’abri avant qu’il n’éclate.

Le polyamour chez les chats on en parle ?

Vous avez déjà vu une chatte avoir une portée de chatons avec des couleurs très différentes. Il est fort probable qu’elle ait été fécondée par des pères différents. Les scientifiques ont découvert que dans les zones urbanisées, les 3/4 des femelles donnent des portées qui ont plus d’un père. Cela enrichit le patrimoine génétique des chatons.