Tag

tapis

Browsing

[cs_content][cs_section parallax= »false » separator_top_type= »none » separator_top_height= »50px » separator_top_angle_point= »50″ separator_bottom_type= »none » separator_bottom_height= »50px » separator_bottom_angle_point= »50″ style= »margin: 0px;padding: 45px 0px; »][cs_row inner_container= »true » marginless_columns= »false » style= »margin: 0px auto;padding: 0px; »][cs_column fade= »false » fade_animation= »in » fade_animation_offset= »45px » fade_duration= »750″ type= »1/1″ style= »padding: 0px; »][cs_text class= »cs-ta-justify »]Il y a quelques années, j’ai adopté un tapis Ikea. Je peux dire que je me souviens très bien de ce jour-là, puisqu’un autre client avait lui-aussi décidé de s’acheter un tapis. Je ne sais pas si vous avez déjà porté un tapis, mais c’est affreusement lourd. Je n’ai jamais compris comment dans les films les types arrivaient à transporter des cadavres dans des tapis. Bref, ce n’est pas l’objectif de cet article. Ce jour-là, cet autre client Ikea achète son tapis, le porte sur son épaule et se dirige tranquillement vers la caisse. Moi, je consulte la borne Ikea pour voir si il y a aussi des étagères. Quand tout à coup, j’ai hyper mal à l’arrière de la tête et je perds la vue (je peux vous dire que ça fait tout drôle). Je ne comprends rien à ce qui se passe, si ce n’est que j’ai affreusement mal à la tête. Le mec marchait tout droit. Sa femme (marchant derrière lui) lui a posé une question. Il a pivoté brusquement pour lui répondre, faisant pivoter le tapis qu’il portait sur ses épaules. J’étais sur le côté : bam ! Tapis ikéa 1 – tête de Céline 0. J’ai été sonnée pendant 2 heures. Je vous assure que les mecs avec les tapis, je les évite.

Ceci étant, je suis revenue avec mon tapis et je le nettoie régulièrement (un vrai nid à poussières ce truc), voici mes astuces :[/cs_text][x_custom_headline level= »h2″ accent= »false »]Nettoyer son tapis avec du bicarbonate de soude[/x_custom_headline][cs_text class= »cs-ta-justify »]Nous sommes de plus en plus nombreux à utiliser le bicarbonate de soude dans le cadre de nos travaux d’entretien. Voici une utilisation possible : nettoyer et raviver son tapis !

  • Type de tapis sur lequel on peut l’utiliser : coton, textile synthétique (attention : on ne l’utilise pas pour les tapis en laine).
  • Efficace pour : les tâches de graisse majoritairement + ravive les couleurs.
  • Neutralise les odeurs : pratique si votre animal a confondu sa litière et votre tapis ; ou si vous avez renversé un liquide avec une forte odeur (du genre la sauce soja lors de votre dernière soirée sushi-maki).

Mode d’emploi :

  • Saupoudrer le bicarbonate sur l’ensemble du tapis (optionnel : ajout de vinaigre d’alcool)
  • Optionnel : frotter avec une brosse et de l’huile de coude.
  • Laissez agir (au min. 2h ; toute une nuit, c’est quand même l’idéal).
  • Aspirez énergiquement.

Mon avis : j’ai trouvé que c’était une méthode vraiment efficace (plus que la bombe spéciale tapis achetée en magasin). Attendez bien que cela sèche si vous l’avez utilisé avec du vinaigre d’alcool. J’ai eu un peu de mal à le faire partir des parties sombres de mon tapis.[/cs_text][/cs_column][/cs_row][cs_row inner_container= »true » marginless_columns= »false » style= »margin: 0px auto;padding: 0px; »][cs_column fade= »false » fade_animation= »in » fade_animation_offset= »45px » fade_duration= »750″ type= »1/1″ style= »padding: 0px; »][x_custom_headline level= »h2″ accent= »false »]Nettoyer son tapis avec de la terre de Sommières[/x_custom_headline][cs_text class= »cs-ta-justify »] »Qu’est-ce que c’est que ce truc ?! » c’est à peu près ce que j’ai dit à ma mère quand elle m’a tendue son pot de terre de sommières. Au début, je n’en voulais pas. Puis voyant l’efficacité du produit pour nettoyer à sec des tâches sur des vêtements, je lui ai rapidement fait une place dans mon placard (à la terre de Sommières, pas à ma mère). C’est une variété d’argile avec un fort potentiel absorbant. Elle peut absorber jusqu’à 80% de son poids en liquide (un peu comme certains de mes potes en soirée). Récemment, je me suis dit et si je m’en servais pour nettoyer mon tapis.

  • Type de tapis sur lequel on peut l’utiliser :  tous les textiles.
  • Efficace pour : tous types de tâches récentes ou anciennes. Elle fonctionnera si quelqu’un a renversé du vin, uriné sur votre tapis et fait tomber son éclair au chocolat, par contre, ne l’invitez plus !

Mode d’emploi :

  • Saupoudrer la terre de Sommières sur l’ensemble du tapis (sans additif humide surtout)
  • Optionnel : frotter avec une brosse et de l’huile de coude.
  • Laissez agir (au min. 2h ; et 24h si c’est possible).
  • Aspirez énergiquement.

Mon avis : j’ai vraiment aimé cette technique car le produit agit tout seul. Pour mon premier test, je l’ai laissé agir 4 heures sans frotter et Je suis très contente du résultat. En plus, ce n’est nocif, ni pour moi, ni pour le chat. Je recommencerais ![/cs_text][x_gap size= »50px »][/cs_column][/cs_row][cs_row inner_container= »true » marginless_columns= »false » style= »margin: 0px auto;padding: 0px; »][cs_column fade= »false » fade_animation= »in » fade_animation_offset= »45px » fade_duration= »750″ type= »1/3″ style= »padding: 0px; »][x_raw_content]

[/x_raw_content][/cs_column][cs_column fade= »false » fade_animation= »in » fade_animation_offset= »45px » fade_duration= »750″ type= »1/3″ style= »padding: 0px; »][x_raw_content]
[/x_raw_content][/cs_column][cs_column fade= »false » fade_animation= »in » fade_animation_offset= »45px » fade_duration= »750″ type= »1/3″ style= »padding: 0px; »][x_raw_content]
[/x_raw_content][/cs_column][/cs_row][/cs_section][/cs_content]

[cs_content][cs_section parallax= »false » separator_top_type= »none » separator_top_height= »50px » separator_top_angle_point= »50″ separator_bottom_type= »none » separator_bottom_height= »50px » separator_bottom_angle_point= »50″ style= »margin: 0px;padding: 45px 0px; »][cs_row inner_container= »true » marginless_columns= »false » style= »margin: 0px auto;padding: 0px; »][cs_column fade= »false » fade_animation= »in » fade_animation_offset= »45px » fade_duration= »750″ type= »1/1″ style= »padding: 0px; »][cs_text]

J’ai profité de mes deux jours de congés pour continuer à décorer ma pièce de vie. J’ai déménagé, il y a un an. Et quoi que l’on en dise, prendre ses repères, ça prend du temps.

[/cs_text][x_custom_headline level= »h2″ accent= »false »]Comment créer une décoration qui nous ressemble ?[/x_custom_headline][cs_text]

C’était ma première question. J’ai commencé par m’affranchir des goûts des autres pour oser mettre les éléments ou couleurs de mon choix quitte à entendre les mots « girly » « kitch » … L’idée c’était : de créer une atmosphère où les gens se sentent bien, et moi par la même occasion.

Une fois que j’avais décidé de suivre mes envies, je suis allée demandé les avis et l’aide d’amis. Merci à Lucile, Olivia et Mathieu pour leurs bons conseils. Ils m’ont donné l’éclairage qu’il me manquait parfois sur un assortiment ou une pièce. Et ils ont posé des tableaux droit pour moi. Le bricolage et moi, ça fait deux. J’ai eu dû mal à l’admettre mais ça y est, du coup pour certaines choses je fais appel à des amis doués et je les dépanne sur autre chose.

[/cs_text][x_custom_headline level= »h2″ accent= »false »]Comment trouver les meubles pour composer cette déco made in nous ?[/x_custom_headline][cs_text]

Première chose, ça prend du temps. C’est comme un puzzle qui se compose peu à peu. Une pièce par ci, une pièce par là et un jour ça prend tout son sens.

  • La famille : même toute jeune, j’ai toujours aimé l’ancien. J’ai donc rapidement récupéré des pièces des grandes tantes ou de ma grand-mère. J’avais envie que chez moi, il y ai une âme. Je les ai parfois fait refaire parfois ce n’était pas nécessaire.
  • Les proches : qui ne veulent plus d’une pièce qui vous vous fait craquer. J’ai récupéré comme ça, une lampe Ikea que je voulais depuis un bail et des petits meubles industriels (merci tonton). J’aime cette idée d’économie circulaire, ce qui t’a fait plaisir hier, sera le bonheur de ton prochain demain :)
  • Les magasins caritatifs : du type Emmaüs ou en local, le foyer aubois. J’adore y chiner. C’est toujours une course au trésor (affectif), les gens sont adorables et l’on fait une bonne action.
  • Les salles des ventes : on y pense plus rarement, mais s’y trouvent des meubles charmants de différentes époques à des prix incroyablement bas par rapport à ce qu’on trouve dans des magasins de déco classiques. C’est valable pour les meubles, la vaisselle et même pour des accessoires de beauté du type poudrier.
  • Les magasins auxquels on ne pense pas : La Redoute faisait partie de ceux-là pour moi. J’en avais une vue assez ringarde alors qu’ils ont de très chouettes pièces de déco. Et, point fort pour moi qui n’aie pas de voiture, ils livrent directement à domicile !
  • Les magasins auxquels on pense : Ikea, Maison du Monde, les magasins de design etc., …

[/cs_text][x_custom_headline level= »h2″ accent= »false »]Des exemples concrets made in chez moi.[/x_custom_headline][/cs_column][/cs_row][cs_row inner_container= »true » marginless_columns= »false » style= »margin: 0px auto;padding: 0px; »][cs_column fade= »false » fade_animation= »in » fade_animation_offset= »45px » fade_duration= »750″ type= »1/1″ style= »padding: 0px; »][cs_text]Voici dans les grandes lignes comment j’ai aménagé cette pièce de vie :

  • Les étagères roses (kallax), le tapis qui me rappelle Twin Peaks, la lampe suspendue et la table basse blanche viennent de chez : Ikea
  • Le canapé rose vient de : La Redoute (très belle qualité, je l’adore).
  • L’escabeau détourné en étagère et le plaid viennent de chez : Maison du Monde. Ils ont des pièces très sympa mais leurs prix sont devenus exorbitants et la qualité est quand même très moyenne (quand je vois la solidité des pièces que j’ai acquises chez eux).
  • Le bureau est un petit meuble de famille, les tableaux ont été faits par mon arrière grand-oncle et la chaise en toile de jouy provient du foyer aubois et a été restaurée par ma tante.
  • Coussin : Monoprix.

Le chat n’est pas livré avec les meubles !

[/cs_text][x_gap size= »50px »][/cs_column][/cs_row][cs_row inner_container= »true » marginless_columns= »false » style= »margin: 0px auto;padding: 0px; »][cs_column fade= »false » fade_animation= »in » fade_animation_offset= »45px » fade_duration= »750″ type= »1/2″ style= »padding: 0px; »][x_image type= »rounded » src= »http://thecelinette.fr/wp-content/uploads/2015/11/IMG_1013.jpg » alt= » » link= »false » href= »# » title= » » target= » » info= »none » info_place= »top » info_trigger= »hover » info_content= » »][x_image type= »rounded » src= »http://thecelinette.fr/wp-content/uploads/2015/11/IMG_1034.jpg » alt= » » link= »false » href= »# » title= » » target= » » info= »none » info_place= »top » info_trigger= »hover » info_content= » »][/cs_column][cs_column fade= »false » fade_animation= »in » fade_animation_offset= »45px » fade_duration= »750″ type= »1/2″ style= »padding: 0px; »][x_image type= »rounded » src= »http://thecelinette.fr/wp-content/uploads/2015/11/IMG_1017.jpg » alt= » » link= »false » href= »# » title= » » target= » » info= »none » info_place= »top » info_trigger= »hover » info_content= » »][x_image type= »rounded » src= »http://thecelinette.fr/wp-content/uploads/2015/11/IMG_1022.jpg » alt= » » link= »false » href= »# » title= » » target= » » info= »none » info_place= »top » info_trigger= »hover » info_content= » »][/cs_column][/cs_row][cs_row inner_container= »true » marginless_columns= »false » style= »margin: 0px auto;padding: 0px; »][cs_column fade= »false » fade_animation= »in » fade_animation_offset= »45px » fade_duration= »750″ type= »1/1″ style= »padding: 0px; »][cs_text]

Ce petit meuble blanc, était à l’origine un petit meuble de famille dont personne ne voulait. Celui de l’arrière arrière grande tante dont on ne sait même plus le nom. José, un ami qui manie le pinceau avec brio, l’a repeint en blanc pour lui conférer une seconde jeunesse. Il abrite aujourd’hui avec fierté, ma collection de mugs Monoprix !

  • La théière provient d’un très joli magasin de déco troyen dont il faut que je vous parle.
  • Les boîtes à thé proviennent du palais des thés.
  • Les tasses appartenaient à mes arrières grand-parents.

L’étagère rétro de ma mamie qui accueille bien volontiers quelques souvenirs, ma couronne de fleurs et des photophores.

[/cs_text][x_custom_headline level= »h2″ accent= »false »]Aménagement de mon coin bureau :[/x_custom_headline][cs_text]

  • Pour ranger mes livres, j’ai pris : un vielle malle trouvée abandonnée dans un grenier et des casiers en bois de bouteilles de vin. La malle était dans un état pitoyable mais à grand coup d’eau savonneuse et de produit bio contre les bestioles elle a retrouvée vie.
  • Le meuble métallique ajouré provient de La Redoute. Je l’adore mais c’était une vraie plaie à monter. L’horreur absolue, 4 personnes ont contribué à son montage dont une date Tinder. Bon à savoir, La Redoute était prête à me le reprendre. Mais comme je le trouve original, j’ai préféré le garder.
  • [/cs_text][/cs_column][/cs_row][cs_row inner_container= »true » marginless_columns= »false » style= »margin: 0px auto;padding: 0px; »][cs_column fade= »false » fade_animation= »in » fade_animation_offset= »45px » fade_duration= »750″ type= »1/1″ style= »padding: 0px; »][x_image type= »rounded » src= »http://thecelinette.fr/wp-content/uploads/2015/11/IMG_1019.jpg » alt= » » link= »false » href= »# » title= » » target= » » info= »none » info_place= »top » info_trigger= »hover » info_content= » »][x_custom_headline level= »h2″ accent= »false »]Et votre chez vous, vous l’avez composé comment ?[/x_custom_headline][/cs_column][/cs_row][cs_row inner_container= »true » marginless_columns= »false » style= »margin: 0px auto;padding: 0px; »][cs_column fade= »false » fade_animation= »in » fade_animation_offset= »45px » fade_duration= »750″ type= »1/1″ style= »padding: 0px; »][x_gap size= »40px »][x_raw_content]
    pub

    [/x_raw_content][/cs_column][/cs_row][/cs_section][/cs_content]