C’est le nom du reportage qui est passé ce soir dans Envoyé Spécial traitant du funemployment, auquel j’ai eu le plaisir de participer. Oui la Céline à l’appartement coloré, et au vélo années 30, c’est moi. Je voudrai rajouter une ou deux choses à ce reportage.

Ma période réelle de funemployment, je l’ai faite bien avant la crise financière de 2008 qui a lancé le mouvement aux états-unis, puisque c’était pour moi en 2004. A cette époque, j’ai alors cessé de me culpabiliser à être au chômage entre deux emplois. Et j’ai profité de cette période pour la mettre à profit. Le matin était dédié à ma recherche d’emploi. Les après-midis à mes « hobbies ». C’est à dire à une formation par correspondance en sophrologie (que je me suis entièrement financée car je n’ai reçu aucun soutien à l’époque du pôle emploi), en allant aux beaux-arts (les cours de dessins publics, c’est peu onéreux et c’est souvent super), à l’écriture et à mes amis. Profitant enfin de ma vie privée, j’ai commencé à m’intéresser à de plus en plus de choses.

Aujourd’hui, j’ai décidé soit de travailler à temps partiel, soit d’alterner des périodes de rush pro avec des périodes de mise à profit personnel. Le mot chômage, ne déplait fortement car il contient en son sein une référence à l’inactivité. Or il n’en n’est rien. Ces périodes au cours desquelles, je ne « travaille » pas au sens économique du terme, sont des périodes d’épanouissement et de remise en question de mes projets pro comme de vie. Je n’ai peu ou pas touché de chômage pendant cette période. J’y avais droit, mais j’avais envie d’assumer mon mode de vie différent. Mais j’encourage, ceux qui en touche à repenser cette période sous un angle différent. Très clairement depuis que j’ai cette attitude, de rééquilibrer davantage ma vie personnelle et ma vie professionnelle, je suis plus à l’aise dans mon ma vie professionnelle. Bien sûr, il y a toujours des périodes difficiles mais globalement, cette attitude m’a rendue paradoxalement plus « employable » et m’a permis d’obtenir davantage de travail. Comme quoi, le bien-être personnel, ça paye !

Alors quand à la fin du reportage la présentatrice conclue en me qualifiant chômeuse invétérée, alors que je suis free-lance, je réalise qu’elle n’a pas compris grand chose au reportage qu’elle a commandé. Ca me fait de facto penser à la citation de Loïck Wacquant (sociologue) : « on constate une incapacité de penser l’activité de vie en dehors de la forme salariale ».

J’en conclu que ces deux dames d’envoyé spécial, n’ont malheureusement pas compris l’essence du reportage. Et que même après cela on reste dans le clivage : soit tu travailles (peu importe si cela t’épanoui ou te nuit) et tu es respectable, soit tu as un mode de vie alternatif et tu es un marginal dont on espère bien qu’il va rentrer sur le droit chemin … En conclusion, merci à Jérôme Sesquin, qui a réalisé ce reportage, et aux nombreuses personnes qui ont eu la gentillesse de m’envoyer un mot pour me féliciter ou me tacler ;)


Pas de travail, pas de problème – Envoyé… par Actuchomage

Pas de travail, pas de problème – Envoyé… par Actuchomage

Parce qu’il me semble important de voir le reportage « attention danger travail » (2003) de Pierre Carles, Christophe Coello et Stéphane Goxe pour avoir une autre vision également, plus engagée. Demandez à votre médiathèque d’acheter le dvd pour que cela tombe dans les bras de la collectivité ou faites une recherche sur le web, vous devriez finir par le trouver :)

74 Comments

    • TheCélinette Reply

      Je viens d’intégrer le bon lien dans la note pour le voir directement sur le net

  1. J’ai adoré ton appartement!
    J’ai aimé le reportage, étant prof à temps partiel je profite de mon temps libre pour apprendre à coudre, faire du sport, apprendre la photographie, lire, être bénévole… Tant que je n’ai pas d’enfant c’est parfait! Mais je me demande quand je vais pouvoir mettre de côté pour mon avenir et ma retraite.

    • TheCélinette Reply

      Merci pour votre message. Je crois qu’il existe des produits financiers pour la retraite à partir de 50 euro par mois. Et puis qui sait les systèmes vont peut-être évoluer :)

  2. Hello !
    D’ac avec ton avant dernier paragraphe, c’est un peu trop souvent le biais de ce genre de reportage : le sujet est juste abordé sur un mode « polémique », genre « si tu fais pas hurler dans les chaumières, t’es pas bon, Coco ».
    Sinon, c’était marrant de te voir en vrai :)

    • TheCélinette Reply

      Oui quel dommage !
      Ca y est tu as une presque-idée de ce que je suis IRL :)

  3. Leslie (aka Mybigoo) Reply

    Et bien en ce moment je suis en période de Funemployement…
    J’ai quitté mon boulot cet été, et depuis je me consacre à ma formation par correspondance (que j’avais commencé alors que j’étais employée). Et je ne me suis jamais aussi bien sentie que maintenant. Je peux enfin prendre soin de moi, de mes projets, tout en ayant une démarche pro-active pour mon avenir professionnel. Je n’aime pas le terme chômeur ou sans-emploi. Je ne me considère pas comme un parasite de la société, à végéter devant ma télé des journée entière (je deviendrai folle sinon).
    Ca fait du bien de voir que je ne suis pas la seule à ne pas angoisser de cette période de ma vie (mon chéri est assez angoissé à ce propos), mais au contraire que j’essaie qu’elle me soit la plus enrichissante possible.
    Bon je file voir le reportage pour voir ton chez toi :) et ton vélo (je suis certaine que je voudrais le même après).
    Des bises et courage ma belle :)

    • TheCélinette Reply

      Ah c’est toi derrière le pseudo Mybigoo !
      Moi aussi j’avais commencé la formation lors de mon dernier contrat et je l’ai continué pendant ma période de transition. C’est quoi ta formation ? Tes projets ?

  4. Je n’ai pas encore vu le reportage (j’écris le temps de la pub :)).
    Je suis complètement d’accord avec toi (et en même temps, je vis le boulot de la même façon que toi aussi, je pense).
    Je ne sais pas comment ça se passe ailleurs mais en France, en tous cas, « on » est d’une psychorigidité incroyable à ce sujet.

    Le modèle implacable à suivre c’est le CDI temps plein et on n’en démord pas.

    Quand t’es encore en CDD passé 25 ans, alors qu’on traverse une crise de l’emploi sans précédent en plus, « on » te voit invariablement comme l’étudiant(e) attardé qui sait pas quoi faire de sa vie, l’instable, l’immature…Enfin bref, tous les qualificatifs habituellement utilisés à l’égard de ceux qui, dans la vie, refusent d’être enfermés dans une petite boîte (dans à peu près tous les sens du terme).

    Et puis passer moins de temps au boulot, c’est passer potentiellement plus de temps à réfléchir, et réfléchir c’est jamais trop bien vu non plus, surtout en cette période d’abrutissement des masses (je suis acide mais merde, c’est vrai.)

    Je trouve que c’est bien dommage que cette vision des choses fasse loi.
    Etre un électron libre de travail, au contraire, c’est prouver sa capacité d’adaptation, sa curiosité d’esprit, sa force de caractère, être polyvalent, avoir soif de nouvelles connaissances…C’est quand même pas rien.
    Mais c’est peut-être trop?

    • TheCélinette Reply

      Clap ! Clap ! Clap ! Tu résumes très très bien les choses.
      L’autre jour à un repas, ma maman m’a présenté comme une grande ado. C’était sans méchanceté aucune (j’ai une maman adorable). Mais moi je me considère comme pleinement adulte. Alors, je me suis dit ah ok si j’avais un CDI on dirait que je suis une adulte. Mais là non.

      Donc oui, c’est très étonnant ce système où un seul modèle prévaut point barre. Je crois que c’est la même logique qui refuse le mariage et l’adoption pour les gays. Je trouve notre pays très stagnant. J’espère que cela va changer !!!

  5. Misanthrope7 Reply

    Très bon reportage.
    Je suis tombé dessus par hasard et j’ai tout de suite tilté que c’était toi en te voyant en vélo ;)

    Bravo :)

  6. ce serait bien que pas mal d’employeurs puissent comprendre cela….
    j’espère aussi que les indemnités ne disparaitront pas….. car avec ce président….

    • TheCélinette Reply

      Oui c’est très vrai. Je me souviens d’une amie qui a fait un long stage en Australie. Les gens qui changent de projets pro sont bien vus. Contrairement à ici.
      Vivement que les mentalités changent :)

      Le président … Tu veux dire le type qui insulte les journalistes ? Ce type me désole.

    • TheCélinette Reply

      Alix, le lien de l’émission était déjà dans ma note.
      Merci mon lapin :)

  7. Merci pour ce reportage hier, ça fait bizarre de se retrouver dans le quotidien d’une personne inconnue. Je me sens moins seule ouf. ;-)

    • TheCélinette Reply

      Merci pour votre commentaire Ingrid. Je vous souhaite plein de merveilleux projets et un punch incroyable :)

  8. Camille G. via F Reply

    Je l’ai vu! C’était très intéressant! Bravo à toi! ;-)

  9. Morgane L. via Facebook Reply

    Trop drôle! Un de mes patients m’a parlé de toi! Il a vu le reportage hier!

  10. « Le mot chômage me déplait fortement, car il contient en son sein un renvoi à l’inactivité. » dites-vous.
    Pourtant il existe, depuis environ un siècle, une réflexion très approfondie (menée entre autres par des penseurs de la stature de Bertrand Russell) qui a trait à la critique du travail et à l’apologie de l’oisiveté, niant la valeur subrepticement associée au premier et le mépris sarcastique réservé à celle-ci, que seuls les profanes et les personnes de mauvaise foi peuvent continuer à confondre avec l’inactivité.
    Je préfère donc ne pas savoir dans laquelle de ces deux catégories placer les commanditaires et/ou les réalisateurs du reportage en question, dont la conclusion, « aussi bâclée qu’idéologique », nous laisse en mémoire l’image mensongère d’un phénomène – celui du funemployment – somme toute assez gentillet et surtout pas inquiétant. Car il s’agirait d’une étape dans la vie de jeunes talentueux un peu rigolos qui finiraient bien par retomber dans les rangs du « devoir social » (le travail), après s’être « ressourcés », après « remise en question des projets pros », après quelques éventuels « rebondissements » et moult « démarches pro-actives »… Tout irait pour le mieux dans le meilleur des mondes dont les valeurs seraient communes et intactes, aussi bien celles des chômeurs que celles des « actifs » !
    Le fait est que les deux paradigmes principaux et antagonistes de la philosophie politique du XXe siècle, le marxisme et le libéralisme, se rejoignent sur le sujet de la valorisation du travail et le dénigrement de la pensée critique à laquelle je fais allusion. Heureusement, cette pensée survit et l’actualité économique la rend de plus en plus vivace, voire prophétique, notamment grâce à certain(e)s universitaires éclairé(e)s comme Dominique Méda et à d’autres figures intéressantes d’ici ainsi que d’outre-Rhin (ex. groupe Krisis, etc.).
    Je suis en train de me pencher sur ces thèmes depuis quelques mois déjà, que je trouve particulièrement fertiles, et serais donc disposé, en cas d’intérêt de votre part, à partager l’esquisse de bibliographie à laquelle je suis parvenu.
    Bonne journée,
    Apo

  11. Julie D. via Facebook Reply

    Coucou Céline, très bien ce reportage hier, j’aime ta facon de voir les choses.

  12. Vanessa A via Facebook Reply

    Je l’ai enregistré et me le réserve pour ce week-end même si je suis impatiente !

  13. Brigitte W. via Facebook Reply

    Hé non ma Célinette nous ne l’avons pas loupé!!! Nous étions même au premier rang des supporters.

  14. Magda Laine via Facebook Reply

    Merci je me sens un peu moins coupable … très bon reportage ;)

  15. Kevin D. via Facebook Reply

    Je viens de le regarder. Sympa le reportage!
    J’ai l’impression de te redécouvrir :)

  16. Emmanuel C. via Facebook Reply

    Mademoiselle Camoun, quel exemple donnez vous à notre belle jeunesse de France? Pour travailler avec moi, tu connais bien mes valeurs…régularité, respect du travail de la famille,de la patrie en gros…!
    Je sais pas si ton discours subversif permet ton maintien chez eccf!
    Bon allez, on te garde quand même!
    Bise

  17. Jennifer J. via Facebook Reply

    Je suis d’accord avec Kevin. Quel plaisir de revoir ses anciens profs à la télé ! De vrai star :)

  18. Elia via Facebook Reply

    Trop génial ! T’assure grave devant la caméra, vraiment super!

  19. Jean-Clém via Facebook Reply

    Ooh ma cousine !!! Comment tu es à l’aise devant la camera!!!
    Fais donc du cinoche!!! gros bisous!!

  20. Anne-Sophie via Facebook Reply

    Bravo Célinette ! Le montage est réussi :)

  21. Claire S. via Facebook Reply

    Wahouuuu…. tu claques toi !!!!! Bravo Célinette, tu passes super bien à l’écran !!!!

  22. Chérazad N. via Facebook Reply

    ‎ »pas d’enfants » Comment ça?
    =) (tu es belle)

  23. Caroline L. via Facebook Reply

    Bon reportage!
    Tu es très télégénique ma p’tite Céline!
    Et j’ai enfin pu voir ton appart… so girly!
    A très bientôt! Bises!

  24. Arnaud P. via Facebook Reply

    Tous ces chômeurs ont des Mac 21″… Steve Jobs aurait passé un accord avec Pôle Emploi ? :) Quand je pense que moi, chef d’entreprise, je n’ai qu’une machine à écrire (même pas électronique) et un Minitel (même pas en couleur). En tous cas le reportage était très chouette.

  25. Stéphane R. via Facebook Reply

    M’enfin Céline, aller vivre dans une Yourte, quand même !!!! (comment ça, j’ai rien compris au reportage ?????)

  26. Mily via Facebook Reply

    Poulette je suis hyper fière de toi, tu es la femme représentative du nouveau monde et c’est pour ça que je t’aime !!!

  27. Chris d'ego via Facebook Reply

    Mais non, je ne l’ai pas raté mais suivi avec attention et fierté. Mazette, j’étais une vraie puce sur mon canapé!Reportage vraiment super intéressant!!!

  28. Bien sympa ce reportage. Je pense que vous dérangez juste ceux qui n’oseront jamais vivre comme vous. Celle qui prend des risques, qui ose vivre sa vie comme elle l’entend c’est vous.
    Ce soir un ami me parlait d’une soirée avec des gens « puants » le fric : un type parlait de sa voiture achetée 70 000 euros:-) soit. Je crois qu’on peut être très décalé dans la vie par rapport aux normes imposées. L’essentiel est de savoir qui on est. Et surtout de se moquer du regard des autres. moi j’ai aimé le reportage.
    une fille décalée.

  29. C’est très courageux ce que tu fais, je suis assez admiratif … Tu as l’air de te sentir très libre, en tous cas …
    Et je comprends que tu aies changé de voie, le droit des affaires, c’est CHIANT !!!

  30. Emilie A via Facebook Reply

    Yeah ! La classe! Sympa de te connaitre plus :)

  31. Florent M. via Facebook Reply

    Rhoohhhhhho on a même arrêté la partie de poker pour te regarder, trop fort(e)!!

  32. Sandra L. via Facebook Reply

    Ça fait drôle de te voir là !
    …Et ca me fait surtout regretter de ne pas te voir en chair et en os ;-)
    En tous cas, quel plaisir de t’entendre (c’est Irène qui m’a prévenue)

  33. David F. via Facebook Reply

    Eh je viens de voir ça aussi. Bravo. Eheheh tu es jolie comme tout à la télé !
    Bon maintenant, un nouveau projet ! La vie est longue pour être belle !

  34. Richard N. via Facebook Reply

    Ah tiens j’y repense, le karaté fait parti de tes passions alors ? :p

    • TheCélinette Reply

      Arghh arrête je ne sais pas pourquoi ils ont dit ça ;)

  35. Alexandra J. via Facebook Reply

    Rien à dire tu es prête pour être actrice !

    • TheCélinette Reply

      Ah ah Ca me tenterait bien une apparition dans un film chouette ;)

  36. Aucoindujour Reply

    Bravo Céline :)
    Ça fait plaisir de te voir comme ça !
    Oui donc dessin et Karaté !! ah ah ^^

    • TheCélinette Reply

      Merci :)
      Oui euh le sport, pas trop. Le dessin oui par contre!

  37. Je l’ai vue aussi et je suis absolument en accord avec ton approche. Dire que durant toutes l’émission je me demandais qui pouvait être cette jolie jeune fille dont le regard accrochait si joliment la caméra…
    Content de te revoir, même à travers le tube LCD :-p

    • TheCélinette Reply

      C’est parce que je n’avais pas mon tee-shirt « Les femmes sont méchantes … périodiquement » que tu ne m’as pas reconnue tout de suite ;)
      Et toi que deviens-tu ?

  38. Pas encore vu, mais je suis tout à fait d’accord avec toi sur ta définition de ton timing et de la vie. Malheureusement tu ne rentres pas dans les cases prédéfinies !

    • TheCélinette Reply

      A voir et à comparer avec le docu de Pierre Carles :)

  39. Vanessa A via Facebook Reply

    ‎ »La vie est belle » mais encore plus depuis que tu l’as montré sur nos petits écrans ! Continue sur ton chemin :-)

  40. j’aime beaucoup les dessins que j’ai vus de vous … Je souhaiterais correspondre avec vous ;

    • TheCélinette Reply

      Bonjour Loulou,
      Je vous réponds par mail dès que possible :)

  41. Merci ! Grâce à toi je me sens moins coupable, je m’en fiche de ce que pensent les autres. Surtout que c’est difficile de galèrer, et que dans mon dernier emploi j’ai subi un harcèlement morale.
    C’est en ragardant ton reportage, que j’ai réfléchi, et décider de profiter de mon temps libre que je n’ai eu le temps quand je travaillais, je fais de la natation, de la photographie et de la couture, et promenade … Au lieu de déprimer. Après tout je n’ai pas choisi d’être au chômage.
    Bravo Céline !

    • TheCélinette Reply

      Voilà, je crois que c’était l’idée des intervenants du reportage :  » je n’ai pas choisi d’être au travail ». Aucune raison de déprimer, il faut optimiser son temps pour mieux comprendre nos ressources et nos qualités, et pour que notre prochain emploi soit un emploi de choix, de cœur !

  42. bonjour
    je t’avais contactée il y a un an après un article sur ton blog. Déjà tu m’avais donné du courage pour essayer de positiver un licenciement difficile à l’époque, le reportage d’envoyé spécial m’a confortée dans mes choix de vie actuels. Je me suis mise à mon compte, je suis décoratrice, je « choisis » mes clients, je gère mon temps, j’organise mon agenda par rapport à plein d’autres activités, que j’ai le temps de faire maintenant, tout cela sans stress, et surtout…sans patron!!!
    pourtant je n’avais vraiment pas d’ambition, ni maintenant d’ailleurs, juste une seule, ma liberté!
    merci à toi, bon courage, et plein de choses positives!!

  43. TheCélinette Reply

    Karine,
    Merci d’être venue me dire la suite de ta vie. Je suis ravie que tu aies eu le courage de te mettre à ton compte. De l’ambition, il faut en avoir, pas forcément en terme de revenus (enfin en ce qui me concerne) mais dans l’optique de faire ce que l’on aime et avec passion. La liberté, n’est-ce pas le véritable luxe de toute époque ? :)

  44. µOh zut! Je t’ai loupée! (le jeudi soir je suis plutôt sur Fr5 et sa culture), mais je vais me rattraper tout de suite en visionnant la vidéo.
    sinon je n’ai pas vraiment de témoignage à apporter puisque j’ai (encore et ) toujours le statut d’étudiante.
    Mais j’aime ta philosophie!

    • TheCélinette Reply

      Tiens je viens de retrouver la vidéo du reportage. Saint YouTube priez pour nous :)

Write A Comment