Tag

beauté

Browsing

Il y a des moments dans la vie, où l’on sent qu’il faut tenter sa chance. C’est exactement ce qui s’est produit quand j’ai vu passer ce concours pour devenir une des 3 chroniqueuses PHYTOMER. Et quelques jours plus tard, j’ai reçu le mail magique « Céline, you’re in !». Me voilà donc investie d’une fantastique mission : découvrir la marque et les bienfaits de ses produits. PHYTOMER soyons clair, c’était l’une des marques fétiches de ma grand-mère (qui prenait vraiment soin d’elle et ça se voyait). Mais la marque PHYTOMER allait-elle plaire à la trentenaire que je suis ? Ah, on me souffle dans l’oreillette que je n’ai plus 30 ans depuis quelques années. Peu importe, je pars à l’aventure et je vais découvrir la marque au cœur de la Bretagne à Saint-Malo.

Descente du train, l’iode vient me taquiner le bout du nez, j’apprécie déjà mes premiers pas en Bretagne ! Je file à l’hôtel pour me reposer avant ma journée de découverte de demain. C’est là, que je rencontre pour la première fois mes deux autres complices : Pauline et Claire-Elise. On a failli se reposer mais les trésors de la Bretagne nous tendaient les bras : fruits de mer, crêpes et le fameux beurre salé !

Vendredi, c’est enfin la découverte de PHYTOMER ! Une marque familiale avec au cœur de son activité : la recherche scientifique et un amour incroyable de l’environnement local. Déjà, cette dynamique me plait bien. Mais la suite est un vrai régal.

Rencontre avec Emilie ma coach PHYTOMER :

Emilie est une femme d’une quarantaine d’années pimpante et dynamique. Elégante, le tient frais et lumineux, je l’avais vu passer dans le couloir sans savoir qu’elle allait être ma coach. C’est tout à fait le genre de féminité que j’aime : naturelle et avec un vrai style. Sachant qu’elle utilise les produits Phytomer, j’avais envie d’en savoir plus.

L’examen de ma routine beauté :

Après avoir parlé de moi, pour comprendre mon rythme de vie et mes attentes, nous partons à la découverte de mes routines beauté. Je suis free lance depuis plusieurs années. J’ai donc un rythme de vie très changeant : avec parfois du temps pour moi, parfois pas du tout. Mais il y a une chose immuable pour moi : prendre soin de moi. J’ai la chance de faire pas loin de 10 ans de moins que mon âge et il n’y a pas de secret, ça passe par une bonne hygiène de vie et bonne routine beauté. Mes impératifs : l’hydratation, des produits confortables et doux pour calmer mes rougeurs et la sensibilité de ma peau. Et d’un point de vue logistique, des contenants faciles à transporter car je suis souvent en déplacement.

Le soin au spa PHYTOMER, mission « détox » :

« Ooh ! My Godness ! » Ce soin reste pour moi un moment de bonheur incontournable. Après un examen de ma peau démaquillée, nous avons opté pour le soin CITADINE qui est un soin détox. Ses objectifs : hydratation de la peau, réduction des signes de fatigue, homogénéisation du teint, et donner à la peau une nouvelle fraîcheur. Mission réussie ! Alors que je vous écris cela fait plusieurs jours que j’ai fait le soin et ma peau est toujours éclatante.

Le déroulé du soin Citadine de chez PHYTOMER :

Dans une pièce généreuse, à la décoration apaisante, j’ai pris place sur le matelas chauffant et je me suis glissée sous une couette. Volteface, Emilie m’annonce que l’on commence par un massage du dos. Celui-ci sera complété par un masque du dos à la boue marine crépitante. C’est absolument à découvrir, j’ai adoré. La pose des différents soins s’accompagne de massages des bras, du visage et de la nuque. Les produits sont doux, leur parfum et léger et ils correspondent bien à mon type de peau. J’avoue avoir rejoint Morphée plusieurs fois pendant le soin.

 Les étapes clés du soin :

  • Démaquillage et exfoliation sur-mesure
  • Nettoyage de peau et détoxination
  • Modelage hydratant du visage
  • Objectif teint frais et dépollué comme après un séjour en bord de mer avec l’association sérum sur-mesure et masque fraîcheur de peau
  • Application de CITADINE sur le visage et le contour des yeux

Mes premiers pas dans l’univers Phytomer sont très concluants. Je suis repartie avec plusieurs produits à intégrer dans ma routine. J’ai hâte de vous raconter la suite.

Pour suivre les aventures de mes complices  sur le blog PHYTOMER, c’est par ici : les chroniques de Claire-Elise et de Pauline … et les miennes.

 
Article partenaire – Test de produits

Tu connais ces moments où le temps s’arrête parce qu’enfin tu prends soin de toi ? Ces moments où tes problèmes s’envolent parce que tu as envie de profiter de l’instant en te faisant plaisir ? J’ai vécu cela grâce aux journées chouchoutage Joly Days. Viens, je t’emmène !

En décembre dernier, me voici en train de trottiner dans Paris. J’arrive en bas de cet immeuble parisien, je pousse la superbe porte art déco et je m’engouffre dans le petit ascenseur à l’ancienne pour découvrir le concept entièrement créé par la maquilleuse professionnelle Sarah Joly : les Joly Days. Ici toute une ribambelle de professionnels  (make up artistes de plateau télé, coiffeuses, masseurs, …) sont là pour s’occuper de moi … Et des autres participantes bien sûr. C’est un peu comme si on avait trouvé un petit coin de paradis sous la grisaille de l’hiver. Car quand on arrive dans ce lieu cosy de Paris (qui n’est jamais le même) on entre dans un univers. On s’arrête, on se pose, on discute et on se fait chouchouter. Voilà ce que ça donne :

Le soin de visage Joly Days :

J’ai commencé par un soin de visage. Le partenaire de cette édition était NuskinLaurence m’accueille chaleureusement pour me faire découvrir leurs produits et me poser quelques questions avant de me faire mon soin. Au programme  : démaquillage, soin galvanique et crème sur mesure réalisée grâce à la technologie Nuskin. C’était la première fois que je testais leurs produits, je ne savais pas à quoi m’attendre, bien qu’on m’ait déjà parlé en bien de la gamme. Résultat, un premier contact concluant. Les produits sont doux, agréables et non irritants.

Se faire maquiller par une professionnelle !

Je suis rapidement entre les mains expertes de Géraline Garétier, make-up artiste spécialisée dans la télévision. Pétillante et souriante, elle cible vite mes contraintes : ce jour-là des cernes ainsi que de petites rougeurs qui font partie de mon quotidien. Comme vous pouvez le voir sur la première photo (sans maquillage), j’avais eu une rude semaine et j’avais donc le minois passablement fatigué. Peu importe ! Géraldine allait arranger ça ! Lancôme avait décidé de lui faire tester des produits. J’ai donc pu découvrir avec beaucoup de plaisir cette marque au « branding » un peu viellot alors que leurs produits sont vraiment bien et innovants. J’ai notamment eu un coup de coeur pour leur fond de teint Miracle Cushion !

 

J’aurai pu faire d’autres ateliers : coiffure, manucure, massage mais d’autres rendez-vous m’attendaient dans cette journée trépidante !

Les prochains Joly Days

Mon avis : j’ai vraiment beaucoup aimé. J’ai envie d’y retourner mais entre amies car je trouve que c’est un moment qui se partage. On résume, les Joly days, c’est  : de vrais conseils de pros de la beauté, une ambiance comme à la maison, un déjeuner et gouter offerts, des pâtisseries de chef, super ambiance, et pas d’attente ! Car tout est parfaitement orchestré par Sarah ! Pour réserver c’est par ici : http://lesjolydays.fr/reservations/ Mon conseil réservez le plus tôt possible et n’hésitez pas à y aller entre amies :) La prochaine date c’est le 28 et 29 janvier 2017, au programme, 5 ateliers :

  • Massage (du dos et du crâne de 20 minutes)
  • Mini soin du visage oOlution
  • Pose de vernis, maquillage Peggy Sage
  • Coiffure de star Kevin Murphy

Compter entre 2H30 et 3h pour l’ensemble des ateliers. Le prix est variable selon ce que vous allez choisir. Vous pouvez prendre toutes les prestations (50 euros les 5 ateliers) ou que juste certaines d’entre eux. Il y a également, maintenant la possibilité d’assister à un cours de maquillage et de coiffure par groupe de 4 personnes par des make-up artistes et coiffeurs professionnels qui travaillent pour la télévision.  Prix : 30 euros. Durée 1H30.

Article partenaire – Test de produits

La Camargue, c’est l’une de mes meilleures vacances. Mes parents avaient eu la riche idée de louer une chambre dans une maison typique au coeur des marais salants. C’était sauvage et d’une quiétude incroyable. Le propriétaire avait des écuries, et autant vous dire que faire du cheval en Camargue, c’est un vrai bonheur ! Du coup, quand on m’a proposé de découvrir la marque Eclaé dont toute la gamme tourne autour de l’un des trésors issus des marais salants plus précisément de la Dunaliella Salina, j’ai dit oui. En piste, pour un tour d’horizon de cette marque !

Focus sur Eclaé

Eclaé est une marque française qui puise ses racines et sa richesse de la Camargue. La marque est tombée amoureuse d’une algue verte halophile : la Dunaliella Salina. Pourquoi tant d’amour ? Parce que c’est intelligent de puiser dans les richesses de l’écosystème qui nous entoure (même Idriss Aberkane le dit).

« Connue pour ses qualités antioxydantes, la Dunaliella Salina est utilisée en cosmétique et dans des suppléments diététiques. Les organismes pouvant survivre dans de telles conditions de salinité sont peu nombreux. La résistance au sel de cette algue vient de la forte concentration d’astaxanthine (un β-carotène) qui la protège de la lumière et des teneurs élevées en glycérol. Ces conditions peu favorables engendrent une pression osmotique élevée que l’algue arrive à compenser. Source Wikipédia « 

Elle produit une sorte de « rouille de sel » qui fait que l’on peut parfois parler d’eaux roses. Allez faire un tour sur la page Wikipédia, même Pline l’ancien en ventait les vertus ! Personnellement, j’ai toujours été impressionnée par les plantes (et les animaux) extrémophiles. Et là, chacun des produits Eclaé contient cette fameuse algue pour nous proposer une gamme anti-âge et bonne mine.

Les autres plus de la marque :

  • Pas de parabènes ! La marque privilégie les actifs naturels et exclut les parabènes.
  • Les prix sont très correct (produits abordables, compter 13 euros pour la mousse pour le visage).
  • La marque propose aussi des compléments alimentaires.
  • Leurs produits peuvent être achetés en ligne sur leur site et en magasin.

Vous voilà, plus familier avec la marque, on est parti pour le test !

Mon test des produits Eclaé pour le visage

On nettoie avec la mousse exquise !

C’est l’un de mes coups de coeur de la gamme. Je l’utilise pour me nettoyer le visage, pas pour me démaquiller, du coup, je l’ai intégré dans mon rituel du matin. C’est frais, léger, un vrai bonheur. Cette mousse est proposée sous forme de flacon pompe. Personnellement, c’est un format que j’aime beaucoup (c’est hyper pratique, il faut l’avouer).

On hydrate avec le sérum perles précieuses !

Je suis une grande fan des sérums avant les crèmes, notamment car j’ai une peau déshydratée. Ce sérum, c’est l’histoire un peu triste de perles gorgées d’actifs anti-âge séparées du gel concentré en Dunaliella Salina. Mais grâce à votre pouvoir magique, une pression du doigt sur la pompe, ces deux composants s’unissent et donnent à votre visage toutes leurs vertus.

eclae-thecelinette-2016-1

C’est frais, hydratant. J’ai beaucoup aimé ce produit qui réveille ma peau dès le matin et qui la protège tout au long de la journée. Pour ma part, je mets aussi du sérum le soir.

On gomme avec la poudre de Camargue !

C’est mon amie AmeliMelo qui m’avait offert ce gommage pour le visage à base de poudre de sel. Il trônait sur le rebord de ma baignoire. Je l’ai terminé hier !

Mon test des produits Eclaé pour le corps

Sus aux peaux mortes avec le gommage divin pour le corps

Alors, là huge coup de coeur ! C’est avec ce produit que l’on se rend compte de la couleur que l’algue prend. Mais surtout l’odeur saline du produit, c’est une invitation au voyage ! J’ai fermé les yeux et je me suis cru en Camargue. Je les ai ouverts et j’étais à Troyes dans l’Aube, damned ! J’ai adoré ce produit qui laisse ma peau super douce.

eclae-thecelinette-2016-2

Cap sur l’objectif chouchoutage du corps avec le baume généreux !

Il remplit un de mes critères fondamentaux : ce baume pénètre bien la peau. Pas besoin de passer trois heures à se masser. C’est un bon point. Par contre, l’odeur est assez neutre, ce qui peut être bien pour ne pas intéragir avec votre propre parfum mais j’avoue que j’aurais aimé une odeur un chouille plus prononcée. Mais bon, on est là pour nourrir avant tout.

> Mon avis : je suis séduite par la marque. Je suis déjà en rupture de stock de certains de leurs produits. Le seul point faible pour moi, le packaging, au niveau esthétique, pas pratique. Mais cela reste un détail. Le produit que j’aimerais voir chez eux : des sels de bains à la fameuse algue :)

Le jeu-concours Eclaé !

L’excellente nouvelle du jour, c’est qu’Eclaé vous propose de gagner un séjour en Camargue. Soit, un week-end pour 2 personnes au Domaine de Riberach avec  des soins spa avec les produits Eclaé. Je trouve que cette idée d’immersion est excellente. Je sais pas vous, mais moi, je viens de participer : http://eclae.com/grand-jeu/

Regardez si ça fait pas terriblement envie !

concours-eclae-2016

Article partenaire Eclaé

J’étais sur le trottoir d’en face. J’allais traverser la rue. Elle marchait avec peine, en s’aidant de sa canne. C’était une veille dame. J’avais envie de prendre le temps de la regarder. Elle avait des cheveux gris, frisés et assez courts. Un petit chapeau en feutre assorti à son manteau vert foncé. Elle semblait être là, sans être là. Dans une société où tout va vite, ou la jeunesse prime, elle semblait savoir qu’une femme comme elle ne suscitait pas l’attention. Elle se avançait dans le paysage sans vraiment s’y fondre. Je l’ai regardé et je l’ai trouvé terriblement élégante, avec sa petite taille, son dos voûté, son pas hésitant et son côté apprêté. J’ai hésité, puis je me suis décidée et j’ai avancé vers elle. Je l’ai interpelé avec douceur en lui prenant le bras :

  • « Madame, excusez-moi de vous déranger » …
  • Elle me regarda avec une certaine méfiance.
  • « Je voulais juste vous dire que je vous trouve belle, vraiment. J’aime votre élégance. Je ne voulais pas passer sans vous dire ça. »

Alors que ses yeux étaient plongés dans les miens, tout son visage s’est illuminé. Son sourire à pris toute la place. Puis nos chemins se sont séparés. Mais son pas me semblait plus léger. Plus guilleret aussi. J’aime ces instants de vie. J’aime ces surprises, et le projet #breathebeauty de la  jeune photographe de Chicago, Shea Glover qui a voulu capter la réaction des personnes quand on leur annonce qu’on les trouve belles. Posez-vous respirez et laissez vous porter !

 

Quand on a la peau du visage déshydratée, on vit régulièrement ce genre de scène :

  • La vendeuse : quel est votre type de peau ?
  • Moi : déshydratée.
  • La vendeuse : ah d’accord, sèche.
  • Moi : non, d-é-s-h-y-d-r-a-t-é-e.

C’est mon mini-drame beauté, faire comprendre que j’ai une peau : déshydratée et sensible (un peu comme moi en soirée en fait), et trouver le soin qui va bien. J’avais jadis trouvé mon bonheur chez Guerlain : super aqua sérum. Mais vu le prix, ma seule solution c’était me lancer dans la vente de stupéfiants pour sauver sa peau. J’ai lu 3 pages du code pénal, et j’ai changé d’idées.

Je me suis donc demandée, si je pouvais trouver un autre produit qui resterait dans ma trousse au quotidien. Et là au détour du rayon cosmétique pas super glamour d’un magasin bio, j’ai opté pour : l’Aloe Vera et j’ai bien fait !

Quels sont les bénéfices de l’aloé vera ?

Depuis que j’en utilise, c’est le bonheur. Retour à court terme : j’ai encore quelques stries liées à la déshydratation mais ça s’améliore grandement ! Ma peau revit, adieu tiraillements, maquillage qui agresse ma peau et autres petits plaisirs irritants. Le truc le plus bluffant, c’est qu’en quelques jours d’application (matin et soir), j’ai beaucoup moins de rougeur, de petits boutons et je trouve ma peau plus lisse.

Budget et recommandations :

  • Budget : cela dépend vraiment des gammes et produits, mais un budget de 15 euros conviendra bien pour commencer.
  • Utilisation : attention, il faut toujours le combiner avec un corps gras, car c’est uniquement hydratant. Donc optez pour l’utilisation par exemple d’un gel en mode sérum, servant de base, avant votre crème de jour/ nuit et avant votre maquillage. En outre, votre gel peut vous servir pour apaiser des coups de soleil, brûlures mineures, piqûres d’insectes, mais aussi, de base pour une préparation avec des huiles essentielles.
  • Lequel choisir ?  celui qui a une certification bio, et qui a été extrait par une stabilisation à froid.
  • Où en trouver : en magasin bio, en parapharmacie, etc., …

Voici plusieurs produits à base d’aloé vera  que j’ai testé sur un animal (moi). Je vous livre mon avis.

Le serum Nutriganics de chez Bodyshop

Ce sérum Nutriganics, est un des produits phare de la marque Bodyshop, il a obtenu le Grand Prix Innovation du magazine Avantages en 2013.  Les conseillères dans le magasin de ma ville (Troyes, McArthur Glen) sont vraiment top. Du coup, je me suis lancée pour l’essayer. Ses promesses : « fruit d’une technologie à base de cellules souches végétales, le Révélateur de Jeunesse favorise le renouvellement cellulaire en surface, pour une peau à l’aspect plus lisse et plus doux. »

Mon avis : produit agréable, mais je ne suis pas complètement  convaincue …

Les points forts du produit :

  • Bio (labellisé Ecocert), sans silicones ni parabènes.
  • Produit  frais et fluide qui pénètre rapidement la peau.
  • Dure assez longtemps.
  • Odeur neutre.

Les points faibles du produit :

  • Le prix, entre 32 et 48 € (30/50 ml).
  • La pompe qui ne fonctionne pas très bien. Le gel a du mal à monter dans la pompe, puis à sortir …Bref, pas convaincue par le choix de ce système qui décourage sur l’emploi du produit.
  • Produit « qui colle » (sensation un peu particulière sur la peau).
  • Personnellement, je n’ai pas vu d’effets particuliers alors que j’ai eu des résultats très intéressants avec d’autres produits à l’aloé vera. Je précise que je ne l’ai pas utilisé en combiné avec une crème de la gamme, mais avec une crème classique. C’est peut-être aussi ce qui fait la différence.

Le gel à l’aléo vera de Lily of the desert

C’est mon produit chouchou pour plusieurs raisons notamment sa texture et son efficacité. Lily of the desert est une marque américaine fondée, il y a une trentaine d’années qui fabrique différents produits bio à base d’aléo vera. Ma routine, le dimanche (et dès que possible) je laisse ma peau se reposer ( = sans maquillage). Je me fais un masque avec ce gel le matin et le soir. Si vous l’utilisez régulièrement, vous allez obtenir de surprenants résultats niveau hydratation et rougeurs du visage.

Mon avis : c’est mon produit favori pour le moment :)

Les points forts du produit :

  • Bio sans silicones ni parabènes.
  • La texture gel qui permet de multiples utilisations : en guise de sérum, en masque pour le visage comme pour les cheveux.
  • Produit frais qui pénètre rapidement la peau.
  • Dure longtemps. Odeur neutre
  • Le prix : comptez environ 13 euros pour 150 ml

Les points faibles du produit :

  • Il laisse une petite pellicule sur la peau comme la plupart des produits à base d’Aléo vera. Pour ma part, je me passe de l’eau micéllaire sur le visage (une fois l’aléo vera absorbé) pour éliminer les résidus et pouvoir mettre ma crème de jour.

Billet NON sponsorisé

Ok, ok. J’ai découvert cette vidéo en cherchant des vidéos sur les bébés paresseux (gouffre youtubesque, j’aurai ta peau – Costa Rica un jour, je viendrais à toi !). J’avoue être autant touchée par cette vidéo Dove, que par la précédente avec le portraitiste. Elle m’a renvoyé à tant d’émotions et de souvenirs …

Combien de fois ai-je discuté avec des amies à propos de la confiance en soi? Combien de fois, s’est-on interrogé sur des astuces pour se sentir mieux dans sa vie ? Soyons honnêtes, les exigences sociétales sont fortes. Pour être femme « acceptable et acceptée »,  il faut être : belle, drôle, intelligente, sportive, dynamique, savoir se vendre professionnellement, savoir gérer sa vie sentimentale sans verser une larme, avoir du goût, de la culture, de la répartie …

  • Combien de fois avons-nous repris confiance ? Puis nous sommes-nous découragées ?
  • Combien de fois nous sommes-nous senties nulles, plus bas que terre après une rupture ou un échec ?
  • Combien d’entre nous ont pensé, dit, pleuré : je serai apte à être en couple quand … Je serai moins grosse, plus ceci, moins cela …
  • Combien d’entre nous ont accepté des conditions sentimentales un peu moches, parce qu’on pensait ne pas mériter mieux ?

Bref, quel regard avons-nous, sur nous-mêmes et comment améliorer la situation ?

Les expériences placebo me fascinent en ce qu’elles révèlent que l’on passe notre temps à courir après des remèdes miracles extérieurs alors que nous avons en nous toute la force nécessaire pour retrouver ce que l’on attend. Tout est une question de focus (sur quoi nous concentrons-nous ?) et de confiance dans notre capacité à … Pourquoi croire qu’un élément extérieur sera plus puissant que nos propres ressources ?

Et si on changeait notre regard maintenant !

 

Il me vient une idée : je vous propose un challenge sur 30 jours*.

Je le fais avec vous parce que … c’est celui qui dit qu’y est. Parce qu’on est toute concernée. A compter du jour où vous allez lire cet article et pendant les 30 jours suivants, vous allez suivre les principes suivants :

  1. Imaginez que l’on vous donne ce fameux patch beauté, et qu’il a des vertus extra. Et que vous allez le porter pendant 30 jours. Chaque matin ou chaque soir imaginez-vous le poser sur votre bras, et le retirer 12h plus tard.
  2. Accordez-vous la liberté de faire tout ce qui vous fait vous sentir mieux dans votre vie. Choisissez au moins une chose par jour qui vous fait vous sentir bien et canalisez votre attention dessus.
  3. Portez une attention particulière aux mots que vous utilisez pour parler de vous. Chaque fois que vous vous apprêtez à émettre une option négative vous concernant, corrigez là.
  4. Portez une attention particulière aux mots que vous utilisez pour parler de votre vie en général. Et là, idem A chaque fois que vous vous apprêtez à émettre une option négative vous concernant, corrigez-là.
  5. Dans les 30 prochains jours, focalisez-vous d’une manière générale davantage sur les solutions que sur les problèmes. Si une situation se présente dans laquelle vous vous sentez en perte de confiance en vous, cherchez sur le champ plusieurs solutions pour tourner cette situation à votre avantage.

Laissez-moi un commentaire pour me dire quel jour vous avez commencé. Et revenez me dire ce qui s’est passé à l’issue des 30 jours.

 

Cette idée de ce challenge est en partie inspirée du livre de Tony Robbins : progresser à pas de géant.

Au mois de février, je me suis dit : « tiens, si je testais la Birchbox pour un mois ». Je l’ai reçue et j’ai trouvé que payer 13 euros pour avoir 5 échantillons, c’était vraiment pas du tout intéressant pour moi.

Nous voilà au mois de mars, et que vois-je trônant fièrement sur le dessus de ma boîte aux lettres, une autre Birchbox. C’est là que j’ai compris qu’inattention ou manque de clarté de la part du site, j’étais inscrite en continu et non en one-shot. Après avoir résilié l’abonnement, j’ouvre la fameuse box. Et c’est là que je découvre un petit pochon contenant la cellu-cup.

Sur le coup, je la confonds avec sa cousine d’une autre espèce, la mooncup et m’exclame : « mince, j’en ai déjà une ». Pas besoin d’avoir fait de longues études pour comprendre qu’avoir 2 coupes menstruelles et un seul vagin, c’est complètement crétin.

C’est en sortant la chose siliconée de son pochon que j’ai compris que mon anatomie la plus intime et ce machin ne ferait jamais rien ensemble (enfin, pas sans un passage douloureux aux urgences). Ma curiosité n’ayant n’ayant pas d’égal, je bondis sur le net à la recherche d’une explication, que je trouvais sous la forme d’une vidéo.

Bien sur, cher lecteur(rice), tu te dis pourquoi teste-t-elle cet accessoire alors qu’elle n’a pas de cellulite ? La réponse est : parce que ! Je vais donc tester la cellu-cup dès ce soir, et je reviens vous dire dans cet article ce que j’en pense.

Ce matin après une visite chez un étiopathe, une autre chez un médecin et deux autres chez un ostéopathe, mon mal au dos est toujours là. Si maman avait encore été vivante, elle aurait très bien su comment cela se serait passé. Je l’aurai appelée, et et avec mon humour douteux, je lui aurais solennellement annoncé que j’allais porter plainte contre elle pour vice de forme.

Ma mère était douce. Dans ces cas-là, elle levait les yeux au ciel en secouant la tête.

Une autre fois, toujours dans cette démarche de vices de forme, j’avais tendu ma jambe devant elle, et soulevé mon pantalon.

  • « Alors qu’est-ce qu’on dit? Qu’est-ce que tu vois ? »
  • Ma pauvre maman surprise, me regardait sans bien comprendre. « Ben, je vois une jambe ».
  • « Pas seulement, maman, tu vois une jambe avec dessus ses petits amis : les poils ». Ma mère faisait partie de ces rares femmes imberbes, n’ayant jamais eu besoin de s’épiler. « Alors, je te le demande d’adulte à adulte … Pourquoi tu m’as mis des poils sur les jambes ? »
  • « Mais, je n’ai rien fait !!! « 
  • « Maman quand on aime les gens, on ne leur met pas des poils dessus. On peut faire un enfant, sans s’amuser à lui coller des poils disgracieux. Je t’aime fort tu sais, mais parfois vraiment, je ne te trouve pas sérieuse ».

Ces situations farfelues me manquent. Alors, il y a quelques jours, puisque c’était son anniversaire, je n’ai pas pleuré, j’ai souri en la remerciant pour tous ces moments et pour m’avoir donné un des plus beaux cadeaux : savoir tourner en dérision les petits tracas du quotidien comme les plus grands.

Le mercredi on teste des produits ! Officina Urban Therapy est une marque de cosmétiques canadiens qui existent depuis 2004, et que l'on a enfin le plaisir de découvrir en France. 


Plutôt que des mots, je me suis laissée tentée par une vidéo (oki, oki très amatrice, mais bon ... Au moins vous voyez mon minois :)

Depuis quelques temps, je me suis transformée en cobaye Bioderma : j’ai testé d’abord la gamme Atoderm, puis la gamme Sebium. Je teste actuellement leur première gamme anti-rides Matricium. On va être claire, j’ai un gros coup de coeur pour l’équipe Bioderma de la community manager aux scientifiques qui nous ont expliqué avec beaucoup de pédagogie et d’humour quels étaient les objectifs de leur gamme anti-rides. J’ai tellement été convaincue que je suis allée acheter leur shampoing dès le lendemain (je vous le conseille également).

Quelques mots sur le vieillissement cutané de la part des scientifiques de chez Bioderma

Autant vous dire que maintenant je suis calée en dysfonctionnement cutané (vivement qu’il y ait un camembert sur ce sujet au trivial pursuit). Quels est le positionnement de la marque sur le terrain de la lutte contre le vieillissement ?

  1. Faire des produits qui ne contiennent pas d’éléments étrangers à la peau (pour en respecter l’écosystème);
  2. Proposer des nutriments à la peau afin que celle-ci lutte naturellement contre le vieillissement (en restaurant ses fonctions vitales et en relançant le renouvellement cellulaire).

Matricium : la nouvelle gamme anti-âge de chez Bioderma

Leur promesse « MATRICIUM® recrée l’environnement cellulaire idéal pour que la peau retrouve ses propres capacités de régénération*. Il se  compose exclusivement d’éléments présents naturellement dans la peau et essentiels à la vie, à la fonctionnalité et à la régénération des cellules.  La peau retrouve son fonctionnement biologique originel, elle est rechargée de toutes les ressources qui lui sont nécessaires pour une véritable régénération cutanée. »

Tout ça, ça leur a pris 14 ans de recherches (remarquez ça fait bien 30 ans que j’essaye de comprendre le fonctionnent amoureux alors :) Ils nous proposent une cure d’un mois avec des unidoses de nutriments (exactement 63 actifs biomimétiques essentiels dont des acides aminés, des sels minéraux, des vitamines …) et différentes crèmes adaptées à votre situation. Bon à savoir : des conseillères Bioderma sillonnent la France pour faire des diagnostics personnalisés.

bioderma_matricium

Mon avis sur la gamme :

  • Comme tous les produits Bioderma, les senteurs sont très discrètes;
  • Aucune sensation de tiraillement, ni d’inconfort (et pourtant j’ai la peau très sensible et réactive). La gamme s’adresse à tous les types de peau;
  • Le conditionnement permet un transport facile (pratique pour les voyageuses);
  • J’ai vu un effet bonne mine très rapidement;
  • La gamme de prix Matricium est correcte : cure matricium de 30 unidoses (47 €); Sérum 30 ml (28,90 €); Crème fermeté anti-rides 30 ml (38 €);  contour des yeux 15 ml (11 €)
  • Last but not least : j’ai recyclé la boite d’unidose qui est parfaite pour ranger mes rouges à lèvres et toc ;)

Me promener non maquillée, le nez au vent, sur mon vélo hollandais me convient tout à fait. Mais hors de question d'avoir une trombine à être embarquée dans le casting du retour, du retour des morts-vivants :


– Dîtes-donc vous avez une mine de déterrée qui irait parfaitement avec le décor sordide de la scène 4. J’appelle de suite George Andrew Romero !

– Tu veux mourir à coup de pelle, maintenant ou tu veux dire un mot à ta famille avant ? Oui les morts-vivants ça tutoie direct. Ca n’a aucune éducation c’est bien connu.


Donc pour éviter ce genre de mésaventures, mon astuce c'est avant tout de prendre soin de mon minois : manger équilibré, bien boire (de l'eau, car la couperose s'accorde très mal avec l'intensité de vos yeux, si, si j'insiste), et nettoyer quotidiennement son visage ce qui permettra de garder l'élasticité nécessaire pour sourire aux hommes qui passent.



Allez assez blablaté, on embraye sur la vidéo (qui pour une fois à été réalisée par un pro yeahhhhh !). Pour ses 25 ans, Nocibé m'a  demandé de vous présenter l'un de mes produits favoris pour avoir un teint lumineux. J'ai opté pour le basic 3 temps de chez Clinique, je vous présente ma façon de l'utiliser.

Article en partenariat avec Nocibé