J'ai eu l'opportunité d'être invitée à un bel évènement d'oenotourisme : le rallye des baux de Provence. C'était la deuxième édition de cette balade ludique à la rencontre des vignerons qui cultivent avec passion, cet endroit atypique de la Provence. Au menu : un rallye avec des égnimes à résoudre, des dégustations, ponctuées de visites de caves et de moulins à huile.


Image

Nous sommes arrivés la veille au soir. En quelques heures de TGV, nous voilà au coeur de la provence. Quand j'arrive en Provence, la première chose qui me marque, c'est l'odeur de la résine des Pins mélangée à la chaleur particulière de la région. J'ai vécu quelques années de mon enfance dans les environs de Toulon, et j'en garde un amour particulier pour ces arbres si odorants. C'est avec cette nostalgie qui touche mon coeur que je découvre une autre bonne nouvelle : mon équipe pour ce rallye est très sympathique. Elle est composée de plusieurs blogueuses culinaires passionnées : Framboize in the Kitchen - Paprikas blog - Geekette Cuisine - Turbigo Gourmandises et Panier de Saison.



Dégustation au Hameau des Baux


Notre arrivée est ponctuée par un dîner au hameau des baux en compagnie de plusieurs viticulteurs de la région. Comme c'est une découverte pour moi, j'ai tout le loisir de commencé à déguster les vins des Apilles tout en questionnant ceux qui mettent toute leur énergie et leur amour de la vigne pour les produire.

Nous sommes tout de suite dans le contexte puisque nous avons le loisir de découvrir du vin, mais aussi de l'huile d'Olive. Goûter une huile d'olive de qualité avec du bon pain, c'est l'un des vrais bonheur de la vie. Au menu, un agneau de 8 heures. Je crois que cela faisait des années que je n'en n'avais pas manger. Quel délice !


Image
Image
Image
Image

En route pour le Rallye des Baux !


Il fait beau mais le mistral nous frappe de plein fouet avec un irrespect total pour mon brushing. Je ne me laisse pas abattre par cette première épreuve et je reste digne (tout du moins, je tente). Notre équipe se présente à l'enregistrement de cette aventure ayant pour but de nous faire découvrir les coulisses de l’AOP Les Baux-de-Provence. Nous devons trouver un nom pour notre équipe. Nous sommes dans un village nommée Paradou. Framboize nous baptise les "Vanessa Paradou". Nous ricanons bêtement (on dit "nicasser" en Champagne), très fières de cette trouvaille. 

Pour y participer, il faut vous inscrire. Comptez environ 35 euros par personne (ce qui vaut carrément le coup vu la super journée que vous allez passer). Il vous faut une voiture avec un sam (quelqu'un qui vous regardera boire sans succomber à la tentation).  Créez une  équipe est de 2 à 5 personnes. Pendant votre escursion vous allez devoir répondre à un quizz qui porte sur vos connaissances de l’AOP Les Baux-de-Provence / les Alpilles. A la clé, si vous le réussissez  vous pourrez remporter des lots gastronomiques et régionaux liés aux domaines et moulins à huile participants. La remise de prix se fait en fin de journée dans une ambiance très conviviale.


Image

Cette chouette photo, a été prise par Framboize


La découverte de l'AOP des Alpilles, de domaines en domaines ...


Ce rallye nous a amené à découvrir des domaines viticoles, que vous aimerez sans doute aussi découvrir, suivez-moi !


L'Affectif par Jean-André Charial


Jean-André Charial est le Chef cuisinier du restaurant gastronomique l’oustau de Baumanière. Passionné de vin, il produit depuis 2001 son propre vin, l'Affectif, cultivé en biodynamie au sein du Domaine de Lauzières (vins rouge et rosé). C'est une culture 100 % biologique qui bénéficie de la certification ECOCERT. On y retrouve du Grenache, syrah et mourvèdre. Exemple d'accord mets et vins (pour le vin rouge) épaule d’agneau confite, cochon, gardianne de taureau ... Quand je suis allée au domaine, je me suis demandée d'où venait le nom "l'Affectif". Un jour  le dessinateur Wolinski que le dessinateur séjournait à Baumanière, il a à Jean-André Charial dit : « Raffarin, il carbure à l’affectif ». Et hop, le nom était trouvé !


INFOS :

L’Affectif de Jean-André Charial
Mas de Carita
13520 Les Baux-de-Provence
 
Tél : 04 90 54 56 52


Le domaine est situé en plein cœur des Alpilles, entre Mouriès et Eygalières. 


Image

Image

Image

Le Mas de la Dame :


C'est l'une de mes meilleurs étapes pour : la qualité de leurs vins, le décor qui nous plonge au coeur de la Provence et leurs autres produits à base d'huile d'Olive ! Ici, c'est une histoire de famille puisque 4 générations ont consacré leur vie à ce fameux domaine qui s’étend sur trois cents hectares dont 57 hectares de vignes et 28 hectares d’oliviers. Ce sont Caroline Missoffe et Anne Poniatowski, les arrières petites filles du fondateur, qui nous ont acceuillis. Le repas se déroulaient dans ce Mas provençal typique construit au 17ème siècle.  Délicieux, simple et convivial, les saveurs s'accordaient parfaitement avec la dégustation de vin.

Un des avantages de ce domaine, il est situé sur le versant sud des Alpilles, à l’abri de la barrière montagneuse. Les vins bénéficient d’un terroir unique et d’un microclimat bien spécifique. Le vin est cultivé en agriculture biologique. J'ai beaucoup aimé leurs vins, je vous les recommande vivement !

Pour l'anecdote, le Mas de la Dame, fut cité dans l’une des prophéties de Nostradamus. Il dit que le jour où la mer recouvrirait les terres, celle-ci s’arrêterait à la frontière du Mas de la Dame. Nous voilà rassurés, les vins seront sauvés !

LE MAS DE LA DAME  : Chemin Départemental 5 13520 Les Baux de Provence  Tél. : +33 4 90 54 32 24 


Image
Image

Image
Image

Le Domaine Dalmeran :



J'ai aussi eu un coup de coeur pour ce domaine et j'ai eu la chance de dîner avec ses propriétaires. Rencontrer les gens, découvrir leur passion, leur dévouement, c'est un privilège. Si vous allez visiter le domaine, allez leur parler ! La rencontre humaine, associée à la découverte du terroir, ça laisse une expérience à part. 

A l'instar du Mas de la dame, ce domaine produit du vin et de l'huile d'Olive, on peut d'ailleurs admirer les champs d'oliviers à l'entrée du domaine. Situé sur versant nord des Alpilles, le domaine Dalmeran est construit sur une butte peuplée de vestiges gallo-romains, longé par l’ancienne voie Domitienne. Il domine un paysage de collines, de vallons et de bois qui, depuis 1531, respire au rythme de la vigne et de l’olivier. S'y épanouissent le grenache, syrah, cabernet-sauvignon et le cinsault. Le vin est élevé pendant 24 mois en fûts et en foudres de chêne. Il est assemblé, mis en bouteille et patiente quatre années dans leur cave de vieillissement avant d’être vendu. Voilà, un aperçu de ce qui vous attend si vous franchissez la grille du domaine !



DOMAINE DALMERAN 

45, Avenue Notre-Dame-Du-Château 13103 Saint-Etienne-du-Grès Tél. : 04 90 49 04 04


Image

Image

J'ai trouvé le domaine, très apaisant. C'est vraiment un endroit où on a envie de faire une pause. De vraiment prendre le temps de faire une dégustation en profitant de la quiétude et de l'authenticité du lieu.


Image

Image

Image

Nous n'avons pas eu le temps de visiter leur domaine, mais j'ai craqué pour leurs vins bios de qualité, c'est le Mas du Gougonnier. Le mas a été une ferme de l'abbaye de Pierredon, les moines y vivaient paisiblement au rythme de la Provence. La viticulture a commencé en 1950.  Ce domaine se compose de 45 hectares de vignes et 20 hectares d'oliviers qui sont travaillés, sur un sol d' éboulis caillouteux argilo-calcaire, caractéristique du versant sud des Alpilles. Côté encépagement on retrouve : grenache, syrah, cinsault, carignan, mourvèdre, cabernet-sauvignon pour les rouges et du sauvignon blanc, grenache blanc, rolle pour les blancs.

Mas de Gourgonnier
Le Destet
13890 Mouriès


Ce rallye des baux de Provence était une première pour moi, et c'est une très belle découverte. Je trouve le prix modique par rapport à la qualité de l'expérience. Et c'est une belle façon de découvrir les vins, les domaines et les viticulteurs ! 


Image