L’amoureux, il lit beaucoup. Il dévore même. Moi, des livres, j’en ai pléthore, et ils me guettent depuis ma table de nuit. Je traîne mais pourtant, j’aime être happée par un roman. Un jour, il m’a dit j’ai trouvé un roman très sympa,  « La vie commence à 20h10 » de Thomas Raphaël, il faut que tu le lises.

Hasard de la vie, j’ai rencontré l’auteur. C’est le genre d’homme super attachant immergé dans ses passions : les séries télévisées et les romans. Nous on les regarde, lui il les dévore. Alors forcément, j’ai eu envie de lire son livre.

Puis j’ai présenté Hubert à l’amoureux. Hubert, il est écrivain et critique littéraire, il aime le football et les romans noirs. Pourtant, « la vie commence à 20h10 », il l’avait lu. Il avait beaucoup aimé. C’est là, au détour, d’un fondant au chocolat dans un restaurant lounge de Troyes, qu’il m’avoue avec dans une émotion fébrile : « j’aime aussi Plus belle la vie ».

Alors voilà, ce livre, il va voyager. Cette été, je pars en Asie, et j’aimerai emmener un peu de France avec moi.  Alors suivre les aventures de cette trentenaire qui rêve de devenir romancière et qui se voit proposer de fabriquer un feuilleton télé, forcément ça me plait bien :)

Edit : je suis revenue d’Asie. J’ai adoré ce livre. Je l’ai dévoré alors que les bus locaux nous menaient de Chiang Mai en Thaïlande, à Kuala Lumpur en Malaisie. J’ai suivi l’héroïne comme mon ombre. J’ai découvert avec étonnement que la réalisation d’une série télé est d’une complexité que je n’aurai pas imaginé. Et j’ai une bonne nouvelle pour vous… La suite arrive !

 

D’autres avis sur le livre :