Category

Déco

Category

J’aime mélanger l’ancien et le moderne. Mais j’en étais arrivée à me dire que je n’en pouvais plus de cet argentier de l’arrière grande tante. Alors quand j’ai lu « le bois se récupère sous toutes ses formes », je suis passée à l’action. Sauf que n’étant pas la reine du bricolage, je l’ai confié à un ami, José, aussi doué que passionné par le travail bien fait.

thecelinette_renover_meublebois_1

J’ai découvert le résultat le jour de mon anniversaire, en récupérant mon meuble blanc éclatant, entouré d’un ruban rose avec un bouquet de fleurs au milieu (on a la classe ou on l’a pas).

Comment passer d’un meuble en bois vernis à un meuble peint ?

Les étapes sont les suivantes :

  • un premier ponçage;
  • un dégraissage
  • une couche primaire d’accroche;
  • deux couches de finition avec un ponçage approprié entre chaque couche.

Le résultat est parfait !

 

thecelinette_renover_meublebois_2

 

Les avantages de la rénovation de meubles en bois ?

On en retrouve partout. Dans nos greniers ou dans ceux de la famille, dans les vide greniers et brocantes, mais aussi dans les salles des ventes (super source à ne pas négliger). On a alors un meuble unique et on garde avec soi la marque du temps … Je me suis dit que cet arrière grande tante, serait ravie de voir que loin de jeter ce meuble qu’elle avait choisi avec soin, nous lui avions donné une seconde vie.

J’avais déjà redonné vie à une chaise trouvé en brocante, si vous voulez voir le résultat, c’est par là !

On a tous de petits meubles qui nous ont bien dépannés mais qu’un jour, on ne peut plus voir en peinture. Deux meubles d’appoint étaient dans ma ligne de mire. Mon objectif : trouver un « panier à linge » sympa et un meuble pour mes foulards en soie et écharpe qui me plaise. Mission accomplie.

Mission n°1  : remplacer le panier à linge.

J’avais une malle en rotin (ahh la grande période des meubles en rotin !!!). Mon coup de coeur est allé vers ce casier de comptable sorti de la vente d’une ancienne usine.Pour le nettoyer, j’ai pris alternativement : du liquide vaisselle et de l’eau pour dégraisser, puis du bicarbonate de soude + vinaigre d’alcool blanc, avec pas mal d’huile de coude. Ce meuble accueillait surement des factures et autres relances, il accueille aujourd’hui ma lingerie fine, je trouve que c’est une très belle deuxième vie.

thecelinette_casiercomptable_1

 

Mission n°2  : le petit meuble à foulards en soie, écharpes gants et cie.

J’avais un petit meuble en bois un peu cabossé mais bien pratique au demeurant. Je l’ai troqué pour une armoire à pharmacie en acier brossé également. J’ai dû délocaliser certains accessoires dans des malles à chapeaux (bibis en plumes, serre-tête à fleurs …) pour ne garder que l’essentiel. Voilà le résultat.

thecelinette_pharmacie_acierbrossé

 

Et vous, qu’avez-vous pris le soin de détourner ?

Parce que ce week-end j’ai publié quelques photos, et que les gens se sont arrêtés sur la déco, j’en parle ici.

Commençons par un point marketing fondamental. Le pouvoir des chats semble décliner (enfin, me diront certains). J’ai publié un selfie de mon chat et de moi et les commentaires n’avaient d’yeux (oui, les commentaires ont des yeux) que pour ma housse de couette. Moi qui m’attendais à des remarques sur ma sensualité légendaire, je suis déception.

chat_home_2015_1

La housse de couette est l’un de mes derniers craquages chez Monoprix. Notez que ce tissu a été décliné en planche à repasser et que la mienne étant assez vilaine, je pense que c’est mon prochain achat.

IMG_8291

Alors qu’à Pâques certains couraient après les chocolats, j’ai décidé de changer les meubles de place. J’ai d’abord commencé à chanter « higitus figitus » en me dandinant avec une grâce assez indécente. Aucun meuble n’ayant succombé à ce spectacle pourtant assez magique, je me suis décidée à demander de l’aide à des amis. Voilà, le résultat. C’est encore un peu le chantier, mais ça prend forme !

Home_2015_3

Je ne suis pas une pro de la déco, mais j’aime créer une atmosphère qui me ressemble.

  • Le vaisselier a été acheté au foyer aubois (sorte d’Emmaüs local venant en aide à des personnes en difficulté).
  • La desserte (cachée par le frigo) a été acquise par ma grand-mère à la salle des ventes de Troyes.
  • Les rideaux et le plafonnier : viennent de chez Ikea.
  • Quant à la table, c’est une table en pin que j’ai récupéré chez ma maman. J’ai peint le plateau en blanc. Comme je suis aussi douée en bricolage qu’en claquettes espagnoles la peinture s’écaille, mais j’avoue aimer ça. Chaque écaille raconte une histoire, un repas entre amis, une gourmandise déposée là, une théière fumante.

C’est dans ces moments-là, que l’on réalise qu’un chez soi ça se construit avec le temps …

En 2011, je vous demandais votre avis pour rénover un fauteuil que j’avais modestement acquis dans une brocante, après un repas de week-end des plus festifs. Quand ma tante très douée de ses petits doigts m’avait proposé de me le refaire pour Noël, j’avais sauté sur l’occasion.

Voici le résultat :

Renovation

J’ai tenté de faire une photo du fauteuil sans le chat, mais après 53 tentatives, je me suis résignée.

Enthousiasmée par cette expérience, j’ai décidé de me lancer dans la rénovation d’un canapé récemment acquis sur le bon coin. C’est un canapé lit ancien que je compte assortir à mon fauteuil (bois noir et toile de jouy jolie). Comme je ne suis pas très manuelle, et que c’est ma première restauration, tous les conseils sont les bienvenus !

canape

EDIT : au final, je n’ai jamais pu restaurer ce canapé, car l’adorable mamie qui me le vendait, m’a demandé 3 fois le prix initial le jour de la livraison. Dommage, je l’aimais bien ce canapé :/

 

 

Billet sponsorisé par la web-amitié

Découvrir la créatrice Charlotte Heurtier

Charlotte Heurtier fait partie de ces jolies connaissances que l’on se fait sur le web. Elle a eu l’audace de créer sa propre entreprise. Je vous suggère donc d’aller y faire un tour pour vos cadeaux. Voici une sélection orientée de ses créations.

Coussin Space Invaders

coussin-space-invader-echarlottecoussin-nuage-echarlotte

Coussin nuage

(pour d’obscures raisons le chat n’est pas vendu avec les coussins ;)

« Fascinée par les petites bêtes et les plantes depuis toujours, elles sont la base de mon inspiration. Je vous propose dans cette boutique de L’écharlotte, des objets ludiques, colorés et quelque fois farfelus mais aussi des produits plus sobres reflétant mon amour du design et du blanc ». Charlotte H.

Bijoux : boucles d’oreille « PacMan » en porcelaine

boucle-oreilles-pacman-echarlotte

 Art de la table : grand nid de porcelaine

saladier-echarlotte

Charlotte, quel âge as-tu ? Et pourquoi avoir décidé d’ouvrir ta e-boutique ?

La boutique a été ouverte le 4 avril 2011 soit juste avant mes 25 ans (le 13 avril).
L’idée d’ouvrir une e-boutique était déjà dû au fait, que je me lançais juste après mes études. J’étais donc super fauchée. Je ne pouvais pas envisager d’ouvrir une boutique physique. Mon compagnon m’a fait part de l’idée de faire une boutique en ligne que j’ai trouvé intéressante. Et au final j’en suis très contente car je peux toucher beaucoup plus de gens avec une boutique sur Internet qu’une boutique physique. Les gens peuvent prendre connaissance de mes créations en étant n’importe où dans le monde. Je trouve ça génial.

Quels ont été les obstacles à surmonter ?

La principale difficulté a été de la faire connaître. Cela se fait petit à petit et prend du temps. J’essaie de faire part de mes expériences à travers mon blog. Je veux qu’on me voit comme une créatrice qui vend ses créations sur internet et pas juste une boutique en ligne parmi tant d’autres.

J’ai choisi, par ailleurs, d’ouvrir une boutique sur Etsy que j’ai appelé La petite écharlotte, afin d’expédier mes commandes partout dans le monde. L’écharlotte n’est pas encore disponible en anglais (ça viendra peut-être un jour !).

Un autre challenge lorsque l’on ouvre une boutique en ligne est de bien présenter ses créations. Il faut réussir à compenser le fait que les gens ne peuvent pas toucher les objets. J’essaie au maximum de faire des images qui parlent mais ce n’est vraiment pas évident. Certaines créations ont plus de mal à se vendre en ligne que d’autres.

Personnellement je ne me ferme pas aux opportunités qui se présentent à moi. Je pense qu’il est important de pouvoir se rendre compte de ses erreurs et les modifier. Beaucoup de plateformes de  vente de créations faites mains ont ouvert leurs portes virtuelles cette année. J’ai eu quelques propositions, mais gérer une boutique en ligne, c’est déjà un gros boulot.

Merci pour ce partage Charlotte, et longue vie à ton projet !

 

Des infos sur cette webentrepreneuse :

  • Nom : Charlotte Heurtier
  • Parcours : BTS Céramique à l’ENSAAMA Olivier de Serres à Paris / Ecole des Arts décoratifs de Strasbourg / Obtention du DNAP (Illustration).
  • Concours : Espoirs de la création (gagné pour sa création un pichet à eau conçu pour Bernardaud; désormais édité et réédité sous le nom Broc de Charlotte.)
  • L’entreprise : 2009 création de son atelier d’artisan- céramiste (en Picardie)/
  • Website :http://www.echarlotte.fr/
  • Contact :contact (at) echarlotte.fr
  • Twitter : echarlotte

[cs_content][cs_section parallax= »false » separator_top_type= »none » separator_top_height= »50px » separator_top_angle_point= »50″ separator_bottom_type= »none » separator_bottom_height= »50px » separator_bottom_angle_point= »50″ style= »margin: 0px;padding: 45px 0px; »][cs_row inner_container= »true » marginless_columns= »false » style= »margin: 0px auto;padding: 0px; »][cs_column fade= »false » fade_animation= »in » fade_animation_offset= »45px » fade_duration= »750″ type= »1/2″ style= »padding: 0px; »][cs_text]Le voilà, mon achat de la journée dans une brocante locale (le foyer aubois).

La bête est en bon état, le tissus est impeccable. Par contre, le bois couleur acajou, ça va pas être possible. Sachant que mes meubles sont variés (du blanc, au bois naturel, à l’ancienne malle qui fait office de bibliothèque) et mes murs colorés (vert gazon, rose framboise, gris clair et blanc) que me conseillez-vous comme couleur pour repeindre le bois ?

Je serai tentée par du doré pour lui donner un petit style rococo mais on m’a dit que ce n’était pas terrible. Ce sera mon premier bricolage de fauteuil, je suis ouverte à tous conseils (couleurs, produits, méthodes).

[/cs_text][/cs_column][cs_column fade= »false » fade_animation= »in » fade_animation_offset= »45px » fade_duration= »750″ type= »1/2″ style= »padding: 0px; »][x_gap size= »50px »][x_image type= »none » src= »http://thecelinette.fr/wp-content/uploads/2011/09/Capture-d’écran-2014-11-09-à-09.19.21.png » alt= » » link= »false » href= »# » title= » » target= » » info= »none » info_place= »top » info_trigger= »hover » info_content= » »][cs_text]

Fauteuil tel que je l’ai acheté en brocante

[/cs_text][/cs_column][/cs_row][cs_row inner_container= »true » marginless_columns= »false » style= »margin: 0px auto;padding: 0px; »][cs_column fade= »false » fade_animation= »in » fade_animation_offset= »45px » fade_duration= »750″ type= »1/2″ style= »padding: 0px; »][x_custom_headline level= »h2″ accent= »false »]Le résultat : fauteuil rénové ![/x_custom_headline][cs_text]

Qu’ai-je fait de ce fauteuil ? Comme je n’ai pas l’âme bricoleuse, je l’ai confié à ma tante qui a des doigts de fée et beaucoup de goût. Nous avons opté pour une peinture noire et pour un tissu « toile à matelas » avec des impressions toile de jouy. Je suis fan du résultat.

Le petit plus, ma tante avait un vieux repose pied qu’elle a assorti à la chaise. J’ai tenté de faire une photo sans le chat, mais c’est impossible, c’est SON fauteuil favori !

[/cs_text][x_custom_headline level= »h2″ accent= »false »]Informations pour pouvoir rénover son fauteuil et se fixer un budget :[/x_custom_headline][cs_text]

  • L’achat du fauteuil (25 € dans mon cas). Vous pouvez en trouver en brocante, en magasin de charité (type Emmaüs ou associations locales), sur des sites de revente (le bon coin, ebay, en salle des ventes …).
  • Le tissu. J’ai opté pour une toile de jouy (compter environ entre 19 et 25 € le mètre).
  • La peinture et les clous de tapissier.

[/cs_text][/cs_column][cs_column fade= »false » fade_animation= »in » fade_animation_offset= »45px » fade_duration= »750″ type= »1/2″ style= »padding: 0px; »][x_gap size= »50px »][x_image type= »thumbnail » src= »http://thecelinette.fr/wp-content/uploads/2011/09/IMG_6809.jpg » alt= » » link= »false » href= »# » title= » » target= » » info= »none » info_place= »top » info_trigger= »hover » info_content= » »][/cs_column][/cs_row][/cs_section][/cs_content]