Tag

after

Browsing

Un peu de noir sur les yeux. Un short parce que les jambes aussi il faut les sortir aussi. Un haut style empire, mes escarpins blancs. Une main sur l’interrupteur, l’autre sur mes clefs. Me voilà, prête à me plonger dans la nuit naissante pour festoyer. Arnaud m’attend, nous trottons allègrement histoire de marteler encore les pavés antiques de la ville.

Le hall, les pas qui résonnent. Le monde qui attend déjà. Nous nous faufilons par une entrée un peu factice pour atteindre l’étage. Mes lèvres se posent sur le sucre, mes dents le casse, ma bouche se ravie de la saveur de ce macaron.

On me présente à un personnage important de la ville :
L’homme important – Et vous Mademoiselle, que faîtes-vous dans la vie ?
TheCélinette – Je suis formatrice en free lance.
L’homme important – Ah c’est très bien de travailler dans la finance.
TheCélinette – (silence de courtoisie)

Me voilà entrain de la regarder, cette jeune fille un peu gauche, qui déambule dans la salle aux 3 000 places. Elle sert fort nos billets, elle hésite un peu. Elle nous sourit comme pour se rassurer (ça va aller je vais y arriver). Elle cherche encore. Non pas là. Elle regarde. Elle trouve. Son visage s’illumine : c’est là ! Je lui tends la main, lui donne son pourboire. Elle me sourit. Je me rappelle qu’il y a plusieurs années j’étais à sa place, entrain de placer les gens pour financer mes études. J’étais tout aussi maladroite.

Je n’attends rien de ce concert. Je suis dans la découverte. Les lumières oranges plongent la scène dans une ambiance d’attente. Elle franchit la scène. Les 7 autres aussi. Ils viennent et l’entourent. Sans instrument autre que leur corps et leur voix, ils créent la rythmique, elle pose sa voix. Le ton est donné ce spectacle sera atypique et impressionnant. Camille c’est plus qu’une chanteuse c’est une « performeuse ». Qui fait ce qu’elle veut de sa voix (s’en est impressionnant) et qui se sert de tout pour donner du rythme de la profondeur, de l’intensité à ce qu’elle chante. Loin des gens qui anônent un texte sans âme. Tout son corps vibrent la joie, la douleur, l’attente, l’espoir. Un truc sans pareil.