Oui c’est vrai, il faut l’avouer j’ai eu une enfance difficile. Tout a commencé dans cette école maternelle proche du métro La Muette (ps : aucun lien avec le fait que je sois extrêmement bavarde aujourd’hui … quoique ). A cette époque un esprit perfide à lancé à la cour de récréation : « Céline Cagoule ! Céline Cagoule ! Céline Cagoule ! » transformant ainsi les sonorités de mon nom de famille en un propos blessant.

Rappelons le climat socio-culturel de l’époque. Nous sommes en 1979, les mouvements de protestation de mai 68 lancent un élan de liberté dans le pays visant à s’affranchir d’une culture conservatrice et jugée obsolète. Quelques années plus tard, cet élan se poursuit dans toutes les couches de la société, même celles des enfants. Puisque ceux de ma génération tenteront d’affirmer leur indépendance face à l’autorité parentale, par le biais de l’opposition du port de la cagoule !!

Les revendications étaient claires et explicites : « c’est moche et ça pique !». Pour ma part, je n’ai pu m’affranchir qu’assez tard de cette soumission vestimentaire hivernale, malgré un militantisme acharné, aujourd’hui assez peu reconnu. Vous comprenez maintenant, que le mot « cagoule » est à l’enfant des années 80 ce que l’insulte raciste est à l’adulte d’aujourd’hui : une réaction inhumaine et inadmissible.

Pour des raisons obscures, aucun article de la convention internationale des droits de l’enfant de 1989, ne fait référence à l’interdiction du port de la cagoule. Mais je sais de sources sures que cette pratique est aujourd’hui abolie

Edit du mardi :
J’ai lu la note à ma mère.
Lecture du titre : »j’ai eu une enfance difficile » Passage houleux, vives protestations maternelles.
Lecture du reste de la note… Grands éclats de rire de ma mère.
Puis indignations : qui est cet enfant qui s’est moqué de toi ? Pourquoi tu n’as rien dit ?
Maman j’avais 5 ans !
Oui mais bon quand même.
Puis reprise d’un discours activiste : « oui mais moi j’étais bien rassurée quand je te voyais partir avec ta cagoule tu avais bien bien chaud … »

Edit : je vais tenter de retrouver une photo de cette période difficile.
Si vous aussi vous avez une photo de vous, soumis à la période « cagoule qui gratte » envoyez-là moi je ferai un diaporama diffusé sur ce blog :)

32 Comments

  1. Le pire c’est que je suis sure que je dois bien avoir une photo de ce genre qui traine …. par contre, tu n’as pas parlé des cache-oreilles en fourrure, j’suis déçue parce que ca, c’est sur que j’en ai portés !! biz ma celine !
    ;-)

  2. Erf je suis aussi passé par là… La cagoule moche, qui gratte et qui est un sublime vecteur de transmission de poux >< Etrangement j'en ai perdu beaucoup, etrangement, j'en ai eu beaucoup ... L'autre truc que j'aimais pas, c'etait les salopettes ...

  3. Moi c’était le bonnet…

    …signe d’une enfance un peu plus contemporaine :op

  4. Ah c’est sur l’époque pull en nilon avec le raz du coup qui te fouais des boutons , nous y avons eu tous droit !J’ai pas de photo de cette époque mais je peux me déguiser si tu veux.
    Amicalement

  5. @ Paula : je n’ai pas eu de cache oreilles (comme quoi je suis chanceuse). Par contre j’attends ta photo avec impatience :)

  6. oh oui je mes ouviens de cette fameuse cagoule!!!! horreur!!!! une phot, ah ouais peut être…faut que je voies avec ma maman ;o)

  7. J’ai réussi à me soustraire à ce rituel humiliant en choisissant par moi-même, en toute liberté, une camisole bien pire, typique des années 90 : le bonnet-écharpe à poils synthétiques. Je sais, comme ça, ce n’est pas méga clair. Mais siiiiiiiiiiiii, vous savez, ces trucs qui avaient une couronne de fausse fourrure synthétique blanche ?? Qui commençaient en bonnet et finissaient en écharpe, pour être sur qu’on aura bien chaud partout. Tu m’étonnes quand je sois frileuse maintenant (et que je milite pour le porte de la cagoule en cachemire)

  8. Me voilà arrivé via le blog de MrY qui te cite dans son dernier « tour des blogs ».

    Ravi de voir un blog de quelqu’un vivant à Troyes, lieu de mes études, et de celles bientôt terminées de ma douce !

    Concernant la cagoule … comment dire … Mon militantisme a été suffisant je crois pour couper court aux envies de ma mère de m’en affubler ! Grand bien me fasse, le peu que j’en ai vu et testé m’en a dégoûté. Quelle horreur.
    Du coup pas de photo de mon côté mais ç’eut été avec plaisir !

  9. j’ai eu droit aussi à la cagoule (mais pas d’insultes vu que tout le monde était logé à la même enseigne) aux caches oreilles pour pas avoir froid, et également à la cagoule en forme d’animal (panda)
    ps: quelle fut ta réaction à l’écoute de la chanson « Fous ta cagoule » de michael youn ?

  10. Je n’ai pas eu de cagoule. J’en rêvais ! Toutes mes copines en avaient…Je portais un chapeau de laine avec un gros pompon et un poncho assorti. Et dire que ça revient à la mode chez Pepe Jeans ! J’avais des pompes aussi et le modèle a été repris par OXS ! J’ai les même aujourd’hui en cuir noir. Les moqueries, j’ai bien connu. Pour d’autres raisons.
    bises

  11. C’est vrai que le port de la cagoule était attroce pour les gamins de mon age (nous sommes de la meme génération toi et moi) les moeurs ont évolué et tu le fais tres bien ressentir dans ton papier , mais ne crois tu pas (ne crains tu pas aussi ) que depuis quelque mois nous assistons à un dangereux retour en arrière avec notre gouverne ment (qui nous gouverne…ment !) actuel ?
    on se croirait revenu dans les années 70 !!

  12. Je te soutient dans ta lutte ma soeur… et pour prouver ma bonne volonté, je vais de ca pas chercher dans mes albums un preuve de cette ignominie !!!

    :p

  13. @ Alex : mince tu es plus jeune que moi et tu as aussi subi ce choc capillaire ?!!!
    La salopette… Quel drame.
    Un jour j’ai fait une crise à ma mère pour qu’elle m’en achète une car une fille superbe en colo en avait une (de la marque Biscotte).
    Je l’ai eu et c’est là que je me suis rendue compte que je ne ressemblais à rien dedans lol ;)

    @ Amaury : mais ??? Tu te moques ? ;)
    Attention je peux retrouver une cagoule et la mettre :D

    @ Mademoiselle Coco : quel magnifique témoignage :D
    Serait-il possible de l’avoir en image ? ;)

    @ Vinz : mais voui on vit à Troyes, bon moi j’ai beaucoup pleuré au départ, mais on s’y fait :)
    Dommage pour la photo :°
    Bienvenu sur mon blog !

    @ Angie : la cagoule en forme de Penda … Hum hum pas mal ;)
    Je ne parlerai pas de cette chanson car je suis actuellement en procès avec cet auteur lol

    @ Nina : pour ma part c’est la mode des années 80 déjà à l’époque je détestais … Aujourd’hui je n’accroche toujours pas …

    @ Jean-Philippe : miiiiiiince je n’y avais pas pensé !
    Tu vois qu’ils auraient dû l’inscrire dans cette convention ! ;)

    @ Sarita : ma soeur, ma compagne de lutte j’attends ta contribution et je salue ton soutien :)

  14. Je compatis énormement, mais ayant poussé en pleine brousse, j’avais le problème inverse. « Mets ta casquetteuuuuu mon chéri »

    Un traumatisme grave. Une atteinte directe aux libertés individuelles. Mon libre choix censuré….

    Allez je sors …

    See you

  15. Ouhou, je crois bien qu’il n’y a pas de photo de cette glorieuse époque. Mais sache que j’en avais une façon cagoule de cagole rose claire, et une autre bonnet-écharpe fuschia. Oh pivoine, quand j’y repense, j’ai honte…

  16. Malheureusement, il y a des modes qui ont perdurées…
    J’ai aussi eu droit aux bretelles quand c’etait pas une salopette…

    Enfin je me dis que mes enfants me detesteront surrement pour les horreurs que je leur ai fait porté qui etaient carrement trop à la mode quand ils etaient petits…

  17. Comme quoi, à lire cette suite de commentaires, les anciennes « victimes » (certaines, en tous cas) se sont aujourd’hui muées en « bourreaux »… Les années ’70 furent des années absolument « terribles » du point de vue vestimentaire pour l’équilibre psychologique de toute une génération, voire deux (pour ma part, j’avais pris une légère avance dans les ’60). Cela dit, si les « cagoulards » ont eu leurs heures de gloire (les « notres », de « cagoulards », pas les autres!), le principe de la capuche, lui, s’est d’une manière ou d’une autre perpétué… ;-)

  18. LudoFJ(FAPM) Reply

    J’avais arrêté la cagoule. Mais l’usage de la batte de baseball, tard certains soirs, m’a fait y revenir. Et pas que par souci d’anonymat. C’est classe, la cagoule, je trouve …
    :)

    PS : le « Céline Cagoule ! Céline Cagoule ! Céline Cagoule ! » m’a fait beaucoup rire.

  19. LiLiThLoVesL7 Reply

    et là je revois ma grand-mère me courrir après en criant « marion mets ta cagoule… tu vas avoir un rhume »

    ah que de bons souvenirs

  20. Vu qu’on doit être de la même époque (à peu près), je comprends parfaitement ton opposition à la cagoule. Ce que les parents n’ont pas compris, c’est qu’elle disparaissait dans la poche dès qu’ils avaient le dos tourné. Nous passions donc la journée tête nue. Un simple bonnet et une casquette chaude que nous aurions acceptés aurait sans doute été plus bénéfique. Je dis ça, je ne dis rien. Désolé, je ne suis pas certain d’avoir gardé ces horribles photos…

  21. @ Oscar : trauma des villes v/ trauma des champs :)

    @ Jean Marc : le sous pull en nylon !!!!!!
    Qui nous faisait des décharges électriques quand on le retirait lol

    @ Mademoiselle Coco : tu sais que si tu réussis l’ENA il y aura une enquête et qu’ils risquent de découvrir ces photos bonnets-écharpes que tu prétends avoir perdue :D

    @ Alex : je me faisais la même réflexion. Et mes enfants, ils me reprocheront quelle mode ? lol

    @ Monsieur Plus : là respect !!!

    @ J. : c’est vrai que chaque génération à son lot de mode atypique ;) La capuche par contre j’ai adoré !

  22. @ TheCélinette : tu ramènes ta cagoule la prochaine fois que tu virens à Paris ?

    P.S. : J’en ai trouvé une aussi mais elle fait un peu trop canal historique pour sortir avec.

  23. Ah les petites blessures du primaire ne se referment pas si facilement.
    Une petite photo de cette époque ça serait sympa

  24. Faut absoooolument que je t’envoie la photo d’mon bonnet :)

    Il était assorti à mon pull…si si!!!

    Jo…fondatrice de l’association de lutte contre les couvre-chefs moches en laine qui gratte

  25. ha la la la cagoule ! j’ai beau être né en 1985, j’y ai eu droit pendant longtemps ! j’en avais une blanche, qui permettait de me répérer de loin, et que dire de la rouge vif ! depuis cette expérience horrible, je préfère tomber malade et être moins couvert !

  26. @ Oscar : :)

    @ Ludo FJ : Dis donc tu me fais peur toi ! ;)

    @ LiLiThLoVesL7 : ahhhh l’expression de l’amour est parfois si particulière :D

    @ Nina : j’ai pas réussi à chopper le lien permanent de ta note pour la mettre dans mon blog-it express. Je t’ai envoyé un mail mais il m’est revenu :(

    @ Amaury : partant pour une cagoule party ?

    @ J2S : il faudra que j’aille faire un tour chez môman pour en trouver une :)

    @ Sandra : you’re welcome :)

    @ Jo : Oui oui oui la photoooooooooo :D

  27. @ TheCélinette : OK pour la cagoule party.

    Mais c’est un peu tard… …j’ai déjà pris froid !

Write A Comment