Tag

Phyto

Browsing

[cs_content][cs_element_section _id= »1″ ][cs_element_row _id= »2″ ][cs_element_column _id= »3″ ][cs_element_text _id= »4″ ][x_gap size= »20px »][/cs_element_column][/cs_element_row][cs_element_row _id= »6″ ][cs_element_column _id= »7″ ][cs_element_image _id= »8″ ][/cs_element_column][cs_element_column _id= »9″ ][x_gap size= »40px »][cs_element_text _id= »11″ ][/cs_element_column][/cs_element_row][cs_element_row _id= »12″ ][cs_element_column _id= »13″ ][x_gap size= »20px »][cs_element_headline _id= »15″ ][x_gap size= »20px »][cs_element_text _id= »17″ ][x_gap size= »20px »][x_gap size= »20px »][x_gap size= »20px »][/cs_element_column][/cs_element_row][cs_element_row _id= »21″ ][cs_element_column _id= »22″ ][cs_element_image _id= »23″ ][/cs_element_column][cs_element_column _id= »24″ ][cs_element_headline _id= »25″ ][x_gap size= »20px »][cs_element_text _id= »27″ ][/cs_element_column][/cs_element_row][cs_element_row _id= »28″ ][cs_element_column _id= »29″ ][x_gap size= »20px »][cs_element_headline _id= »31″ ][x_gap size= »40px »][/cs_element_column][/cs_element_row][cs_element_row _id= »33″ ][cs_element_column _id= »34″ ][cs_element_headline _id= »35″ ][/cs_element_column][cs_element_column _id= »36″ ][cs_element_text _id= »37″ ][/cs_element_column][/cs_element_row][cs_element_row _id= »38″ ][cs_element_column _id= »39″ ][x_gap size= »20px »][x_gap size= »20px »][cs_element_text _id= »42″ ][x_gap size= »40px »][/cs_element_column][/cs_element_row][cs_element_row _id= »44″ ][cs_element_column _id= »45″ ][cs_element_image _id= »46″ ][x_gap size= »5px »][cs_element_image _id= »48″ ][x_gap size= »40px »][/cs_element_column][cs_element_column _id= »50″ ][cs_element_image _id= »51″ ][x_gap size= »5px »][cs_element_image _id= »53″ ][x_gap size= »40px »][/cs_element_column][/cs_element_row][cs_element_row _id= »55″ ][cs_element_column _id= »56″ ][cs_element_headline _id= »57″ ][/cs_element_column][cs_element_column _id= »58″ ][cs_element_text _id= »59″ ][/cs_element_column][/cs_element_row][cs_element_row _id= »60″ ][cs_element_column _id= »61″ ][x_gap size= »40px »][cs_element_text _id= »63″ ][x_gap size= »20px »][/cs_element_column][/cs_element_row][/cs_element_section][/cs_content][cs_content_seo]Il y a deux ans, je vous parlais dans un précédent article, de mon problème de chute de cheveux (alopécie) qui commençait à s’aggraver. Je perdais de plus en plus de cheveux sur les tempes et devant (au niveau de la frange). J’ai mis plusieurs solutions en place et cela a bien fonctionné pour moi. Je n’ai pas tout récupéré, mais je pense avoir récupéré une grosse partie, disons 70% de la masse capillaire perdue sur les endroits concernés. Je vous dis ça vraiment à la louche, car vous imaginez bien que je n’ai pas pris le temps de compter mes cheveux ;)

Je vais commencer par vous mettre une photo avant (août 2017) et aujourd’hui (juin 2019) pour bien vous mettre dans le contexte. Sur la première photo, celle de gauche, on voit que mes tempes sont vraiment clairsemées. C’est encore un peu le cas aujourd’hui, mais nettement moins ! En regardant, les photos, j’ai l’impression que ma peau a elle aussi tirée bénéfice de cette période. Je trouve que je parais plus jeune en 2019 qu’en 2017. Il faut dire que la plupart des produits pour les cheveux à avaler, son aussi bons pour la peau.

Pourquoi j’ai perdu mes cheveux

J’ai commencé à perdre des cheveux assez tôt (vers 24 ans) grâce au combo hyperthyroïdie et dérèglement hormonal. J’ai été traitée uniquement côté hormones (androcure). Plusieurs années plus tard, en 2017, j’ai commencé à voir une intensification de ma perte de cheveux. J’aurai eu les fonds, je serai directement aller me faire une greffe de cheveux. N’ayant pas les sous, je me suis tournée vers d’autres solutions.

Première étape : coupe de cheveux

La première urgence, c’était de me sentir bien dans ma peau dans cette situation. J’ai donc commencé par l’aspect esthétique avant la partie soin, en optant pour des cheveux courts, avec une coupe adaptée à ma situation. Je suis une « femme à cheveux longs », j’appréhendais un peu ma « féminité » avec des cheveux courts. Contre toute attente, ça c’est bien passé. J’ai demandé des conseils à des amies, et j’ai pu trouver un style qui me correspondait bien. 

Les soins spécifiques contre la chute de cheveux

Soins internes : compléments alimentaires

J’ai mis le paquet sur les compléments alimentaires, aussi parce que je fais de la fatigue chronique et que je fais attention à bien avoir les micro-nutriments dont j’ai besoin. Je ne les ai pas pris forcément en même temps. Parmi ceux que j’ai pris selon les périodes, il y a : 

De la levure de bière, classique achetée en super marché. C’est un rapport qualité prix correcte et la peau et les ongles en bénéficient aussi. Prix : 5 € selon les marques.Les capsules cheveux et ongles de chez Solgar. Prix 28 € les 120 comprimés.Les gelules Phytophanère cheveux ongles de chez Phyto. On y retrouve entre autres, du zinc, du macérat huileux de carotte, de l’huile de bourrache, de la vitamine B6 (contribue à la production de la cystéine)… Prendre 2 capsules par jour. Prix 28 €, les deux boîtes de 120, via le lien que je vous donne. La marque conseille 2 cures de 3 mois par an : une en automne et une au printemps.

Soins externes : lotions et shampoings anti-chute de cheveux

Je pense qu’il faut toujours associer les soins internes et externes pour une action plus efficace. Vu le résultat, je reste convaincue de ma démarche. Côté soins externes, j’ai mixé ampoules à appliquer directement sur le cuir chevelu et shampoings adaptés. Je me fais aussi régulièrement des soins pour bien les entretenir. Voic des produits que j’ai utilisé :

J’ai testé les soins Dercos volume de chez Vichy. Ce ne sont pas ceux qui j’ai le plus utilisés mais leurs produits m’ont bien plu.
La marque que j’ai le plus utilisée, c’est Phyto. J’ai d’abord acheté leur gamme Phytocyane traitement anti-chute redensifiant. Car j’avais déjà eu de bons résultats plusieurs années auparavant. Prix environ 28 €
Puis, Phyto, m’a proposé de tester leur nouvelle formule : traitement Phytologist 15 Il contient de l’extrait de cacao, au pouvoir antioxydant, des cellules souches végétales de Globularia, plante résistante à des conditions extrêmes, qui protègent le cuir chevelu des agressions extérieures. Ce sont des ampoules à appliquer directement sur le cuir chevelu. J’ai insisté sur les zones les plus touchées. Facile à appliquer, il ne graisse pas le cuir chevelu. Compter entre 70 et 85 € selon les points de vente. 
J’ai aussi le shampoing  Phytologist 15 qui complète la gamme. Contient aussi de l’extrait de cacao et de l’extrait de guarana actif stimulant et énergisant redonner force et vigueur aux cheveux Prix 12 € environ. Il est agréable et est très doux pour le cuir cheveulu. Je n’utilise pas à chaque fois le même shampoing mais celui-ci figure parmi les basiques de ma salle de bain. Il est doux agréable. Seul hic, je ne suis pas fan du bec verseur mais c’est un détail. Efficace et agréable, il n’irrite pas mon cuir chevelu.

Et vous, qu’est-ce que vous utilisez ?ImageImageImageImageImageImage[/cs_content_seo]

[cs_content][cs_section parallax= »false » separator_top_type= »none » separator_top_height= »50px » separator_top_angle_point= »50″ separator_bottom_type= »none » separator_bottom_height= »50px » separator_bottom_angle_point= »50″ style= »margin: 0px;padding: 45px 0px; »][cs_row inner_container= »true » marginless_columns= »false » style= »margin: 0px auto;padding: 0px; »][cs_column fade= »false » fade_animation= »in » fade_animation_offset= »45px » fade_duration= »750″ type= »1/1″ style= »padding: 0px; »][cs_text]

Cela faisait longtemps que je voulais une gamme à la Kératine. Je colore mes cheveux depuis plusieurs années et ayant le cheveux fins autant vous dire qu’ils prennent cher. Comme j’en prends soin, je limite les dégâts mais je suis obligée de restée vigilante. Du coup, je table sur plusieurs points :

  • Une alimentation riche en fruits et légumes + des compléments alimentaires en inter-saison.
  • Des petits massages du cuir chevelu quand je me prends des moments « relaxation » à la maison.
  • Des brossages réguliers le soir (la tête en bas) pour que le sébum puisse nourrir l’ensemble du cheveu.
  • Et des soins … dont en ce moment cette gamme à la Kératine de chez Phyto

[/cs_text][x_custom_headline level= »h2″ accent= »false »]Phyto et son masque Ultra-Réparateur Phytokératine[/x_custom_headline][/cs_column][/cs_row][cs_row inner_container= »true » marginless_columns= »false » style= »margin: 0px auto;padding: 0px; »][cs_column fade= »false » fade_animation= »in » fade_animation_offset= »45px » fade_duration= »750″ type= »1/2″ style= »padding: 0px; »][x_gap size= »20px »][cs_text class= »cs-ta-justify »]

J’avoue que j’étais passée complètement à côté de cette nouvelle gamme alors que je suis assez fan des produits Phyto depuis plusieurs années. C’est la pharmacie* dans laquelle je vais, qui a une super équipe, qui m’a conseillé ce masque phytokératine extrême. Je vais vous parler de mon expérience avec la gamme, avec un focus sur le masque.

  • La promesse du soin : « restitue matière, force et brillance aux cheveux les plus abîmés. Rechargés, les cheveux sont plus résistants, souples et soyeux. »
  • Le principe du soin : « la kératine végétale, injectée au plus profond du cheveu, reconstruit l’architecture interne de la fibre. La synergie de 2 acides hyaluroniques ultra-performants retient l’eau au cœur du cheveu pour assurer un taux d’hydratation optimal et agit simultanément à sa surface pour le repulper. Les céramides lissent les écailles et comblent les microlésions ».
  • Prix : compter environ 26 euros pour 200 ml. La marque Phyto a une carte de fidélité que je trouve super avantageuse.

[/cs_text][/cs_column][cs_column fade= »false » fade_animation= »in » fade_animation_offset= »45px » fade_duration= »750″ type= »1/2″ style= »padding: 0px; »][x_image type= »thumbnail » src= »http://thecelinette.fr/wp-content/uploads/2017/01/IMG_3128-thecelinette-phytokeratine-phyto.jpg » alt= » » link= »false » href= »# » title= » » target= » » info= »none » info_place= »top » info_trigger= »hover » info_content= » »][x_image type= »thumbnail » src= »http://thecelinette.fr/wp-content/uploads/2017/01/IMG_3133-thecelinette-phytokeratine-phyto.jpg » alt= » » link= »false » href= »# » title= » » target= » » info= »none » info_place= »top » info_trigger= »hover » info_content= » »][/cs_column][/cs_row][cs_row inner_container= »true » marginless_columns= »false » style= »margin: 0px auto;padding: 0px; »][cs_column fade= »false » fade_animation= »in » fade_animation_offset= »45px » fade_duration= »750″ type= »1/1″ style= »padding: 0px; »][x_custom_headline level= »h2″ accent= »false »]Comment j’utilise ce masque capillaire ?[/x_custom_headline][cs_text]

Je l’utilise souvent le dimanche, car c’est un moment privilégié pour prendre soin de moi. Une tenue relax, une bonne tasse de thé, les ronrons du chat, des soins et une série font mon bonheur.

  • Je l’utilise sur cheveux sec le plus souvent.
  • Je l’applique avec un pinceau (celui que j’utilise pour faire mes couleurs). La première fois (voir la photo) j’ai « failé » et et l’ai appliqué sur l’ensemble de la chevelure. Mais normalement, il faut l’appliquer uniquement sur les longueurs car la base du cheveux est censée être naturellement suffisamment nourrie.
  • Je laisse poser 20 à 30 minutes selon ma patience et mes activités du jour. Mais ça c’est ma recette. Car il s’applique traditionnellement, après le shampoing avec un temps de pause dépendant de vos besoins (= de l’état de vos cheveux) en général 2 à 3 minutes.
  • Je rince beaucoup, vraiment beaucoup. Cette étape est primordiale car c’est un soin très nourrissant. Si vous zappez cette étape, ne venez pas ronchonner :)

[/cs_text][x_custom_headline level= »h2″ accent= »false »]Mon avis sur ce masque Phytokératine [/x_custom_headline][/cs_column][/cs_row][cs_row inner_container= »true » marginless_columns= »false » style= »margin: 0px auto;padding: 0px; »][cs_column fade= »false » fade_animation= »in » fade_animation_offset= »45px » fade_duration= »750″ type= »1/2″ style= »padding: 0px; »][cs_text _order= »0″]

Première utilisation du masque : j’ai appliqué le masque. Je l’ai laissé poser 1 heure (c’était un dimanche, j’ai pris mon temps, oui ok j’ai oublié le masque) et j’ai rincé mes cheveux à l’eau sans shampooing après. Attention, c’est un masque qui demande à être vraiment bien rincé. J’ai trouvé que mes cheveux avaient plus « de structure » sans pour autant être lourds. Moi qui aie les cheveux super fins qui partent dans tous les sens ça a simplifié mon brushing. Mes cheveux semblaient plus épais et avaient une meilleure tenue. Par contre pas d’effet au niveau de la brillance ce jour-là.

Deux jours plus tard … Etape shampooing : j’ai utilisé celui de la même gamme : shampooing d’exception phytokératine extrême ( kératine végétale, beurre de sapotier, huile de baobab). Je n’ai pas eu le temps, ce jour-là de mettre de l’après-shampooing. Résultat : là, ça commence à être le bonheur : cheveux bien structurés et oh bonheur  une belle brillance !

Je suis très contente de la gamme qui fait maintenant partie de mes incontournables !

[/cs_text][/cs_column][cs_column fade= »false » fade_animation= »in » fade_animation_offset= »45px » fade_duration= »750″ type= »1/2″ style= »padding: 0px; »][x_image type= »rounded » src= »http://thecelinette.fr/wp-content/uploads/2017/01/IMG_3132-thecelinette-phytokeratine-phyto.jpg » alt= » » link= »false » href= »# » title= » » target= » » info= »none » info_place= »top » info_trigger= »hover » info_content= » »][x_raw_content][/x_raw_content][/cs_column][/cs_row][cs_row inner_container= »true » marginless_columns= »false » style= »margin: 0px auto;padding: 0px; »][cs_column fade= »false » fade_animation= »in » fade_animation_offset= »45px » fade_duration= »750″ type= »1/2″ style= »padding: 0px; »][x_custom_headline level= »h3″ accent= »false »]Les plus du masque :[/x_custom_headline][cs_text class= »cs-ta-justify »]

  • Le masque est présenté dans un peau en métal recyclable et se conserve 6 mois après ouverture.
  • Une texture facile à poser et une odeur douce et agréable.
  • C’est un des soins le plus nourrissant que j’ai trouvé pour le moment.Je suis contente d’avoir suivi les conseils de la pharmacienne. Super contre les cheveux qui ont tendance à devenir fourchus comme les miens.
  • Non irritant.
  • Très joli packaging !

[/cs_text][/cs_column][cs_column fade= »false » fade_animation= »in » fade_animation_offset= »45px » fade_duration= »750″ type= »1/2″ style= »padding: 0px; »][x_custom_headline level= »h3″ accent= »false »]Les moins du masque :[/x_custom_headline][cs_text class= »cs-ta-justify »]

  • Présence de phénoxyéthanol J’espère que la marque réussira à trouver un autre composant. Mais comme j’utilise beaucoup de produits bio, je peux m’autoriser de temps en temps un produit avec des composants que je n’apprécie pas

[/cs_text][/cs_column][/cs_row][cs_row inner_container= »true » marginless_columns= »false » style= »margin: 0px auto;padding: 0px; »][cs_column fade= »false » fade_animation= »in » fade_animation_offset= »45px » fade_duration= »750″ type= »1/1″ style= »padding: 0px; »][x_gap size= »50px »][cs_text]

Test de produit en partenariat avec la marque Phyto

[/cs_text][/cs_column][/cs_row][/cs_section][/cs_content]