J’avais deux options : soit arriver en avance mais avec mon sac de voyage orange (genre top corporate avec la charte graphique Uncle Ben’s) soit déposer mon sac, embrasser fougueusement l’amoureux et être en retard. J’avoue j’ai choisi la deuxième solution.

Du coup, en speed, je me suis engoufrée dans le métro en priant pour qu’aucun incident ou colis suspect ne viennent alourdir mon retard. Les portes se sont ouvertes et tel un cabri des temps modernes, j’ai sauté sur le quai. C’est là, que j’ai découvert ce phénomène surprenant : la sortie de métro Château rouge ressemble comme deux gouttes d’eau à celle de Barbès. Même si cela m’a un peu contrariée, j’ai dû me rendre à l’évidence, je m’étais trompée d’une station.

Arrivée sur les lieux, une table dans une petite cour nous attendait pour un atelier cuisine. En guize d’introduction blind test de riz, puis confection de samossas au riz safrané et fruits de mer (oui ok à la paëlla) et sucettes au riz au lait et chocolat blanc.

J’ai eu le plaisir de rencontrer Stéphanie du blog Ma poussette à Paris. J’ai regardé son ventre rond. Et je lui ai dit « alors comme ça on est venu à deux ». C’est à ce moment là, qu’elle aurait dû fuir mais non… Elle a donc subi mon humour une bonne partie de la soirée.

L’équipe Uncle Ben’s est venu nous faire partager l’histoire de la marque accompagné d’un trucculent flash back sur plusieurs années de pub. C’est toujours plaisant de voir l’évolution de la société au travers de la publicité. Ces évolutions n’ont pas influencé que la pub, mais aussi la conception même du riz. Alors qu’il y a 20 ans les français passaient 1h30 à table, ils n’y passent aujourd’hui que 20 minutes (préparation incluse). On comprend donc vite pourquoi, ils ont cherché à réussir à passer de 20 minutes de cuisson pour le riz à 10 minutes puis à des versions « micro-ondables ».

La marque est le résultat de l’association, en 1941, d’un scientifique britanique Gordon L. Harwell et de Forrest Mars. Pour la petite histoire, c’est leur ami Franck Brown qui posa pour la photo emblematique de la marque.

Ce genre d’event est aussi l’occasion de rencontrer des gens passionnés par l’entreprise pour laquelle ils travaillent. Un grand merci à l’équipe Uncle Ben’s qui s’est déplacée pour l’occasion.