Bon je vous l’accorde à mon âge, je ne devrai plus me poser là question. Je devrai avoir déjà toutes les réponses. Mais non ! ;)

Je l’avoue sans aucune pudeur, certains zhommes sont en général très très amoureux de moi. Pendant au moins 15 jours ! Après, trou dans la chaussée, baguette magique ou affres de la vie… Ils disparaissent. Les hommes ont en général sur eux tout un arsenal du « je ne peux pas m’engager là maintenant, tout de suite c’est pas possible, y’a de l’huile sur le feu » … Même s’il ne s’agissait en fait juste d’apprendre à se connaître.

Parmi, le cher inventaire de leurs excuses, ils ne peuvent pas car :
– Ils ne sont pas prêts.
– Ils ont eu une enfance difficile.
– Ils sont absorbés par leur vie pro.
– En sortant avec une petite brune, ils réalisent qu’ils aiment les grandes blondes.
– En vous embrassant, ils réalisent que Samantha, celle qu’ils viennent de quitter. C’est THE femme of their life.

Au début :
– Je pleurais à chaudes larmes.
– J’implorai le ciel en écoutant des chansons mélancoliques.
– Je criai des pourquoiiiiiii à mon pot de Nutella qui par solidarité masculine je présume, ne pipait pas un mot.

Maintenant quand je constate un évanouissement dans les airs je me dis : ah tiens c’est son heure. Bon voyage l’ami :) Mais grâce aux joies de l’ère moderne, je m’aperçois que ceux qui disparaissent, qui n’ont même pas la force ce clapoter un message (aïe mes doigts, aïe, aïe) : consultent mon blog (parfois toutes les heures) et mon profil Facebook. Oh toi mââââle adepte de la disparition surprise, ne serais-tu pas un peu perdu à l’intérieur de ton dedans ?

18 Comments

  1. dis, on ne serait pas jumelles toi et moi ? Ou bien ils sont TOUS pareils ?

  2. J’me suis proposé.
    Je n’aurais pas donné d’excuse.
    D’ailleurs je ne serais même pas parti.
    Parce que chez toi y’a du thé et du nutella à volonté.
    Et puis aussi parce que je n’ai passé que des bons moments avec toi.
    Mais t’as pas voulu !

    Alors arrête de te plaindre ! ;op

  3. poilauxpattes Reply

    ça, c’est bien les nanas :
    elles préfèrent tomber amoureuses des étoiles filantes plutôt que des enclumes, et puis d’un coup elles versent une petite larme quand l’étoile filante élue de leur coeur disparait dans le firmament…

    …Et en même temps elles se retournent le regard méchant vers l’enclume qui s’accroche à leurs basques et s’exclament : dis, l’enclume, va falloir que tu me laches un peu et que tu comprennes que je suis pas prête… en plus j’ai eu une enfance difficile… sans parler de ma vie pro qui m’absorbe… etc, etc, etc vous connaissez la suite.

    Ha, les nanas !…

  4. Dis donc, la jolie brunette, tu ne serais pas en train de généraliser à outrance là ? :-P

    Il existe aussi une catégorie d’hommes qui ne se cherche pas d’excuses quand ils te quittent.

    Ah non mince ce n’est pas ce que je voulais dire. Je reprends.

    Il existe aussi une catégorie d’hommes qui n’hésite pas à s’engager.

    Voilàààà … :-)

  5. J’ai souvent l’impression qu’au moins la 1/2 des mecs sont au moins aussi compliqué qu’ils nous accusent de l’être.

  6. Tout à fait d’accord avec cleanette : on taxe les femmes d’être compliquées… mais une grande partie des hommes le sont au moins tout autant… voire plus… et ça fait peur ^_^

  7. @ Vinz : hello toi !
    Ou la la il faut bien me lire ! Je ne parle pas des hommes en général. Je parle de ceux qui partent dans la nature du jour au lendemain, sans mot dire.
    J’ai toujours du mal à comprendre que certains comprennent que je fasse une note généraliste, alors que je prends bien le soin à chaque fois de préciser le contexte et la typologie de personne concernée.

    @ Cleanette : avant je suivais l’avis bien connu comme quoi les femmes sont compliquées, prennent la tête et tutti quanti.
    Mais en discutant avec des zhommes et en chouchoutant mes potos, je me suis rendue compte que la complexité n’est pas l’apanage des femmes ;)
    Etpuis les zhommes simples et clairs, ils se repèrent assez vite du coup :)

    @ Mamancélib : oui mais cela sont plus discrets ;)

  8. Oui pardon, tu parlais de ceux qui ont traversé ta vie, mes excuses donc. J’avais noté, quand même … je suis très souvent à côté de la plaque hein … mais là c’est bien dit.

    Mais j’avais un peu peur que tu nous fourres tous dans le même sac malgré tout !!! Du coup je défendais à l’avance ceux qui seront amenés à te croiser, solidarité masculine et tout le toutim.

    En ce qui concerne les commentaires désobligeants (;-) sur la complexité masculine … je ne peux malheureusement que m’incliner tellement c’est vrai.

  9. @ Vinz : je ne parlais pas de ceux qui ont traversé ma vie en général (heureusement pour moi ;) Mais des hommes-bizarres qui ont traversés ma vie.

    J’ai toujours eu beaucoup d’amis mâââles pour me garder les pieds sur terre, pour me rappeler toujours que de chouette hommes existent :)

    Etpuis les bizarres, ceux qui manquent de classe, nous rendent toujours un grand service : ils permettent d’attribuer une bien juste valeur aux hommes biens :)

  10. Je l’ai toujours dit, c’est des cons, les mecs.
    C’est pour ça que je préfère les filles.
    (quelle entrée pleine d’humour …)

  11. @ Léna : non non non sont pas tous pareils ;)
    Y’a juste un lot à éviter :)

    @ Amaury : Oh my god ! Des protestations ;)

  12. Bö a rejoint le groupe : « Je suis fan des aventures de Célinette parce qu’elles m’obligent à me remettre en question »

    :)

  13. Xia AKA Hisaux Reply

    Alors, déjà, je ne suis pas comme les hommes que tu décris, mais en plus !! En plus !! C’est que dans mon dedans y a rien qui y va, même pas un supo (de satan) !! non rien rien rien !! :/

  14. Je veux bien t’aider en faisant le tri à l’avance mais je risque d’être tellement sélectifs ques’ils ne disparaîssent pasc’est parce que jen’en aurai retenu aucun. :op

  15. Quelque part, ça me rassure de voir que je suis pas la seule à subir ce genre de galères, de mecs qui m’aiment le lundi et disparaissent le mardi sans mot dire. Alors dans ces cas là, je m’autorise une durée de déprime, proportionnelle à la durée de la relation puis une fois la période terminée, je me lance dans autre chose en récupérant dans ma mémoire les cas où je suis pas tombée que sur des connards, histoire de me rappeler que des mecs bien, ça existe, j’en ai même rencontrés! ;)

  16. +1 pour poilauxpattes !

    Bien d’accord avec toi souvent bien des filles aussi filent alors qu’elles sont avec un gars super sympa, correct en tout genre etc…… ;p

  17. poilauxpattes Reply

    Bonjour Célinette,

    Après avoir lu ta longue réponse, j’ai peur d’avoir malheureusement un peu froissé ta sensibilité.

    C’était de l’humour, désolé ! Mais tu n’avais pas à te justifier ainsi. Loin de moi cette idée d’avoir chercher à me moquer, te vexer ou t’assimiler à mes propos.
    Je te présente mes plus plates excuses…

    En revanche, en filigrane de ta réponse qui m’a attendrie, je crois bien avoir décelé que tu est une perle rare et que nous sommes fait l’un pour l’autre. (c’est surtout moi qui suis fait l’un pour l’autre, enfin pour toi, enfin toi pour moi, enfin t’as compris quoi !)

    Nous pourrions faire un essai ?……

    Je préfère quand même te prévenir, en amour moi je suis une vraie enclume. Pire, une gommette, un « paigon » comme on dit chez nous.

    Si tu es d’accord, c’est où tu veux, toucan tu veux.

  18. @ Bö : heyyyy ;)

    @ Poilauxpattes : je ne suis pas du tout d’accord avec tes propos. Déjà parce que c’est une généralité et que d’autre part, s’il fallait verser dans la généralité on pourrait mettre tes propos au masculin.

    Donc, perso, non je suis jamais désagréable avec un homme qui ne m’aurait pas convenu dans la relation. D’abord parce que je ne taxerai jamais d’enclume un petit ami. Je ne vois pas l’intérêt de mépriser quelqu’un avec lequel on sort. Et parce que pour déjà avoir quitté des hommes qui ne me convenaient pas. Je n’ai pas vu l’intérêt d’être agressive avec eux et j’ai en général gardé de très bons rapports avec eux.

    Je coupe les ponts avec ceux qui se comportent mal, pas avec ceux avec qui je n’ai pas eu d’accroche.

    Quand à ta notion d’étoile filante : quand un homme rentre dans ma vie, c’est qu’il me plait alors forcément oui j’y suis attachée. Ca me semble être logique.

    Pour ce qui est de s’y attacher cela ne dépend pas de l’issue de l’histoire, mais de la personnalité. Les sentiments ne s’arrêtent pas du jour au lendemain… Ou alors cela met en exergue la superficialité de la relation. Après, entre avoir encore des sentiments pour quelqu’un et s’y accrocher il y a un fossé.

    Quand a dire « je ne me sens pas prête » perso c’est le genre de phrase que je n’aie jamais prononcé tout simplement parce que je ne comprend pas qu’on puisse entrer en relation sans se poser cette question. Je me suis toujours sentie prête… après on accroche ou pas avec l’autre c’est tout autre chose.

    @ Xia : arrête tes conneries t’es un mec au top !

    @ Amaury : euhhh ;)

    @ PinkLady : j’utilise le même protocole thérapeutique ;)

    @ Bat : toi et moi on n’a pas du tout la même vision du couple Sinon je l’ai déjà précisé des tas de fois … Je pense que ce genre de comportements gratuits c’est unisexe. Maintenant je suis hétéro donc je parle de relation avec des hommes …

Write A Comment