Tag

adoption

Browsing

Tous les ans début décembre, la SPA propose le Noël des animaux. Elle organise un évènement solidaire : un refuge éphémère place de la République et les SPA de toute la France, viennent faire découvrir aux parisiens et aux gens de passage tous les chouettes pensionnaires à l'adoption. C'est l'occasion de faire des adoptions responsables mais aussi, de poser toutes ses questions, de découvrir des refuges particuliers (comme celui pour les chevaux) et de faire des dons. Cette année en raison des diverses manifestations, le Noël des animaux a dû être annulé. Comme je suis ambassadrice SPA depuis quelques années, j'ai décidé d'aller à la rencontre du refuge de ma région, celui de Saint-Parres aux tertres (Menois). Suivez-moi pour la visite !


Lancez-vous pour l'adoption !


J'ai reçu un très bon accueil dans ce refuge. Un bénévole m'a fait la visite de l'ensemble de la structure. Soyons clair, il y a une forte hausse des abandons d'animaux de compagnie en France. Les refuges sont de plus en plus sollicités. Côté chien, si les plus petits partent relativement bien, les gros chiens et les chiens de chasse ont plus de mal à trouver une famille. Côté chat idem, les chatons sont plus vite adoptés. 

Je vous conseille de vraiment vous déplacer dans le refuge de votre région car rien ne remplace le contact avec l'animal. Moi, par exemple, j'ai craqué sur un grand chien Indix qui ressemble un peu à un caniche géant (mais c'est un griffon). La douceur de son regard et son côté peluche m'ont tout de suite touché. Si j'avais une maison avec jardin, c'est ce compagnon-là que j'aurai choisi.

Image

Mon coup de coeur


Image

Indix est mon coup de coeur lors de ma visite. C'est un grand chien mâle né en 2013, de type briquet griffon vendéen. J'ai craqué pour son regard et sa douceur. On a tout de suite envie de lui faire des câlins. On sent le chien super bonne patte.

Si vous voulez adopter Indix voici sa fiche : adopter Indix


Les chiens des îles !


Le refuge vient d'accueillir une vingtaine de chiens des îles dont pas mal de chiots complètement craquants. J'ai pu rentrer dans l'enclos et j'ai subi l'attaque la plus mignonne de toute ma vie. Ceux-là viennent de Guadeloupe. Il y a pas mal de croisement entre chiens puisqu'ils vivent en liberté. Il est donc difficile de dire si votre compagnon restera petit ou pas. Mais dans la vie, il faut un peu de surprises, n'est-ce pas ;)


Image
Image

Image
Image

Les chats


Le refuge dispose d'une chatterie. J'ai commencé par la partie avec les chatons. Ca court dans tous les sens, ça demande des câlins, ça roupille. Puis, je suis allée voir les chats adultes. Un conseil allez les voir. De prime abord, je ne pense pas que j'aurai été tenté par un chat adulte alors que sur place ce sont eux qui m'ont le plus plu. De gros matous sont vite venus m'accueillir à coup d'adorables câlins. Autant vous dire que je ne me suis pas fait prier pour profiter de ce beau moment de tendresse.


Image
Image
Image
Image

Ce matou roux s'appelle Pelegrino, c'est une adoption SOS (participation financière libre). J'ai trouvé ce chat vraiment super ! Je vous mets sa fiche : adopter Pelegrino


Se préparer pour une adoption responsable !


Alors déjà, parce que vous pouvez vous poser la question ... Le refuge que j'ai visité travaille avec des comportementalistes animaliers et il y a un parcours d'agility (récemment acquis) pour les chiens. En effet, le refuge est particulièrement soucieux de la bonne intégration de l'animal dans sa nouvelle famille. Ils connaissent bien leurs animaux. N'hésitez pas à leur poser des questions sur l'attitude et le tempérament de l'animal. Ils vous diront s'il aime les enfants, ses congénères, les chats etc ... L'adoption d'un animal est payante, elle varie en général entre 150 et 250 €. Cela couvre les frais vétérinaires (vaccinations, stérilisation et divers traitement médicaux), la nourriture etc,... 

Avant d'adopter un animal, il faut savoir qu'il y a quelques points très importants à considérer pour éviter de faire un mauvais choix. Une adoption faite sur un coup de tête a souvent à long terme une répercussion négative.


5 ERREURS A NE PAS COMMETTRE  :

  • Adopter sur un coup de tête
  • Sous-estimer ses responsabilités
  • Imposer un animal aux membres de la famille
  • Se précipiter pour adopter
  • Choisir un animal qui ne vous correspond pas


Image

Vous voulez aider la SPA mais vous ne pouvez pas adopter un animal ? Vous pouvez faire un don monétaire (cliquez ici) ou apporter de la nourriture, des couvertures, de la litière à votre refuge. Le Noël c'est pour tout le monde !


Image

INFORMATIONS :


Il y a 6 ans, jour pour jour une bestiole trottinait et miaulait pour la première fois chez moi. Sur la photo, il avait un air complètement dépressif. Mais je ne sais pas pourquoi, j'ai eu un coup de coeur. J’avais décidé de reprendre un chat parce que j’ai toujours adoré les chats et que ça faisait des années que je n’en avais plus. Mais aussi pour m’aider à surmonter la mort de ma mère survenue un an auparavant et une rupture amoureuse particulièrement difficile. Le bilan aujourd'hui ? C’était une excellente idée. Ce chat est une machine à tendresse. C'est incroyable l'amour inconditionnel que peut donner un animal. Et ça, c'est tout le bonheur que je vous souhaite. 

Pour ses prochaines portes ouvertes les 7 et 8 octobre prochain, la SPA a lancé une campagne de sensibilisation sur l’adoption appelée Belle histoire. Laissez-moi vous contez mon histoire avec mon chat Haïku et plus généralement mon histoire avec les chats.

Les chats & moi

J’ai toujours grandi avec des chats. On trouvait toujours des chats sur notre chemin : dans la rue, sur un parking en allant faire des courses, dans une casse automobile … Ou ces chats nous trouvaient, on ne saura jamais bien. Mais ils faisaient partie de ma vie comme un autre membre de la famille. On en avait en général deux à la fois.

J’ai toujours été fascinée par les animaux. Je suis le genre de personnes qui aurait pu vivre dans une grande maison isolée avec une myriade d’animaux. Etant citadine, je compensais cette situation en ramenant toutes bestioles « égarée » à la maison : un chat, un papillon un peu blessé, des oiseaux blessés (ma mère était douée avec les oiseaux), des vers à soie, des hamsters … Des têtards qui pour le plus grand malheur de ma mère nous ont permis d’avoir une vingtaine de grenouilles fringantes à la maison. Une cérémonie a été organisée pour les relâcher en milieu naturel. Bref, je suis une fille à animaux.

Mais les chats faisaient partie de mon environnement. Je dormais avec mes chats. Je prenais parfois mon bain avec mes chats (enfin, quand ils tombaient dedans). Je jouais avec eux. Je me souviens de nos grands moments de tristesse quand ils mourraient. Mais nous finissions toujours par en reprendre un, qui pointait le bout de son nez.

Haïku & moi

Puis, j’ai pris mon indépendance et je suis restée plusieurs années sans chat. Mon métier de formatrice faisait que j’étais très souvent en déplacement loin de chez moi. Et je ne voulais pas que mon animal soit seul trop souvent.

Puis, il y a eu des circonstances. J’ai perdu ma maman et un an plus tard, je vivais une rupture particulièrement difficile. L’avantage des situations difficiles, c’est qu’on lâche prise. J’ai réalisé que depuis des années, je voulais un chat, que je avais marre de vivre sans cette présence que j’aimais tant. J’avais envie d’un chat avec une bonne trombine. Je me suis mise à parcourir les petites annonces et j’ai trouvé une famille qui avait deux petits chats. Quand j’ai vu la photo de ce chaton, j’ai su que ça allait être mon chat. Il avait une mine un peu dépressive mais c’était lui.


Si vous voulez-vous aussi faire votre photo #BelleHistoire et la partager aller sur le site : http://bellehistoire.la-spa.fr/


L’adoption responsable

Ce chat-là, je ne l’ai pas « adopté » à la spa, je l’ai acheté (pas cher, mais je l’ai acheté). N’empêche que d’adopter un animal, c’est une vraie responsabilité. Je m’occupe beaucoup de mon chat. Je le considère comme un colocataire qui lui ne m’aurait pas vraiment choisi. Je fais attention à son bien-être et à son comportement. Quand les chats sont petits, il ne faut pas se mentir, il faut être vraiment à l’écoute. Et quand ils sont adultes, on doit modifier certaines de ses habitudes pour les inclure et qu’ils se sentent bien.

Ca fait 5 ans que j’ai Haïku. Et honnêtement, j’ai une relation extra avec mon chat. Pas un jour, je ne regrette cette adoption. Oui, oui, parfois, il est un chiant. Parfois, je me précipite dans la cour pour sauver un pigeon qu’il est en train de manger. Mais il reste pour moi, le plus chouette chat de la galaxie. En fait, je ne sais pas comment j’ai fait pour vivre sans chat pendant plusieurs années !


Haïku a quelques mois. Il passe beaucoup de temps dans la boîte qui me sert à ranger mes papiers

Le seul autre animal qu’Haïku tolère vraiment : la lampe licorne.


Une des activités principales d’Haïku : dormir emmitoufler dans ma couette. Il s’est pris de passion pour cette fausse peau de mouton.

Adopter un animal de compagnie à la SPA

Vous pouvez adopter plusieurs type d’animaux à la SPA (chien, chat, NAC) :

Ambassadeur SPA

Un petit mot pour vous présenter une association d’adoption des animaux qui s’appelle Sauvade (SAUVetage d’Animaux en DEtresse). C’est une association qui sauve les animaux à la Réunion, les soigne et les rapatrie en métropole afin qu’ils soient adoptés. Car sur place les refuges sont saturés et les possibilités d’adoption quasi nulles. Elle propose à l’adoption des chats et chiens en France et/ou à la Réunion.

« Ne disposant pas de refuges en propre, Sauvade confie les animaux à des familles d’accueil, qui s’occupent des animaux le temps qu’ils prennent l’avion, puis soient adoptés. Et lorsque les familles d’accueil sont saturées en métropole, les refuges de Morée (41) et d’Hermeray (78) viennent nous prêter main forte ».

Comment l’association Sauvade fonctionne ? Par petite annonce avec un descriptif et une photo de l’animal. Les frais d’adoption sont de 150 euros, comme en général à la SPA dont je vous avais déjà parlé ici. Les animaux à adopter sont appelés les sauvadiens :)

sauvade-association-animaux-2

Les combats de l’association :

  • « Augmenter le nombre de sauvetages et d’adoptions, mais aussi de stérilisations d’animaux remis sur site à la Réunion (quand ils sont trop sauvages, donc non-adoptables) ou appartenant à des personnes en grande précarité.
  • Communiquer auprès des adultes et des enfants de l’île sur les besoins vitaux d’un animal de compagnie : nécessité de mettre de l’eau à disposition, de la nourriture, d’avoir une attache suffisamment longue, importance de l’identification aussi, de la vaccination et de la stérilisation.
  • Obtenir des pouvoirs publics une généralisation des campagnes de stérilisation sur toute l’île, afin de réduire les naissances, plutôt que d’euthanasier en masse.
  • Faire comprendre aux organismes touristiques que des animaux mieux traités, mieux soignés, moins nombreux, redoreraient l’image de la Réunion bien plus certainement qu’une campagne de communication classique. »

Comment aider Sauvade ? De plusieurs façon :

  • En adoptant un animal ;
  • En devenant famille d’accueil ;
  • En parrainant un animal (10 euros par mois) ;
  • En faisant un don (66% déductible des impôts) ;
  • En aidant à la faire connaître.

Mais la vie avec un chat, ça donne quoi ?

 

L’association ne fonctionne qu’avec des bénévoles (bravo à eux !) C’était mon coup de pouce du jour, longue vie à cette association !sauvade-logo

 

 

J’ai toujours grandi avec des animaux. Parce que d’autant que je me souvienne, j’ai toujours adoré les animaux. J’essayais de ramener tous les animaux que je croisais à la maison, du coup maman a fini par céder. J’ai eu des  nouveaux copains dans ma chambre : des hamsters, des poissons rouges, des tortues, un chien, un furet abandonné et une myriade de chats pour la plupart trouvés dans la rue : des tigrés, des gris, des noirs …

Et puis stop, je n’ai plus eu de chats pendant des années. Mais fin 2012, j’ai eu envie de sauter le pas. J’étais dans une période pas super facile de ma vie (un deuil de moins d’un an et une rupture dans les dents). J’ai décidé de suivre mes envies et là-dedans, il y avait un chat. Je me souviens de sa trombine sur l’annonce. Il avait l’air apeuré ne sachant pas trop quoi faire, mais j’ai eu un coup de foudre direct ! Il était dans une famille des environs de Lille et une amie qui était sur place pour le week-end a eu la gentillesse de se lancer dans l’expédition pour me le ramener. Et depuis, c’est le bonheur !

alinelunau_thecelinette_chat1

C’est le chat que je voulais. On se ressemble au niveau du caractère (pas des poils évidemment) et l’entente est excellente. C’est une idée assez commune, mais l’amour que vous donne un animal, c’est comme une source d’énergie pour regonfler ses batteries ! Il dort dans mon lit. Il miaule quand je prends mon bain. Il se couche sur mon Mac. Il me mord parfois le coude parce que je travaille à la maison et qu’il a décidé que c’était le moment de jouer. Parfois, il croque des oiseaux malgré ma vigilance. Je le regarde, je gueule un coup. Il me regarde et il va manger des croquettes en laissant l’oiseau mort au milieu du salon. Il me fait la fête quand je rentre (oui, oui, c’est bien un chat quand même). Et il « discute » beaucoup avec une voix éraillée, digne d’une alarme d’Opel Vectra (ceux qui ont des siamois savent ;).

La SPA vient de lancer une opération #lanimalquimeressemble visant à vous sensibiliser à son week-end portes ouvertes du 30 au 2 octobre. En attendant, vous pouvez :

  • Prendre une photo de vous et de votre animal
  • La poster sur les réseaux sociaux avec le hastag #lanimalquimeressemble
  • La poster sur le site http://lanimalquimeressemble.la-spa.fr/ et devenir un ambassadeur SPA.
  • SPA : Site Internet –  Twitter – Page fan Facebook

Si vous avez envie d’adopter, c’est le bon moment pour aller à la rencontre de la SPA proche de chez vous !

ambassadeur-spa-2016

spa-animalquivousressemble

Article partenaire (SPA)

Parce qu’au collège dans ce bus passant devant la gare de l’Est, je voulais que ce ventre devienne rond, qu’il porte enfin la vie. Parce que je ne savais pas que dans un autre coin de France, ce désir prenait forme, qu’une enfant était entrain de naître. Parce que des années plus tard, je l’ai un peu prise sous mon aile. Parce qu’elle est pleine d’amour, d’humour et d’intelligence.

C’est l’enfant (devenue femme) que j’aurai aimé avoir. Je n’ai pas encore eu la chance de pouvoir donner la vie. Mais j’ai la chance de l’avoir dans la mienne. Et comme toutes les mères (surtout avec un peu de sang du sud dans les veines) quand je la vois je me dis : « elle est belle ma fille ».

Pour ses 20 ans, je voulais lui offrir son premier vrai sac de femme. Je n’étais pas là pour le lui remettre en main propre. Une amie de coeur l’a fait pour moi. J’adore cette scène filmée. J’aime son espièglerie, ses miniques et son émotions… Tout est là. J’aimerai être plus présente pour elle. Je l’aime tant.

Edit : il y a eu un bug la vidéo a été supprimée. Mais l’émotion était si jolie !