Tag

Troyes

Browsing

Je continue le tour de mes bonnes adresses à Troyes. Parmi celles-ci, côté restaurant, on trouve le discret : Dom Sovietov

Quand j’aime un lieu, j’ai envie de voir l’envers du décor. Je l’avais déjà fait en décembre dernier avec le chocolatier Pascal Caffet qui m’avait fait découvrir son labo de fabrication (le paradis a un nom). J’ai réitéré l’expérience car je suis une blogueuse influente dans mon quartier (enfin au moins, jusqu’à la rue de Turenne ;). J’ai demandé à la cheffe du restaurant, si à titre exceptionnel, elle pouvait me permettre de cuisiner avec elle. Lyudmila m’a donc invitée à préparer avec elle le temps d’un après-midi des pelminis, des varenikis aux champignons et de la kasha. Quel bonheur !



Plantons le décor : nous entrons dans un restaurant russe situé rue Général Saussier dans un ancien immeuble des économiques troyens. Le bistrot de l’Artot est tenu par un charmant couple franco russe. Lyudmila, d’origine sibérienne est aux fourneaux. Romain, autochtone champ-ardennais est au service. Ici, tout est frais et fait maison.

Pour mon cours particulier, nous avons décidé de vous faire découvrir les raviolis russes. Nous avons en avons choisi deux sortes : des raviolis à la viande (pelminis) et des raviolis aux champignons (varenikis). La pâte est identique dans les deux cas, mais le façonnage des raviolis change un peu. En piste !!!

Quelques recettes de cuisine russe :

Vous trouverez des recettes sur le net en voici quelques-unes :

  • vareniki : remplacer la pomme de terre par des champignons frais.
  • pelminis à la viande . L’avantage de ce plat, c’est qu’avec un peu d’imagination vous pouvez le faire en version omnivore, végétarien ou végétalien.

Parmi les conseils donnés par Lyudmila :

  • Tout faire soi-même et prendre des produits frais !
  • Pour les varenikis : bien saisir les champignons dans l’huile (pour les rôtir légèrement – donc on ne les laisse pas tremper dans l’eau sinon ils vont la boire et on ne pourra pas les griller). On les sale qu’en fin de cuisson, sinon on n’obtient pas le même goût.
  • Pour les pelminis : pour la farce prendre deux types de viande, par exemple boeuf et porc. Car le porc est plus gras et cela va éviter d’avoir des pelminis trop secs. Attention à la quantité d’oignons que vous allez mettre. Soyez conscients que cela apporte de l’humidité à la farce !
  • Pour la kasha : Lyudmila la prépare d’une autre façon que les recettes que j’ai trouvé sur le net et le résultat est vraiment meilleur. Si vous voulez vous pouvez avant de commencer torréfier votre kasha (sarrasin) dans une poêle.  Puis vous les réservez dans une assiette. Ensuite, couper des oignons frais et quelques champignons frais. Faire chauffer de l’huile. Quand elle est bien chaude, jeter le tout pour les faire dorer. Attendre quelques minutes et jeter la kasha pour la faire dorer à son tour. Au bout de 2-3 minutes mettre de l’eau chaude (jusqu’à 1cm au dessus des grains). Dès qu’il y a une ébullition vous baissez au maximum et vous attendez jusqu’à ce qu’il n’y ait plus de bulles.

C’est parti pour mon cours particulier :


Je pose fièrement avec ma veste grand chef de chez Bragard, que j’ai brodé moi-même (bon ok, à la machine)

Ca cuit, ça mijote …

La cuisson se fait avec un peu de persil et une feuille de laurier … On les plonge dans l’eau bouillante et on attend patiememnt qu’ils remontent à la surface !

C’est enfin prêt, j’ai faimmmmmm !!!

Kasha (graine de sarrasin) avant cuisson

Je suis les instructions de la cheffe …

J’émince les champignons, tout se passe bien …

J’émince les oignons, c’est le drame oculaire …

J’apprends comment former de beaux pelminis. On va dire que les miens, c’est de l’art brut. Enfin, une forme un peu à part, quoi.

J’ai vraiment peiné pour faire de beaux pelminis, mais Lyudmila les faits à la perfection. La jalousie s’empare de moi … Injustice, j’écris ton nom !

Photos : Olivier Douard

Allez déguster des plats russes au bistrot de l’Artot бистро

  • Adresse : Dom Sovietov, 52 rue du Général Saussier 10000 Troyes.
  • Tél. : 09 52 79 24 94
  • Horaires : ouvert le midi et le soir du mardi au samedi.
  • Conseil : pensez à réserver si vous êtes nombreux.
  • Page fan Facebook : Dom Sovietov


Que peut-on manger au Bistrot de l’Artot ?

Le concept est une petite carte, mais que du frais et du fait maison : 3 entrées / 3 plats / 3 desserts (… rien à voir avec la ville hein). Les plats sont, sur demande, servis avec un petit verre de vodka glacée. J’adhère !


L’incontournable « seliodka pod chouboï » : hareng, pomme de terre, mayonnaise, carottes, œuf et betterave

Voici les fameux raviolis russes (pelmini et varenikis) servis dans des cassolettes.

Choux farcis

Vous pouvez déguster vos plats avec un verre de Vodka glaçée. La maison en a plusieurs sortes

Gâteau d’airelles à la crème

Pour les fêtes de fin d’année le célèbre chocolatier Pascal Caffet m’avait invitée à découvrir ses ateliers de pâtisseries à Troyes. Le programme était clair, faire ses chocolats de Noël soi-même … Ou presque, puisqu’un MOF (Meilleur Ouvrier de France), Alexandre Gié Jacquot était là pour nous guider pas à pas.

Me voilà donc sur ma fidèle bicyclette à la recherche du fameux atelier dans les environs de Troyes. L’idée de déguster du chocolat, ça me motiverait pour aller au bout du monde. 15 minutes de bicyclottage plus tard, me voilà prête à oeuvrer. J’entre dans la boutique, l’accueil est parfait : chaleureux et professionnel. On me guide jusqu’au laboratoire. Là, on m’offre un tablier et un livre de recettes à découvrir ensemble. Pour ma part, j’enfile ma veste de cuisine Grand Chef brodée par mes soins, que j’ai acquis suite à de nombreuses heures de travail quand j’étais étudiante.

L’équipe encadrante et les participants sont très sympathiques. Je fais tout de suite équipe avec ma nouvelle partenaire. Puis, Alexandre Gié Jacquot prend la parole, il va nous guider pas à pas dans le travail du chocolat. Il nous précise les fondamentaux : travailler avec d’excellents produits. Je confirme, puisque je les ai tous goûté (l’investissement personnel, tout ça, tout ça …). Un peu comme pour du vin qui serait travaillé en mono-cépage, à la maison Caffet, on travaille avec une seule variété de fèves. Alexandre nous livrera aussi au fur et à mesure quelques astuces, comme : ne pas mettre d’eau dans le chocolat quand il fond, ne pas faire rentrer d’air dans la pâte quand on travaille la ganache …

atelier_mof_pascalcaffet_1

On nous amène les plaques de chocolat à couper au couteau. Je trouve ça magique. Je m’attèle à la tâche. Mes petits bras forcent, forcent mais n’y arrivent pas bien (deux semaines plus tard, j’achète des altères pour les bras, coïncidence, je ne crois pas). Ce chocolat-là est bien plus robuste que le nôtre. Un membre de l’équipe encadrante vient m’aider. On se réparti les tâches : il coupe le chocolat et moi je le mange. Ces 3 heures sont passées à la vitesse de l’éclair. J’ai réalisé environ 3,5 tonnes de truffes, un sapin de Noël aux fruits secs et une plaque de chocolat au lait aux fruits confits. Inutile de vous préciser que même les fruits secs et confits sont faits maison. Je pense ne jamais en avoir mangé d’aussi bon de ma vie.

Je ne savais pas qu’il y avait ce genre de cours sur Troyes, je vous les recommande vivement. Et je trouve que c’est une excellente idée cadeaux. Pour les parisiens deux options : venir me rendre visite sur Troyes et/ou découvrir ces chocolats dans la nouvelle boutique.

atelier_mof_pascalcaffet_2

Dates des prochains ateliers Pascal Caffet :

  • Vendredi 20 février 2015 : verrine – Pour toutes les occasions, surprenez vos convives
  • Vendredi 20 Mars 2015 : pâte à choux pour épater vos amis ou enfants (éclairs, choux…à croquer)
  • Vendredi 24 avril 2015 : macarons moelleux
  • Vendredi 22 mai 2015 : fraisier revisité façon Pascal Caffet
  • Vendredi 26 juin 2015 : macarons moelleux

Prix et inscription aux ateliers  :

  • Prix : 99 €
  • Inscription en ligne , en boutique ou au : 03 25 73 35 73

Du 12 au 27 septembre 2014, le centre McArthurGlen de Troyes vous offre toute une sélection de remises autour de l’univers Denim Icons. Il m’a été demandé d’illustrer cette thématique en composant 5 looks autour de deux pièces achetées sur le site. Difficile de choisir, vue le choix d’enseigne. Je suis allée vers des marques qui me ressemblent et j’ai vraiment sollicité les vendeuses, qui ont pris le temps de m’aider à trouver l’article qui allait me plaire.

Ne vous enfermez pas dans l’a priori commun du magasin d’usine qui est la boutique de bout de chaîne pour déstocker. Le secteur a bien évolué et les vendeuses sont de vraies professionnelles qui connaissent leur marque et qui savent prendre le temps de dénicher avec vous l’article qui va parfaitement vous correspondre. Mon conseil, évitez les samedis, préférez les lundis matins. N’hésitez pas à appeler le centre pour connaître les périodes les plus calmes de la semaine. Pour moi, même les bonnes affaires doivent se faire dans un contexte de plaisir.

Mon coup de coeur est allé vers les 2 pièces suivantes :

  • un jean slim huilé de chez Sandro
  • un top rétro de chez Kookaï

J’ai aimé la coupe parfaite du premier. La finesse de la maille, le détail du biais multicolore et les boutons vintage du second.

Denim Icons (1)

Look #1 : top rétro *Kookaï  – jean slim huilé *Sandro – Escarpins *LK Bennett –  collier GAS (collection Diva).

1

Look #2 : pull Monoprix – jean slim huilé *Sandro – Escarpins *LK Bennett – veste Zara.

2

Look #3 : top promod – jean slim huilé *Sandro – Boots Annabel Winship- lunettes RayBan.

3

Look #4 : top rétro & jupe à petits chevaux *Kookaï – Boots Annabel Winship- collants Chantal Thomass.

4

Look #4 : : top *Kookaï – short H&M – chaussures Annabel Winship – lunettes Rayban

look 5 Denim Incon McArthur Glen

*Vous pouvez retrouver ces marques sur le centre McArthurGlen Troyes.

Vous voulez jouer le jeu ? Du 12 au 27 septembre, présentez-vous à l’accueil du centre McArthur Glen (Troyes) avec votre look « total denim » (c’est à dire au moins 2 pièces) et bénéficiez d’une remise de 10% supplémentaire* valable lors d’une prochaine visite (10% de remise valable du 29 septembre au 18 octobre, durant une journée. Voir conditions dans les boutiques participantes).

Last but not least, autre bonne nouvelle … McArthur Glen et Levi’s vous proposent un jeu-concours : pour partir à Londres afin de customiser votre levi’s.

 

Merci à ma complice Elodie J, qui m’a aidé à réaliser ce shooting.

Le stress nous cause parfois des petits désagréments. En général, on passe par une phase « j’m’en balance, j’suis plus fort que le stress ». Puis on tombe malade et là, on fait moins le malin.  Comme, je faisais moins la maligne, je me suis décidée à appeler un médecin généraliste mais avec une spécialité que je voulais découvrir : l’acupuncture.

Me voilà donc à vélo, en route pour mon premier rendez-vous pour mettre un terme à cette dynamique de stress. Autant vous dire que je suis restée dans cette thématique sur le trajet puisqu’un charmant couple d’automobilistes m’a lancé un : « PUTE !!  SALOPE !! ». Car, ils ont dû attendre 10 secondes pour que je puisse tourner. Pourtant j’avais mis mon clignotant : bras tendu à 90°, aisselles fraîchement épilées … Bref, j’étais dans mon bon droit. Je leur ai lancé un « WISIGOTH !! », mon insulte préférée qui suscite chez ce genre d’individu une lueur dans l’oeil à mi-chemin entre la rage et la débilité profonde.

Quelques minutes plus tard, me voilà quasi nue-comme un ver, ok en sous-vêtement, assise sur la table d’auscultation.

Dans le but de me planter des aiguilles le long de la colonne vertébrale, la doctoresse m’a alors demandé de faire le dos rond. Et là, et là, et là … Vous savez tous ces moments pendant lesquels vous vous êtes dit « je devrais refaire des abdos » ? Et bien, je peux vous assurer qu’en position assise avec le dos bien arrondi, le poids du Nutella vous le sentez bien et que ça vous motive comme jamais pour en faire.

Une fois les aiguilles plantées dans le dos, elle m’a dit « vous allez vous allonger sur le dos ». Là, j’ai d’abord pensé « on l’a perdue ». Puis je me suis dit, je vais attraper ma chaussure et tenter de la frapper avec, mais … j’avais des aiguilles dans le dos. J’ai donc opté pour une autre tactique et ai tenté de feinter. « Et si, je me couchais sur le côté comme ça, on serait bien non ? ». Elle m’a regardée fixement, j’ai compris que ma tentative de négociation avait échoué, je me suis retrouvée allongée sur le dos.

Elle m’avait dit, vous allez voir, vous aller vous détendre. J’avais une 20aine d’aiguilles réparties sur l’ensemble du corps. Là aussi, j’ai songé à tenter de la frapper avec ma chaussure, mais la réalité de ma situation fort délicate m’a rattrapée. Et aussi incroyable que ce soit, effectivement au bout de quelques minutes l’ensemble de mon corps s’est détendu.

Bref, je suis ravie de ma séance et j’en ai repris une autre. Mais je garderai mes chaussures près de moi …

PS : comme j’ai choisi un médecin généraliste (en zone 1), la 1ère consultation est entièrement remboursée par la sécu et les suivantes le son partiellement.

Igers, que se cache-t-il derrière ce néologisme ? Une communauté d’utilisateurs du réseau social Instagram qui encourage la créativité et les rencontres au sein des amateurs de phonéographie.

La communauté d’Instagramers fonctionne par région. La communauté de Champagne Ardenne se regroupe donc derrière Igers Reims. Et la bonne nouvelle, c’est qu’il y a une activité aujourd’hui. Au programme :

  • 14h30 : rdv sur le parvis de la cathédrale de Troyes pour une balade photographique pour découvrir ou redécouvrir cette belle ville.
  • 16h00 : rdv à la FNAC de Troyes pour voir l’exposition et pour les remerciements des organisateurs du concours
  • … puis terminons cette rencontre autour d un café en centre-ville au bar l’Odyssée.

Je ne serai malheureusement pas là aujourd’hui, mais je vous encourage à y aller nombreux !

 

 

Hier soir après une réunion de travail qui s’est terminée un peu tard, nous avons décidé de tous aller déguster des burgers dans un bus impérial. Nous voilà donc, en train de découvrir une déclinaison du concept de street food par une équipe de jeunes troyens.

 

Claire & Hugo : la restauration option « Street Food » à Troyes.

 

Aller au restaurant, c’est bien. Mais quand le restaurant vient à toi, c’est encore mieux. C’est exactement ce qui se passe grâce au binôme Claire & Hugo, pâtissiers de formation qui ont décidé d’ouvrir un restaurant ambulant par l’entremise d’un bus impérial entièrement aménagé pour la cause.

Le principe : se rendre sur leur page Facebook pour savoir où ils se posent cette semaine. Mais également pour découvrir leur carte. Elle change chaque semaine. Ils proposent une cuisine simple mais de qualité avec le plus souvent des produits régionaux.

Si vous êtes curieux du concept, vous pourrez trouver sur la même page, la transformation progressive du bus berlinois (bus de la vielle, acheté aux enchères) en restaurant nomade.

thecelinette_claireethugo_2

 

Claire & hugo : mon avis sur le concept et la cuisine.

 

Côté expérience client, ça donne quoi ? Du plaisir. Celui de se poser au calme avec quelques amis dans un cadre atypique, que ce soit à l’intérieur du bus, ou en détournant un parking en terrasse improvisée. J’aime cette idée de s’approprier la ville sous un angle différent.  Le bus fait 12 mètres de long et comporte un étage. On a donc la possibilité de déjeuner ou de dîner en intérieur comme en extérieur.

 

thecelinette_claireethugo_5

 

Côté cuisine : impeccable. Des produits frais et de qualité. La cuisine est faite maison (exit les produits surgelés) et de très bonne qualité. Étant pâtissiers, je vous laisse bien imaginer, que les pains à hamburgers et les desserts sont à tomber. A tel point que j’ai failli finir le mien avant de penser à vous en faire un cliché. La viande des burgers est hachée par leurs soins à la commande, et je peux vous dire que gustativement, ça fait la différence. Le petit plus : j’ai pu déguster une bière locale (blanche ou ambrée).

 

thecelinette_claireethugo_3

thecelinette_claireethugo_4

 

Le bus Claire & Hugo est Célino-validé !

Je vous invite à aller découvrir leur cuisine et à encourager ces jeunes vingtenaires dans leur concept.

 

Street food Claire & Hugo : les infos
  • Pour savoir où ils sont : leur page fan Claire & Hugo.
  • Les avis : Tripadvisor Claire & Hugo.
  • Ce que l’on peut y déguster (selon la créativité des cuisiniers) : un burger classique ou pas, un tajine de poulet, une assiette de crudité, une salade au Soumaintrain … Et bien d’autres choses.
  • Le service : dure jusqu’à 21h30 ou 22h selon les cas.
  • Possibilité de réserver.
  • Prix : ex. 7,50 le burger. Compter environ 12€ pour un burger, une boisson et un dessert.

 

Avant-dernier article pour partager mes trouvailles lors de mon dernier shopping, afin de vous prouver que les magasins troyens n’ont rien à envier à ceux des autres villes. J’en profite pour vous rappeler que vous avez jusqu’au 30 juin 2013 pour tenter de gagner 1000 euro de shopping chez McArthurGlen.

1er arrêt fatal : chez Lancel. Mon dévolu s’est jeté sur ce bracelet en cuir, qui peut très bien être également détourné en collier.

alinelunau_thecelinette_Lancel_1

Impossible de repartir sans une pochette de la collection 1er flirt, qui ne me quitte plus. Elle a déjà voyagé à Paris, Londres, Lille et Saint-Dizier (oui, je suis une femme de région ; )

Ma talentueuse complice Aline Lunau, s’est amusée à me faire poser dans une ambiance très Lancôme.

Lancel_thecelinette_alinelunau3

Je porte également une bague « Flirt » de chez Swaroski (le même nom, si c’est pas la classe). Très fine, discrète, j’en suis fan. Le plus : il y a une garantie en cas de perte de cristaux.

Loin des magasins préférés des modeuses, je fais régulièrement de belles découvertes chez Geox. Leurs escarpins ayant de surcroît l’avantage d’être très confortables. Notez que l’accueil dans le magasin de Troyes est parfait (et je suis cliente depuis un bail).

AlineLunau_thecelinette_geox_1

AlineLunau_thecelinette_geox_2

C’est dans ces moments-là qu’on se dit qu’il fait bon vivre à Troyes. Toi qui viens de penser à un jeu de mots, tu sors !

Tout le mérite de ces superbes photos revient à Aline Lunau.

Quelques jours plus tard, menant toujours l’enquête pour vous faire gagner 1000 euros de shopping, je rencontrais enfin mon indic. répondant au doux nom de Charlotte. M’avait-elle dit la vérité ? Où aller ? Comment gagner ? Je l’attendais dans le hall de la discrète gare de Troyes, toutes ces questions en tête, quand le claquement de ses stilettos sur le marbre me sortit de mes pensées. « Je vais vous montrer » m’a-t-elle dit, en me regardant droit dans les yeux.

 

L’endroit rêvé pour dépenser 1000 euros lors d’une journée shopping est là …

 

Elle me donna des directives pour trouver le fameux lieu. Nous étions à la gare. Je l’ai regardé, puis j’ai regardé mon vélo années 30. J’ai alors réalisé que le fait de ne pas avoir le permis pouvait être un sérieux frein à ma carrière de détective privée. Ni une, ni deux, j’ai fait appel à mon réseau (la force du réseau tout ça, tout ça). Caroline a répondu à l’appel et nous a servi de chauffeur. Cette enquête commençait à devenir une affaire de femmes !

 

macarthurglen_troyes

 

Nous y étions, le temple du shopping de la région : McArthurGlen. Plus d’une centaine de boutiques s’offraient à notre vue : Tara Jarmon, La Perla, Lancel, Sandro, Zadig et Voltaire, BCBG Max Azria, Swarovski, Kookaï, Guess, SuperDry, Calvin Klein Jeans, Desigual, Hugo Boss, Ralp Lauren, Tommy Hilfiger, Lacoste, Nike, Asics … Et bien d’autres.

Je tremblais un peu, ma carte bleue aussi. Et je savais qu’un peu plus tard, mon banquier tremblerait aussi. Retrouvant le sang froid nécessaire à mon enquête nous sommes allées explorer les lieux. C’est là, que McArthurGlen France, m’a proposé de mettre en avant quelques pièces de mon choix. J’ai fouiné, cherché pour vous proposer des articles qui me ressemblent, de style et de marques différentes. Dans les prochaines semaines, je vous livrerais quelques-unes de mes trouvailles.

Commençons par cette adorable robe rétro signée Mademoiselle Tara (Tara Jarmon). Super légère pour l’été, elle est en soie. La coupe est juste parfaite, et comble mon goût prononcé pour la mode ces années 50/60. Son prix boutique était de 245 euros. Son prix sur le centre : 145 euros. Objectif « bonne affaire » rempli !

Lookbook1_McArthurGlen_TaraJarmon1

Les photos de la robe sont réalisées par mon adorable complice Aline Lunau. Elle a également réalisé le maquillage et le « domptage » de mes cheveux qui font ce qu’ils veulent.

 

Comment pouvez-vous gagner 1000 euros de shopping à McArthurGlen ?

 

Le jeu-concours se passe en 2 temps : une sélection de visuels sur Pinterest, et la finalisation de la participation sur Facebook. Vous ne savez pas ce qu’est Pinterest, comment cela fonctionne ? Voici une explication qui va vous faciliter la tâche : Pinterest pour les nuls.

 

Du 31 mai au 30 juin, confectionnez votre garde-robe d’été sur Pinterest et tentez de remporter 1 000 € pour vous faire plaisir dans vos boutiques préférées.

  1. Rendez vous sur l’album lookbook Pinterest de McArthurGlen.
  2. Re-Pinnez sur votre mur, vos 10 produits préférés pour confectionner votre garde robe d’été.
  3. Remplissez le formulaire Facebook pour vous finaliser votre inscription (étape obligatoire).
  4. Bonne chance !
L’avis de la bloggeuse :

Pour que votre participation soit plus claire, créée un tableau dédié au concours qui permettra de regrouper vos articles coup de cœur.

Si vous voulez avoir un exemple voici le mien : Pinterest TheCélinette.

pinterest_concours_mcarthurglen_1

 pinterest_concours_mcarthurglen_2

 

Le centre de Troyes est à 1h30 en train de Paris et à 2h en voiture. Alors, amis parisiens, ou des environs, laissez-vous tenter par ce concours ! Les hommes et les femmes peuvent participer. Le centre comporte assez d’enseignes pour satisfaire tout le monde.

D’autres centres McArthurGlen proposent aussi ce concours. Voici mes complices :

Quant à vous, n’hésitez pas à venir me dire quels sont vos articles coup de cœur en commentaire, et à venir voir les prochains articles que j’ai dénichés sur le centre.

Etre présent sur Internet, c’est se cacher des gens ?

J’ai toujours aimé rencontrer les gens avec lesquels j’échangeais sur le net. Depuis 2006, je vais donc régulièrement aux évènements liés au web pour céder à cette envie. Après plus de 7 ans de pratique, mon constat est très positif. On y rencontre des gens différents, passionnés et ouverts au partage de connaissances.

Ces rencontres ont enrichi mon réseau, mais m’ont surtout permis de rencontrer des amis formidables.

 

… Non, L’ApéroTweet en est la preuve.

Romain alias Kanor a enfin pris le taureau par les cornes et a initié une communauté d’ « ApéroTweet » sur Troyes. La première édition n’ayant pas fédéré les foules (3 personnes présentes… rien à voir avec le nom de la ville merci). Il a décidé de réunir autour d’une même table, des twittos chevronnés, des novices et futur twittos mais également gens passionnés de logiciels libres. Cette nouvelle formule a fait mouche : nous étions une 15 aine.

 

Se réunir dans différents lieux de Troyes ou de l’agglomération.

Notre premier lieu fut une des bonnes tables de la ville, « Les crieurs de vin« , qui dispose d’une partie bar à vin. C’est donc autour de planches de charcuterie, et de fromages, entre un vin blanc délicieux, et un Cheverny de chez Tue-Boeuf que nous avons échangé. Il y avait entre autres :

Kanor : qui a très bien rempli son rôle de maître de cérémonie, faisant le lien entre toutes les personnes présentes. Merci à lui pour sa gentillesse et son initiative. Quand j’ai dit que je vivais sans télé, sans micro-onde et que je me déplaçais à vélo, il a trouvé que j’étais une fille bien. Quand j’ai dit que j’avais un Mac, il a secoué la tête d’un air réprobateur #ProLinuxInside

MathDaBomb : un ingénieur en trucs compliqués qui a réussi à m’intéresser à des sujets comme les imprimantes (le sujet de base étant les fablab).

– Caroline alias Archimusette, une femme étonnante. Entrepreneuse active, maman, qui avec un esprit vif vous parle de sa passion faire découvrir l’art aux enfants. Elle a d’ailleurs créé une agence sur le sujet ainsi qu’un blog de qualité : Up Culture.

Le Citroyen : curieux à souhait, qui travaille pour le journal local L’Est Eclair. J’aime quand la presse locale s’intéresse de plus en plus au numérique ! Pour lire son article sur le sujet, c’est par ici « la communauté Twitter se connecte à Troyes. »

Il y avait aussi en vrac : SebIncognito qui découvre Twitter, Damien alias DamsonTweet, toujours aussi pêchu et agréable, Olivier alias Erretegia qui nous avais promis de ramener du soleil et en fait non mais je lui pardonne et Vincent alias @vkaltenbronn sans qui les débats n’auraient pas la même saveur.

Pour ceux qui ont encore des questions sur Twitter, j’ai également participé à un livre très concret et pratique sur le sujet : 101 questions sur Twitter. Il est normalement disponible à la médiathèque de Troyes, mais l’acheter c’est bien aussi ;)

 

 L’ApéroTweet en résumé :

L’idée est de faire des rencontres régulièrement : tous les 15 jours par exemple. Pour être informé, vous avez deux solutions :

  • Vous abonner au compte : @twapero3
  • Suivre le hastag : #ApéroTweetTroyes

A bientôt !

 

L’amoureux, il lit beaucoup. Il dévore même. Moi, des livres, j’en ai pléthore, et ils me guettent depuis ma table de nuit. Je traîne mais pourtant, j’aime être happée par un roman. Un jour, il m’a dit j’ai trouvé un roman très sympa,  « La vie commence à 20h10 » de Thomas Raphaël, il faut que tu le lises.

Hasard de la vie, j’ai rencontré l’auteur. C’est le genre d’homme super attachant immergé dans ses passions : les séries télévisées et les romans. Nous on les regarde, lui il les dévore. Alors forcément, j’ai eu envie de lire son livre.

Puis j’ai présenté Hubert à l’amoureux. Hubert, il est écrivain et critique littéraire, il aime le football et les romans noirs. Pourtant, « la vie commence à 20h10 », il l’avait lu. Il avait beaucoup aimé. C’est là, au détour, d’un fondant au chocolat dans un restaurant lounge de Troyes, qu’il m’avoue avec dans une émotion fébrile : « j’aime aussi Plus belle la vie ».

Alors voilà, ce livre, il va voyager. Cette été, je pars en Asie, et j’aimerai emmener un peu de France avec moi.  Alors suivre les aventures de cette trentenaire qui rêve de devenir romancière et qui se voit proposer de fabriquer un feuilleton télé, forcément ça me plait bien :)

Edit : je suis revenue d’Asie. J’ai adoré ce livre. Je l’ai dévoré alors que les bus locaux nous menaient de Chiang Mai en Thaïlande, à Kuala Lumpur en Malaisie. J’ai suivi l’héroïne comme mon ombre. J’ai découvert avec étonnement que la réalisation d’une série télé est d’une complexité que je n’aurai pas imaginé. Et j’ai une bonne nouvelle pour vous… La suite arrive !

 

D’autres avis sur le livre :

Où trouver de jolis chapeaux ?

Avez-vous remarqué que lorsque l’on a décidé de faire enfin ce qui nous convient, le hasard, s’amuse à mettre sur notre route, les bonnes personnes, les bonnes adresses nous offrant ainsi de belles opportunités ?

L’hiver dernier, alors que je commençais enfin a assumer mon sérieux penchant pour l’univers du burlesque, je me suis demandé où j’allais trouver les accessoires qui allaient embellir mon quotidien. C’est alors que j’ai découvert, à deux pas de chez moi, niché au creux d’une ruelle médiévale, l’atelier de Sarah Dollé.

Ma modiste préférée sur Troyes : la créatrice Sarah Dollé.

Mettre un pied dans sa boutique, c’est changer d’univers pour entrer dans le sien. Ici, la passion, ça se respire, elle émane de chaque chose. A la manière d’un lutin, Sarah toujours le sourire aux lèvres, coud, colle, assemble, plumes et perles pour faire des chapeaux,  des broches, des plastrons et tout un ensemble d’autres bonheurs.

Non seulement, elle confectionne de petits trésors tout droit sortis de son imaginaire, mais plus que ça, elle accessoirise, elle ajuste selon vos désirs. Moi qui préfère donner mes sous sonnants et trébuchants à des artistes, me voilà ravie !

Je suis étonnée que les wedding planner ne se l’arrache pas encore !

Où la trouver ?

  • Nom : Sarah Dollé
  • Métier : Modiste*
  • Adresse : 23 rue de Larivey, 10000 Troyes
  • Horaires : ouvert du mardi au samedi de 14h à 19h.
  • Mail : sarah.dolle(at)wanadoo.fr
  • Site Internet : http://sarah-dolle.fr/

 

*Le ou la modiste est un créateur de chapeaux, lesquels sont souvent vendus en tant que pièces uniques. La création de chapeaux tient compte de différents critères : personnalité, physique, circonstance, budget. Source Wikipédia