AMG à lancé un petit défi bloggien à Jo … répondre à ce questionnaire sur l’enfance … Alors comme dame Jo je m’y colle… et je repasse au passage je défis à deedee, Astigo et Giao.

1. Quand j’étais enfant, j’étais : …rêveuse, très très rêveuse, déjà très bavarde, et je ne rangeais pas ma chambre..

2. J’adorais : goûter la gelée de groseille encore tiède de ma grand-mère. Embrasser mon papy oiseau. Chercher les aiguilles que ma grand-mère, qu’elle perdait partout, à l’aide d’un aimant. Quand ma mère me laissait m’endormir à côté d’elle en regardant « les chanteurs » à la télé et qu’elle me porte dans mon lit après. Négocier pour avoir tous les animaux du monde à la maison. Manger des picorettes (merci Larcenette).

3. Je détestais : cueillir les cassis (trop trop long). Qu’on se moque de mon nom de famille. Qu’on me force à manger (c’était le pire de tout). Qu’on m’empêche de sucer mon pouce. Qu’on me dise que le père noël n’existe pas.

4. Mon dessin animé préfèré, c’etait : Félix le chat.

5. Mon meilleurs souvenir c’est : pâques (chercher, chercher et encore chercher) et aller pêcher les écrevisses avec papy oiseau.

6. Mon pire souvenir c’est : la méchanceté gratuite de mon père.

7. Si j’avais pu j’aurai : eu un gentil papa et plein de frères et de sœurs.

8. Après en grandissant je rêvais d’être : vétérinaire .

9. Mon dessin animé préféré c’était : Les mystérieuses cités d’Or.

10. J’étais amoureuse de : Diamentino & Raphaël en même temps… ils étaient si complémentaires !

11. Ma plus grosse peur c’était : que ma mère meure.

12. Avec les copines, on adorait : rentrer ensemble du collège, puis s’appeler pendant des heures… et avancer vers la jeune fille qui s’éveillait en nous (ben ouais on était des femmes … de 12 ans ;-) Et aller au Burger King de la Gare de l’Est.

13. Mes plus belles vacances: les colos.

14. Ma plus grande tristesse : pas envie de remuer de tels souvenirs …

15. Ma chambre était : « en bordel, un truc de malade… », un jour ma mère n’a pas réussi à ouvrir la porte.

16. Le(s) truc(s) dont j’étais le plus fière : apprendre que pleins de garçons du collège étaient amoureux de moi (aveux de l’un d’entre eux)… Pitain, je l’ai su trop tard, j’avais rien vu… depuis je porte des lunettes. Et recevoir un certificat attestant que j’avais gagné une course d’endurance … à laquelle je n’avais jamais participé. Faire pipi au pied d’un arbre lors d’une sortie (en maternelle) parce qu’un garçon m’avait dit « toi t’es pas cap’ ! »

17. Le truc dont j’ai encore honte aujourd’hui : un look terrible que j’arborais en 5ème… et qui a été immortalisé par une photo de classe.

18. A l’époque j’adorais écouter : Madonna, Georges Mickael, Cindy Lauper, Kim Wilde, Terence Trent d’Arbi, Lenny Kravitz, De La Soul, « Dub be good to me » de Beats International (en essayant de danser comme la dame), les Brandnewheavies, StereoMc’s …

20. Mon livre préféré c’était : « Black Boy » de Richard Wright

21. A l’école j’étais surtout bonne en : histoire et biologie, parfois en français mais jamais en orthographe.

22. Je détestais : les profs humiliants comme cette follasse de Mme Larbre qui m’avait dit : « Céline j’aimerai que tu crèves du choléra », parce que j’ai des origines juives, et qui l’année d’avant avait traîné une jeune fille d’origine maghrébine par les cheveux ! Oui oui ces personnes là exercent !

23. Le pire c’était : « mes relations avec mon père » dixit Jo … malheureusement Idem

24. J’ai vécu une adolescence plutôt : super extra … Jusqu’à mon déménagement sur Troyes… Heureusement depuis c’est redevenu le bonheur ;-)

14 Comments

  1. oh c’est super agréable ce genre de questionnaire, ça me permet de te connaitre un peu plus!…

    mille bisoux..

    tu as mal vécu ton déménagement a troyes, pour quels raison?

  2. Comme je te l’ai promis par mail, j’ai rempli aussi le questionnaire. Donc (pour changer) je vais parler de moi sur ton blog.

    1.Quand j’étais enfant, j’étais : enfant ! Et quelque part je crois que je le suis resté.

    2.J’adorais : élaborer sur 25 feuilles de papier des jeux très compliqués et totalement injouables où le but était d’amener un peuple à évoluer et dominer les autres. Et puis Sid Meyer a créé Civilization…

    3.Je détestais : être l’aîné et donc soi-disant responsable, les heures de monologues maternels à vocation éducative dès que je faisais quelque chose qui n’allait pas.

    4.Mon dessin animé préféré, c’était : Les mystérieuses cités d’Or.

    5.Mon meilleur souvenir c’est : à 6 ans, quand j’ai rencontré H. Même si aujourd’hui on se voit beaucoup moins, il reste plus qu’un ami pour moi.

    6.Mon pire souvenir c’est : un voyage de classe en 5ème où les filles notaient les garçons : la plus gentille m’a mis 1/20. Sur le coup ça ne m’a pas gêné, cinq ans plus tard j’ai réalisé et là c’était tout de suite moins drôle.

    7.Si j’avais pu j’aurais : grandi

    8.Après en grandissant je rêvais d’être : Ben déjà il aurait fallu que je grandisse, mais je voulais être vétérinaire. Suite à une allergie aux poils de chat, j’ai décidé de construire des avions ou, à défaut, dominer le monde. Aujourd’hui je suis informaticien, logique non ?

    9.Mon dessin animé préféré c’était : cf question 4

    10.J’étais amoureuse de : P.P., un amour de 9 ans à sens unique. J’ai du trop lire d’histoires d’amour courtois et de chevalerie…

    11.Ma plus grosse peur c’était : d’être obligé de ranger ma chambre.

    12.Avec les copines on adorait : Bon c’était plutôt les copains. De huit à treize ans on adorait imaginer des stratagèmes hyper compliqués pour amener les enfants du quartier d’à côté à négocier une paix avec nous. (pour ceux qui connaissent la guerre des boutons, les week-ends de mon enfance y ressemblaient assez). Après pendant deux ans c’était la plage et au lycée le mur.

    13.Mes plus belles vacances: dix jours en Roumanie, c’est devenu une histoire d’amour ce pays et moi.

    14.Ma plus grande tristesse : « Et si je n’étais pas à la hauteur ? » Cette question m’a toujours attristé. C’est encore le cas quand je me la pose (mais ça devient rare, à force d’être petit on s’habitue aux problèmes de hauteur).

    15.Ma chambre était : tellement remplie de Lego que je me demande pourquoi je n’ai jamais songé à la carreler avec.

    16.Le(s) truc(s) dont j’étais le plus fier : sortir de chez moi à minuit, entrer chez le voisin et réveiller mon meilleur ami, puis retourner au lit sans que personne à part lui et moi n’ait remarqué mon absence. J’étais aussi très fier à 13 ans de savoir identifier n’importe quel sous-marin soviétique à partir d’une photo de son périscope (ça c’est juste après avoir lu ‘A la poursuite d’octobre rouge’).

    17.Le truc dont j’ai encore honte aujourd’hui : m’être laissé cracher dessus par un type plus grand que moi (bon, vu ma taille à l’époque, ça pouvait être n’importe quel type en fait). Aujourd’hui je reprends le même et je le fais rentrer dans le billard par l’un des six trous. Nan mais !
    Vous avez compris, le truc dont je n’étais vraiment pas fier, c’est ma taille et ma carrure. Aujourd’hui j’assume !

    18.A l’époque j’adorais écouter : J’ai eu une grande période Nirvana & Co.

    19.Mon livre préféré c’était : L’écume des jours (B. Vian)

    20.A l’école j’étais surtout bon en : Physique. Il m’a quand même fallu attendre d’arriver à Bac+4 pour avoir une réponse à une question que j’ai posé en 4ème. Heureusement, il m’arrive d’être patient.

    21.Je détestais : au collège c’était la prof de français qui n’a jamais compris que quand je parlais de « l’ordre légendaire » de mon classeur, c’était par pure ironie. Comme si à 14 ans on n’était pas capable d’un peu de cynisme… A l’inverse j’ai adoré celui de seconde qui considérait que le répondant était un prérequis à l’étude de la langue.

    22.Le pire c’était : de devoir parler en public. Le lycée a heureusement corrigé le tir.

    23.J’ai vécu une adolescence plutôt : euh… plutôt tardive et pas dans l’ordre : à 14 ans je réfléchissais au moyen de construire un sous-marin radiocommandé, à 16 je regardais des dessins animés, à 18 je regardais les filles, à 23 je me demandais ce que je ferais quand je serais grand… Je propose qu’on en reparle à 40 quand je serai adulte.

    Ce qui est marrant, c’est qu’en plus d’en apprendre un peu plus sur toi avec ce questionnaire, j’ai relevé quelques points communs. Je les note précieusement dans un coin de ma tête comme sujet de conversation potentiels à la prochaine soirée bloggueurs où promis je ne me tordrai pas la cheville juste avant de venir. ;o)

  3. Tout est résumé dans la 1ère phrase :

    « rêveuse, très très rêveuse, déjà très bavarde et je ne rangeais pas ma chambre… »

    Céline par ordre et méthode

    – Le magicien de tes rêves, tu l’as déjà rencontré
    Avec moi, tu vas en voir du pays, des bêtes mystèrieuses, des peuplades inconnues, manger des trucs que même les locaux refusent de donner à leurs belle-mères ( c’est te dire comme c’est pas bon), boire au creux des fontaines et nager dans des eaux si bleues que même canard WC en est jaloux.

    – Bavarde ? ah ? bin non j’avais pas remarqué (sur ce coup faut que je rattrape de la phrase précédente).

    -quant à l’ordre de ta chambre, bin c’est ton repère, ton antre, ton cocon, ton paradis, notre nid virtuel, donc tu en fais ce que tu veux.

  4. Super amaury :D
    J’ai beaucoup aimé lire (et ce avec attention) tes réponses à ces questions.
    Je trouve ça chouette ce questionnaire, j’ai l’impression de me plonger qq instants dans l’univers des gens.

    L’écume des jours j’ai adoré. Vian est le premier auteur que j’ai dévoré. Petite on me collait du oui-oui dans les mains pour que je lise enfin beurk…
    Par contre tomber sur du Vian / Vernon Sullivan m’a totallement séduite. J’adore le chapitre LXVIII de ce livre. Je l’ai lu en classe de philo. Le prof nous demandait chaque samedi (à tour de rôle) de lire un passage d’un auteur de notre choix.
    Mes choix se portaient toujours sur du Vian et parfois sur du Woody Allen.

    Les cités d’Or ça me fascinait…. Râter un épisode ou le documentaire de fin, était synomyme d’une petite mort.

    Ma taille ne me gênait pas trop à cet âge là. C’est plutôt un peu plus tard qu’on m’a embêté avec ça… Du coup je me suis mis à aimer les hommes grands :D … Et je suis toujours sortie avec des petits parce que c’étaient d’eux que je tombais amoureuse.
    Maintenant je me diversifie lol & je me dis qu’on est comme on est et que ce qui compte c’est le petit coeur qui bat dans notre corps !

  5. Astigo : chouette ! T’es un vrai pote sur qui ont peu compter !

    Cherazad : je te raconterai ça autour d’un thé si tu veux :D Ca me ferait plaisir de te rencontrer.

    Giao : merki … Idem que pour Astigo :D

  6. Deedee :
    Merci !!! Prends bien le temps de profiter de ta plage, rien ne presse ;-)

    Elzozore :
    Pfiou quel message ! Moi les grands de folie j’adore ça! Ca met de la vie dans la vie ! Mais pourquoi ce n’est jamais l’homme qui est dans mon coeur qui me dit des trucs pareils ?! Va vraiment falloir que je change de crèmerie :-/ pour me trouver un homme qui pétille enfin !
    Elle en a de la chance Mme Zozore de t’avoir dans sa vie ;-) Plein de bonnes choses pour toi !
    Bises,

  7. hum un thé…..j’adorais aussi faire ta connaissance!!;-)

    et bien quand tu voudras chère célinette

  8. un point commun nous avons le même surnom! je suis passée via le blog de Giao…qui m’a donné le questionnaire à faire…à bientôt !

  9. Cherazad :
    Je t’envoyer un mail la miss ;-)

    Céline :
    Ca y est je suis allée jetter un oeil mission accomplie :D
    Merci !

  10. quel plaisir de lire ça! c’est une vraie bouffée d’oxygène. Tu effleures certains souvenirs douloureux, tu en tais d’autres, et c’est tant mieux!

Write A Comment