Cette note pourrait être une « méditation sur la solitude, la création, l’accomplissement intérieur » mais Rilke l’a déjà si joliment fait alors … Cette note est une réponse au pré-pubère que j’ai croisé tout à l’heure tandis que je m’acheminais vers mon coaching, à bicyclette. L’individu en question me voyant passer, mû par une inspiration dont il aurait pu se passer, dit à son ami « en voilà une qui est jolie, une à qui je pèterais bien la chatte ».

Mon jeune ami, laisse-moi te dire que ce genre de propos ne te mèneront à rien, hormis te mettre la SPA à dos bien évidemment. De plus, il me semble opportun de t’informer que lors d’un coït entre humains, il est de bon ton de ne rien casser, ni bibelots, ni les oreilles, ni les pieds (pour rester polie bien évidemment). Bien que certains films peu classiques recèlent de brutalité, le but d’un acte sexuel est de donner du plaisir à sa partenaire et en déployant une énergie proche d’un Marc Dorcel préhistorique, je doute que tu y arrives. Si cependant, le mode opératoire marteau-piqueur reste ta référence, je n’ai qu’un mot à te dire : le BPT te tend les bras, ne résiste pas !

Je conclurais par en précisant que si malgré ton élan hormonal, tu ne vas rien casser, il est bon de se souvenir qu’un pénis lui peut se fracturer (le blog « tu mourras moins bête » l’explique très bien ici). En espérant te savoir un jour mieux cérébralement innervé … :)

34 Comments

  1. J’en peux plus de ces loosers…
    Moi je viens d’avoir le mec qui te montre en photo une bite sur un cul dans son portable, apres 30secondes de discussion…
    Ne sommes-nous donc que des objets sexuelles potentiels?
    J’en ai marre, je vais aller trainer à la bibliothèque, ils sont peut etre moins cons!
    Des bises ma belle

    • TheCélinette Reply

      Il est sur que parfois les lieux de rencontres aident à relever le niveau. Il était quand même bien grave ce type. Qu’est-ce qu’il espérait en te montrant ça ?! (hormis passer pour un décérébré ?)

  2. Fabuleux. Les boulets resterons des boulets tant qu’ils n’auront pas découvert la vie et malheureusement tant qu’ils ne seront pas pris une pelle dans la tronche, ils garderont leur status de boulet. Bon billet et refléchissez bande de crétins sans cervelle.

  3. Tu veux dire que tu n’as pas succombé et que tu ne t’es pas jeté sur lui pour tester? ^^ Je suis très surprise! :)

    • TheCélinette Reply

      Oui parfois, je me dis que je suis entièrement responsable de mon célibat ;)

  4. oliviachanteuse Reply

    Ah je ris dès le matin!!
    Du grand art ma Célinette!!Excellent!!Je crois que ce petit morveux n’a encore rien compris…Pauvre garçon…Si il savait ce qu’il rate et à côté de quels plaisirs il passe!!
    Bon week-end ma belle!!

    • TheCélinette Reply

      Exactement, c’est avec ce genre d’attitude qu’il va foirer de belles opportunités ;)

  5. Emmanuel C. via Facebook Reply

    Désolé quand j’ai ma casquette à l’envers, je ne sais plus ce que je dis….

  6. Yannick G. via Facebook Reply

    « Du très très bon ! Franchement il me régale ces pauvres gars ! Comme si en sifflant de loin une femme en lui disant à la sortie du métro  » Eh mademoiselle vous êtes trop charmante » ça pouvait finir en Marc Dorcel préhistorique !!! Non mais des fois !!! »

  7. Moi je préfère « eh madame, ton papa il fabrique des biscottes ? Non, parce que t’es trop craquante ». Ca c’est profond ! Non ? Ah, bon !

  8. Si notre poète ne trouve pas une bien-aimée qui manque de confiance en elle, il va devoir mesurer la grandeur de l’amour avec de l’argent. Même s’il en trouve une, ses couplets risquent de ne pas évoluer de « Wham bam thank you ma’am ». Double tragédie !

    • TheCélinette Reply

      Je pense surtout qu’il va devoir trouver une femme qui aime ce genre de propos. Bon il était jeune, je garde l’espoir que le temps …

  9. Purée… Y en a qui ont encore pas mal de choses à apprendre sur la vie.
    En tout cas, il est pas près de conclure avec ce genre de remarques. So classe…

  10. Cher Célinette,

    Nonobstant mon accord franc et entier quant à ce poste et les gros co… les sal… les vilains garnements qu’il dépeint, je me permets de biaiser quelque peu, voire d’y accoler un bémol :

    1) Heureusement qu’ils sont nombreux mes congénères au sang chaud et mal diffusé dans leurs corps (comme un niveau à bulle, il reste au milieu) ! Ça met bien en valeur les quelques spécimens comme moi qui n’usons du langage fleuri que lorsque nos orteils percutent le coin de la table basse.

    2) Nombreuses, semble-t-il, sont les demoiselles recherchant ce type d’énergumènes. Il semble que le complexe du bad boy à remettre sur le droit chemin a encore de beaux jours devant lui.

    Peut-être que le jour où je ne serai plus célibataire, je pourrai rire de ces billets. Aujourd’hui, je continue à me questionner pourquoi ma jolie voisine reste-t-elle avec son copain, malgré les soirs passés à se faire taper dessus dans la rue.

    • TheCélinette Reply

      Tout à fait, ce genre de personnages ont pour avantage de valoriser les autres ;)

      Quand aux gens qui restent avec des gens qui les maltraites, le mystère reste entier …

  11. Wech Célinette !

    J’oubliais ! Je kiffe ma race sur Tu mourras moins bête.
    C’est de la bombe de balle sa mère.

    **SIGH**

  12. sophiekune Reply

    Et bah ça c’est dit !
    Allez hop, on passe à autre chose ;-)

  13. J’ai trop fait comme toi (fermer ma gueule face à de tels propos). Avec l’âge, j’ai du mal à ne pas répondre avec adressivité. Il est vrai que se taire et se défouler au travers de qualités rédactionnelles est bien plus intelligent. Tu m’as beaucoup fait sourire.
    Bises.

  14. Merci pour votre commentaire dans mon blog. I think that Maya Hansens corsets are to die for ! :)

  15. J’ai bien ri à ton article… et surtout à la découverte du blog « tumourrasmoinsbete » (pour la cassure de « l’os » du pénis) Merci !

  16. Y en aura toujours qui feront dans la douceur et la diplomatie… et il est inutile d’espérer un minimum de politesse et de savoir vivre… mais purée, comment elles les ont élevé leurs mères!!!

    Biz V.

Write A Comment