Tag

site de rencontres

Browsing

[cs_content][cs_section parallax= »false » separator_top_type= »none » separator_top_height= »50px » separator_top_angle_point= »50″ separator_bottom_type= »none » separator_bottom_height= »50px » separator_bottom_angle_point= »50″ style= »margin: 0px;padding: 45px 0px; »][cs_row inner_container= »true » marginless_columns= »false » style= »margin: 0px auto;padding: 0px; »][cs_column fade= »false » fade_animation= »in » fade_animation_offset= »45px » fade_duration= »750″ type= »1/1″ style= »padding: 0px; »][cs_text]

Vous en avez marre de Tinder, vous avez soif de nouveautés et de rencontres ? Suivez-moi, je vous parle d’une autre application de rencontres : Bumble [/cs_text][x_custom_headline level= »h2″ accent= »false »]Qu’est devenu Tinder ?[/x_custom_headline][cs_text]

Tinder à la base, c’est une excellente idée d’application mobile qui permet de rencontrer les gens facilement en se fondant sur une proximité géographique et une attraction réciproque. Pour moi qui suis toujours un peu en rush entre mes différents clients pro ( = la vie de free lance), j’y voyais un intéressant moyen de rencontrer quelqu’un. Je me suis donc inscrite, j’ai mis des photos et rempli mon profil (mes attentes, qui je suis, blablabla …)

Le truc un peu « freaky », mais j’en avais déjà parlé ici (Tinder Nightmare), c’est que Tinder est devenu quelque chose qui oscille entre le néant cérébral et le plan cul déshumanisé. Parfois, je me dis qu’on est entre le vieux sketch des Inconnus (« est-ce que tu baises?) » et le couch surfing de la prostitution. Comprendre, est-ce que je peux coucher avec toi sans m’intéresser à toi, et en te jetant juste après. Merci bisous. Soyons clair, Tinder n’y est pour rien. C’est la communauté qui fait l’appli.

[/cs_text][x_custom_headline level= »h2″ accent= »false »]Qu’est-ce que promet Bumble ?[/x_custom_headline][cs_text]

Vous vous dites, Bumble a certainement bien testé Tinder avant pour en tirer des conclusions et pallier aux défauts de son concurrent ? Vous avez raison. Whitney Wolfe la fondatrice de Bumble a travaillé chez Tinder en tant que co-fondatrice et « VP Marketing ». Deux ans plus tard, elle porte plainte, preuves à l’appui, pour harcèlement sexuel contre un autre des co-fondateurs Justin Mateen (qui a été viré depuis). Elle était partie à la base pour créer un réseau féminin mais Andrey Andreev, le fondateur et PDG de Badoo lui a dit, « Whitney, l’univers des rencontres vous est familier, pourquoi ne pas faire ce pour quoi vous êtes douée et que vous maîtrisez bien ? Forte de son expérience, Whitney a donc fait une application mais en changeant les règles.

Bumble est une application sensiblement similaire (rencontres, quelques photos, on aime, on n’aime pas …). Mais son système pousse (les femmes) à l’action. Une attraction réciproque ? Mesdames vous et vous seules avez 24h pour contacter l’heureux élu. Et je suis assez d’accord avec eux, si on veut du résultat, il faut agir.

Voici quelques visuels de l’appli que j’ai pu trouver sur leur site. Bon par contre, la déception est totale, Kyle n’est pas sur Bumble (« remboursez mon application gratuite !)

[/cs_text][/cs_column][/cs_row][cs_row inner_container= »true » marginless_columns= »false » style= »margin: 0px auto;padding: 0px; »][cs_column fade= »false » fade_animation= »in » fade_animation_offset= »45px » fade_duration= »750″ type= »1/3″ style= »padding: 0px; »][x_image type= »none » src= »http://thecelinette.fr/wp-content/uploads/2016/04/guy-bumble.png » alt= » » link= »false » href= »# » title= » » target= » » info= »none » info_place= »top » info_trigger= »hover » info_content= » »][/cs_column][cs_column fade= »false » fade_animation= »in » fade_animation_offset= »45px » fade_duration= »750″ type= »1/3″ style= »padding: 0px; »][x_image type= »none » src= »http://thecelinette.fr/wp-content/uploads/2016/04/bumble-profile.png » alt= » » link= »false » href= »# » title= » » target= » » info= »none » info_place= »top » info_trigger= »hover » info_content= » »][/cs_column][cs_column fade= »false » fade_animation= »in » fade_animation_offset= »45px » fade_duration= »750″ type= »1/3″ style= »padding: 0px; »][x_image type= »none » src= »http://thecelinette.fr/wp-content/uploads/2016/04/bumble-connections.png » alt= » » link= »false » href= »# » title= » » target= » » info= »none » info_place= »top » info_trigger= »hover » info_content= » »][/cs_column][/cs_row][cs_row inner_container= »true » marginless_columns= »false » style= »margin: 0px auto;padding: 0px; »][cs_column fade= »false » fade_animation= »in » fade_animation_offset= »45px » fade_duration= »750″ type= »1/1″ style= »padding: 0px; »][x_custom_headline level= »h2″ accent= »false »]Le verdict : Bumble est-il plus intéressant que Tinder ?[/x_custom_headline][/cs_column][/cs_row][cs_row inner_container= »true » marginless_columns= »false » style= »margin: 0px auto;padding: 0px; »][cs_column fade= »false » fade_animation= »in » fade_animation_offset= »45px » fade_duration= »750″ type= »1/2″ style= »padding: 0px; »][cs_text]

Oui, car :

  • L’application en est à ses premiers pas et du coup comme souvent les profils sont plus qualitatifs. Est-ce que cela va durer, c’est à voir.
  • Bumble fait le tri que tu n’oses pas faire sur Tinder (et c’est pour moi le point le plus intéressant). Si tu ne réponds pas à au profil que tu as aimé dans les 24 heures, le match, la connexion disparait. Idem, si lui, à son tour ne réponds pas à ton premier message dans les 24h. Il fallait oser et il fallait le faire. Soyons honnête, à l’instar de la loi du citron (théorie développée par Barney Stinson dans « How I met your mother ») on sait assez vite, si ça ne va pas le faire avec quelqu’un. Pourquoi attendre et laisser tous ces contacts en suspens. Ici, on est dans l’action, on est plus en focus sur ce qui fonctionne, ce qui me paraît être une excellente stratégie.
  • On peut changer d’avis 3 fois par jour et revenir sur des profils pour lesquels on a dit non. Alors que sur Tinder, il faut forcément payer pour avoir cette fonctionnalité.
  • L’application d’un point de vue technique est bien pensée et bien adaptée à l’environnement mobile. On retrouve les facilités d’usage de Tinder : inscription via son compte Facebook ;  on fait glisser (swipe) le profil vers la gauche (pour un non) et vers la droite (pour un oui).
  • S’il y a un match entre deux profils vous êtes notifiés ( contrairement à comme Tinder). Par ex. sur Tinder, si je choisis de voir des profils dans un rayon de 200 kms, on me propose des profils sur Paris. Mais si ce profil a choisi des profils dans un rayon de 100 kms on ne lui proposera jamais le mien, alors que si ça se trouve je suis la femme de sa vie ;)
  • C’est une application (pour le moment) entièrement gratuite.

 
[/cs_text][/cs_column][cs_column fade= »false » fade_animation= »in » fade_animation_offset= »45px » fade_duration= »750″ type= »1/2″ style= »padding: 0px; »][cs_text]

Non, car :

  • C’est aussi une communauté qui fait le succès ou non d’une application. Ici on fait je fais un constat similaire à celui de Tinder. Les gens matchent mais ne répondent pas dans la plupart des cas (je n’ai toujours pas bien compris le concept). Malgré une ergonomie très sympa (plus que celle de Tinder à mon goût) un petit tutoriel vidéo en ligne pour montrer les fonctionnalités de base serait le bienvenu.
  • La limite de 161 kms pour faire des recherches mais c’est mon avis personnel.

[/cs_text][x_image type= »thumbnail » src= »http://thecelinette.fr/wp-content/uploads/2016/04/bumble_backtrack_feature.png » alt= » » link= »false » href= »# » title= » » target= » » info= »none » info_place= »top » info_trigger= »hover » info_content= » »][/cs_column][/cs_row][cs_row inner_container= »true » marginless_columns= »false » style= »margin: 0px auto;padding: 0px; »][cs_column fade= »false » fade_animation= »in » fade_animation_offset= »45px » fade_duration= »750″ type= »1/1″ style= »padding: 0px; »][x_custom_headline level= »h2″ accent= »false »]Ma conclusion sur Bumble :[/x_custom_headline][cs_text class= »cs-ta-justify »]C’est une application intéressante à tester et à suivre. Je complèterai l’article au fur et à mesure de mon usage. EDIT : après quelques temps d’utilisation. L’appli est sympa mais côté défauts, on y retrouve des similitudes avec Tinder : les gens parlent peu ou pas. On s’ennuie vite. Mais bon, je ne suis pas une fan des sites de rencontres, il faudrait sans doute l’avis d’un(e) expert(e).

Article NON sponsorisé. Merci à Mélanie du très bon site Les Bridgets de m’avoir conseillé cette application. Voici son avis : Bumble coup de coeur pour l’application de rencontre gratuite

[/cs_text][x_gap size= »30px »][x_raw_content]
pub
[/x_raw_content][/cs_column][/cs_row][/cs_section][/cs_content]

[cs_content][cs_element_section _id= »1″ ][cs_element_layout_row _id= »2″ ][cs_element_layout_column _id= »3″ ][cs_element_text _id= »4″ ][cs_element_gap _id= »5″ ][x_raw_content][/x_raw_content][/cs_element_layout_column][/cs_element_layout_row][/cs_element_section][/cs_content][cs_content_seo]Parce que j’ai été l’une d’entre elles, par ce que j’ai des amies qui correspondent tout à fait à ce portrait. Il fallait enfin apporter une explication rationnelle, à cette injustice.[/cs_content_seo]

Bon ok, ils m’ont rien demandé mais je l’ai testé quand même, car un ami (gay) m’a dit faire des rencontres intéressantes sur le dit site. Bon testons la partie hétéro. Le test fut je l’avoue assez furtif (quelques heures) mais assez fort en émotions pour me décider à m’en retirer prestement. Donc en 1h de tchat, j’ai eu le temps :

– d’être contactée par un pédophile qui aimait pratiquer l’inceste et qui voulait en parler avec moi. Il a brillamment gagné une dénonciation sur le site.

– de me faire insulter par un type de 23 ans, à qui j’avais gentiment répondu que l’écart d’âge faisait que je n’étais pas intéressée. Le type dans son français approximatif (on avait dû lui voler un max de lettres sur son clavier je suppose), s’est mis à m’insulter en me disant qu’il ne me proposait que du cul. Perso, je pense qu’il y a des prostituées pour cela, et que s’inscrire sur un site ne veut pas dire être désespérée, non plus. Même niveau cul on a le droit d’avoir des exigences, dont celles de choisir son partenaire. Je sais c’est dingue la vie :)

– Sur Badoo, les hommes peuvent vous parler directement (ce que je trouve plus équitable) sauf qu’on se rend très vite compte que NON est un mot banni du vocabulaire de certains d’entre eux. Exemple : je dis à un homme que son profil ne m’intéresse pas. Il insiste en me demandant d’être amis. Je lui dit que j’ai déjà des amis. Il insiste en me disant «  »oui mais bon moi tu me plais, donc on reste en contact ». Oui mais la base d’une relation c’est d’être deux à dire oui, mon lapin.

– Le chapitre des hommes mariés, ceux qui mettent une photo avec écrit Dolce&Gabanna dessus et qui s’étonnent qu’on présuppose que ce ne soit pas leur vraie photo pour enfin avouer dans un soupir funeste : je suis marié. Là, évidemment, déjà que c’était mal engagé, je dis direct non. Le furibond, insiste parce que (rayer la mention inutile) : leur femme est graaaavement malade – ils restent pour les enfants – blablabli blablabla … Robert, je ne t’ai pas demandé de te justifier, je t’ai dit NON. En général, je clos la discussion avec la réplique fatale : et là tu trompes ta femme, mais tu penses réussir à faire croire à la suivante que tu ne la tromperas pas ? :) MouHaaahAhhh !

– Il y a ensuite la partie « foire aux a priori », là nous avons au choix :

  • « l’Amour n’existe pas et les femmes sur ce site sont toutes malhonnêtes, vénales, des salopes ». Humm dis-donc tu dois finir par être imposé à force de vendre autant de rêve !
  • « Il faut attendre peu de la vie pour être heureux ». Le contraire de ce que dit Baloo dans le livre de la jungle comme quoi c’est vraiment n’importe quoi.
  • Un type qui se trouvait intelligent « de toutes les façons, tu ne peux pas avoir chez un homme l’intelligence et les tablettes de chocolat ». Ce qu’essaye de nous expliquer cet homme c’est que le monde est divisé en deux : ceux qui ont un cerveau mais forcément qui se laissent aller côté physique et les autres qui s’entretiennent mais qui par contre sont débiles. Donc deux choses l’une, soit on vous trouve pertinent intellectuellement et alors selon la théorie du dit homme vous êtes moches (oui bon c’est comme ça) soit c’est le contraire. Et là, comme ce type m’avait dit qu’il me trouvait mignonne … Bref, j’ai toujours beaucoup de compassion pour les gens qui scient la branche sur laquelle, ils sont assis :)

– Et pour conclure, sur 25 contacts : environ deux savaient écrire leur langue maternelle. Je pense que Badoo devrait proposer un test : je maîtrise ma langue maternelle à 30 % … – J’ai pas eu le temps d’apprendre toutes les lettres de l’alphabet à l’école, du coup je ne les écris pas toutes – le langage sms est ma passion (avec obligation de cocher « je ne veux pas d’enfants car je ne pourrai pas les aider à faire leurs devoirs). Parfois, je me dis que ces sites sont financés par des ex pour qu’on les rappelle ;)

Je cherche encore le site normal avec des gens qui ont un minimum de centres d’intérêts et d’envies dans la vie et surtout un site ouvert sur l’international. Un étranger ça me tenterait bien moi :) Et vous vos expériences ?