Tag

made in france

Browsing

[cs_content][cs_element_section _id= »1″][cs_element_row _id= »2″][cs_element_column _id= »3″][cs_text _order= »0″]

Quand la marque Yves Ponroy m’a proposé d’intégrer sa team d’influenceurs, pour découvrir la marque et vous parler de mes coups de coeur, j’étais ravie. J’ai donc reçu une box de départ (box découverte) pour m’initier à quelques produits (vous avez peut-être vu passer ma story). Il y avait notamment plusieurs produits de sa gamme hivernyl. Je me suis dit, c’est dommage, je ne suis pas malade, je ne vais pas pouvoir voir s’ils sont efficaces ou pas. C’était sans compter sur la personne porteuse du virus de l’angine que j’ai croisé dans les transports en commun. Me voilà donc, la gorge en feu, le nez rouge, la voix rauque, l’oeil vitreux, bref, je suis prête !

[/cs_text][x_custom_headline level= »h2″ accent= »false »]Le baume pectoral Hivernyl : des essences à libérer ![/x_custom_headline][/cs_element_column][/cs_element_row][cs_element_row _id= »11″][cs_element_column _id= »12″][x_gap size= »20px »][x_image type= »none » src= »http://thecelinette.fr/wp-content/uploads/2018/01/thecelinette-yvesponroy-IMG_7796-copie.jpg » alt= » » link= »false » href= »# » title= » » target= » » info= »none » info_place= »top » info_trigger= »hover » info_content= » »][/cs_element_column][cs_element_column _id= »15″][x_gap size= »10px »][cs_text _order= »0″ class= »cs-ta-justify »]

Le premier produit que j’ai eu envie de découvrir, c’est un baume qui me fait penser à celui que ma mère me mettait quand j’étais petite. C’est un baume gras à l’huile essentielle d’eucalyptus globulus, à l’essence naturelle de térébenthine, au baume de Copahu, du menthol et du camphre.

Pour libérer les différentes essences, il faut s’en mettre puis se frictionner, la poitrine et le cou. Ca sent fort (moi personnellement, j’aime ce type d’odeurs) mais ça vaut le coup. J’en ai mis soir et matin jusqu’au coup et ça n’a pas tourné en bronchite pour une fois, victoire !

[/cs_text][/cs_element_column][/cs_element_row][cs_element_row _id= »22″][cs_element_column _id= »23″][x_custom_headline level= »h2″ accent= »false »]Le spray nasal Hivernyl : pour ne plus parler du nez ![/x_custom_headline][/cs_element_column][/cs_element_row][cs_element_row _id= »30″][cs_element_column _id= »31″][x_gap size= »20px »][x_image type= »none » src= »http://thecelinette.fr/wp-content/uploads/2018/01/thecelinette-yvesponroy-IMG_7802-copie.jpg » alt= » » link= »false » href= »# » title= » » target= » » info= »none » info_place= »top » info_trigger= »hover » info_content= » »][/cs_element_column][cs_element_column _id= »34″][x_gap size= »10px »][cs_text _order= »0″ class= »cs-ta-justify »]

C’est le genre de choses que je déteste faire mais qui fait vraiment du bien quand on a le nez bouché. J’ai testé ce spray sur plusieurs jours et j’avoue que ça m’a bien aidé à libérer ce nez pris d’assaut par mon rhume. Je vais aussi l’utiliser quand j’aurai des sinusites (ce qui m’arrive régulièrement en cours d’année).

« Ce spray nasal est une solution hypertonique à l’eau de mer. Il permet de réaliser un nettoyage en douceur  des fosses nasales. Il favorise l’élimination du mucus et aide à dégager le nez. Il est conseillé pour le nettoyage et la décongestion des fosses nasales, notamment en cas de rhumes, de rhinites ou encore de sinusites. Parfumé à la menthe et à l’eucalyptus, il apporte une sensation de fraîcheur lors de son utilisation ».

[/cs_text][/cs_element_column][/cs_element_row][cs_element_row _id= »41″][cs_element_column _id= »42″][x_gap size= »10px »][cs_text _order= »0″ class= »cs-ta-justify »]

Au début, ça m’a un peu piqué le nez. Je suppose que mes voies nasales étaient un chouille irritées. Puis, c’est passé. Mais le parfum mentholé surprend un peu. Quoi qu’il en soit ça a été efficace d’autant plus que ma sinusite a été assez prononcée cette année. J’ai continué le traitement, deux fois par jour (une fois le matin et une fois le soir) jusqu’à libération complète de ce petit nez bouché !

ANECDOTE : sur le site, ils donnent aussi quelques conseils sur la composition du produit. Notamment sur l’huile de castor. J’avoue que pendant des années, je pensais que l’on tuait des castors pour ce type de produits alors qu’il s’agit en fait d’une plante d’origine tropicale de la famille des Euphorbiacées. En effet, l’huile de castor est le nom que l’on donne à l’huile de ricin. Pourquoi ? C’est tout simplement une mauvaise traduction de la formule anglaise « castor oil » que l’on a traduite par huile de castor en France (alors que castor se dit beaver en anglais). Bref, pas de castor dans ce spray nasal !

[/cs_text][x_custom_headline level= »h2″ accent= »false »]L’eucalytpus et le thym au secours des voies respiratoires ![/x_custom_headline][/cs_element_column][/cs_element_row][cs_element_row _id= »51″][cs_element_column _id= »52″][x_gap size= »20px »][x_image type= »none » src= »http://thecelinette.fr/wp-content/uploads/2018/01/thecelinette-yvesponroy-IMG_7797-copie.jpg » alt= » » link= »false » href= »# » title= » » target= » » info= »none » info_place= »top » info_trigger= »hover » info_content= » »][/cs_element_column][cs_element_column _id= »55″][x_gap size= »10px »][cs_text _order= »0″ class= »cs-ta-justify »]

L’association de ces deux composants est un bon point de départ. « Le thym est réputé pour adoucir la gorge, les cordes vocales et le pharynx en cas d’irritations. L’eucalyptus possède de multiples bienfaits pour le confort des voies respiratoires. Il permet d’apaiser la gorge ».

Quand je suis malade ou en prévention, j’associe toujours une aide externe (ici le baume) et internet (ces gélules). Je précise que dès que je prends des plantes, si je suis malade, je continue d’en prendre au moins 3 jours après la disparitions des symptômes. Pour moi, l’association de ces 3 produits a été fructueuse (avec pas mal de sommeil en complément).

[/cs_text][/cs_element_column][/cs_element_row][cs_element_row _id= »62″][cs_element_column _id= »63″][x_custom_headline level= »h2″ accent= »false »]Rester dynamique et vif avec la gelée royale, le ginseng et l’acérola[/x_custom_headline][cs_text]

A la fin de cette maladie hivernale qui m’a bien mise à plat, j’ai opté pour une cure vitalisante avec les « ampoules de Gelée royale – Ginseng – Acérola » proposée par Yves Ponroy. Ses promesses :  » aide à tonifier l’organisme et l’intellect grâce au ginseng ». Je ne sais pas vous, mais moi, j’ai souvent un coup de mou en intersaison et plus particulièrement l’hiver. Or, j’ai besoin de travailler et de rester tonique. J’étais donc ravie de tester cette cure. On y retrouve les composants suivants :

  • La gelée royale, à la richesse nutritive exceptionnelle, est ici proposée sous forme d’ampoule particulièrement bien dosée : 500 mg par ampoule.
  • Le ginseng, utilisé en Extrême-Orient, est considéré comme une véritable « racine de jouvence » grâce à sa teneur en ginsénosides.
  • L’acérola est une source de vitamine C d’origine naturelle. Celle-ci participe à réduire la fatigue et au maintien du bon fonctionnement du système immunitaire.

Pour ma part, j’ai décidé d’associer mes deux ampoules journalières à un jus multi-vitaminé fait à l’extracteur de jus. Mon jus est composé des fruits que j’ai à disposition sur le moment, en général on y retrouve les fruits suivants : carotte, pomme, orange, gingembre, curcuma, banane etc, …

[/cs_text][x_gap size= »20px »][/cs_element_column][/cs_element_row][cs_element_row _id= »72″][cs_element_column _id= »73″][x_image type= »none » src= »http://thecelinette.fr/wp-content/uploads/2018/01/thecelinette-yvesponroyIMG_7781-copie.jpg » alt= » » link= »false » href= »# » title= » » target= » » info= »none » info_place= »top » info_trigger= »hover » info_content= » »][/cs_element_column][cs_element_column _id= »75″][x_image type= »none » src= »http://thecelinette.fr/wp-content/uploads/2018/01/thecelinette-yvesponroyIMG_7785-copie.jpg » alt= » » link= »false » href= »# » title= » » target= » » info= »none » info_place= »top » info_trigger= »hover » info_content= » »][/cs_element_column][/cs_element_row][cs_element_row _id= »81″][cs_element_column _id= »82″][x_feature_headline level= »h2″ icon= »star-o »]Mon avis sur ce premier test[/x_feature_headline][cs_text _order= »0″]

C’était la première fois que je testais ces produits entièrement made in France. J’avoue que cela m’a bien bien dépanné face à l’entrée dans l’hiver. Ils ont tenu leurs promesses. Ca me donne envie de découvrir d’autres produits de la marque.

[/cs_text][/cs_element_column][/cs_element_row][/cs_element_section][cs_element_section _id= »90″][cs_element_row _id= »91″][cs_element_column _id= »92″][cs_text _order= »0″]

Article partenaire – Ambassadrice Yves Ponroy – Team d’influenceurs

[/cs_text][/cs_element_column][/cs_element_row][/cs_element_section][/cs_content]

Il y a des moments dans la vie, où l’on sent qu’il faut tenter sa chance. C’est exactement ce qui s’est produit quand j’ai vu passer ce concours pour devenir une des 3 chroniqueuses PHYTOMER. Et quelques jours plus tard, j’ai reçu le mail magique « Céline, you’re in !». Me voilà donc investie d’une fantastique mission : découvrir la marque et les bienfaits de ses produits. PHYTOMER soyons clair, c’était l’une des marques fétiches de ma grand-mère (qui prenait vraiment soin d’elle et ça se voyait). Mais la marque PHYTOMER allait-elle plaire à la trentenaire que je suis ? Ah, on me souffle dans l’oreillette que je n’ai plus 30 ans depuis quelques années. Peu importe, je pars à l’aventure et je vais découvrir la marque au cœur de la Bretagne à Saint-Malo.

Descente du train, l’iode vient me taquiner le bout du nez, j’apprécie déjà mes premiers pas en Bretagne ! Je file à l’hôtel pour me reposer avant ma journée de découverte de demain. C’est là, que je rencontre pour la première fois mes deux autres complices : Pauline et Claire-Elise. On a failli se reposer mais les trésors de la Bretagne nous tendaient les bras : fruits de mer, crêpes et le fameux beurre salé !

Vendredi, c’est enfin la découverte de PHYTOMER ! Une marque familiale avec au cœur de son activité : la recherche scientifique et un amour incroyable de l’environnement local. Déjà, cette dynamique me plait bien. Mais la suite est un vrai régal.

Rencontre avec Emilie ma coach PHYTOMER :

Emilie est une femme d’une quarantaine d’années pimpante et dynamique. Elégante, le tient frais et lumineux, je l’avais vu passer dans le couloir sans savoir qu’elle allait être ma coach. C’est tout à fait le genre de féminité que j’aime : naturelle et avec un vrai style. Sachant qu’elle utilise les produits Phytomer, j’avais envie d’en savoir plus.

L’examen de ma routine beauté :

Après avoir parlé de moi, pour comprendre mon rythme de vie et mes attentes, nous partons à la découverte de mes routines beauté. Je suis free lance depuis plusieurs années. J’ai donc un rythme de vie très changeant : avec parfois du temps pour moi, parfois pas du tout. Mais il y a une chose immuable pour moi : prendre soin de moi. J’ai la chance de faire pas loin de 10 ans de moins que mon âge et il n’y a pas de secret, ça passe par une bonne hygiène de vie et bonne routine beauté. Mes impératifs : l’hydratation, des produits confortables et doux pour calmer mes rougeurs et la sensibilité de ma peau. Et d’un point de vue logistique, des contenants faciles à transporter car je suis souvent en déplacement.

Le soin au spa PHYTOMER, mission « détox » :

« Ooh ! My Godness ! » Ce soin reste pour moi un moment de bonheur incontournable. Après un examen de ma peau démaquillée, nous avons opté pour le soin CITADINE qui est un soin détox. Ses objectifs : hydratation de la peau, réduction des signes de fatigue, homogénéisation du teint, et donner à la peau une nouvelle fraîcheur. Mission réussie ! Alors que je vous écris cela fait plusieurs jours que j’ai fait le soin et ma peau est toujours éclatante.

Le déroulé du soin Citadine de chez PHYTOMER :

Dans une pièce généreuse, à la décoration apaisante, j’ai pris place sur le matelas chauffant et je me suis glissée sous une couette. Volteface, Emilie m’annonce que l’on commence par un massage du dos. Celui-ci sera complété par un masque du dos à la boue marine crépitante. C’est absolument à découvrir, j’ai adoré. La pose des différents soins s’accompagne de massages des bras, du visage et de la nuque. Les produits sont doux, leur parfum et léger et ils correspondent bien à mon type de peau. J’avoue avoir rejoint Morphée plusieurs fois pendant le soin.

 Les étapes clés du soin :

  • Démaquillage et exfoliation sur-mesure
  • Nettoyage de peau et détoxination
  • Modelage hydratant du visage
  • Objectif teint frais et dépollué comme après un séjour en bord de mer avec l’association sérum sur-mesure et masque fraîcheur de peau
  • Application de CITADINE sur le visage et le contour des yeux

Mes premiers pas dans l’univers Phytomer sont très concluants. Je suis repartie avec plusieurs produits à intégrer dans ma routine. J’ai hâte de vous raconter la suite.

Pour suivre les aventures de mes complices  sur le blog PHYTOMER, c’est par ici : les chroniques de Claire-Elise et de Pauline … et les miennes.

 
Article partenaire – Test de produits

La Camargue, c’est l’une de mes meilleures vacances. Mes parents avaient eu la riche idée de louer une chambre dans une maison typique au coeur des marais salants. C’était sauvage et d’une quiétude incroyable. Le propriétaire avait des écuries, et autant vous dire que faire du cheval en Camargue, c’est un vrai bonheur ! Du coup, quand on m’a proposé de découvrir la marque Eclaé dont toute la gamme tourne autour de l’un des trésors issus des marais salants plus précisément de la Dunaliella Salina, j’ai dit oui. En piste, pour un tour d’horizon de cette marque !

Focus sur Eclaé

Eclaé est une marque française qui puise ses racines et sa richesse de la Camargue. La marque est tombée amoureuse d’une algue verte halophile : la Dunaliella Salina. Pourquoi tant d’amour ? Parce que c’est intelligent de puiser dans les richesses de l’écosystème qui nous entoure (même Idriss Aberkane le dit).

« Connue pour ses qualités antioxydantes, la Dunaliella Salina est utilisée en cosmétique et dans des suppléments diététiques. Les organismes pouvant survivre dans de telles conditions de salinité sont peu nombreux. La résistance au sel de cette algue vient de la forte concentration d’astaxanthine (un β-carotène) qui la protège de la lumière et des teneurs élevées en glycérol. Ces conditions peu favorables engendrent une pression osmotique élevée que l’algue arrive à compenser. Source Wikipédia « 

Elle produit une sorte de « rouille de sel » qui fait que l’on peut parfois parler d’eaux roses. Allez faire un tour sur la page Wikipédia, même Pline l’ancien en ventait les vertus ! Personnellement, j’ai toujours été impressionnée par les plantes (et les animaux) extrémophiles. Et là, chacun des produits Eclaé contient cette fameuse algue pour nous proposer une gamme anti-âge et bonne mine.

Les autres plus de la marque :

  • Pas de parabènes ! La marque privilégie les actifs naturels et exclut les parabènes.
  • Les prix sont très correct (produits abordables, compter 13 euros pour la mousse pour le visage).
  • La marque propose aussi des compléments alimentaires.
  • Leurs produits peuvent être achetés en ligne sur leur site et en magasin.

Vous voilà, plus familier avec la marque, on est parti pour le test !

Mon test des produits Eclaé pour le visage

On nettoie avec la mousse exquise !

C’est l’un de mes coups de coeur de la gamme. Je l’utilise pour me nettoyer le visage, pas pour me démaquiller, du coup, je l’ai intégré dans mon rituel du matin. C’est frais, léger, un vrai bonheur. Cette mousse est proposée sous forme de flacon pompe. Personnellement, c’est un format que j’aime beaucoup (c’est hyper pratique, il faut l’avouer).

On hydrate avec le sérum perles précieuses !

Je suis une grande fan des sérums avant les crèmes, notamment car j’ai une peau déshydratée. Ce sérum, c’est l’histoire un peu triste de perles gorgées d’actifs anti-âge séparées du gel concentré en Dunaliella Salina. Mais grâce à votre pouvoir magique, une pression du doigt sur la pompe, ces deux composants s’unissent et donnent à votre visage toutes leurs vertus.

eclae-thecelinette-2016-1

C’est frais, hydratant. J’ai beaucoup aimé ce produit qui réveille ma peau dès le matin et qui la protège tout au long de la journée. Pour ma part, je mets aussi du sérum le soir.

On gomme avec la poudre de Camargue !

C’est mon amie AmeliMelo qui m’avait offert ce gommage pour le visage à base de poudre de sel. Il trônait sur le rebord de ma baignoire. Je l’ai terminé hier !

Mon test des produits Eclaé pour le corps

Sus aux peaux mortes avec le gommage divin pour le corps

Alors, là huge coup de coeur ! C’est avec ce produit que l’on se rend compte de la couleur que l’algue prend. Mais surtout l’odeur saline du produit, c’est une invitation au voyage ! J’ai fermé les yeux et je me suis cru en Camargue. Je les ai ouverts et j’étais à Troyes dans l’Aube, damned ! J’ai adoré ce produit qui laisse ma peau super douce.

eclae-thecelinette-2016-2

Cap sur l’objectif chouchoutage du corps avec le baume généreux !

Il remplit un de mes critères fondamentaux : ce baume pénètre bien la peau. Pas besoin de passer trois heures à se masser. C’est un bon point. Par contre, l’odeur est assez neutre, ce qui peut être bien pour ne pas intéragir avec votre propre parfum mais j’avoue que j’aurais aimé une odeur un chouille plus prononcée. Mais bon, on est là pour nourrir avant tout.

> Mon avis : je suis séduite par la marque. Je suis déjà en rupture de stock de certains de leurs produits. Le seul point faible pour moi, le packaging, au niveau esthétique, pas pratique. Mais cela reste un détail. Le produit que j’aimerais voir chez eux : des sels de bains à la fameuse algue :)

Le jeu-concours Eclaé !

L’excellente nouvelle du jour, c’est qu’Eclaé vous propose de gagner un séjour en Camargue. Soit, un week-end pour 2 personnes au Domaine de Riberach avec  des soins spa avec les produits Eclaé. Je trouve que cette idée d’immersion est excellente. Je sais pas vous, mais moi, je viens de participer : http://eclae.com/grand-jeu/

Regardez si ça fait pas terriblement envie !

concours-eclae-2016

Article partenaire Eclaé