Tag

chanteuse

Browsing

[cs_content][cs_section parallax= »false » separator_top_type= »none » separator_top_height= »50px » separator_top_angle_point= »50″ separator_bottom_type= »none » separator_bottom_height= »50px » separator_bottom_angle_point= »50″ style= »margin: 0px;padding: 45px 0px; »][cs_row inner_container= »true » marginless_columns= »false » style= »margin: 0px auto;padding: 0px; »][cs_column fade= »false » fade_animation= »in » fade_animation_offset= »45px » fade_duration= »750″ type= »1/1″ style= »padding: 0px; »][cs_text]

Il y a des samedis soirs tout doux, où les éléments et les artistes viennent chasser la solitude. J’étais décidée à aller nettoyer ma couette à la laverie. Ne me demandez pas pourquoi ce soir-là, je ne sais pas. Mais je me suis posée dans cette laverie vide, un samedi soir, un bon livre à la main et je suis allée me chercher un verre de vin blanc californien au petit bar d’à côté. Je faisais face à la basilique Saint-Urbain et à son art monumental et je me laissais bercer par les mots de mon livre et le ronron de la machine.

[/cs_text][x_gap size= »50px »][/cs_column][/cs_row][cs_row inner_container= »true » marginless_columns= »false » style= »margin: 0px auto;padding: 0px; »][cs_column fade= »false » fade_animation= »in » fade_animation_offset= »45px » fade_duration= »750″ type= »1/3″ style= »padding: 0px; »][x_gap size= »80px »][x_raw_content][/x_raw_content][/cs_column][cs_column fade= »false » fade_animation= »in » fade_animation_offset= »45px » fade_duration= »750″ type= »2/3″ style= »padding: 0px; »][cs_text]

C’est en rentrant d’un pas léger, que je suis tombée sur cette émission de France Culture dédiée à la chanteuse Lhasa. Une myriade de souvenirs m’est alors revenue en tête : ma découverte de cette chanteuse enivrante et vivante, le cancer qui l’emporta, le fait de le faire découvrir à ma mère, notre passion pour cette chanteuse, le cancer qui emporta ma maman. Mais aucun de ses souvenirs n’altèrent le bonheur que j’ai encore aujourd’hui, à l’écouter.

[/cs_text][x_blockquote cite= »Lhasa de Sela » type= »left »] »J’ai découvert quand j’étais petite que toute chose sur la Terre, vivante ou non, avait une attitude, un message, un geste. Je me disais : tout est vivant, il faut faire attention à ce qu’on crée ».[/x_blockquote][/cs_column][/cs_row][cs_row inner_container= »true » marginless_columns= »false » style= »margin: 0px auto;padding: 0px; »][cs_column fade= »false » fade_animation= »in » fade_animation_offset= »45px » fade_duration= »750″ type= »1/1″ style= »padding: 0px; »][cs_text]

Lhasa de Sela, plus connue sous le nom de scène Lhasa, née le 27 septembre 1972 dans l’Etat de New York, est une chanteuse américano-mexicaine ayant vécu au Québec. Elle chantait d’une voix grave et profonde dans trois langues : anglais, français et espagnol. Sa musique est inspirée par différents grands courants musicaux comme la musique mexicaine, gitane, le folk américain, la chanson française, la soul et le rock. Elle a réalisé 3 album dans sa vie : La Llorona / The Living Road / Lhasa. Décrite comme une « âme bouillonnante, femme d’instinct et tête chercheuse », son disque La Llorona lancé en 1998 « a changé le visage de la chanson immigrante du Québec ». (… la suite sur Wikipédia)

Cette émission, c’est 58 minutes de bonheur, par Elise Andrieu (réalisation : Céline Ters.). On y retrouve des interviews joyeuses et pétillantes de ses soeurs qui nous parlent d’elle et de leur vie de bohème. « Nous on promenait notre monde avec nous ».  On y entend ceux qui ont travaillé avec elle, ceux qui l’ont connue. Ces témoignages ont été enregistrés un an après sa disparition.

Cette chanteuse a la rage d’une femme qui aime la vie et n’accepte pas qu’elle devienne grise. De la compassion ! Enfin, de la compassion ![/cs_text][/cs_column][/cs_row][cs_row inner_container= »true » marginless_columns= »false » style= »margin: 0px auto;padding: 0px; »][cs_column fade= »false » fade_animation= »in » fade_animation_offset= »45px » fade_duration= »750″ type= »1/1″ style= »padding: 0px; »][x_gap size= »50px »][x_tab_nav type= »two-up » float= »top »][x_tab_nav_item title= »Les sites web sur Lhasa » active= »true »][x_tab_nav_item title= »Articles et interviews sur Lhasa » active= »false »][/x_tab_nav][x_tabs][x_tab active= »true »]Vous trouverez différentes informations sur elle ici :

[/x_tab][x_tab active= »false »]

  • Il y a 20 ans : Lhasa – La Llorona, retour sur un album mythique en compagnie du guitariste et compositeur Yves Desrosiers. Sur le site du magazine culturel canadien, Voir.ca.
  • Lhasa de Sela 1972-2010 – Départ prématuré d’une artiste marquante, hommage paru dans le quotidien québécois, Le Devoir.

[/x_tab][/x_tabs][/cs_column][/cs_row][/cs_section][/cs_content]

Vous avez surement vu passer sa prestation à America’s Got Talent. Comment ne pas être ému(e) par ce petit bout de femme particulièrement touchant. Mandy Harvey est tombée malade à l’âge de 18 ans et en a perdu l’audition. Passionnée de musique, cette nouvelle l’effondra. Elle perdit d’abord goût à la vie avant de se relever et de voir ce qui lui restait. Il lui restait : le souvenir de la musique, comme un charmant fantôme lui murmurant à l’oreille et la sensation des vibrations. Alors, elle retira ses chaussures, posa ses pieds nus sur le sol, prit sa petite guitare et se remit à composer et à chanter. C’est cette femme-là qui s’est présentée hier à l’audition de ce « radio-crochet » des temps modernes. Et quand on l’écoute, on n’a pas de pitié, non, on salue sa pugnacité, son angle de vue, sa passion et on se laisse bercer par la douceur de sa voix et de sa mélodie.

Il y a des artistes qui ont la chance d’avoir les fonds pour produire un CD. Et puis il y a les autres, ceux qui aiment tout autant leur métier, qui le pratique avec tout autant de talents mais qui n’ont pas les fonds pour. Ceux-là baissent-ils les bras ? Certainement pas !

C’est le cas de la jolie Lola Baï qui de sa douce voix, nous propose d’acheter à l’avance son CD (on règle maintenant et on est livré en mars 2009) pour l’aider à financer son projet. On pense souvent au commerce (sans doute devrait-on dire travail) équitable, en matière de nourriture, de textile mais pourquoi ne pas le faire pour soutenir des artistes qui nous ravissent le coeur ?

C’est ma première contribution à un projet artistique. Mon chèque est parti :) Bonne continuation Lola !

PS : Elle est souvent en concert de-ci de-là et son myspace est ici