Tag

soins

Browsing

[cs_content][cs_element_section _id= »1″ ][cs_element_row _id= »2″ ][cs_element_column _id= »3″ ][cs_element_text _id= »4″ ][x_gap size= »20px »][/cs_element_column][/cs_element_row][cs_element_row _id= »6″ ][cs_element_column _id= »7″ ][cs_element_image _id= »8″ ][/cs_element_column][cs_element_column _id= »9″ ][x_gap size= »40px »][cs_element_text _id= »11″ ][/cs_element_column][/cs_element_row][cs_element_row _id= »12″ ][cs_element_column _id= »13″ ][x_gap size= »20px »][cs_element_headline _id= »15″ ][x_gap size= »20px »][cs_element_text _id= »17″ ][x_gap size= »20px »][x_gap size= »20px »][x_gap size= »20px »][/cs_element_column][/cs_element_row][cs_element_row _id= »21″ ][cs_element_column _id= »22″ ][cs_element_image _id= »23″ ][/cs_element_column][cs_element_column _id= »24″ ][cs_element_headline _id= »25″ ][x_gap size= »20px »][cs_element_text _id= »27″ ][/cs_element_column][/cs_element_row][cs_element_row _id= »28″ ][cs_element_column _id= »29″ ][x_gap size= »20px »][cs_element_headline _id= »31″ ][x_gap size= »40px »][/cs_element_column][/cs_element_row][cs_element_row _id= »33″ ][cs_element_column _id= »34″ ][cs_element_headline _id= »35″ ][/cs_element_column][cs_element_column _id= »36″ ][cs_element_text _id= »37″ ][/cs_element_column][/cs_element_row][cs_element_row _id= »38″ ][cs_element_column _id= »39″ ][x_gap size= »20px »][x_gap size= »20px »][cs_element_text _id= »42″ ][x_gap size= »40px »][/cs_element_column][/cs_element_row][cs_element_row _id= »44″ ][cs_element_column _id= »45″ ][cs_element_image _id= »46″ ][x_gap size= »5px »][cs_element_image _id= »48″ ][x_gap size= »40px »][/cs_element_column][cs_element_column _id= »50″ ][cs_element_image _id= »51″ ][x_gap size= »5px »][cs_element_image _id= »53″ ][x_gap size= »40px »][/cs_element_column][/cs_element_row][cs_element_row _id= »55″ ][cs_element_column _id= »56″ ][cs_element_headline _id= »57″ ][/cs_element_column][cs_element_column _id= »58″ ][cs_element_text _id= »59″ ][/cs_element_column][/cs_element_row][cs_element_row _id= »60″ ][cs_element_column _id= »61″ ][x_gap size= »40px »][cs_element_text _id= »63″ ][x_gap size= »20px »][/cs_element_column][/cs_element_row][/cs_element_section][/cs_content][cs_content_seo]Il y a deux ans, je vous parlais dans un précédent article, de mon problème de chute de cheveux (alopécie) qui commençait à s’aggraver. Je perdais de plus en plus de cheveux sur les tempes et devant (au niveau de la frange). J’ai mis plusieurs solutions en place et cela a bien fonctionné pour moi. Je n’ai pas tout récupéré, mais je pense avoir récupéré une grosse partie, disons 70% de la masse capillaire perdue sur les endroits concernés. Je vous dis ça vraiment à la louche, car vous imaginez bien que je n’ai pas pris le temps de compter mes cheveux ;)

Je vais commencer par vous mettre une photo avant (août 2017) et aujourd’hui (juin 2019) pour bien vous mettre dans le contexte. Sur la première photo, celle de gauche, on voit que mes tempes sont vraiment clairsemées. C’est encore un peu le cas aujourd’hui, mais nettement moins ! En regardant, les photos, j’ai l’impression que ma peau a elle aussi tirée bénéfice de cette période. Je trouve que je parais plus jeune en 2019 qu’en 2017. Il faut dire que la plupart des produits pour les cheveux à avaler, son aussi bons pour la peau.

Pourquoi j’ai perdu mes cheveux

J’ai commencé à perdre des cheveux assez tôt (vers 24 ans) grâce au combo hyperthyroïdie et dérèglement hormonal. J’ai été traitée uniquement côté hormones (androcure). Plusieurs années plus tard, en 2017, j’ai commencé à voir une intensification de ma perte de cheveux. J’aurai eu les fonds, je serai directement aller me faire une greffe de cheveux. N’ayant pas les sous, je me suis tournée vers d’autres solutions.

Première étape : coupe de cheveux

La première urgence, c’était de me sentir bien dans ma peau dans cette situation. J’ai donc commencé par l’aspect esthétique avant la partie soin, en optant pour des cheveux courts, avec une coupe adaptée à ma situation. Je suis une « femme à cheveux longs », j’appréhendais un peu ma « féminité » avec des cheveux courts. Contre toute attente, ça c’est bien passé. J’ai demandé des conseils à des amies, et j’ai pu trouver un style qui me correspondait bien. 

Les soins spécifiques contre la chute de cheveux

Soins internes : compléments alimentaires

J’ai mis le paquet sur les compléments alimentaires, aussi parce que je fais de la fatigue chronique et que je fais attention à bien avoir les micro-nutriments dont j’ai besoin. Je ne les ai pas pris forcément en même temps. Parmi ceux que j’ai pris selon les périodes, il y a : 

De la levure de bière, classique achetée en super marché. C’est un rapport qualité prix correcte et la peau et les ongles en bénéficient aussi. Prix : 5 € selon les marques.Les capsules cheveux et ongles de chez Solgar. Prix 28 € les 120 comprimés.Les gelules Phytophanère cheveux ongles de chez Phyto. On y retrouve entre autres, du zinc, du macérat huileux de carotte, de l’huile de bourrache, de la vitamine B6 (contribue à la production de la cystéine)… Prendre 2 capsules par jour. Prix 28 €, les deux boîtes de 120, via le lien que je vous donne. La marque conseille 2 cures de 3 mois par an : une en automne et une au printemps.

Soins externes : lotions et shampoings anti-chute de cheveux

Je pense qu’il faut toujours associer les soins internes et externes pour une action plus efficace. Vu le résultat, je reste convaincue de ma démarche. Côté soins externes, j’ai mixé ampoules à appliquer directement sur le cuir chevelu et shampoings adaptés. Je me fais aussi régulièrement des soins pour bien les entretenir. Voic des produits que j’ai utilisé :

J’ai testé les soins Dercos volume de chez Vichy. Ce ne sont pas ceux qui j’ai le plus utilisés mais leurs produits m’ont bien plu.
La marque que j’ai le plus utilisée, c’est Phyto. J’ai d’abord acheté leur gamme Phytocyane traitement anti-chute redensifiant. Car j’avais déjà eu de bons résultats plusieurs années auparavant. Prix environ 28 €
Puis, Phyto, m’a proposé de tester leur nouvelle formule : traitement Phytologist 15 Il contient de l’extrait de cacao, au pouvoir antioxydant, des cellules souches végétales de Globularia, plante résistante à des conditions extrêmes, qui protègent le cuir chevelu des agressions extérieures. Ce sont des ampoules à appliquer directement sur le cuir chevelu. J’ai insisté sur les zones les plus touchées. Facile à appliquer, il ne graisse pas le cuir chevelu. Compter entre 70 et 85 € selon les points de vente. 
J’ai aussi le shampoing  Phytologist 15 qui complète la gamme. Contient aussi de l’extrait de cacao et de l’extrait de guarana actif stimulant et énergisant redonner force et vigueur aux cheveux Prix 12 € environ. Il est agréable et est très doux pour le cuir cheveulu. Je n’utilise pas à chaque fois le même shampoing mais celui-ci figure parmi les basiques de ma salle de bain. Il est doux agréable. Seul hic, je ne suis pas fan du bec verseur mais c’est un détail. Efficace et agréable, il n’irrite pas mon cuir chevelu.

Et vous, qu’est-ce que vous utilisez ?ImageImageImageImageImageImage[/cs_content_seo]

[cs_content][cs_section parallax= »false » separator_top_type= »none » separator_top_height= »50px » separator_top_angle_point= »50″ separator_bottom_type= »none » separator_bottom_height= »50px » separator_bottom_angle_point= »50″ style= »margin: 0px;padding: 45px 0px; »][cs_row inner_container= »true » marginless_columns= »false » style= »margin: 0px auto;padding: 0px; »][cs_column fade= »false » fade_animation= »in » fade_animation_offset= »45px » fade_duration= »750″ type= »1/2″ style= »padding: 0px; »][cs_text class= »cs-ta-justify »]

L’été mes mains vont mieux que l’hiver, car je crains relativement le froid. Mais, je n’oublie pas de les entretenir pour autant. J’ai une routine simple qui fonctionne très bien.

Côté gros du travail (cuticules et compagnie), je laisse faire une pro, une fois par mois ou une fois tous les deux mois selon mon agenda. La personne attitrée qui s’occupe de mes doigts, c’est Zehra de Nail Party Blabla & bigoudis. Elle sait me couper mes ongles comme j’aime et sa pose de vernis est au top. Elle est présente sur quasiment tous les vide-dressing Violette Sauvage. Mais quand je retourne au naturel, j’entretiens mes ongles et mes mains de la manières suivantes :[/cs_text][/cs_column][cs_column fade= »false » fade_animation= »in » fade_animation_offset= »45px » fade_duration= »750″ type= »1/2″ style= »padding: 0px; »][x_image type= »circle » src= »http://thecelinette.fr/wp-content/uploads/2017/06/nailparty-thecelinette.png » alt= » » link= »false » href= »# » title= » » target= » » info= »none » info_place= »top » info_trigger= »hover » info_content= » »][/cs_column][/cs_row][cs_row inner_container= »true » marginless_columns= »false » style= »margin: 0px auto;padding: 0px; »][cs_column fade= »false » fade_animation= »in » fade_animation_offset= »45px » fade_duration= »750″ type= »1/1″ style= »padding: 0px; »][x_gap size= »20px »][cs_text]

Un gommage des mains. J’utilise mon gommage pour le corps de chez Phytomer aux cristaux de sels marins qui va très bien pour le résultat que je recherche. Je gomme les mains et j’insiste sur les ongles pour supprimer les petites peaux mortes et leur donner le même effet que lorsque l’on se baigne à la mer et que l’on finit par avoir des ongles impeccables. Ce gommage élimine les cellules mortes tout en apportant les sels minéraux et oligo-éléments indispensables à la vitalité de l’épiderme. Comme on aime avoir le poil vif et brillant, on aime avoir un épiderme bien nourri ;)

Ensuite, je nourris mes ongles avec de l’huile de coco bio. On en trouve facilement en magasin bio ou grandes surfaces. L’huile de coco, c’est l’ingrédient que j’ai toujours dans ma salle de bain. Nourrissant, antiseptique, et pas cher, c’est top.

[/cs_text][x_gap size= »20px »][/cs_column][/cs_row][cs_row inner_container= »true » marginless_columns= »false » style= »margin: 0px auto;padding: 0px; »][cs_column fade= »false » fade_animation= »in » fade_animation_offset= »45px » fade_duration= »750″ type= »1/2″ style= »padding: 0px; »][x_image type= »rounded » src= »http://thecelinette.fr/wp-content/uploads/2017/06/routine-mains-thecelinette-2.jpg » alt= » » link= »false » href= »# » title= » » target= » » info= »none » info_place= »top » info_trigger= »hover » info_content= » »][/cs_column][cs_column fade= »false » fade_animation= »in » fade_animation_offset= »45px » fade_duration= »750″ type= »1/2″ style= »padding: 0px; »][cs_text]

Ensuite, je chouchoute mes mains avec la crème hydra-restructurante de chez Fleur’s qui est une marque que je viens de découvrir. C’est une crème aux extraits de fleurs de sureau (adoucissant, régénérant, réduit les réactions inflammatoires), nénuphar blanc (tonifiant), tilleul  (vertus apaisantes) et huile d’amande douce (prévient la déshydratation). Elle hydrate, adoucit et protège la peau. Son parfum est fleuri et léger. Autant vous dire que je l’ai vite adopté :)

On résume la routine, en 3 points :

  1. Gommage des mains et des ongles.
  2. On nourrit les ongles avec un corps gras de son choix.
  3. On hydrate et on nourrit l’ensemble de la main avec sa crème préférée.

Un intrus se cache sur cette photo …

[/cs_text][/cs_column][/cs_row][/cs_section][/cs_content]