Tag

saint valentin

Browsing

La Saint-Valentin approche et tu ne sais pas quoi m'offrir pour créer un moment de complicité, de frissons et d'échange pour ce jour-là ? Je vais te donner des indications. 

Les choses à éviter : 

  • Me dire : "c'est nul, c'est une fête commerciale, je ne te prévois rien"
  • Me chanter une chanson de Francis Cabrel à la guitare. Un type a déjà essayé quand j'étais à la fac. Je n'ai jamais succombé à ses charmes.

Les choses que je te recommande :

  • Nous prévoir un moment pour nous, un moment où nous serons pleinement présents l'un pour l'autre.
  • Noter discrètement les petites choses qui me ravissent le coeur et me les proposer (aussi) ce jour-là.
  • Créer une expérience, un partage qui fera que nos souvenirs viendront peupler mon esprit romantique et que de fait quoi qu'il advienne, je ne pourrai jamais vraiment t'oublier (comment oublier ces bonheurs-là ?).

Mais comme je sais que tu es aussi un homme pressé, je vais te faire une faveur. Et si tu optais pour l'astuce Smartbox ?

Je vais te dire ce qui me ferait plaisir parmi leurs propositions d'escapades et ce que l'on pourrait vivre ensemble.

Photo par ©AlineLunau

Ma première fois à une table étoilée

La Saint-Valentin, avouons-le se marie particulièrement bien avec les plaisirs de la bouche. Et bien que j'apprécie les bonnes tables, je n'ai jamais eu la chance, l'occasion de m'asseoir à la table d'un restaurant étoilé. 

J'aime les bons restaurants car je sais qu'il s'agit ici d'une certaine forme d'art. Que pour en arriver à avoir une étoile (ou tout autre reconnaissance), cela demande à le/la chef(fe) de s'investir corps et âme, d'aimer profondément la cuisine et les sensations qui vont avec. Et j'aimerai avec toi, goûter de cet amour-là.


Coffret tables étoilées et tables d'excellence

Offrez un repas d'exception pour 2 personnes. À choisir parmi 200 restaurants partout en France et en Belgique, dont 93 tables étoilées du guide MICHELIN

Coffret Tables étoilées : 149,90 €

Une parenthèse bénéfique

Et si l'on profitait de la Saint-Valentin pour couper avec le dynamisme du quotidien qui parfois nous épuise ? Si nous nous offrions une parenthèse de bien-être : nous retrouver dans un spa, laisser la vie filer l'espace de quelques jours. Juste pour être là, présents et pour penser à nous, à la légèreté de la vie. Le coffret nous propose plusieurs établissements répartis sur toute la France. Et si nous en profitions pour en découvrir une que l'on ne connait pas ?


Coffret Évasion bien-être

Echappez-vous pour une nuit avec petit-déjeuner et accès à l'espace détente pour 2 personnes. À choisir parmi 380 séjours dans des hôtels de 3 à 4 étoiles, demeures et maisons d'hôtes

Coffret Evasion bien-être : 99,90 €

Vivre des émotions extrêmes

Et si cette Saint-Valentin, je l'utilisais pour dépasser mes peurs avec toi ? Pour tenter quelque chose qui à la base me fait peur, pour vivre avec toi, un dépassement de soi ? Alors j'opterais pour le coffret émotions extrêmes. Est-ce que l'on fera une sortie en catamaran au Grau du Roi avec Alain P. Étienne, détenteur du record de la traversée de la Manche ? De l'ULM pendulaire au Mont Saint-Michel ? Ou un saut en parachute en tandem en Haute-Provence ?


Coffret émotions extrêmes

Une expérience d'exception pour une à quatre personnes. 870 activités : saut en parachute en chute libre, vol en montgolfière ou en avion, 15 tours de piste en Porsche Caymanou, 7 en Lamborghini Gallardo, pilotage de Formule Renault…

Coffret Émotions extrêmes299,90 €

Les + de la Smartbox : voir conditions

Vous n'avez plus aucune excuse pour dire que vous êtes à court d'idées :)

Article sponsorisé en partenariat avec Smartbox

Toujours pas d’idées et nous sommes déjà le 14 février, laissez-moi vous en suggérer !

 

1. Le cadeau à idées : le carnet surprise.

Fêter la Saint Valentin, ce n’est pas forcément faire un hold-up pour séduire sa promise. C’est aussi faire appel à son imagination. Je vous livre l’idée que j’ai eue une année, après avoir lu un très beau livre sur les carnets de croquis :

  • Choisir un carnet qui vous plaît.
  • Ecrire des expériences que vous voudriez vivre avec l’être aimé, sur la première moitié du carnet. Par ex. visiter Lisbonne avec toi. Courir entièrement nu dans les couloirs du Musée du Louvre …
  • Laisser la page d’en face vierge (pour pouvoir y coller le billet d’avions, un ticket d’entrée de cinéma, de musée, un pola … le procès-verbal de police relatant votre course naturiste dans un lieu culturel). Bref, pour illustrer l’expérience en version carnet de voyage.
  • L’autre moitié du carnet sera libre, pour que votre moitié puisse lui aussi y noter des expériences qu’il aimerait vivre avec vous (le mien avait proposé de « manger des tarentules en amoureux »). 

En piste, libérez votre créativité pour réaliser le précieux carnet.

carnet-croquis-kerby-rosanes1

Illustration : http://kerbyrosanes.com/

2. Le cadeau délicieux : l’éternel chocolat.

 

Ma sélection s’est faite auprès de 3 chocolatiers :

  • La Manufacture Michel Cluizel nous a concocté un écrin de palets d’amour au chocolat noir 72%. Des chocolats d’exception, des mots d’amour, je fonds …  Prix conseillé : 3,90 €.
  • Le célèbre chocolatier troyen Pascal Caffet (MOF et champion du monde, s’iiiiil vous plaît) s’est amusé à décliner le canard coquin popularisé par Nathalie Rykiel, en chocolat noir garni de praliné noisette. Le nom de cette gourmandise ? Ange ou démon. Prix conseillé : 17,89 €.
  • Si vous flirtez du côté de Montpellier, faite un détour par le chaleureux bar à chocolat : Mademoiselle & Chocolat, elle aussi vous a préparé une gourmandise ! Vous pouvez la suivre sur son compte Twitter @mlleetChocolat

chocolat_saint valentin

 

3. Le cadeau : découvrir une autre facette de sa féminité.

 

On a toutes eu envie d’avoir un jour des photos de nous en mode « bombasse ». J’ai une excellente nouvelle, c’est possible ! Pour cela, je vous emmène dans les bras de la belle Ewa Cieszkowska.

Notre rencontre n’avait rien laissé au hasard, je l’ai rencontré en dégustant une pâtisserie à se pâmer. Séduite par sa féminité, je n’ai pas hésité à lui parler, ce qui m’a permis de découvrir son travail de photographe.

Cette jolie femme vous propose des shooting privés pour vous sublimer en icône afin d’exprimer votre sensualité (prix sur devis). Elle organise aussi ponctuellement des ateliers Pin Up sur Paris.

ewa_cieszkowska

.

 

 

4. Le cadeau atypique : le pisse debout.

 

Oui, homme audacieux et rieur, ce choix de cadeau est pour toi ! C’est un cadeau pour une valentine curieuse et ouverte d’esprit.

Aimer sa girlfriend, c’est aussi savoir se mettre à sa place. Et savoir qu’il lui est arrivé un nombre incalculable de fois, d’aller aux toilettes et de se retrouver face à un dilemme éprouvant : libérer dame vessie ou contracter une infection dont on préfère entendre le nom dans un épisode de Dr House.

Même après des années de pratiques du yoga, stretching et sport en tous genres, aucune femme n’aime cette position « assise en suspension » alors que les hommes restent debout, droit comme une frite pour faire leur petite affaire ! Heureusement, voici l’astuce discrète qui vient nous rendre un fier service : le « magic cone » ou dans sa version française, le pisse debout. Vous vous posez des questions ? Toutes les réponses sont ici  www.pissedebout.fr et dans ce court-métrage version rétro.

pissedebout_pochette

 

Avoir un chéri-chéri, pour la Saint Valentin c’est vraiment le bonheur  La Saint Valentin est l’occasion parfaite pour lui déclarer sa flamme, .

Et là, c’est le drame ! Comment rédige-t-on ce formidable élan du coeur ? No soucy mes poussins, le web nous vient en aide, puisqu’il propose des générateurs de lettre de la Saint Valentin, dont mon chouchou celui de CrazyHoroscopes.

Les étapes nécessaires à la missive enflamée, sont les suivantes : on se rend sur ce lien. On rempli bien les petites cases et les questionnaires à choix multiples (sans accent s’il vous plait, ce site est “Oh so british”), et le tour est joué :


« My dearest Cheri Cheri,

Upon this canvas I shall spill my soul’s inner-most desires for you, and upon my chest I carve your name with the dagger of carnal desire, so the world may knoweth that only you lie within my heart.

Should a thousand angels tear out my heart with the forsaken instrument of death, it would still beat for you a million times and call your name in the night. I just cannot explain the passion inside which burns for you.

What manner of creature can resist those gorgeous green eyes of yours which remind me of tiny sparkling green M&Ms inside your eyeballs. There have been many occasions where I’ve felt like picking them out with a plastic spoon and eating them, but I don’t think you’d like that. Maybe its because you plan to eat them yourself. Who knows.

I admire the way you brush your lovely brown hair, and its funny when your hair collects static and stands on end. It reminds me of a cute little hedgehog, or even one of those little troll dolls!

I really love our time together when we go to the local cafe, for a cup of something wonderful and some great stimulating conversation. Its really funny how you always humiliate yourself by purchasing the most bitter thing on the menu and then trying to impress me by pretending you are cultured and you drink it all the time. Its so cute watching your face scrunch up like a cute little tortoise!

Words alone cannot express how unique my love is for you. I love you, and you only, I swear that to you my love ….OK, perhaps I got a little too excited cos I also love my mobile phone which I always love using to send you txt flirts with. Remember that time I sent you a rude txt flirt and I accidentally sent it to your Father?! And remember that time we were making out, and I had to leave in a hurry so I threw the phone at you, and said “Set it to vibrate and finish yourself off!”? You see love, it does have its other uses, but we’re not talking about that right now! (Besides the fact that I just mentioned it now, but that part was allowed because the context was a little bit relevant)

I really must tell you though, I absolutely adore your gorgeous eyes! I think if God created something truly amazing, then its definitely gotta be your eyes! I know some people say the same thing about horses and giraffes, but I think your eyes exceeds anything else!

Anyway darling, I must depart now. I really can’t wait to see you again, especially if you are gonna be wearing sexy Black underwear for me! Go on, surprise me! I’ve often wondered what you would look like wearing those, and many a nights have gone by where I would sit and fantasise about you wearing Black underwear and I would have no need to watch music videos any more.

I wish you the happiest Valentines Day ever, my dear sweet lover, with every fiery spark of carnal desire within my burning soul which cries tears of blood for you, with every second that passes without you!

Forever and eternally yours and yours only,

TheCelinette »

Ok, Chéri-Chéri, doit être un peu anglophone. C’est normal, on veut un homme au top !

Serge Hefez dans le numéro de janvier de Psychologies magazine dit :

« Je t’aime agglutine le moi et le toi et n’admet qu’une réponse : moi aussi »

Comment peux t-on se dire thérapeute et être si peu ouvert d’esprit ? Pourquoi aimer, se conjuguerait-il au temps de la réciprocité ? Ne peux t-on pas s’affranchir de la synchronicité ? Pourquoi l’amour serait-il une prison et non un espace de liberté ?

Mon école n’est sans doute pas la sienne. J’ai appris très tôt à dire, je t’aime sans l’once d’un retour (merci papa). J’en ai d’abord atrocement souffert, puis un jour, j’ai compris que mon envie d’aimer ne dépendait pas de l’autre. Je n’ai pas besoin, d’un moi aussi (cela reste une envie, mais en rien un passage obligé) , tout simplement, car je n’ai pas besoin qu’on m’autorise à aimer. J’aime une humeur, un épanchement, un geste de sa main. Ma liberté est là, aimer qui je veux, quand je veux !

J’ai aimé des hommes, qui ne m’aimaient pas. J’ai été aimée par des hommes que je n’aimais pas. En quoi un amour non réciproque serait-il indigne, une honte, une faiblesse ?

La dernière fois que j’ai aimé sans retour, cela m’a donné une force qui manquait à ma vie. Car aimer c’est un élan de vie, un putain de courage, une sensibilité. Point de diktat pour moi dans ce pays là !

——

Dans la série on ne change pas une équipe qui gagne : vous pourrez aussi lire dans ce numéro Jean-Claude Kaufmann* (sociologue) qui dit concernant la Saint Valentin « le pauvre amoureux s’engage dans une spirale infernale, où il faudra chaque année inventer davantage ».

Alors là aussi, point de salut. On comprend vite qu’à la Saint Valentin, seuls les hommes triment. Les femmes se font sécher les doigts de pieds au soleil (ce qui est déjà ‘achement dur au mois de février). Elles attendent (les feignasses) pendant que les gentils zhommes, tels des chadoks creusent encore et encore, les méandres de leur imagination, pour trouver ce qui pourrait contenter la belle.

  • – Ta ! Ta ! Ta ! Ton cadeau ma chérie :)
  • – Qu’est-ce que c’est ? (dit-elle la chose au bout des doigts).
  • – Une culotte mangeable !!!!
  • – Elle est bio ?
  • – Euh, non ?!
  • – Tu te fous vraiment de ma gueule !!!

Alors surtout suivez le conseil avisé de Jean-Claude : ne vous renouvelez pas (allez on élargit) dans tous les domaines. Ne tentez pas de renouveler votre amour, vos escapades, vos voyages amoureux. Restez morne et morose et sans surprise, c’est comme ça que votre couple sera épanoui ou moisi :)

  • – Chéri tu penses quoi de cette tenue ?
  • – Ca te va très bien la jupe.
  • – Mais … C’est un pantalon.
  • – Attends le Jean-Claude, il a dit de ne pas se renouveler. Tu veux flinguer notre couple ou quoi ? Non, mais si c’est le cas, tu le dis directement ! Merde à la fin !

* cet article est une mine d’idées reçues sur les femmes (pour ne pas parler d’inflexion misogyne …)

** Je vous propose que nous fassions tous, le 14 février à midi, une minute de silence pour la compagne du Jean-Claude, qui se brosse tous les ans pour la Saint Valentin.

Je ne sais pas si c’est dans l’air du temps, je ne sais pas si c’est une question d’âge, de réalisation ou d’envie, mais j’ai faim. Avant j’avais faim d’une chose ou de deux tout au plus. Maintenant j’ai faim d’un met tout entier. Composé, varié, surprenant vivant.

J’ai faim parce que j’ai connu la famine.

Je sais c’est pas beau à dire. A l’heure ou d’autres me lisent ou m’écrivent leurs premières amours, je ne dis rien. Ils se délectent à me raconter moulte détails. Je ne dis rien parce que je les dévorent du dedans. Je les engloutis dans ma cage à mémoire. Ce lieu tenu secret où j’emmagasine des histoires d’amour, comme un biologiste range des cadavres d’animaux, si bien conservés par la main de l’homme.

J’y range donc dans un désordre qui m’est propre toutes les belles anecdotes d’amour que je peux prendre.
Je les veux avec des éclats dans les yeux, vivantes et pleines. Si le factice est si vulgaire, c’est parce qu’en amour il est si commun.

Alors je cherche ces gens. Je les sens comme on sent une espèce, avec ses tripes, son instinct, ses sens oubliés.
J’observe, je divertis, puis j’attends.
Quand les mots tombent, ceux du cœur, ceux de l’intimité que l’on protège, je me sens respectueuse.
Parce que livrer son intimité ça n’est pas rien. C’est un courage peu reconnu. C’est admirable.
J’ai cette chance, j’ai l’épaule confortable. Les hommes y déposent leurs lèvres, les autres leurs confidences.
Je vis cette situation comme une chance. Inspirer la confidence, c’est une belle distinction.

C’est en tournant entre mes doigts ces souvenirs, ceux des autres comme les miens que j’ai réalisé une chose un peu âpre. Mes dernières histoires d’amour manquaient de contenu.
Elles étaient un peu si, un peu ça mais rien de complet.

J’ai hésité.
Céline tu vieillis, il faut être sage, se résigner, se contenter de peu, s’oublier, crever à petit feu, faire bonne figure, rentrer dans le rang de la société, avoir un enfant avec un homme qui était là, c’est juste du n’importe quoi tu ne peux pas !

Depuis je ne pleure pas, j’ai faim.
J’ai faim d’un met tout entier, d’un amour beau, vivifiant, drôle à s’en tenir le ventre, sensuel à se fermer les yeux, passionnant à en parler des heures, tolérant à se sentir heureuse tout le temps.

Cette année je vais passer la Saint Valentin, seule.
Mais j’aurai faim.

Si j’avais une lettre de Saint Valentin à faire ….
Cette année je l’aurais faite en anglais (même si j’ai été un peu, beaucoup aidée pour la rédiger …)

My dearest Mr. Unknown,

Hows things going with you?

I really think you are special, so I hope this note makes you smile.

What person in their sane mind could resist those radiant blue pools which you call eyes? When I stare deep into them I feel hypnotised and often get the urge to jump into your pools. But I don’t think you would appreciate me stripping off and throwing myself naked against your eyeballs. That could hurt.

I simply love your gorgeous brown hair which shines in the sun like bear fur. Only your hair is longer then bear fur and is a lot more radiant, and smells better.

I love going to the local cafeteria with you. Its great to just sit there and talk to each other, and sometimes listen in on other people’s conversations. I love it how you can manage to eavesdrop on the most quietest tables, and then blurt out all their secrets really loud!

I can’t remember if I’ve already told you this but I really do love your lips. Its such a turn on to look at and its one of the many reasons I love being with you my love. Sometimes I wish I could do nothing but stare at your lips all day, but I’m not sure that’s a good idea my love, as people will probably think I’m some kind of nut case and I might get taken away by the men in white coats.

Anyhow my love, I must bring this letter to an end now. But I must tell you something. I’ve always wondered what you would look like in Black underwear. I really think you would be the hottest thing on this planet in Black underwear and you could easily overthrow any model out there! If you wear those for me, I promise to worship you and treat you like royalty (Just so long as you don’t make me clean your toenails with a toothbrush! I draw the line there).

Have a happy Valentines Day!

Yours Truly,

Célinette

xx

PS : mille mercis à ceux qui m’ont souhaité la Saint Valentin :D