Au creux d’une après-midi faite de rangement de papiers, et de thé à la bergamote, j’ai tendu l’oreille aux voix d’une émission de France Culture (Les Nuits Magnétiques) ayant pour thème : l’érotomanie.

Si je connaissais le nom de cette pathologie depuis plusieurs années, j’avoue ne m’être jamais penchée vraiment sur le sujet. Parce qu’on s’est tous demandé à un moment de sa vie, si on n’aimait pas un peu plus fort celui qui justement nous aimait si peu, cette émission m’a troublée. Je me suis laissée porter au gré de ces témoignages d’érotomanes qui vivent leur amour sans limite, et de ces personnes objet d’érotomanie (en l’occurrence Benoît Dalle, François Caroli).

La frontière entre l’amour et la folie est si ténue, que cela m’a renvoyé à cette notion d’interprétation des sentiments amoureux. Combien de fois n’avons-nous pas interrogés des amis pour savoir si oui ou non Bidule avait pour nous de nobles intentions ? Le premier confirme « mais c’est évident » C’est alors l’euphorie. Le second infirme « mais non il/elle est courtois/e » et c’est le vide, le doute, la mélancolie… En amour, il y a toujours ce basculement où ni nous, ni personne ne savons si l’autre nous aime vraiment. Il y aura toujours ce territoire inconquis. Et pourtant nous y retournons tous …

Alors je me suis demandée combien de fois j’avais aimé à tord ou à raison. Je ne saurai jamais. Et pourtant ces moments m’ont forgée. Ils ont sans doute raison alors … L’important c’est d’aimer ;)

10 Comments

  1. je me suis demandé, beaucoup de fois, si je n’avais pas trop aimé, ou bien si l’amour que j’avais pu ressentir était illusoire… je pense que jamais je ne saurais… même si j’ai beaucoup souffert de certaines relations, j’ai aimé, donc vécu.. et c’est probablement pour ça que j’attends toujours celui qui fera battre mon coeur pour de vrai…

  2. Xia AKA Hisaux Reply

    Y a des hommes qui comprennent les signaux des femmes !!
    Par exemple, une femme qui baille, c’est une femme qui est fatigué et qui veut aller se coucher (en l’occurrence avec le mec qu’elle a en face d’elle…)

    autre exemple : une femme éternue. Il est clair qu’elle ne fait pas ça de manière anodine… C’est forcément un appel à partage de sensation forte et humide !

    • je découvre, à 38 ans, la vérité de ce que vous dites.. comme quoi le baillement peut être un appel, ça m’est arrivé 3 fois ces derniers temps, d’être face à une femme qui baille, qui se tremousse sur son siège. j’interprétais ça comme un ennui ou être mal à l’aise ou une journée éreintante… alors qu’elles voulaient venir dans mes bras en fait.

  3. Xia AKA Hisaux Reply

    HEU………………… Joker ? j’ai perdu mes poils ;)

  4. Je pense que si cela convient aux deux personnes, il n’y a pas de mal. Il faut commencer a se poser des questions quand ce n’est pas réciproque ou que l’un des partenaire ne se sent plus à l’aise avec l’amour débordant de l’autre.
    Quand on ne pense plus au plaisir de l’autre mais qu’à son propre plaisir, ça peut devenir pathogène …

    Ne t’en fais pas, mon amour pour toi n’a été que passager, je ne viendrais pas te harceler : )

  5. « Il y aura toujours ce territoire inconquis. Et pourtant nous y retournons tous … »
    Justement parce qu’il est inconquis, on a tous l’espoir d’une conquête… Aimer c’est toujours l’inconnu!

    Au fait, merci de m’avoir fait découvrir Antoine Bibi et Casimir, maintenant je suis accro!

  6. Carrément/ Ces fois où je’ me suis demandée si j’étais pas tarée, ces fois où je me suis demandée si je m’étais pas trompée, ces fois où je me suis demandée pourquoi je m’accrochais… Enfin, après réflexion, je sais que je n’ai jamais franchi les limites de la folie.

  7. @ Léna : la succession de rencontres nous aide à aimer différemment. Finalement c’est aussi une force, je pense …
    Il viendra et on festoiera ;)

    @ Wetland : oui mais la question est : quand sait-on que c’est réciproque. C’est très subjectif tout ça !
    Quoooââ notre amour onirique est déjà mort ?

    @ Xia : Tu fais trois fois plus l’amour en hiver non ? ;)

    @ Incompréhensions : de rien de rien ! J’adore cette série. J’espère qu’elle va remporter un franc succès !

    @ PinkLady : voilà je pense tout pareil !!!
    Quand est-ce que j’ai été dans la relation et quand ai-je été dans la folie douce ?

  8. En amour, il faut oser. Libérer sa folie pour contourner l’échec. Prendre des risques sans frein. Se donner toutes les chances de vivre une passion sans s’illusionner.
    L’amour n’est pas aveugle.Le désir est non-voyant.

  9. Je te préviendrai quand notre amour remontera à la surface des mers et qu’il se soulèvera dans les airs jusqu’à atteindre olympe où il règne un bonheur éternel et où nous pourront nous aimer indéfiniment de l’amour le plus pur et passionnel que nous pourrons imaginer …

Write A Comment