[cs_content][cs_element_section _id= »1″ ][cs_element_layout_row _id= »2″ ][cs_element_layout_column _id= »3″ ][cs_element_text _id= »4″ ][cs_element_gap _id= »5″ ][cs_element_layout_row_2 _id= »6″ ][cs_element_layout_column_2 _id= »7″ ][cs_element_image _id= »8″ ][/cs_element_layout_column_2][cs_element_layout_column_2 _id= »9″ ][cs_element_text _id= »10″ ][/cs_element_layout_column_2][/cs_element_layout_row_2][/cs_element_layout_column][/cs_element_layout_row][cs_element_layout_row _id= »11″ ][cs_element_layout_column _id= »12″ ][x_gap size= »50px »][cs_element_text _id= »14″ ][x_gap size= »50px »][cs_element_text _id= »16″ ][/cs_element_layout_column][cs_element_layout_column _id= »17″ ][cs_element_layout_row_2 _id= »18″ ][cs_element_layout_column_2 _id= »19″ ][cs_element_gap _id= »20″ ][x_raw_content][/x_raw_content][cs_element_gap _id= »22″ ][/cs_element_layout_column_2][/cs_element_layout_row_2][/cs_element_layout_column][/cs_element_layout_row][cs_element_layout_row _id= »23″ ][cs_element_layout_column _id= »24″ ][cs_element_text _id= »25″ ][cs_element_gap _id= »26″ ][/cs_element_layout_column][cs_element_layout_column _id= »27″ ][cs_element_text _id= »28″ ][cs_element_gap _id= »29″ ][/cs_element_layout_column][/cs_element_layout_row][cs_element_layout_row _id= »30″ ][cs_element_layout_column _id= »31″ ][cs_element_text _id= »32″ ][/cs_element_layout_column][cs_element_layout_column _id= »33″ ][cs_element_text _id= »34″ ][/cs_element_layout_column][/cs_element_layout_row][/cs_element_section][/cs_content][cs_content_seo]Je suis tombée complètement par hasard sur un extrait de la série « What We Do in the Shadows » l’humour décalé m’a complètement plu. Ca y est, je viens de m’y mettre et j’accroche bien avec l’humour douteux de la série.
Dès le générique, les paroles nous plongent dans l’ambiance. L’humour consiste en des moments décalés, des regards explicites et un côté résolument « has been » des vampires. Les films sur les vampires contiennent souvent une réalité magnifiée. Pas ici, du coup, ils ont les mêmes emmerdes que nous : les collègues soporifiques au travail, se faire toper par la fourrière parce que tu t’es transformée en chauve-souris (bon ok peut-être pas celui-là), les méandres de la bureaucratie (je me demande d’ailleurs si cela fait pas davantage  peur que les menaces vampires), les envies d’adultères, le fantasme sur quelqu’un, puis se rendre compte qu’il est complètement banal … Si tu aimes la pop culture, et l’humour absurde et le second degré, cette série est faite pour toi. 
Sous des aspects potaches, je trouve l’écriture très réussie. La direction de la photographie aussi. Elle met bien en valeur, les malaises, les moments pris sur le vif, comme les décalages. L’intrigue en elle-même, n’a pas vraiment d’intérêt. On passe de bons moments avec les personnages, on aime ces morceaux de vie et c’est bien tout ce qui compte. Personnellement, je trouve que la VO est vraiment meilleure que la VF. Si vous êtes partants pour les sous-titres, faites-vous ce plaisir-là !

SYNOPSIS :
En 2019, une équipe de vidantes (qui n’apparaît pas à l’écran et qui parfois meurt un peu) tourne un documentaire sur le quotidien d’une colocation de 3 vampires installée depuis plusieurs siècles à Staten Island. Comment s’organise leur cohabitation ? Un humain peut-il aussi être un ami et pas un dîner ? La vie éternelle, est-ce vraiment si cool ?

Parmi les colocataires on retrouve :

Nandor l’infatiguable, guerrier impitoyable de l’empire Ottoman, un peu ramolli aujourd’hui.
Son familier Guillermo de la Cruz. Une sorte d’esclave ou de serviteur qui est un humain fasciné par les vampires et qui caresse le doux espoir d’être transformé à son tour
Nadja, vampire séductrice, issue du peuple Romani
Laszlo Cravensworth, aristocrate anglais, transformé en vampire par Nadja qui devient son époux
Colin Robinson, un vampire psychique qui se nourri de l’énergie des autres en créant un ennui profond « nous sommes la forme la plus répandue de vampires, vous en connaissez certainement ». Son rôle est hilarant. Son lieu de prédilection pour les débats stériles et chronophages : le conseil municipal de la ville.

Extrait :
L’épisode 7 de la saison  1, a lieu le procès de Nandor, Lazslo et Nadja, jugés par le Conseil des vampires après la disparition de l’un des personnages (le Baron / un ancien vampire issu de la famille royale). Cette scène outre le comique habituel de la série, présente de nombreux clin d’oeil à divers films sur les vampires qui sont sortis ces dernières années, en intégrant les personnages des autres films, comme des protagonistes classiques de la série, histoire de vous aider à réviser vos classiques. Ils sont d’ailleurs nommés par leur vrai nom, et pas le nom de leur personnages.
On retrouve :

Tilda Swinton, sublime dans Only Lovers Left Alive (un de mes films préférés)
Jemaine Clement, Taika Waititi et Jonathan Brugh qui reprennent leurs rôles respectifs de Vladislav, Viago et Deacon de Vampires en toute intimité
L’incroyable Danny Trejo et ses fameux tatouage en référence à « Une nuit en enfer »
Paul Reubens non, pas pour son rôle dans Pee Wee, mais bien dans son rôle de vampire dans Buffy, tueuse de vampires
 Evan Rachel Wood pour son rôle dans True Blood
 Wesley Snipes avec une wifi douteuse pour son rôle dans Blade

Des références à d’autres vampires, absents pour des motifs personnels sont faites dont :

 « Rob, qui a préféré laisser tout ça derrière lui », j’ai mis du temps à réaliser qu’il s’agissait de Robert Pattinson dans Twilight
« Kiefer, trop occupé » pour Kiefer Sutherland dans Génération perdue
« Tom et Brad, qui n’ont pas pu venir » en référence à Tom Cruise (Lestat) et Brad Pitt (Louis) pour le film Entretien avec un vampire.

What We Do in the Shadows est une série télévisée américaine, adaptée du film « Vampires en toute intimité » de Jemaine Clement et Taika Waititi, diffusée depuis mars 2019. En France, elle est disponible sur Canal + uniquement. Il existe actuellement 2 saisons de 10 épisodes chacune

DISTRIBUTION

Kayvan Novak : Nandor l’Infatigable
Matt Berry : Laszlo Cravensworth
Natasia Demetriou  : Nadja
Harvey Guillén  : Guillermo de la Cruz
Mark Proksch : Colin Robinson

Première saison (2019)

Pilot (Pilot)
Le Conseil municipal (City Council)
La Querelle des Loups-garous (Werewolf Feud)
Manhattan Night Club (Manhattan Night Club)
S.P.A. (Animal Control)
Le Baron est de sortie (Baron’s Night Out)
Le Procès (The Trial)
Citoyenneté (Citizenship)
L’Orgie (The Orgy)
Ancêtres (Ancestry)

Deuxième saison (2020)

Assistant zombie (Resurrection)
Les Fantômes (Ghosts)
La Soirée (Brain Scramblies)
La Malédiction (The Curse)
Colin a une promotion (Colin’s Promotion)
En cavale (On the Run)
Le Retour (The Return)
Collaboration (Collaboration)
Sorcières (Witches)
Théâtre des Vampires (Théâtre Des Vampires)Image[/cs_content_seo]

Write A Comment