Me voici dans le sud ouest de la France pour découvrir un peu mieux, cet homme qui s’est pris dans mes filets. Pour des raisons d’anonymat, nous le nommerons par un sobriquet lié à sa profession « mon chercheur de cailloux ». Alors, ici comme pour vous, s’installent les premières découvertes, parfois purement matérielles.

  • Moi le nez dans mon sac de voyage orange. « Mince j’ai oublié mon sèche cheveux et ma brosse » (comprendre : situation féminine extrême).
  • Mon chercheur de cailloux, avec la douceur qui le caractérise « ah je n’ai rien de tout cela. Mais si tu veux j’ai un panier ».
  • « Pardon? »
  • « Si tu veux je peux te prêter un panier »
  •  » Mais qu’est-ce que tu veux que je fasse d’un panier? »
  •  » UN PEI-GNE !!! »
  • « Aaaaahh !! … Chéri, vraiment … tu as un accent :) »

Bien sur lui dément tout accentuation. C’est attachant ;)

11 Comments

  1. Ah mais???? accent du sud?? bon dieu!!! faut que tu me racontes quand tu reviens, je me demande si c’est celui dont tu m’avais parlé, toussa!!! VITE! les potins!!!

    Plein de bisous ma belle Celinette!!

  2. le chercheur de cailloux Reply

    @ Flo Loula: Pourquoi? y’en a beaucoup d’autres?
    @ celinette: ben moi, je trouve que c’est toi qu’à un accent bizarre…

  3. Mosieur « chercheur de cailloux » Non Celine est la femme que d’un seul homme…et non chez nous PO D ACCENT !!? ;)
    Mon chupee je te retrouve demain
    Bonne fin de we
    Plein de bisous

  4. Noooon! Mais Célinette qu’est ce que c’est que cette histoire de panier!! Comment était il habillé ton mineur! (c’est pas comme ça qu’on appelle un chercheur de cailloux?) Une chemise? Un pull à col roulé? Etait il venu, à l’instar du romantique pingouin, avec le plus beau galet de la côte pour te séduire? Et qu’est ce que tu fabriques le nez dans ton sac à faire l’inventaire de tes oublis (désastreux j’en conviens) alors que Roméo est à tes pieds???
    Tu sais accrocher ton public toi!

    :) En tout cas merci, je suis habituellement une silencieuse observatrice, mais là je ne peux m’empêcher de commenter cette délicieuse histoire que nous fais si gentiment partager!
    Allez, belle Célinette, la suiiiite!! :)

  5. m’enfin pour la prochaine fois, accent ou pas, il doit se munir des accessoires indispensables ^^
    bibis ma belle

  6. TheC'sTouch Reply

    Ah l’accent du sud-ouest !!! mais ne devrait-on pas plutôt dire Les accents du sud-ouest ???

    Pour moi j’en distingue plusieurs … du pire au moins pire … et dans le désordre car je ne veux pas me faire lyncher.

    1 – Tarn, Aveyron, Gers, Lot : accent rural et qui roule (attention souvent influencé par l’accent toulousaing pour les nouvelles générations qui ont fait leurs études dans la ville rose)
    2 – Haute-Garonne et Tarn et Garonne : accent toulousain putaing cong ! A noter une variante chez les pratiquants du rugby : accent bourrute (copyright).
    3 – Ariège, Hautes-Pyrénéens : un mix des 2 précédents avec un côté un peu « dur ».
    4 – Pyrénées-Atlantiques (partie Béarn), Landes et Gironde (sauf Bordeaux) : pour moi tout leur accent se résume à une expression : le drôle.
    5 – Le Pays Basque : sur la côte ça se rapproche du précédent, en ce qui concerne l’intérieur et les hauteurs : c’est l’accent basque, le seul endroit de France où il m’est arrivé de devoir demander à mon interlocuteur de m’écrire son nom (faute de carte de visite) après lui avoir fait répété 4/5 fois … sans me faire virer !
    6 – Le bordelais : je ne trouve pas qu’ils aient un accent marqué … Peut-être que l’occupation par les anglais et le fait que c’était un port actif explique, du fait des métissages, ce manque (à mon sens) d’une identité accentuelle (copyright moi) aussi marquée que les autres.
    7 – Le Lot et Garonne : A mon sens il y a une frontière accentuelle (copyright moi) entre le sud-est d’Agen qui « tire » sur le toulousain, et le nord-ouest d’Agen qui tire sur … ce qu’il trouve : Landes, Périgord, Bordeaux, Gers.

  7. nana de noailles Reply

    Taing cong !

    Commengue tu as fé pour oublier le sècheu -cheveux?

    (Il est corse?)

  8. j’adore les accents!! Mais je déteste oublier mes affaires quand je pars!!

  9. TheCélinette Reply

    @ Marya :)

    @ Flo @ Softy : ah ah les confusions amicales j’aime assez cela :) Ca m’apprendra à m’éprendre d’hommes du Sud :)

    @ Mon chercheur de cailloux : je trouve surtout que je prends l’accent à ton contact. S’il te plait ne perds pas le tien, il est charmant :)

    @ Alice : une note vous attend :)

    @ AmeliMelo : il m’a chouchouté va :)

    @ The C’s touch : quelle culture de l’accent, je suis impressionnée. Quoi qu’il en soit ces accents sont plus mélodieux que ceux de ma région ;)

    @ Nana de Noailles : un oubli inconscient sans doute. Pour voir si je lui plairais avec une capillarité improbable :)

  10. Histoire vraie 1 :

    Moi : « Chérie, on les mets où ces affaires ? »
    Elle : « Dans la malle »
    Moi : « Ils sont déjà dans une valise ça ne sert a rien »
    Elle : « Je sais… Donc mets les dans la malle… »
    Moi : « … Mais ils sont DÉJÀ dans les valises… »
    Elle : « …. Alors mets les dans la MALLE DE LA VOITURE »
    Moi :  » … alors c’est comme ça qu’on dit le coffre chez vous ? …  »
    Elle :  » Oui… »

    Histoire vraie 2 :

    Moi : « Votre facture monsieur, je vous la donne ? »
    Client : « Non mettez moi là dans la poche, merci »
    Moi : « … Heu … »
    Supérieur : (rire) « Alors, Boris, chez nous un sac plastique, on appelle ça « une poche »… » (rire)
    Moi : « Ahhhh… »
    Client : (rire) « Il allait me mettre ça dans le pantalon le fou ! »

    Histoire vraie 3 :

    Moi : « Oulala, il ont une drôle de tête eux »
    Elle : « Oui mais au moins ils sopalins eux… »
    Moi : « Quoi, … tu saignes du nez, oh j’ai rien sur moi ! »
    Elle : « Mais non ! Ils sopalins »
    Moi : « … un kleenex ? »
    Elle : « ILS SONT PAS NAIN »
    Moi : « Oh la vache ! »
    Elle : « Gna gna gna »

    Voilà ! Merci de votre attention !

Write A Comment