J’ai passé mon week-end à m’occuper de mon appartement : rangement, un peu de peinture car pas mal de finitions n’étaient pas terribles et du coup nettoyage et réaménagement. Ca m’a pris beaucoup de temps, et j’aime occuper ce temps à écouter les autres, sous le format podcast. Ce soir, j’ai décidé d’écouter un podcast conseillé par Anissa : @cernopodcast

Julien Cernobori, un journaliste, s’installe dans un appartement près de la gare du Nord. Les anciens propriétaires lui disent qu’un serial killer aurait habité l’immeuble dans les années 80. Il s’agit de : Jean-Thierry Mathurin et de Thierry Paulin (le tueur de vieilles dames). Il décide de mener l’enquête !

J’en suis à mon 3ème épisode (prologue + 2 épisodes) et j’adore ! On est ici, dans un format émission radiophonique. La prise de son est très soignée. Sa voix est posée et douce. Il nous décrit parfois l’environnement (comme Amélie Poulain à l’aveugle). Et sur le chemin de l’enquête, il s’intéresse vraiment aux personnages qu’il croise (qu’ils aient des infos sur l’enquête ou non), ce qui fait que l’enquête est entre-mêlée d’échanges sensibles, de sourires sonores et d’histoire de vie. 

Je vous le recommande chaudement !

Le reporter Julien Cernobori a découvert qu’un tueur en série vivait autrefois dans son immeuble. Dans ce podcast, il part sur les traces du tueur et de ses victimes dans une anti-enquête effrénée, sensible et passionnante. Julien revient sur chacun des vingt lieux de crimes répertoriés dans cette affaire pour retrouver des traces des crimes et des victimes, essayer de comprendre ce qu’il s’est passé. Qui étaient les victimes ? Ont-elles été oubliées ? Pourquoi ont-elles été tuées ?

Musique originale : Théo Boulenger. Reportage, montage et mixage : Julien Cernobori