Tag

siamois

Browsing

Mesdames, Messieurs,

Comme vous pouvez le voir sur ce cliché, mon chat n’a malheureusement que 3 pattes. J’en appelle à votre générosité et à vos dons afin de pouvoir lui offrir le bonheur d’en avoir une 4ème. Notre projet : lui imprimer une patte grâce à une imprimante 3D.
PS : je n’accepte que l’argent. Inutile de m’envoyer vos impressions de patte par voie postale ou par la fenêtre.

#########################

VOIX OFF :

  • C’est quoi ce bordel ? Il a 3 pattes ton chat ?
  • Non, il a une patte posée sur les livres, mais ça fait illusion, non ?
  • Mouai. Comment t’es venue cette idée d’escroquerie ?
  • J’sais pas, les hommes politiques sans doute. Dès qu’ils font une connerie, ils font un appel au don. Pourquoi je ne le ferai pas, moi ?
  • T’as fait une connerie ?
  • Non, mais j’ai envie d’un nouveau meuble et d’un voyage.
  • Ah bon ?
  • Je veux partir au Costa Rica faire un câlin aux paresseux.
  • Ok, ça a du sens.

 

 

Dans les pré-requis pour savoir pour briller sur « les Internets », il y a un élément fondamental : le pouvoir viral des chats. C’est donc après avoir perdu beaucoup de temps, un dimanche à regarder des vidéos à la con, que je me suis décidée à faire une photo du chat avec une bouche pas-du-chat. J’ai moi-même entrepris de dessiner cette dernière dans un élan artistique sans précédent.

Là, où chacun d’entre-nous pourrait penser que ce genre de réalisation est facile, je clame un NON franc et massif. Parce qu’il y a deux éléments assez antagoniques :

  • Ton idée de photo à la con.
  • et le chat toujours en mouvement.

Imagine-moi avec mon smartphone dans une main, la fausse bouche supposée drôle dans une autre. Ne pensant qu’à : placer la bouche rigolote face au chat, obtenir le meilleur cadrage et si possible une lumière pas trop trop dégueulasse. Sauf que, le chat IL NE RESPECTE RIEN. Il bouge, il bouge. Tu cries. Tu désespères. Il se calme. Tu reprends espoir. Tu recommences. Et le chat re-bouge.

Première tentative passablement ratée.

haiku_siamois-2

La technique ultra-fourbe du chat qui tourne la tête au dernier moment.

haiku_siamois-3

Ces moments où tu sens que tu y es presque !

haiku_siamois-4

haiku_siamois_5

haiku_siamois_6

Pour au final aboutir à cette posture-là …

haiku_siamois_6

Avoir un chat c’est réaliser que bien qu’il soit domestiqué, il reste cependant un animal sauvage. Mettez-le à l’extérieur et rapidement son instinct va reprendre le dessus.

Il saura marcher avec la plus grande délicatesse. Attendre pendant des heures pour surprendre sa proie. La pitié ne fait pas partie de son vocabulaire, c’est sa loi.

Aujourd’hui alors que je le savais sur le toit, j’ai entendu un bruit soudain et étrange. Bien évidemment, je me suis précipitée sur le lieu du crime. Je l’ai vu bondir. Lancer sa proie en l’air. Ne lui laisser aucune chance de survie. J’avais beau être là, rien n’y faisait. La pauvre bête allait succomber entre les crocs acérés de mon chat. C’était son karma. Il l’a prise dans sa gueule et est fièrement venu la déposer à mes pieds.

Ca y est mon chat vient de tuer son premier morceau de mousse végétale.

Si toi aussi tu as un chat végétarien, s’il te plait contacte-moi, histoire que je me sente moins seule.

Alors que nous sommes parfois un peu las des spectacles de pyrotechnique, un chaton sait vous étonner au quotidien. Fini les « ohhh ce feu d’artifice est encore le même que l’an dernier ». Bienvenus les « Oh Mon Dieu ! Comment est-ce possible ? Incroyable ! Mais c’est magique !!! ».

Ainsi ce matin, j’ai assisté à un spectacle d’une rare élégance, alors que je venais de terminer le ménage de tout l’appartement. Le chaton est allé dans sa litière (ce n’est pas cette partie du spectacle qui est étonnante). Il s’est alors mis à miauler. Soucieuse de sa bonne éducation, je lui ai dit qu’on ne parlait pas aux gens quand on allait aux toilettes.

Que nenni, il m’annonçait l’ouverture du spectacle. Après avoir fait, sous mes yeux effarés, de multiples sauts et loopings dans sa caisse (certainement le fruit d’un long entrainement). Il a bondi avec détermination sur le bord de la litière. J’ai alors vu dans une grâce digne du plus beau spectacle de danse synchronisée, la litière voler dans les airs, mêlée à quelques crottes fraîchement déposées.

J’aurais aimé que le temps suspende son vol pour que je puisse courir chercher une poubelle et que tout retombe magistralement dedans. Mais non.

Mesdames, Messieurs, je vous présente mon chat facétieux.