Tag

cherry lyly darling

Browsing

J’ai toujours prétendu être une femme, douce, chaste, prude et réservée. C’est pourquoi, j’ai précisé avant de rencontrer mon dernier compagnon « je te préviens, je suis un Bambi ». Au début, il m’a cru. C’que c’est beau l’amour ! Depuis, il m’accuse par mail, de lui envoyer des messages embaumés d’un érotisme latent (mais bien présent). Conseil de femme : ne jamais se priver du bonheur inégalé d’embêter un amoureux.

Je lui ai dit : »tu as l’air d’insinuer depuis un certain temps, que je ne suis pas le Bambi que je prétends être, ça me chagrine beaucoup, beaucoup, beaucoup » avant de rajouter « Je précise que le petit lexique du code amoureux, autorise parfaitement les amoureuses éplorées à envoyer des photos aguichantes, et révélant un certain érotisme et tutti quanti à l’ex-chéri. Bien sur si nous avions vécu dans la même ville, ce même code m’aurait également autorisé à débarquer chez toi, te suppliant de m’aider pour … remettre ma bretelle de soutien-gorge négligemment glissée le long de mon épaule ».

La burlesque c’est un peu, la même chose, on sait comment les choses vont finir, mais sans jamais savoir comment y arriver ;) Dans cette vidéo on retrouve le trio gagnant : Miss Glitter Painkiller, Cerise Diva Champomy et Cherry Lyly Darling … et moi sans maquillage, comme ça vous saurez quelle tête j’ai le matin :)

« Mamaannn, j’suis passée à la télé !! Euh, oui dans un reportage sur l’effeuillage, l’aaaart du strip-tease … Attends, je retire mon soutien-gorge comme une reine maintenant … Mais si ça va me servir professionnellement !! »