Et c’était bien ! Viens je te raconte. Me voilà trottinant rue du Faubourg Poissonnière : THE rue de mon enfance, mes années collège à Lamartine … Le bonheur en soi. Première découverte : le quartier a tellement changé. Une multitude de jolis bars et de restaurants alléchants m’ont fait de l’oeil. J’étais ravie que mon quartier de coeur prenne un si joli tournant.

Me voilà donc à l’atelier cuisine de 750gr. Nous sommes accueillis par les chefs Christophe et Isabelle et par l’équipe Cuisine Plus (dont nous étions les hôtes). On nous présente la marque Cuisine Plus sans forcing et avec intelligence. J’apprends que c’est une société basée à Quimper. Non en Bretagne, il n’y a pas que du chouchen et des druides, il y a aussi des cuisines et au vu du catalogue, elles sont vraiment sympa. Je connaissais peu la marque mais si demain j’ai besoin d’une cuisine du coup, je penserais à eux.

J’avoue avoir eu peur que le but de l’atelier soit de monter une cuisine, feignant une décontraction totale pendant l’allocution introductive, je cherchais du coin de l’oeil une caisse à outils pouvant soutenir mon hypothèse. Mais non, nous étions bien là pour CUISINER !

Le deal de départ, former des équipes pour tester plusieurs recettes. Mon équipe a été constituée par deux adorables jumelles : Maud et Marine du blog bobos voient double. Puis a surgi de nulle part, telle une héroïne des temps modernes, Johanna du blog les papotages de nana. Johanna, c’est la fille que je vois que lors des bons moments : pour une dégustation de champagne, lors d’une virée shopping à Londres et de fait pour ce cours de cuisine. Elle a donc rejoint ma team après une chaleureuse accolade de retrouvailles. Puis Aurélie du blog La cuisine d’Aurélie, s’est jointe à nous pour un temps.

Une idée originale pour vos apéritifs à base de tomates cerises

Premier défi : préparer une entrée pour l’apéritif. Là, le chef Christophe vient nous voir et nous annonce la couleur : vous allez faire des tomates cerises farcies. J’ai ri à gorge déployée, je l’ai trouvé tellement drôle. Il n’a pas ri du tout, ce n’était pas une blague. Après le rire, l’inquiétude : « chef, y’a vraiment des gens, enfin, je veux dire dans la réalité qui décident de farcir des tomates cerises ? Genre qui se prennent la tête en enlever le haut de la tomate, à légèrement couper le dessous pour qu’elle soit stable, à vider l’intérieur sans la détruire puis à tenter de mettre une farce à l’intérieur ? » Oui. Ok, on y va !

Nous voilà donc affairées à préparer les tomates lilliputiennes en mode chirurgien culinaire, puis à faire une farce à base de lentilles, d’émincé de poivrons, de citrons caviar et de quelques aromates.

tomates_cerises_farcies_1

tomates_cerises_2

La team a donc lié connaissance dans cette épreuve délicate, ça nous a soudé comme jamais. A la fin, nous avions nos jolies tomates cerises qui se dandinaient (c’est pas trop stable ces choses-là) sur un lit de poivron. Temps de préparation : 20 minutes – Temps de miam-miam : deux secondes. L’injustice est totale.

Des bouchées vapeur maison super simple à réaliser

Nous avons ensuite réalisé ma recette préférée (super simple en plus) des bouchées à la vapeur terre & mer (lardons – crevettes).  C’est hyper simple, il vous faut : des lardons (des vrais de chez le boucher), des crevettes, ce genre de petit oignon (cousin du poireau) dont j’ai oublié le nom, de la citronnelle, du citron vert, du sel et des baies de sichuan (ou autres aromates selon vos goûts). Vous passez le tout au mixeur. Vous en faites des petites boules que vous passez à la vapeur. Une feuille de coriandre pour la déco, et le tour est joué !

terreetmer_3

J’ai complètement « failé » en oubliant de prendre la recette finalisée en photo. Par contre, je peux vous dire que c’était super bon :D

Le dessert élégant : les verrines forêt noire

Nous avons évidemment attaqué la partie dessert avec une version forêt noire de verrines. Les ingrédients : une crème vanille, des cerises (à mon avis la version fraise doit être très bien), des copeaux de chocolat (qu’on obtient en rapant sa plaque de chocolat dessert), de la chantilly et des meringues pour la finition.

verrines_foretnoire_4

Au moment du dessert, les filles se sont mises à me reprocher de ne pas avoir participé à la confection de la forêt noire sous prétexte que je les filmais  sur Périscope en ricanant un verre de Lambrusco à la main. Je ne démens absolument pas cette version des faits. D’ailleurs, je remercie ceux qui ont suivi sur Périscope cette recette commentée par mes soins.

Le seul bémol, j’espérai rencontrer Chef Damien mais il était absent. Je rentre donc bredouille chez ma marraine et lui raconte cet atelier sympathique. Là, elle me dit « 750gr ? Mais j’ai deux amis qui travaillent là-bas, Chef Damien et Chef Christophe. Je les ai connu quand je travaillais chez Bragard. Tu les as vu ? ». Voilà, c’est comme ça que tu découvres que ta marraine Ghislaine  (gigi pour les intimes) 73 ans est plus influente que toi :D

ope_cuisineplus_avril2016

Merci à Cuisine Plus, Chef Christophe, Chef Isabelle (tu étais au top) et à l’adorable équipe de l’atelier 750gr de la rue du Faubourg poissonnière.

Article partenaire – Test de produits