Je vous l’annonce c’est officiel, pour quelques mois, je fais un partenariat avec le journal Courrier International. J’en suis ravie car c’est le premier journal auquel j’ai été abonnée au cours de mon adolescence fertile :) Mon but : vous présenter chaque semaine un ou plusieurs articles qui ont particulièrement attiré mon attention.

Allez c’est parti : direction l’écologie :)

… et plus précisément le Mexique. Mexico – écologie. Quelque chose vous choque? Oui moi aussi. Quand on pense à Mexico on pense surtout à la ville détenant le record du taux d’ozone le plus élevé de la planète. Mais ça y est la mégalopole vient de prendre conscience qu’il fallait changer les choses pour endiguer un système polluant plus qu’inquiétant.

Le début de la prise de conscience : les années 80 quand ils ont retrouvé dans un parc de la ville des centaines d’oiseaux morts. Il leur a fallu du temps mais plus de 20 ans plus tard, ils ont enfin des idées qu’ils vont appliquer ! Le nom de cette petite révolution : le plan « Unités d’habitations durables », qui consiste à installer sur les bâtiments des quartiers populaires des « jardins verticaux », des panneaux solaires et des systèmes de récupération des eaux pluviales.

universite-mexico

Ce programme coûtera 113 000 euros. Quand on sait que plus de 4 000 personnes meurent par an de la pollution à Mexico, on s’aperçoit que les solutions écolos ne sont pas les plus coûteuses !

Quand je pense à la difficulté qu’on a en France à installer un toit végétal ou des panneaux solaires, je dis bravo ! Et j’espère qu’on aura pas à atteindre ce niveau de pollution pour que le gouvernement français réagisse !

Sources & informations :

Courrier International – Mexico sonne l’heure écolo – El Pais – 26.01.2009 -Responsable du projet : Roberto López – Ingénieur agronome : Marco Antonio Hernández.

courrierinternational_logo

8 Comments

  1. TheCélinette Reply

    @ Anne : c’est assez dense mais toujours un bonheur à lire :)
    En tous les cas j’ai hâte de voir des mégalopoles avec des jardins verticaux !

  2. J’ai découvert « Courrier International » très récemment seulement, je ne connaissais pas du tout ! Il faut dire que le format un peu triste n’est pas super vendeur mais pourtant le contenu est hyper intéressant !!
    Merci pour cet article très intéressant en tout cas !

  3. il faut parfois atteindre le pire pour que les autorités publiques (et les citoyens ) réagissent !! ce qui se passe à México et plus généralement en Amérique du sud est fort heureux !! heureux pour nous autres frères humains mais aussi pour les animaux et la nature toute entière !! un jour la France (toujours en retard …) réagira !!
    je t’offre Célinette cette chanson un peu mélo issue de mon petit répertoire :
    http://www.wat.tv/video/jerry-ox-comment-elle-vit-1h3gm_11shc_.html

    belle semaine à toi !!

  4. C’est marrant j’ai lu cet article il y a quelques mois!
    Je bosse dans les technologies environnementales en fait, et mon boss me fwd les articles en relation avec nos mots cles quand ils sont en francais ou en espagnol (j’arrive encore un peu a le lire) pour traduction.
    La en revanche ca n’etait pas pertinent (on est plutot dans le traitement des emissions industrielles) mais j’avais trouve l’initiative tres interessante!
    Ca va me faire du bien cette collaboration, depuis que j’ai quitte mon ecole de comm (et la France par la meme) je ne lis plus d’informations!
    C’est mal je sais… Alors tu vas m’aider a renouer!
    Grosses bises!

  5. Près de chez moi vient d’être installé un petit panneau solaire au-dessus… d’un feu tricolore. Est-ce un début de banalisation des énergies renouvelables en France ?
    Je découvre votre blog avec plaisir, je reviendrai :-).

  6. Yes! ayé l’info devient officiel ^^
    Bonne continuation avec le Courrier International et longue vie à cette collaboration :)

  7. Belle initiative des autorités mexicaines, la prise de conscience écologique gagne du terrain et c’est tant mieux :))

  8. C’est un excellent journal, que je lis depuis l’adolescence, alors ce sera un plaisir de le découvrir vu sous ton angle.

Write A Comment