Quand j’ai commencé à mettre un pied dans le monde du maquillage, la première chose que j’ai voulu apprendre, c’est le trait d’eyeliner. J’étais fasciné par le rétro. C’était mon point d’entrée. Comme je ne suis pas vraiment capable de voir la symétrie entre les choses (les tableaux que j’ai posé moi-même son tous de travioles), c’était un apprentissage long et minutieux.

J’utilise plusieurs technique pour réaliser mon trait : au pinceau (avec une texture liquide ou compacte que l’on humidifie) ou au feutre (il en existe vraiment beaucoup de sortes, à vous de les tester pour voir ce qui vous convient le mieux).

Vamp Stamp : un tampon pour eyeliner


Il y a quelques temps, j’ai vu passer pas mal de vidéos sur un tampon qui permet de faire la virgule de l’oeil maquillé avec un eyeliner en un tour de main. Que toutes les personnes qui étaient en retard à un rendez-vous mais qui se sont dit « si, si me faire un trait d’eyeliner, c’est une bonne idée » et qui se sont retrouvées avec deux virgules assymétriques lèvent la main. Ca oblige, à passer la soirée uniquement de profil, et ça, c’est super chiant.

Je n’ai pas encore acquis le fameux tampon (qui n’est pas très cher, voir l’annonce Amazon ci-contre). J’ai donc décidé de procéder à un test sur un humain : mon amie Missglitter Painkiller, effeuilleuse burlesque devant l’éternel. Elle l’a acheté (whaaaa), testé (ohhhh) et en a fait une vidéo (ouuhhh). On retrouve donc dans cette vidéo : du maquillage, une cascade (faire deux traits d’eyeliner réussis), une belle effeuilleuse et une chat (adhésion totale du public). Je vous laisse donc découvrir son crash test du Vamp Stamp :



Les points à retenir :

  • Applicateur en forme de V qui existe en 3 tailles pour cet applicateur : kitten, medium et large.
  • Il est fourni avec un pinceau (mais assez épais) et du liner (pot)
  • Là aussi, il faut un peu d’entraînement :)