De la déco, des amateurs, l'oeil des professionnels et du challenge !


J’ai profité du fait que ma bronchite version 2019 m’ai rendue aussi molle qu’un loukoum pour découvrir davantage le catalogue Netflix. C’est là, que j’ai découvert l’émission "The Great designer challenge". Produite par la BBc dès 2014, elle se déroule en Angleterre. Le principe : demander à 3 passionnés de décoration amateurs de décorer (designer) la pièce d’un logement (maison, appartement, bungalow …), en seulement 3 jours et avec un petit budget. A l’issue de chaque émission, l’un des designers sera choisi pour aller en finale. Ce qui est pris en compte : la qualité de la réalisation, le respect du cahier des charges, l’organisation, la touche personnelle (créativité) et la réaction du client quant au résultat final.

C’est une super façon de découvrir les différentes architectures de l’Angleterre. Difficile de ne pas tomber amoureuse de ce pays en regardant cette émission. Je suis tombée dedans comme on tombe dans un pot de confiture ! On découvre différentes variétés de maisons typiques de différentes époques. L’un des présentateurs est historien, il apporte toujours sont lots d’informations particulièrement intéressantes.J’étais particulièrement excitée quand j’ai pu découvrir le projet écologique Bedzed que je rêve de visiter depuis des dizaines d’années. Il a même failli être importé à Troyes mais les municipalités locales n’ont pas suivi ce projet pourtant passionnant.


Le challenge : transformer un lieu de vie de manière créative, élégante et fonctionnelle !


La décoration de la pièce comprend : la création d’une maquette, la fabrication ou restauration de meubles, d’accessoires, l’aménagement de la pièce (dans sa partie fonctionnelle), la luminosité, le respect du cahier des charges. Plus un challenge à chaque fois : celui de détourner un objet du quotidien (des tasses de thé, un porte-manteau victorien). Tout cela sur 3 jours seulement (je rappelle que ce sont des designer amateurs donc débutants) et avec un petit budget allant de 750 à 1500 £. Ils ont à leur disposition un ou plusieurs ouvriers selon le contexte. Certaines pièces, et parfois certains clients sont aussi un vrai challenge à eux seuls !




Mes 5 bonnes raisons de regarder "The Great Interior Design Challenge"


Côté purement télé, l’émission est vraiment très bien pensée, c’est aussi pour cela que ça fonctionne : variété des architectures présentées, conseils et critiques qui nous apprennent des choses, des présentateurs de qualité, rythme et découpage du scénario fluide, une présentation dynamique et le fait de continuer à considérer avec bienveillances ces personnes comme des gens qui découvrent le métier.


  • La découverte de l'architecture anglaise sous toutes ses formes

    Des commentaires historiques de Tom Dyckhoff, aux différences d’architecture choisies, en passant par le fait de pouvoir rentrer chez les gens. On en prend plein les yeux (vive la diversité et la créativité) et on apprend vraiment beaucoup de choses !

  • Les designers amateurs sont attachants

    A un moment donné, je me suis demandée comment ils avaient été sélectionnés. Je me suis mince, j’espère que ce n’est pas juste un mec qui a bien re-décoré son salon. Quoi qu’il en soit la sélection est vraiment qualitative et éclectique. Et franchement, c’est top. Ce sont des amateurs qui n’ont pas toutes les clés en main, mais qui font de leur mieux et le résultat est vraiment bluffant.

  • La qualité des présentateurs

    Tous les programmes des trois premières saisons ont été présentés par Tom Dyckhoff (historien). Les tâches de conception ont été jugées par Daniel Hopwood (président du British Institute of Interior Design ) et Sophie Robinson (une styliste d’intérieur britannique, designer et journaliste). La décoratrice d’intérieur Kelly Hoppen a remplacé Robinson en tant que juge principal dans la quatrième série. Cette dernière est devenu juge invité avec Michelle Ogundehin, rédactrice en chef de Decoration Magazine pour Elle Magazine.

  • Pour l'ambiance "so british"

    … avec son style incroyable ! Entre le côté classique et le côté audacieux, c’est un véritable plaisir. Si vous regardez l’émission en VO sous-titrée vous allez voir apparaître quelques expressions françaises çi et là pour accentuer une phrase. On voyage avec cette émission et j’aime ça !

  • Pour l'inspiration !

    Autant, je ne serai jamais une designer (cela demande trop de compétences que je n’ai pas). Autant, cette émission donne envie de considérer son lieu de vie autrement, et nous pousse certainement à plus d’audace, de style mais aussi à plus de rangement ;)

Image
Image
Image
Image

5 astuces déco issues de l'émission !


L'émission a eu un impact sur moi, sur ma façon de concevoir l'espace, et la décoration intérieure à bien des niveaux. Voici des astuces que j'ai noté au cours de mon marathon de visionage de The Great Interior Design Challenge. J'ai bien sûr la furieuse envie d'engager un décorateur d'intérieur aussi, mais faute de budget, on va commencer par les astuces ;)


  • Oser être soi-même

    Une déco réussie, c’est déjà une déco qui nous ressemble. J’ai vu dans l’émission des participants (clients comme designer) oser aller à fond dans des styles. Résultat : on rentre, on a une ambiance, un style, une personnalité. Et comme votre lieu de vie à plusieurs pièces vous pouvez varier les styles (tout en trouvant un moyen de rester homogène).

  • Oser utiliser de la couleur sombre

    C’est une piste vers laquelle, je ne serai pas allée de moi-même. Mais après avoir vu plusieurs pièces réalisées partiellement ou totalement avec des couleurs sombres (gris anthracite, bleu profond…) et ne voyant le résultat. On change d’avis ! Le tout est de balancer cela avec des touches de couleurs ou des jeux de lumières ou de profondeur.

  • Oser mélanger les styles

    Pour moderniser un style classique avec quelque chose de contemporain ou justement pour mettre en valeur des éléments vintages. Par contre, faites attention à ce que l’ensemble garde une cohérence !

  • Bien réfléchir à comment dépenser son argent

    Ca a été un des points très intéressants de l’émission. Il y a des pièces de déco, complètement superbes qui sont issues de la récup (meubles de seconde main ou récupéré dans une poubelle). Mais, il faut savoir investir dans certains matériaux ou dans une pièce maîtresse qui va donner de l’ampleur à votre travail (un papier peint spécifique, une peinture de qualité, un élément solide que vous allez utiliser au quotidien).

  • Apprendre à gérer l'espace ( "zoning" )

    C’est un des points les plus difficiles pour moi, car j’ai du mal à imaginer des configurations différentes de meubles. L’émission nous offre une multitude d’idées d’agencements qui donnent du caractère et de la chaleur à une pièce. C’est vraiment un des éléments les plus importants, je trouve. J’ai toujours été bluffée par les agencements de démonstration chez Ikea. Avec des espaces relativement petit, on a une impression de convivialité et de fonctionnalité. Vous allez voir dans l’émission, car ils soulèvent ces points, que souvent on a tendance à coller les meubles dans des coins ou les rabattre le long des murs. Vous allez découvrir des super astuces trouvées par nos brillants designer amateurs !


Des pistes pour trouver votre style : vos vêtements (ouvrez-vos placards !), un style d'architecture qui vous fait de l'oeil depuis un bail, une photo dans un magasin déco ou sur Pinterest qui reflète l'ambiance que vous aimeriez avoir chez vous !


Image

Image

N'oubliez pas le côté fonctionnel et la partie rangement.

Image
Image