Tag

Heroes

Browsing

J’ai couru, cherché, trouvé, espéré, changé de cap… et je n’ai pas eu le temps de faire de nouvelles notes, de répondre à vos commentaires qui me réchauffent le coeur… Alors ça y est je m’y mets entre un tchaï, un macbook, une chanson d’Avril Lavigne dans mes oreilles au un Starbucks coffee qui donne sur la piscine des Halles dans laquelle j’allais patauger « les mercredis de mes années collège ».

Les bonnes résolution de la semaine :

Cibler mes recherches d’emploi :
Ce qui m’évitera des situations qui n’arrivent qu’à moi (enfin je crois, vous allez me dire…).
– Allo, je suis bien sur le portable de Céline.
– Oui.
– Je suis Mme N., je recherche quelqu’un pour un poste et un ami commun M. de la radio L., m’a donné vos coordonnées.
– Oui, je vous écoute.
– Je cherche quelqu’un pour un poste de ventriloque.
– ??!!!!!

Quand on cherche on trouve :
Se renseigner sur l’achat éventuel d’un furet comme animal de compagnie. Tomber des nues devant les prix de ces petites bêtes. Se résigner et sept jours plus tard se retrouver en charge d’une furettte de 8 mois dont sa propriétaire ne voulait plus. Welcome home Lilas !

Ne plus accepter de contacts inconnus sur skype :
Cela m’évitera de recevoir 5 nouveaux contacts en un soir… confondant un messenger avec un site de rencontres …

Arrêter de jouer avec des fans :
Contexte : dimanche 23 mars, exhibition de futsal au Palais Omnisport de Bercy.
Un hôtel à proximité acceuille, différents joueurs : l’équipe de France de futsal, le PSG, des peoples et des joueurs de l’équipe du mondial 98. Des gens s’agglutinent aux baies vitrées dans l’espoir de prendre leur star préférée en photos. Quelques uns ont eu la chance de pouvoir rentrer dans le hall de l’hôtel et attendent avec une impatience non contenue l’ouverture des portes des l’ascenceurs. Un père avec ses deux enfants sont près à photographier, à tendre les papiers pour les autographes. L’ascenceur arrive enfin, l’excitation est à son comble, les portes s’ouvrent, et …. Une Célinette apparait. Et oui y’a pas que des zidanes dans les ascenseurs et toc !

Moi aussi je souffre d’addiction :
Je m’en suis rendue compte quand j’ai voulu crier « Save the cheerleader, Save the world !!! » aux pompom girls qui animaient l’exhibition.

Arrêter le chantage affectif :
Notamment celui d’avoir dit à mon amie, qui a refusé d’aller boire un verre avec les joueurs que par sa faute je ne serai peut-être jamais Mme Lizarazu. Bon Ok il était sans doute déjà parti, et il a ce qu’il faut à la maison… Mais bon, maman va être super déçue.

Continuer à aller Cours Saint Emilion :
C’est cher mais qu’est ce que c’est beau. Fondre en repensant à la crème brulée au coeur de Nutella, dégustée au Chai 33. J’aurai bien bu des caïpirhina jusqu’au bout de la nuit au longue tpour2café mais à 10 euro le verre on réfléchi bien avant de recommander …