Category

Mode

Category

J’ai découvert il y a quelques temps, les vide-dressing Violette Sauvage et je voulais vous en parler. J’en entendais parler depuis plusieurs années sans savoir vraiment ce que c’était. Je pensais que Violette Sauvage était une blogueuse parisienne en vogue qui revendait ses fringues régulièrement. Que nenni mon ami, c’est en fait un collectif qui organise des vide-dressing géants !

Les vide-dressing Violette Sauvage, c’est quoi ?

Si j’adore les vide-dressing, j’en fais moins depuis quelques années car : je n’ai plus ni portant, ni table et qu’il faut toujours trouver quelqu’un pour les stocker et les transporter. Or là, avec ce collectif mes contraintes s’envolent car tu leur loues un stand équipé : un portant, une table et un tabouret. Tu arrives avec ce que tu as à vendre et tu t’installes. Tu peux vendre : des vêtements, sacs , des chaussures, des belles-mères (enfin, je crois) … C’est clé en main et surtout c’est super bien organisé !

Bienvenue dans l’univers du recyclage glamour :


– des milliers d’articles de marques à prix bradés
– des créateurs talentueux et abordables
– un healty bar, de la bonne musique et des ateliers beauté pour vous chouchouter

Depuis 2010, Violette Sauvage révolutionne le concept des vide-dressings en organisant des évènements géants tous les mois. Ça se passe de 11h00 à 19h00 samedi & dimanche.

Quelques marques présentes : Louboutin / Sandro / Ba&sh / Marc Jacobs / Maje / Iro / Claudie Pierlot / Chanel / Balenciaga / Prada / Vanessa Bruno / Swildens / Comptoir des Cotonniers / Sézane / Carven / Bel Air / Les Petites / Mellow Yellow / Minelli / H&M / The Kooples / American Apparel / House of Harlow / Scarlet Roos / See u Soon / Marni / Les petits hauts / Zara / Mango / Nike / Topshop …et toutes les autres marques que vous aimez !

Violette Sauvage

En plus, il y a des animations. Je suis une grande fan des animations. Tu peux te faire coiffer, décorer tes fringues, découvrir une boisson, un nouvel appareil pour défroisser tes vêtements sans pour autant sortir ta planche à repasser etc, … C’est différent à chaque fois. Et moi, j’y tire les cartes avec un tarif spécial Violette sauvage (10 euros les 15 minutes).


J’adore l’équipe car ils sont super pro et que je suis une maniaque. Tout est nickel et si un truc de ne va pas : action réaction, l’équipe agit. J’y vais super sereine.  Je demande régulièrement aux exposants s’ils sont contents, s’ils sont vendus et j’ai de très bons retours. Le vide-dressing où on a pas à se trimballer le portant et la table, c’est ce que j’attendais ! Vous trouverez un autre avis ici : La gazette beauté (qui a exposé et vous relate son expérience). La vidéo a été réalisée par Marie-Claire.fr

Comment s’inscrire au vide-dressing ?

  • L’inscription se fait directement sur leur site : http://www.violettesauvage.fr/inscription-vide-dressing/ Le tarif du stand dépend de l’emplacement et des éléments de ton stand (à voir avec eux, en général compter entre 35 et 90 €).
  • Ils en font sur Paris et en province. Le dernier était à Lille par exemple. Il y en aura prochainement un à Bruxelles ! Pour connaître les dates va voir sur la partie agenda : http://www.violettesauvage.fr/evenements/

Je suis présente sur la plupart des dates. Alors, si tu veux me découvrir en mode voyante, viens me voir. Tu peux regarder sur mon site pour voir quelles sont mes prochaines date : http://yes-we-cards.com/agenda/

Jeux-concours Violette Sauvage

Il y a régulièrement des jeux-concours avec plusieurs choses à gagner : un stand, des bons d’achats, des cadeaux. Je les relayerai dans cet article :)


  • Leur site Internet : pour avoir les lieux, les dates et s’inscrire : http://www.violettesauvage.fr/
  • La page FB Violette Sauvage
  • Leur compte Instagram

J’avoue profiter de la période de Noël pour pencher résolument vers le doré et le brillant. Toute occasion dorée est bonne à prendre, alors je la saisis. En quête d’inspiration, j’ai ouvert mes placards pour composer une tenue esprit de noeweeel, Christmas’spirit et cie … Je n’ai rien acheté, j’ai recomposé.

thecelinette_tenuenoel_1

Comme l’hiver est clément, 16° hier en plein mois de décembre ! Je peux rester sur quelque chose de léger. Option robe en dentelle H&M. C’est un ancien modèle, mais on voit ce tissus encore fréquemment, donc je pense que vous pourrez trouver un modèle approchant facilement. J’aime particulièrement cette petite robe, mais elle peut rapidement avoir un petit côté enterrement… Sauf, si c’est l’ambiance que vous voulez créer … Il va falloir accessoiriser.

Du coup, je la réhausse avec une marinière Petit Bateau (édition de noël) noire et dorée. Petit bâteau, c’est pour les enfants, c’est parfait, c’est de ce côté-là que la magie existe. Pour les chaussures, le choix Annabel Winship s’imposait ! Je suis fan de cette créatrice que je vous encourage à découvrir.

thecelinette_tenuenoel_2

Là, c’est le moment fatidique où tu réalises qu’une mèche ça donne un petit côté mystérieux, mais que c’est chiant aussi …

thecelinette_tenuenoel_3

Côté collier, j’ai trouvé mon bonheur dans une boutique de Troyes (Tous les jours Noëlle). J’y vais souvent pour dénicher des pièces que je ne trouve pas ailleurs. Ce collier, je l’aime d’amour ! Il brille de mille feux, comme moi.

thecelinette_tenuenoel_4

IMG_0659

thecelinette_tenuenoel_6

En vrac : Marinière Petit Bateau – Robe dentelles H&M 

Chaussures Annabel Winship – Collier trouvé chez Tous les jours Noelle.

Je fais régulièrement du tri dans mes armoires, et le changement de saison est l’occasion idéale pour faire le point sur ce que je mets et ce que je ne mets pas.

Le tri des armoires made in TheCélinette

Quand faire son tri ?

Quand on a du temps pour soi ! Pour ma part, je le fais pendant le week-end ou des jours de congés. Le changement de saison, c’est LE moment idéal. J’ouvre mes placards, je procède à l’inspection et je fais l’inventaire. Et là, je sais rapidement, ce que je veux garder, ce que je veux revendre et ce que je veux donner.

A qui faire ses dons de vêtements ?

Faites-les en fonction de vos idées et de vos envies : proches, personnes en difficulté, associations caritatives ou entreprises privées…

la_fibre_tri_chaussettes

Où faire ses dons ?

Logo_Point-EcoTLCDans des PAV (point d’apport volontaire) identifiés dans la filière par le logo repère ci-dessous. La bonne nouvelle, c’est qu’ils peuvent bien évidemment accueillir vos vêtements en mauvais état (recyclage) mais aussi ceux en bon état (reportables).

Pour trouver un lieu de dépôt (PAV), rendez-vous sur la carte interactive du site la fibre du tri. Il en existe plus de 35 000 sur toute la France. Le nom de l’opérateur s’affiche et les couleurs vous permettent de choisir le type d’acteur auprès duquel vous irez déposer vos affaires.

carte_fibre_tri_1

Vous allez pouvoir trouver des PAV sur des endroits très divers : la voie publique, les parkings de magasins ou d’entreprises, les locaux d’associations ou des boutiques « repreneuses », des sacs de collecte mis à disposition dans les halls d’immeuble, les espaces réservés aux TLC en déchèterie ou dans un local communal…

Recommandations pour le tri de vêtements :

Que peut-on mettre dans le PAV :

  • Tous les vêtements peuvent être recyclés : vêtements, linges ou chaussures.
  • … s’ils sont propres et secs ! Les vêtements humides détériorent l’ensemble des dons.

Pourquoi, c’est vachement bien de mettre ses anciens vêtements au tri ?

C’est une bonne action. Sachez que 175 000 tonnes de vêtements, linge et chaussures sont collectées chaque année et permettent :

  • De réduire le volume des déchets, préserver les ressources naturelles et limiter les pollutions
  • D’éviter de re-fabriquer des matières déjà disponibles grâce au recyclage
  • De créer de l’activité produisant de l’embauche dont des emplois pour des personnes en difficulté.
  • De développer des produits innovants, et redonner de la valeur à ce qui, sinon, serait détruit.

Vos petits vêtements que deviennent-ils ?

Dans le milieu, ils ont un petit nom, on les appelle, les TLC (Textiles, Linge, Chaussures) „ Quand vous les déposez dans les antennes locales d’association :

➢ Une partie des TLC en bon état est donnée aux plus démunis ou revendue à prix modique. Certaines associations peuvent être amenées à réparer les produits, génèrant ainsi de l’activité.

➢ Les TLC usés sont revendus à des négociants, ce qui génère des revenus pour l’association et permet de financer d’autres projets : logement, éducation, nourriture, santé, etc.

Quand vous les déposez dans des conteneurs, boutiques, en déchèterie ou en local communal :

➢ Les pièces en bon état seront revendues en friperies en France ou à l’étranger.

➢  Les articles non réutilisables seront recyclés.

fibretri_recyclage_chiffres2014

Vous n’avez plus d’excuses, à vos armoires !

  • Site : http://www.lafibredutri.fr/
  • Applications disponibles sur App Store et Google Play.
  • Adresses des points d’Apport Volontaire sur le site.

Cet année, j’avais décidé de ne pas faire les soldes, mais le sort en a décidé autrement … J’étais en train de flâner avec la belle Isabelle du site Walkzine, quand nous décidâmes de nous poser à la terrasse d’un restaurant indien. C’est au milieu d’une conversation palpitante, et a priori palpitée, que mon poignet a heurté le manche de la grosse cuillère … qui était posée en équilibre sur le plat de sauce au curry. Le système de catapulte était absolument parfait. La pression de mon poignet a fait voltiger la grosse cuillère, qui à son tour, a permis à la sauce curry de prendre un envol assez artistique pour finir son show sur mon tee-shirt.

J’aimerais vous dire que ce genre de scène est la première du genre que je vis. Mais ce serait vous mentir. Je suis Céline, Taureau ascendant Pierre Richard. Ma sauce au curry et moi, avons donc décidé de faire du shopping afin de terminer la journée dans une tenue descente. Et oh, surprise ! Je suis tombée en amour avec une combinaison en jean.


Je l’ai trouvée chez Princesse Tam Tam. Si la marque est connue pour ses lingeries, elle l’est beaucoup moins pour sa ligne de vêtements pour femmes. Et pourtant, j’ai plusieurs articles de leur gamme que j’adore. Le tissu est fluide à souhait. Le dos nu est ravissant. Comme dans un atelier de strip-tease burlesque, on laisse tomber son soutien-gorge pour passer, l’été le dos légèrement à découvert. Je craque pour le confort de la tenue.

Côté accessoire, j’y ai rajouté une ceinture en cuir pailletée. Les chaussures sont des escarpins Geox (super confortables) déjà shooté dans un précédent article. A mon poignet, un joli bracelet doré « love » offert par la belle Amande G. Big up à l’équipe de la boutique Grand Rue Jean Moulin à Montpellier qui m’a très bien conseillée pendant mon achat !

Les photos sont signées Aline Lunau et ont été réalisées avec un iPhone6.

Quelle tenue choisir quand vous faites un festival sur plusieurs jours ? Je suis une fidèle du festival Solidays. J'étais à la première édition en 1998 et je suis bénévole depuis 2009. Voici mes conseils pour bien profiter des trois jours riches en émotions et en musique de Solidays, soyons clair, j’ai opté pour le confort !

Avant Solidays : les préparatifs

Avant, je me prépare pour être relax et tranquille pendant le festival. Car je veux en profiter au maximum et ne pas avoir à me soucier du reste. Vous voyez la scène où Bridget se prépare pour son rendez-vous avec Hugh Grant dans Bridget Jones ? Ben, c’est pareil (sans la culotte-gaine, faut pas déconner non plus). Au boulot, on check :

  • Côté soins : ongles coupés, peau gommée, hydratée, brushing. Parce que de mon côté, je me sens mieux comme ça. Mais c'est optionnel pour vous, si c'est pas votre truc.
  • Côté fringues : je regarde la météo. Solidays, ça peut être plein soleil comme un mixte pluie et boue. Du coup, choisissez votre équipement en fonction (chaussures et éventuellement un imper).
  • Money, Money : il y a des distributeurs de billets sur le site, mais il y a du monde aussi. Je prévois toujours un peu de cash pour être tranquille.
  • Se retrouver entre amis : si vous utilisez Whatsapp ou une autre messagerie pensez à vous créer un groupe de discussion "Solidays 2018" pour pouvoir communiquer entre vous de manière fluide. Pensez une fois sur le site à vous définir un point de rendez-vous en cas d'égarement d'un poto pris dans la joie et la liesse du festival.
  • Pour venir et repartir : pensez au co-voiturage. Il y a des navettes depuis porte Maillot jusqu'à Solidays qui fonctionnent. Toutes les infos sur le transport sont ici.
  • Où dormir : il y a un camping sur place ouvert du vendredi au lundi. Attention, il est réservé uniquement aux détenteurs de Pass 3 Jours. Il est adapté aux personnes à mobilité réduites.
  • Ramener un souvenir : il y a une boutique en ligne Solidays avec de jolis sweat, tee-shirt etc,. Soit vous pouvez acheter sur place, soit vous pouvez depuis cette année pré-commander en ligne.
  • La programmation : est en ligne sur le site Solidays. Pour avoir le détail sur place, il vous suffit d'acheter un programme. L'argent collecté


Mon classique pour Solidays
option beau temps
Image
L'option tenue
"préservatif"
Image
Se trouver un sac pratique
en bandoulière

THE tenue, celle qui va bien !

Viens alors le choix de ma tenue. Après avoir passé en revue tous les désagréments de la situation, j'ai opté pour le choix suivant :

  • Conseil n°1 : Choisir des fringues dans lesquelles vous vous sentez vraiment bien ! 
  • Pour le haut pas de recommandations spécifiques. Mais pensez à prendre quelque chose pour vous couvrir le soir. La journée, il faut chaud, on est heureux, on sautille partout, on aime tout le monde, mais le soir on a froid.
  • Le bas : short, jupe ou pantalon, fais ton choix. Mais souviens-toi que dans l'herbe outre des festivaliers solidaires vivent aussi moulte bestioles qui te piqueront allègrement. J'ai opté pour le pantalon (je vous en conseille un assez large pour être bien).
  • Les chaussures : oui, tu les aimes d'amour tes sandalettes de plage avec des fleurs dessus. Mais si tu aimes d'amour tes doigts de pieds et tes chevilles, chaussures montantes tu choisiras.
  • Selon la météo : cape de pluie ou imperméable (sachant que tu ne verras pas tes amis si tu tournes la tête) et bottes en plastique.


Le bandeau dans les cheveux,
l'ami des temps chauds !
Image
Le soir, il fait froid
couvre-toi !
Image
Le camembert rôti.
Mon secret minceur
du festival


Ce qu’il faut avoir sur place (petite liste des choses à ne pas oublier)

Voici mes dernières recommandations :

  • De la crème solaire. On s'en rend pas compte mais on marche toute la journée. Attention au temps mi-ensoleillé mi-nuageux, on crame sans s'en rendre compte. Côté solaire, j'ai opté pour une huile protectrice en spray (je vous en parlerai dans un autre article). Super pratique à mettre et à remettre et pas un seul coup de soleil depuis que je l'utilise.
  • Des mouchoirs et/ou lingettes (biodégradables). Il fait une chaleur à crever, et c'est bien utile.
  • Si tu portes des lentilles, à mon avis des larmes en fin de journée, ça peut t'aider (soleil + poussière = ennemi des yeux secs).
  • Un grand sourire, de l'ouverture d'esprit et un coeur solidaire :)

Ma demande particulière : il y a des canisses le long des scènes de concert. Ne pisse pas dessus parce que tu as la flemme d'aller aux toilettes. Les gens qui travaillent passent derrière et ne font pas archi-fan de la golden shower ;)

Du 12 au 27 septembre 2014, le centre McArthurGlen de Troyes vous offre toute une sélection de remises autour de l’univers Denim Icons. Il m’a été demandé d’illustrer cette thématique en composant 5 looks autour de deux pièces achetées sur le site. Difficile de choisir, vue le choix d’enseigne. Je suis allée vers des marques qui me ressemblent et j’ai vraiment sollicité les vendeuses, qui ont pris le temps de m’aider à trouver l’article qui allait me plaire.

Ne vous enfermez pas dans l’a priori commun du magasin d’usine qui est la boutique de bout de chaîne pour déstocker. Le secteur a bien évolué et les vendeuses sont de vraies professionnelles qui connaissent leur marque et qui savent prendre le temps de dénicher avec vous l’article qui va parfaitement vous correspondre. Mon conseil, évitez les samedis, préférez les lundis matins. N’hésitez pas à appeler le centre pour connaître les périodes les plus calmes de la semaine. Pour moi, même les bonnes affaires doivent se faire dans un contexte de plaisir.

Mon coup de coeur est allé vers les 2 pièces suivantes :

  • un jean slim huilé de chez Sandro
  • un top rétro de chez Kookaï

J’ai aimé la coupe parfaite du premier. La finesse de la maille, le détail du biais multicolore et les boutons vintage du second.

Denim Icons (1)

Look #1 : top rétro *Kookaï  – jean slim huilé *Sandro – Escarpins *LK Bennett –  collier GAS (collection Diva).

1

Look #2 : pull Monoprix – jean slim huilé *Sandro – Escarpins *LK Bennett – veste Zara.

2

Look #3 : top promod – jean slim huilé *Sandro – Boots Annabel Winship- lunettes RayBan.

3

Look #4 : top rétro & jupe à petits chevaux *Kookaï – Boots Annabel Winship- collants Chantal Thomass.

4

Look #4 : : top *Kookaï – short H&M – chaussures Annabel Winship – lunettes Rayban

look 5 Denim Incon McArthur Glen

*Vous pouvez retrouver ces marques sur le centre McArthurGlen Troyes.

Vous voulez jouer le jeu ? Du 12 au 27 septembre, présentez-vous à l’accueil du centre McArthur Glen (Troyes) avec votre look « total denim » (c’est à dire au moins 2 pièces) et bénéficiez d’une remise de 10% supplémentaire* valable lors d’une prochaine visite (10% de remise valable du 29 septembre au 18 octobre, durant une journée. Voir conditions dans les boutiques participantes).

Last but not least, autre bonne nouvelle … McArthur Glen et Levi’s vous proposent un jeu-concours : pour partir à Londres afin de customiser votre levi’s.

 

Merci à ma complice Elodie J, qui m’a aidé à réaliser ce shooting.

Une femme addict des chaussures, avec laquelle j’avais eu le plaisir d’échanger lors de la soirée du chausseur espagnol Neosens, m’a proposé de tester des semelles aussi élégantes que confortables : Red Carpet

Elles se déclinent en plusieurs couleurs et motif, mais c’est parées d’un rouge profond qu’elles sont arrivées dans ma boîte aux lettres. Très vite, j’ai compris qu’elles se marieraient très bien avec mes escarpins fétiches, Annabel Winship. J’ai donc rapidement décidé de leur faire, faire le tour de la ville, en allant les promener au marché local. Ensemble nous avons acheté des fraises, succombé au parfum délicieux d’un melon qui n’attendait que nous. Au passage nous avons discuté avec quelques amis gourmands rencontrés sur ce lieu de bonheur. Ca c’était la semaine dernière, depuis je ne les quitte plus ! Et comme un bonheur, n’arrive jamais seul, je vous propose d’en gagner une paire.

Comment participer au concours redcarpet ?


  • Liker la page fan RedCarpet.
  • Me laisser un commentaire m’annonçant votre participation. Et racontez-moi un souvenir lié à une paire de chaussures qui vous particulièrement marqué (que vous l’ayez acheté ou qu’elle vous ai fait envie).
  • Me dire dans votre commentaire quelle paire de semelles vous avez choisi.
  • Vous avez jusqu’à dimanche 29 juin 2014 minuit pour participer. Une participation par personne.

Résultat du concours redcarpet :

Le générateur de nombre a tranché et c’est le commentaire n°13 qui gagne ! Bravo à Floriane alias Cornflox ! Je suis sure qu’elles iront très bien avec tes chaussures « papillons ». Je t’écris de ce pas.

Un jour, je suis entrée dans la boutique BCBG Maxazria du centre McArthur Glen de Troyes. Autant, j’étais attirée par l’originalité des créations, autant je ne connaissais pas du tout la marque. Piquée par la curiosité, j’ai commencé à découvrir les rayons quand une femme a surgi de nulle part, euh si en fait, d’un autre coin du magasin, pour m’aider. Un grand merci au dévouement de l’équipe de ce magasin qui a autant appris sur l’univers de la marque que sur la diversité des modèles. J’ai donc pu rapidement trouver mon bonheur dans un style assez bohème.

La photographe Aline Lunau s’est empressée de prendre en photo ces 1ers rayons de soleil, je n’ai pas pu lui résister ! Oui, j’ai parfois des pauses improbables, mais la bohème attitude, c’est comme ça ;)

alineluneau_thecelinette_2014_1

 


IMG_2232-Modifier-Modifier

 

alineluneau_thecelinette_2014_4

 

 

alineluneau_thecelinette_2014_5

 

alineluneau_thecelinette_2014_6

 

Plus d’infos sur cette photographe de talent ? C’est par ici !

 

Kookaï et la femme audacieuse

 

Quand j’étais adolescente, je traînais mon imaginaire dans les rues du 9ème arrondissement de Paris. Pas très loin de mon collège, on pouvait trouver les bureaux de la jeune marque Kookaï. Ses campagnes de pub m’avaient marquées pour deux raisons. Parce qu’une jeune fille d’une autre classe posait pour eux et parce que contrairement à d’autres enseignes, Kookaï avait choisi de montrer une autre image de la femme.

Loin de clichés, de la femme-objet soumise, leurs affiches mettaient en scène une femme audacieuse qui assumait ses choix et renversait la vapeur en jetant des hommes-objets dans les toilettes. Un brin provoc’, un brin sexiste, oui. Mais l’adolescente que j’étais souriait davantage à cette campagne de pub plutôt qu’à celles des femmes lascives et conquises.

Kookaï a aujourd’hui 30 ans et reste fidèle aux différentes facettes de la femme en réalisant un triptyque de portraits « l’enfer, c’est moi » sous les traits de son ambassadrice Mylène Jampanoï.

Carte blanche à la chorégraphe Blanca Li.

Pour ajouter une nouvelle facette à cette campagne et en restant dans l’idée qu’une femme audacieuse est aussi une muse, la marque a laissé carte blanche à la chorégraphe Blanca Li pour qu’elle interprète librement le triptyque « l’enfer, c’est moi ».

Cette chorégraphie urbaine a eu lieu à Paris en octobre dernier (vous reconnaitrez sans doute le Palais de Tokyo), alors que la Fashion week battait son plein…

 

Le jeu concours #LENFERCESTMOI

Vous avez aussi carte blanche pour pouvoir remporter, chaque mois, une session de shopping illimitée avec 2 de vos amies. Mais pour cela, mon enfant, il va falloir confesser vos pêchés via le jeu #LENFERCESTMOI.

jeu_concours_kookai_lenfercestmoi_2013