Suite à quelques désagréments d’ordre sentimental, j’ai décidé de suivre de nouvelles règles dans mon cheminement amoureux. La première : tester le courage de l’audacieux.

L’autre soir, un homme charmant m’a fait part de ses faveurs. A l’instar d’un chevalier des temps modernes, j’ai décidé de mettre son entrain à l’épreuve. Le hasard a voulu que ce même soir, dans la discothèque où nous avions décidé de nous rendre, un grand videur haltérophile (dont les bras, ne touchait plus le long de son corps, je vous laisse imaginer la masse musculaire) avait décidé de jeter son dévolu sur moi. A priori, j’étais SON grand coup de coeur de la soirée.

Alors qu’il me comptait fleurette, je me suis posée mille questions :

– Combien il pèse ?
– Ca mange combien de frigo, un homme comme ça ?
– Et si on se dispute et qu’il me coince la tête sous son bras, combien de temps je survivrais ?

C’est là, que sourire en coin, je suis allée voir mon premier soupirant en lui disant avec un regard innocent :
« Tu vas être super content, je suis allée voir le videur et je lui ai dit que tu allais lui casser la gueule s’il continuait à me draguer … « . Il a ri à ma blague moisie. One point ;)