Tag

effeuillage

Browsing

Cela sonne comme une injonction ! Celle d’oser être soi, de rencontrer sa féminité, d’oser l’exposer à sa manière, en douceur, fougueusement, avec délice, humour ou un air inoncent. Mais qu’est-ce qui compose la scène burlesque française ?

L’équipe du site Be Burlesque va régulièrement à la rencontre de ces nouvelles effeuilleuses françaises ou étrangères venues poser les pieds sur les différentes scènes nationales. Cette équipe chacun avec sa sensibilité et ses passions tentent de rencontrer la femme et son personnage, parfois en fusion parfois en délicieux décalage.

En rentrant chez moi, j’ai eu le bonheur de voir au fond de mon couloir mon vélo années 30, et gentiment déposé dans son panier par ma voisine, le livre que vient de publier Be Burlesque. Je me suis plongée sous ma couette en broderie anglaise pour découvrir avec excitation ce à quoi ils s’attelaient depuis des mois.

Vous vous demandez ce qu’est le burlesque? Qui sont ces femmes ? Quel est leur univers ? Comment les découvrir ? Ce livre plus qu’une rencontre et est univers en soi.

Bravo à cette équipe* qui sur leurs fonds propres, leur énergie ont dès le début admiré et soutenu ces femmes sans les juger.

Puisse ce livre aboutir enfin à ce que je n’entende plus jamais que le burlesque est un univers uniquement féminin ;)

couv_livre_beburlesque

L’équipe Be Burlesque, c’est :

  • Chris Do Carmo
  • Franz Van Berlin
  • Lorenzo de la Motta
  • Soazic Le Bozec (et ses superbes photos)

[cs_content][cs_section parallax= »false » separator_top_type= »none » separator_top_height= »50px » separator_top_angle_point= »50″ separator_bottom_type= »none » separator_bottom_height= »50px » separator_bottom_angle_point= »50″ style= »margin: 0px;padding: 45px 0px; »][cs_row inner_container= »true » marginless_columns= »false » style= »margin: 0px auto;padding: 0px; »][cs_column fade= »false » fade_animation= »in » fade_animation_offset= »45px » fade_duration= »750″ type= »1/1″ style= »padding: 0px; »][cs_text class= »cs-ta-justify »]Quand je vais sur Paris, j’en profite pour travailler mais aussi pour m’amuser et découvrir des univers qui ne sont pas les miens. Récemment, j’ai participé à un atelier de l’effeuilleuse burlesque Lady Flo. Ce n’est pas toujours évident de se représenter ce qu’est un cours de burlesque. Mais vous êtes chanceux, la télé était là, du coup, vous allez pouvoir vous rendre compte et avoir mon avis (filmé) sur la question à partir de la 49ème secondes ![/cs_text][x_gap size= »50px »][/cs_column][/cs_row][cs_row inner_container= »true » marginless_columns= »false » style= »margin: 0px auto;padding: 0px; »][cs_column fade= »false » fade_animation= »in » fade_animation_offset= »45px » fade_duration= »750″ type= »1/3″ style= »padding: 0px; »][cs_text]Voici le reportage de TPS Star sur l’atelier Burlesque de Lady Flo auquel j’ai participé, en tant qu’élève (studieuse ;)

La personne qui a fait les sous-titre de la vidéo m’a appelé Sophie. On ne sait pas pourquoi …[/cs_text][/cs_column][cs_column fade= »false » fade_animation= »in » fade_animation_offset= »45px » fade_duration= »750″ type= »2/3″ style= »padding: 0px; »][x_raw_content]

[/x_raw_content][/cs_column][/cs_row][/cs_section][/cs_content]

[cs_content][cs_element_section _id= »1″][cs_element_row _id= »2″][cs_element_column _id= »3″][cs_element_text _id= »4″][x_gap size= »20px »][/cs_element_column][/cs_element_row][cs_element_row _id= »11″][cs_element_column _id= »12″][cs_element_image _id= »13″][/cs_element_column][cs_element_column _id= »14″][cs_element_image _id= »15″][x_gap size= »20px »][cs_element_text _id= »17″][/cs_element_column][/cs_element_row][/cs_element_section][/cs_content]

J’ai toujours prétendu être une femme, douce, chaste, prude et réservée. C’est pourquoi, j’ai précisé avant de rencontrer mon dernier compagnon « je te préviens, je suis un Bambi ». Au début, il m’a cru. C’que c’est beau l’amour ! Depuis, il m’accuse par mail, de lui envoyer des messages embaumés d’un érotisme latent (mais bien présent). Conseil de femme : ne jamais se priver du bonheur inégalé d’embêter un amoureux.

Je lui ai dit : »tu as l’air d’insinuer depuis un certain temps, que je ne suis pas le Bambi que je prétends être, ça me chagrine beaucoup, beaucoup, beaucoup » avant de rajouter « Je précise que le petit lexique du code amoureux, autorise parfaitement les amoureuses éplorées à envoyer des photos aguichantes, et révélant un certain érotisme et tutti quanti à l’ex-chéri. Bien sur si nous avions vécu dans la même ville, ce même code m’aurait également autorisé à débarquer chez toi, te suppliant de m’aider pour … remettre ma bretelle de soutien-gorge négligemment glissée le long de mon épaule ».

La burlesque c’est un peu, la même chose, on sait comment les choses vont finir, mais sans jamais savoir comment y arriver ;) Dans cette vidéo on retrouve le trio gagnant : Miss Glitter Painkiller, Cerise Diva Champomy et Cherry Lyly Darling … et moi sans maquillage, comme ça vous saurez quelle tête j’ai le matin :)

« Mamaannn, j’suis passée à la télé !! Euh, oui dans un reportage sur l’effeuillage, l’aaaart du strip-tease … Attends, je retire mon soutien-gorge comme une reine maintenant … Mais si ça va me servir professionnellement !! »