L’amicale des Beaux-Arts de Troyes avait prévu une visite au Louvre et au Musée Landowki (sur les années 30). Je n’ai pu résister à cette escapade culturelle au départ de Troyes.

 

7H20 … ‘suis à la bourre … Saloperie de brushing…

Le téléphone sonne … « Oui, oui, Pierre j’arrive ! Comment ça ?!! Bien sûr que je suis prête ! »

Saut de gazelle sur le fond de teint, une touche de blush, puis « dévallade » précipitée dans les escaliers. J’arrive dans la rue, Pierre est là, accompagné de deux pains au chocolat.

 

7H45 nous sommes face à la route, juste à côté de notre chauffeur de bus : Robert. Frais comme un gardon, coiffure post-Elvis-Presley, avec une influence méditerranéenne certaine. Robert nous explique le concept : les ceintures de sécurité : c’est obligatoire !!! Mais lui, il est responsable de rien. Les clefs tournent, le bruit du contact … Le car quitte en fin les limites troyennes : ennnnnnnnnnnnn route pour Paris !

Pierre et moi aurions pu avoir une conversation des plus palpitantes durant ce trajet… Mais j’ai dormi… Ce sera pour une autre fois.

 

11h15 Arrivée devant le Louvre : un important dispositif de sécurité est mis en place, avec un air grave de rigueur (ça fait plus mieux, il paraît). On passe mon sac au scanner, pour vérifier que je ne suis pas une terroriste … Les femmes chargées de surveiller scrupuleusement le contenu de nos sacs, papotent sans regarder l’écran… Ca rigole pas Vigipirate dans les musées.

Première rencontre avec la guide-conférencière. Elle réunit le groupe, en s’agitant dans tous les sens et en hurlant : « ooooooooooooooon reste calme !!! ». P’tain pourquoi j’ai pas encore imprimé mes cartes de visite pour la gestion du stress ?!

Notre objectif : visiter une partie de l’aile Richelieu du Louvre. Là, nous sommes face à un dispositif très pratique : nous sommes munis de casques et de récepteurs, notre guide elle, dispose d’un émetteur pour nous parler sans avoir à élever la voix. Cela nous permet une grande liberté … Notamment celle de suivre le descriptif de la table d’Hammurabi alors que nous sommes perdu dans une autre salle et que nous cherchons désespérément à rejoindre notre groupe.

 

11H45 : pratique d’une épreuve de « self-control » : ne pas étrangler la personne qui depuis le début de la visite, pense en savoir plus que la guide conférencière et qui commente tout ce qu’elle dit…

L’aile Richelieu, c’est pour moi, comme le reste du Louvre : magique.

 

15H00 On change de décor ! Visite de l’espace Landowski, qui abrite le musée des années 30. Marie notre conférencière, passionnée, belle et élégante (certaines mettent vraiment tous les atouts de leurs côtés). Elle nous a fait passer deux heures au cœur des vies et des œuvres des artistes qui sont réunis dans ce lieu lumineux. C’est un musée, à découvrir vraiment… J’ai été enchantée !

 

17H15 Il est temps de quitter ce lieu magique pour retrouver notre Champagne.

Robert nous donne les consignes de retour en car : pour les lumières vous pouvez toucher à tout sauf au bouton orange… Puis enguelade avec Simone (qui triturait le bouton orange depuis 2 minutes)… Faut pas le chercher le Robert.

 

21H Arrivée at home sweet home.

Soupirs dans les bras de Morphée dans les 20 minutes suivantes. Ça épuise l’art ! Pour des raisons de droit à l’image, je ne suis pas en mesure d’illustrer cet article avec la coiffure de notre chauffeur de bus. Je comprends votre peine.

 

  • Adresse Espace Landowski – 28, avenue André Morizet – 92104 Boulogne-Billancourt.
  • Accès : métro : Marcel Sembat-ligne 9 – ligne 10 (Boulogne-Jean-Jaurès).
  • Accès Bus : lignes 126 et 175, arrêt Hôtel de Ville de Boulogne
  • Téléphone 01 55 18 53 00
  • Site Web www.boulognebillancourt.com
  • Ouverture Ouvert mercredi, samedi et dimanche de 10h/12h et  14h/17h.
  • Tarifs : Plein tarif 6 € – Tarif réduit 4 € – Gratuité jusqu’à l’âge de 16 ans – Gratuit le premier dimanche du mois.

 

20 Comments

  1. on a bcp de chance d’habiter à Paris, c’est la plus belle ville du monde. Ville culturelle, on ne s’ennuie jamais mais qu’est ce que le métro pue …

  2. Le louvre c’est magique !!!
    ayant la chance d’être sur la région parisienne, je peux y aller régulièrement, et y emmener tout ce qui passe par chez moi, amis famille, étranger, provinciaux… même des groupes de mômes à l’époque où je faisait les centres…
    c’est toujours un moment d’exception, avec une préférence pour le Louvre médiéval et la galerie des peintures « géantes » qui m »ne à la mona lisa. Aïe ça doit faire au moins un an…ça y est à cause toi ça me gratte !!!
    Connaissais pas le musée de années 30, mais tu m’a donné envie…
    Bon maintenant faut que tu fasses Orsay…
    @+
    G.o.T
    http://gotonair.canalblog.com

  3. Moi le métro, je suis content de le retrouver, ça me fait chaud au coeur, parce que je suis en déplacement toute la semaine du lundi au vendredi à Bordeaux ;o)
    Le Louvre c’est une merveille et y’a pas moyen, quand je pars courir au Jardins des Tuileries à 10 min de chez moi, j’ai à chaque fois un pincement au coeur lorsque je passe l’entrée de la rue de Rivoli et que je vois la Pyramide de Pei. C’est une magie dont on ne se lassera jamais !

  4. je n’ai pas la chance d’être parisien et j’ai découvert le louvre il y a à peine un an, et c’est vrai c’est le terme, c’est magique…

    Je ne connais pas du tout Troyes, mais j’imagine que c’est aussi une très belle ville même si tu n’y restes pas souvent le week end ;-)

  5. « ne pas étrangler la persone qui depuis le début de la visite, pense en savoir plus que la conférencière et qui commente tout ce qu’elle dit… »

    Dans les sorties de groupe, il y est toujours présent,c’est affreux …j’crois que c’est prévu par les organisateurs ^^

  6. GoT :
    Orsay, le l’ai fait avec guide mais il y a un certain temps et j’avoue que j’ai vraiment envie d’y retourner.
    Et Cluny? Tu dois aimer si tu apprécies la partie médiévale? A une époque Cluny faisait d’ailleurs des visites guidées gratuites le dimanche il me semble. Je ne sais pas si c’est encore d’actualité.

    Kylia :
    C’est vrai qu’il y a à Paris une diversité culturelle qui est un vrai bonheur… On la recherche toujours avec une grande soif en province …
    Pour le métro, j’aimais son odeur quand j’étais petite. Je crois que cette odeur spéciale était liée à certains pneumatique et qu’on la retrouve sur des vieilles lignes.

    Giao :
    Je confirme tu fais ton jogging le dimanche matin (vu dans le métro). c’est vrai que c’est un bonheur de parcourir ces lieux :D

    Damien :
    Troyes est une ville qui devient de plus en plus jolie. Il y a de gros efforts de faits au niveau de la Mairie pour la dynamiser (et elle en avait besoin !!!!). Heureusement il y a souvent des activités la semaine (comme cette visite que j’ai faite grace à l’amicale des beaux-arts). J’avoue que j’ai toujours beaucoup d’amour pour ma ville natale : Paris :D
    Et toi tu es d’où ?

    Davidous :
    Oui ça doit être compris dans la visite de groupe lol ! Vous aurez un prix sur les entrées et un casse-pied non mais lol !

  7. Je confirme que Troyes commence a bouger, ya plein de trucs d’organiser….forcement, c’est quand je l’ai quittée…

  8. TheCélinette > Moi je vis à Nice depuis 5 ans, c’est une très belle région avec un climat très agréable mais comme toi j’ai toujours beaucoup d’amour pour ma ville natale qui est La Rochelle … j’y reviendrai sans doute un jour.

  9. fredchnoire Reply

    Dommage que je n’ai pas su que tu passais à l’espace Landowski, car habitant pas loin j’aurais pu te payer un verre.
    Au fait d’içi peu j’ai un wk de fiesta dans un gîte à côté de Troyes (Méry sur Seine), toi qui parlait de gîte, je pourrais te donner mon avis.

  10. avec un titre de post comme ça j’aurai bien envie de te répondre dans ton… mais non suis classe quand même (quand je suis à jeûn).

  11. Tout ça m’a donné envie de me refaire une petite visite au Louvre, tous les dimanches avec mes parents on faisait une expo ou un musée différent, du coup j’ai dû faire le Louvre une bonne dizaine de fois, Orsay Pareil. Mais là j’avoue que ça fait un bail que je n’y ai pas mis les pieds, il est temps que je révise un peu mes classiques…

  12. Crevée rien que de te lire!
    La plaisir été au rendez-vous au moins?

  13. Aucun souci, et aucun règlement de compte!
    la blogosphère est petite, oui, mais c’est ce qui en fait le charme…
    Merci Céline pour tes messages et rassure-toi, le bébé conférencier ne s’est pas jeté du 5è étage de désespoir…

  14. Bonjour,
    que le monde est petit! Je crois me reconnaître dans ta description sans concession de la conférencière stressée et hurlante du musée du Louvre. Eh oui, je lis ton blog depuis un moment et quelle surprise ce matin lors de ma lecture quotidienne de mes favoris.
    Oh, ne t’inquiètes pas, je ne suis pas vexée, je sais bien que la zen attitude est mon gros point faible, surtout au Louvre où les conditions sont tellement ubuesques que je me retrouve bien vite sur les nerfs. Si la gestion du stress est vraiment ton domaine de compétences, je suis preneuse, deux fois preneuse. C’est pas pour rien que je me suis mise au yoga!
    Je me souviens bien de ton groupe venu de Troyes, du retard, des problèmes de tickets, et de l’inévitable questionneuse/commentatrice. J’ai été plutôt zen de ce côté là, non?
    En tous cas, tu es ma première critique officielle et c’est toujours bien de découvrir comment on est perçu par les autres, ça en dit long sur sa propre personnalité et manière de gérer les évènements. Dans mon boulot, ça compte et ça m’importe beaucoup.

    Par contre, désolée si question élégance et beauté je ne bats pas la conférencière du musée Landowski…Y’a des jours où on ne fait pas le poids!
    Je peux affirmer en revanche que la passion est bien là, ancrée en moi depuis le début de mon aventure de « bébé conférencier » commencée il y a un an (eh oui, pas de bol, vous avez eu la plus jeune. Peut etre la moins blasée aussi…), même si elle s’exprime parfois par de la tension!
    Ton billet m’a fait cogiter toute la journée et ça jouera sans doute sur mes visites à venir, donc c’est bizarre mais je te dis merci!
    SI tu as envie d’une découverte plus zen du Louvre, c’est avec grand plaisir que je t’y accueillerais (Je torture également les gens à Orsay et à l’Orangerie…), pour me faire pardonner. J’espère quand même que tu a apprécié la dernière fois…
    à bientôt peut être et sans rancune en tous cas,
    claire

    ps: je ne suis pas une folle dingue du commentaire (j’ai édité cet été un blog de voyage dt j’ai mis l’adresse, donc je connais la chanson) et je ne serais pas vexée si tu ne le laissais pas sur ton billet.

  15. Claire :
    J’espère ne pas t’avoir vexé parce que j’ai pris beaucoup de plaisir à t’écouter parler … et spécialement j’avoue, de la galerie Médicis dont j’ignorai tout.

    Par contre il n’y avait aucun comparatif avec la conférencière de l’espace Landowski. C’est simplement que je l’ai trouvé belle parce qu’elle avait un calme fou (je te rassure que je n’ai pas encore, lol) et une classe féminine qui m’a beaucoup touchée.
    Et précision de taille : contrairement au Louvre nous avions le musée pour nous tous seul …

    Bon allez mea culpa : tu aurais du voir mon premier séminaire de gestion du stress : écarlate et bégayante lol ! … alors … euh … faut rester calme (dis-ai-je tendue comme une corde)

    Ta prestation était très bien (trop courte, saloperie de vigipirate) mais très bien… Du coup je suis arrrrrrrrrchi preneuse pour une autre visite :-)

    Bisous de pardon

  16. oulalalla reglement de compte a OK Corail …. :D…. mais pour une coincidence…..Internet n’est pas si grand que ca en fait…ON M AURAIT MENTI!!

  17. des menaces des menaces :p j’aurai été un petit chenapan si tu m’avais eu en cours :D …

    Claire> c’est sur que la blogosphere est petite mais la c’est quand meme énorme….

  18. fredchnoire Reply

    Alors moi célinette même pas un commentaire!!! (lol)

  19. fredchnoire Reply

    Alors moi qui m’attendais à avoir un commentaire…(lol)

Write A Comment