Author

TheCélinette

Browsing

J'en suis là ! Les pieds dans cette aventure. Face à cet appartement que je veux être un nid douillet et un lieu de réconfort. Pour le moment, c'est une grande pièce avec des murs cassés, des tuyaux qui pendouillent comme sortis de leur cachette. A chaque visite, je découvre de nouvelles choses. Je prends des infos auprès de gens plus expérimentés que moi. Je change mes plans.

Ca me semble énorme et un sacré engagement financier (le plus gros de toute ma petite vie). Mais je me sens prête. J'accueille l'imprévu. Je sais que je vais travailler comme une dingue ces prochains mois pour faire rentrer l'argent nécessaire à ces travaux. Mais j'avance. J'ai moins peur qu'avant et j'apprends à mettre un pied de l'avant.

Je viens de passer une partie de ma matinée dans cet appartement, à tenter de le découvrir sous toutes ses coutures, pendant que les mouettes courraient sur la vitre du hall, en s'embrouillant sévère. Avec un courtier en travaux, on a découvert qu'il y avait un plafond avec des moulures qui avait été recouvertes avec un faux plafond. On va voir si on peut le récupérer. Je pense que ce sont les proprio d'avant, d'avant qui ont saccagé, à mon sens, l'appart en virant les tomettes provençales et en virant, ou masquant les moulures et les soubassements. On va faire ce que l'on peut pour lui redonner du charme.

Entre Troyes et Marseille, Ces prochains mois, vont être sollicitants. Hâte de vous montrer les différentes étapes !

Tu crois toujours que tu manques de souplesse, jusqu'à ce qu'un pigeon qui s'est niqué une aile atterrisse dans ta cour.

Alors, là tous tes retenues s'envolent ! En quelques secondes, tu réalises que ton chat, censé être myope comme une taupe, sort en trombe. Sans réfléchir, tu enjambes la fenêtre telle une gymnaste dopée à l'adrénaline en essayant de ne pas faire tomber la jardinière, puis tu traverses la cour en hurlant et faisant de gros moulinets avec les bras, en tentant d'une part d'éloigner le rat volant, et d'autre part de chopper ton chat prêt à en faire son quatre heure.

Mission accomplie. J'étais gracieuse, enfin je crois.

J'en ai déjà parlé sur mon blog, j'ai eu des soucis d'alopécie dus aux hormones. J'avais environ 2 cm de trou sur les tempes, et je me dégarnissais devant. J'en étais à un stade où je pensais aux implants. Mais entre-temps j'ai testé des soins antichute de cheveux de chez Phyto et le résultat a été au-delà de mes espérances.

J'étais partie sur une base in & out (gélules + sérum à mettre sur le cuir chevelu) et j'avais eu des résultats assez spectaculaires (à voir dans cet article). Comme 2 ans se sont écoulés et que j'ai un peu re-reperdu (mais rien de comparable), je re-tente une cure. J'ai opté pour cette fois pour le coffret phyto novathryx toujours de chez Phyto mais cette fois-ci je combine :

  • Les gélules Phytophanère
  • Le sérum antichute novothrix
  • Le shampoing novathrix
  • Huile phytopolléine (qui n’est pas dans le coffret).

Je refais ma cure, et je complète mon article pour vous dire. Sachez qu’il faut compter au moins 3 mois pour bien suivre le cycle de renouvellement des cheveux. Les gélules ont des actions sur les cheveux et les ongles ;)


Ma cure anti-chute de cheveux du moment : novathrix


Image

C'est vraiment un produit que je rachète régulièrement depuis des années.


PHYTOPHANERE COMPLÉMENT ALIMENTAIRE FORCE CROISSANCE VOLUME

Agit sur les cheveux et les ongles (à mon avis, ça booste aussi la peau). La taille des gélules est assez moyenne. C’est donc parfait pour les prendre régulièrement. Moi, je les prends au petit déjeuner en mangeant sinon ça me fait un peu mal au ventre. Je suis fan de ce produit. Je vous conseille de faire une cure d'au moins 3 mois. Il y a régulièrement des promos sur ce produit.

C'est une association de vitamines, d'extraits de plantes, d'huiles végétales et de minéraux, qui agissent de l'intérieur sur la qualité et la croissance des phanères. Dont : 

  • Le Zinc contribue au maintien des cheveux et ongles normaux pour procurer force et croissance.
  • La vitamine B6 contribue à la synthèse normale de la cystéine.
  • La Biotine (Vitamine B8) contribue au maintien de cheveux normaux.
  • Vitamines B2, B5, B6, B8, C, 


PHYTONOVATHRIX TRAITEMENT ANTICHUTE GLOBAL

Je l’utilise pour lutter contre les cheveux clairsemés et retrouver une chevelure plus épaisse et plus volumineuse.  Il convient aux hommes et aux femmes, et à toute nature de cheveux. Il apporte aux cheveux les nutriments appropriés pour réduire le risque de chute, de perte de cheveux et de cassure.

Parmi ses composants on retrouve de l’extrait de tulipe qui fortifie les racines pour aider à minimiser les risques de perte de cheveux. De l’extrait de graines de céleri UIstimule l’activité Wnt, un mécanisme récemment découvert dans la lutte contre la perte de cheveux qui aide à promouvoir la croissance des mèches individuelles, tandis que les cellules souches de globularia aident à faire progresser l’énergie cellulaire.



Image

Le vrai secret, c'est d'être assidu dans sa cure
Conseil d'amie


Image

Shampooing énergisant Fortifiant Phytonovathrix

Il se prend en complément du traitement antichute Global. Il prépare le cuir chevelu à l'action antichute. Il contient des actifs d'origine végétales, comme les extraits de Guarana et d'Algue rouge. Il tonifie le cuir chevelu, fortifie la fibre et apporte un effet gaignant.

Sa texture et son parfum me plaisent. On verra l'efficacité sur le long terme.



L’Elixir Végétal PhytoPolleine

Je l’utilise la veille de mon shampooing. Je le répartis sur l’ensemble de mon cuir chevelu et je dors avec une serviette sur mon oreiller. L’odeur est assez forte due aux huiles essentielles. Mais personnellement ça ne me dérange pas.

Il est recommandé pour les cheveux mous, secs, très gras et qui ont tendance à avoir des pellicules. La gamme Phytopolléine est élaborée à base d’huiles essentielles tonifiantes sélectionnées pour leurs facultés à accélérer le renouvellement cellulaire, dont des huiles essentielles de Romarin, Cypres, Eucalyptus et Citron.

Ce traitement régule la production de sébum, améliore la texture cutanée et donne du tonus à vos cheveux et leurs racines.



Image

Conseils d'utilisation:

  • Utiliser le goute a goute pour appliquer le produit mèche a mèche.
  • Appliquer uniformément et masser sur votre cuir cheveux.
  • Laisser agir 20 minutes ou plus.
  • Rincer et utiliser votre shampoing.

Je vous ferai une mise à jour de l'article dans quelques mois.

Je suis sur pas mal de groupes Facebook. Je trouve qu'il y a pas beaucoup d'informations intéressantes et de bons partages. Aujourd'hui, une personne a posté une photo d'un insecte suspicieux qui déambule dans ses placards. Telle la photo d'un serial killer qui nous a marqué pendant des années, j'ai tout de suite reconnu la bestiole. Le nom du coupable : la vrillette du pain. Suis-je une spécialiste émérite des coléoptères ? Que nenni. Je connais bien cette bestiole pour l'avoir côtoyée de près.

Remettons-nous dans le contexte. Je suis petite, et je passe quelques jours chez mamie. Je prends mon café au lait en décalé (elle a déjeuné plus tôt). Je fouine dans ses placards et je vois un paquet tout neuf, bien emballé de biscottes Heudeubert. J'adore les biscottes beurrées au petit déjeuner. Je suis aux anges.  J'en prends, une, puis une autre, encore une autre. Quand ma grand-mère, rentre dans la cuisine, le paquet neuf est quasiment entièrement gloutonné. Je lui lance, un :

  • "Mamie, elles sont super sont super bonnes tes biscottes complètes."
  • Elle virevolte, avec un air de stupéfaction : "pardon?"
  • "Elles sont super sont super bonnes ... tes biscottes complètes."
  •  « Mais elles ne sont pas complètes »
  • "Ben, si"
  • "Ben, non"

Chacune campe fermement sur ses positions. Du coup, on décide de regarder de plus près. On lit l'appellation du paquet, et rien n'indique que les biscottes sont complètes. Mamie 1- Céline 0. On se regarde, on s'interroge. Je prends une biscotte (qui ressemble vachement à une biscotte complète quand même). Je l'approche de plus près pour comprendre. Et là, je découvre une toute autre réalité : la farine du fabricant avait été infestée par des vrillettes du pain... qui avaient été cuites avec 😬 On saura jamais si j’avais eu mon quota de protéines ce jour-là !

Je suis tombée complètement par hasard sur un extrait de la série « What We Do in the Shadows » l’humour décalé m’a complètement plu. Ca y est, je viens de m’y mettre et j’accroche bien avec l’humour douteux de la série.

Dès le générique, les paroles nous plongent dans l’ambiance. L’humour consiste en des moments décalés, des regards explicites et un côté résolument « has been » des vampires. Les films sur les vampires contiennent souvent une réalité magnifiée. Pas ici, du coup, ils ont les mêmes emmerdes que nous : les collègues soporifiques au travail, se faire toper par la fourrière parce que tu t’es transformée en chauve-souris (bon ok peut-être pas celui-là), les méandres de la bureaucratie (je me demande d’ailleurs si cela fait pas davantage  peur que les menaces vampires), les envies d’adultères, le fantasme sur quelqu’un, puis se rendre compte qu’il est complètement banal … Si tu aimes la pop culture, et l’humour absurde et le second degré, cette série est faite pour toi. 

Sous des aspects potaches, je trouve l’écriture très réussie. La direction de la photographie aussi. Elle met bien en valeur, les malaises, les moments pris sur le vif, comme les décalages. L’intrigue en elle-même, n’a pas vraiment d’intérêt. On passe de bons moments avec les personnages, on aime ces morceaux de vie et c’est bien tout ce qui compte. Personnellement, je trouve que la VO est vraiment meilleure que la VF. Si vous êtes partants pour les sous-titres, faites-vous ce plaisir-là !


Image

SYNOPSIS :

En 2019, une équipe de vidantes (qui n’apparaît pas à l’écran et qui parfois meurt un peu) tourne un documentaire sur le quotidien d’une colocation de 3 vampires installée depuis plusieurs siècles à Staten Island. Comment s'organise leur cohabitation ? Un humain peut-il aussi être un ami et pas un dîner ? La vie éternelle, est-ce vraiment si cool ?


Parmi les colocataires on retrouve :

  • Nandor l’infatiguable, guerrier impitoyable de l’empire Ottoman, un peu ramolli aujourd’hui.
  • Son familier Guillermo de la Cruz. Une sorte d’esclave ou de serviteur qui est un humain fasciné par les vampires et qui caresse le doux espoir d’être transformé à son tour
  • Nadja, vampire séductrice, issue du peuple Romani
  • Laszlo Cravensworth, aristocrate anglais, transformé en vampire par Nadja qui devient son époux
  • Colin Robinson, un vampire psychique qui se nourri de l’énergie des autres en créant un ennui profond « nous sommes la forme la plus répandue de vampires, vous en connaissez certainement ». Son rôle est hilarant. Son lieu de prédilection pour les débats stériles et chronophages : le conseil municipal de la ville.

Extrait :

L'épisode 7 de la saison  1, a lieu le procès de Nandor, Lazslo et Nadja, jugés par le Conseil des vampires après la disparition de l’un des personnages (le Baron / un ancien vampire issu de la famille royale). Cette scène outre le comique habituel de la série, présente de nombreux clin d’oeil à divers films sur les vampires qui sont sortis ces dernières années, en intégrant les personnages des autres films, comme des protagonistes classiques de la série, histoire de vous aider à réviser vos classiques. Ils sont d’ailleurs nommés par leur vrai nom, et pas le nom de leur personnages.

On retrouve :

  • Tilda Swinton, sublime dans Only Lovers Left Alive (un de mes films préférés)
  • Jemaine Clement, Taika Waititi et Jonathan Brugh qui reprennent leurs rôles respectifs de Vladislav, Viago et Deacon de Vampires en toute intimité
  • L’incroyable Danny Trejo et ses fameux tatouage en référence à "Une nuit en enfer"
  • Paul Reubens non, pas pour son rôle dans Pee Wee, mais bien dans son rôle de vampire dans Buffy, tueuse de vampires
  •  Evan Rachel Wood pour son rôle dans True Blood
  •  Wesley Snipes avec une wifi douteuse pour son rôle dans Blade

Des références à d’autres vampires, absents pour des motifs personnels sont faites dont :

  •  « Rob, qui a préféré laisser tout ça derrière lui », j’ai mis du temps à réaliser qu’il s’agissait de Robert Pattinson dans Twilight
  • « Kiefer, trop occupé » pour Kiefer Sutherland dans Génération perdue
  • « Tom et Brad, qui n'ont pas pu venir » en référence à Tom Cruise (Lestat) et Brad Pitt (Louis) pour le film Entretien avec un vampire.


What We Do in the Shadows est une série télévisée américaine, adaptée du film « Vampires en toute intimité » de Jemaine Clement et Taika Waititi, diffusée depuis mars 2019. En France, elle est disponible sur Canal + uniquement. Il existe actuellement 2 saisons de 10 épisodes chacune


DISTRIBUTION

  • Kayvan Novak : Nandor l'Infatigable
  • Matt Berry : Laszlo Cravensworth
  • Natasia Demetriou  : Nadja
  • Harvey Guillén  : Guillermo de la Cruz
  • Mark Proksch : Colin Robinson

Première saison (2019)

  1. Pilot (Pilot)
  2. Le Conseil municipal (City Council)
  3. La Querelle des Loups-garous (Werewolf Feud)
  4. Manhattan Night Club (Manhattan Night Club)
  5. S.P.A. (Animal Control)
  6. Le Baron est de sortie (Baron's Night Out)
  7. Le Procès (The Trial)
  8. Citoyenneté (Citizenship)
  9. L'Orgie (The Orgy)
  10. Ancêtres (Ancestry)

Deuxième saison (2020)

  1. Assistant zombie (Resurrection)
  2. Les Fantômes (Ghosts)
  3. La Soirée (Brain Scramblies)
  4. La Malédiction (The Curse)
  5. Colin a une promotion (Colin's Promotion)
  6. En cavale (On the Run)
  7. Le Retour (The Return)
  8. Collaboration (Collaboration)
  9. Sorcières (Witches)
  10. Théâtre des Vampires (Théâtre Des Vampires)

Je viens de visionner « The Gentlemen » de Guy Ritchie, sorti en 2019. Je ne suis pas une grande connaisseuse du dit homme. J’avais regardé dernièrement « UNCLE », et j’avais trouvé ça vraiment pas terrible. J’ai hésité pour regarder celui-ci, mais le poids du casting m’a fait cliquer sur play. J’ai bien fait ! 

Au programme : Matthew McConaughey, Charlie Hunnam, Henry Golding, Michelle Dockery, Jeremy Strong, Eddie Marsan, Colin Farrell et Hugh Grant.



SYNOPSIS : "quand Mickey Pearson, baron de la drogue à Londres, laisse entendre qu’il pourrait se retirer du marché, il déclenche une guerre explosive : la capitale anglaise devient le théâtre de tous les chantages, complots, trahisons, corruptions et enlèvements… Dans cette jungle où l’on ne distingue plus ses alliés de ses ennemis, il n’y a de la place que pour un seul roi !"



Le rythme, entre moments intimes pour découvrir les personnages et leurs univers, mais également les moments d’actions, s’enchaînent harmonieusement. Il y a pour mois, 3 univers majeurs :

  • Les trafiquants : entre marketing, esprit affûté et panache avec Matthew McConaughey, Charlie Hunnam, Henry Golding, Michelle Dockery, Jeremy Strong.
  • Les gymnastes : entre réinsertion post délinquance, art de vivre et kebab avec swag : Colin Farell…
  • Journalisme  & enquêtes : avec Hugh Grant, fouille-merde, maître chanteur amateur qui tente de soutirer de l’argent et une nuit avec Charlie Hunnam. J’aurai fait pareil (enfin pour la nuit).

J’ai regardé le film deux fois tellement, j’ai apprécié. Vous trouvez que c’est trop ? Que nenni, j’ai vu pas mal de détails que je n’avais pas vu la première fois Il faut dire que le rythme du film est assez soutenu et qu’ils y a pas mal de personnages et d’histoires qui s’entremêlent. Ca m’a donc aidé à découvrir en profondeur le schéma narratif du film, car chaque détail, vous le verrez a son importance. 

Tout le casting, joue à merveille. La direction d’acteurs est très bonne. Matthew McConaughey (le boss à la tête d’un gros trafique de cannabis) est aussi bon que dans True Détective, même si, ici, c’est un tout autre style). Ce type a une classe incroyable et arrive à passer d’un registre à l’autre avec une aisance déconcertante. Face à lui, Michelle Dockery, dégage une assurance et un charisme incroyable. C’est la femme de Matthew McConaughey, elle l’aime, elle le recadre et ne se laisse ni attendrir, ni perturber. 

Hugh Grant, est ici a contre-courant des rôles dans lesquels on a l’habitude de le voir. Il oscille entre arrogance, peur (je bluffe, ça passe, oui, non), le tout entouré d’un humour qui lui va particulièrement bien. Les dialogues sont bons. Il rythme a lui seule le film, que ce soit dans sa drague discrète mais récurrente, face à un Charlie Hunnam impassible,  ou dans sa façon de raconter l’intrigue. Ici, Hugh Grant est excellent.

Charlie Hunnam, a l’écoute, impassible, focus ne laisse rien présager de ce qu’il pense ou va faire. Les passages sur sa maniaquerie, renforce complètement le personnage.

Je ne sais pas pourquoi, je n’ai pas d’affinités avec Colin Farell. Du coup, j’étais un peu déçue de le voir à l’affiche. Et hop, bonne surprise ! Il est excellent dans son rôle de coach de salle de sport qui oscille entre valeurs morales et petits larcins mais selon ses codes. On a un parallèle dans les tenues de son club, d’ailleurs. On oscille entre le jogging et la tenue stylée (tissus motif tartan)

Seul bémol : dans les dialogues, pas mal d’insultes racistes qui n’apportent vraiment rien au film. Sans tomber dans le politiquement correct à tout prix, on s’en serait passé.

Ce film, au delà de l’intrigue, m’a surtout plu par sa réalisation (le rythme rappelle une chorégraphie… réussie) et les jeux des différents acteurs est jouissif. Malgré des allers-retours et pas mal de flashs back, le film reste limpide. Et ça, c’est un travail de fou. Impossible de ne pas penser à Tarantino en le voyant. Pourtant, nous ne sommes pas sur une pale copie. C’est un univers à part. Bref, c’est une très bonne surprise. Il va directement dans ma liste de films préférés ! Une des phrases du film peut laisser supposer une suite.

Je suis en train de lire le livre « can’t hurt me » de David Goggins Je ne sais pas s’il a été traduit, je le lis en anglais. Je viens de lire le premier chapitre et j’ai les tripes à l’envers. Il y parle de son enfance, de la violence physique et mentale de son père et de toutes les conséquences que cela a eus : physiquement et psychologiquement. L’enfer.

Si j’ai eu la chance d’échapper à la violence physique, j’ai vécu une enfance particulièrement instable. Entre un père qui ne supportait pas son divorce et qui passait sa haine sur moi, un beau-père alcoolique et une maman aimante mais à la dérive. A 19 ans, j’avais déménagé 21 fois. Etre à la maison, c’était l’enfer. J’étais en mode survie en permanence. Quand je vois des gens qui ont vécu des noëls, anniversaires etc, en famille, je suis perdue. Je n’ai jamais eu de racines. Il n’y a jamais eu de photos de moi, chez un membre de ma famille. Je n’aime pas parler de ce passé. Mais c’est très dur pour un enfant de se construire dans ce contexte. C’est difficile de devenir un adulte « normal » on galère deux fois plus pour tout. Je dois en grande partie mon salut à l’école publique et à l’université française, si peu chère. Ma plus grande structure mentale vient de là, suivie d’une thérapie bien sûr.

Alors, je pense aux nombreuses fois où des gens m’ont traité de « pauvre fille » en voyant mes fragilités. Je pense au chemin que j’ai parcouru et à la vie toute chouette que j’ai aujourd’hui. Les efforts, ça paye ! Et je pense fort à mes amis, ces gens formidables qui ont sus lire entre les lignes, qui m’ont pris comme je suis. Vous êtes de l’or. Vivre des moments difficiles, c’est aussi une extraordinaire opportunité pour reconnaître les gens bien :)



Pour David Goggins, l'enfance a été un cauchemar : la pauvreté, les préjugés et les violences physiques ont marqué ses journées et hanté ses nuits. Mais grâce à l'autodiscipline, à la force mentale et au travail acharné, Goggins est passé du statut de jeune homme déprimé, en surpoids et sans avenir à celui d'icône des forces armées américaines et de l'un des meilleurs athlètes d'endurance au monde. Seul homme de l'histoire à avoir suivi un entraînement d'élite en tant que Navy SEAL, Army Ranger et Air Force Tactical Air Controller, il a ensuite établi des records dans de nombreuses épreuves d'endurance, ce qui a incité le magazine Outside à le nommer "The Fittest (Real) Man in America".

Dans Can't Hurt Me, il partage l'étonnante histoire de sa vie et révèle que la plupart d'entre nous n'exploitent que 40 % de nos capacités. Goggins appelle cela la règle des 40 %, et son histoire éclaire un chemin que tout le monde peut suivre pour dépasser la douleur, démolir la peur et atteindre son plein potentiel.


Image

2020, marquera l'entrée des masques dans notre vie. Même si c'est un peu casse-pied, je pense que c'est une habitude obligatoire à prendre pour protéger les autres, en cas de suspicions de covid, comme pour toutes les autres cochonneries de l'hiver qu'on peut facilement transmettre à son voisin dans les transports en commun ou les espaces clos. J'avais envie d'avoir un masque un peu fun, du coup, je vous partage mes coup de coeur de fabricants de masques réutilisables.

LES MASQUES DE CHEZ HODIE


Un de mes chouchous est le fabricant Hodie, qui a de jolis tissus et de belles finitions. C'est une petite production. C'est le projet d'une une française qui a posé ses valises en Allemagne.

J'aime :

  • Leurs jolis tissus venus tout droit du Japon sont fabriquées en Allemagne, Italie, France, Japon, Royaume-Uni ou USA.
  • Leurs motifs avec des chats et des têtes de morts.
  • Leur sens du détail comme : agrémenter les masques avec des rubans et des denims.
  • Fabrication respectueuse (des personnes + choix des tissus)

INFOS :


LES MASQUES DE MISS GLITTER PAINKILLER


Mathilde était ma prof de Burlesque sur Paris. Elle m'a appris à faire tourner des nippies comme personne. Talent, que j'ai eu que trop peu l'occasion d'utiliser depuis ah ah. C'est à elle que j'ai acheté mon premier masquen réalisé dans un super tissu vintage. Il est super, c'est celui que je porte le plus souvent. C'est une petite production, elle fait tout à la main.

J'aime :

  • Ses choix de tissus : jolis, vintage ou même avec de petits zizis ;)
  • Sa confection, il ne me fait pas mal !
  • Prix et délais de livraison, très raisonnables.

INFOS :


LES MASQUES KAYNESSEN


J'ai connu Jennifer, il y a plusieurs années et j'ai observé à distance, sa passion pour la couture et le wax se développer au cours des années. J'ai un petit sac de chez elle que j'adore... C'est une petite production, ce sont des créations artisanales en wax d'inspiration africaine & batik d'Indonésie faits main et fabriqué in France. C'est mon prochain achat !

J'aime :

  • Ses choix de tissus.
  • Les finitions et la qualité (mon sac a plusieurs années et il est impeccable).

INFOS :


Un ami m'a récemment dit qu'il se faisait des cataplasmes d'argile. Il a un problème de santé assez conséquent depuis un an. Il suit un parcours médical classique avec beaucoup d'examens mais personne ne trouve rien. Lui ne peut plus s'alimenter normalement depuis un an. Du coup, il se fait des cataplasmes à l'argile au niveau de la zone qui lui pose problème en parallèle de son parcours de soin. Il m'a recommandé de regarder des vidéos sur le sujet.  J'ai toujours beaucoup aimé l'argile et ça faisait un bail que je n'en n'utilisais plus. J'ai décidé de me re-pencher sur le sujet et de faire une cure (interne) et des cataplasmes sur des zones ciblées. Je précise que je suis en bonne santé, hormis une fatigue chronique que je me balade depuis toujours et dont j'aimerai bien me débarrasser un jour. Je n'ai pas de traitement médical en cours. Note importante : l'argile peut aussi être utilisée pour les animaux.


Cure d'argile (usage interne)


Pourquoi boire de l'argile ? Parce qu'elle a un pouvoir d’absorption. Les toxines vont donc se fixer sur l'argile puis être éliminées dans vos selles. C'est bon anti-poison. C'est pourquoi certaines personnes en prennent avec elle quand elle voyage à l'étranger pour éviter les désagréments gastriques. Elle a aussi des propriétés antiseptiques et elle aide à guérir les blessures et les plaies. Ca fait une semaine, que j'ai commencé ma cure d'argile verte. J'ai un verre en porcelaine, avec une capsule (un peu comme dans les Starbucks, mais acheté chez Monop). Je mets de l'eau filtrée, je verse une cuillère à soupe d'argile dessus le matin. Je laisse reposer toute la journée, et je la bois le soir au coucher (après avoir remué le mélange avec un pilon en bois qui me sert normalement pour les mojitos, ce qui est quand même plus sympa). Ce que j'ai retenu des usages

  • Je bois mon lait / eau d'argile le soir (meilleure répartition dans l'appareil digestif)
  • J'utilise de l'eau filtrée
  • Pas de contact entre de l'argile et du fer (exit la cuillère en métal)
  • Si cela vous constipe, faites une pause et reprenez plus tard (mais évitez la prise de laxatif)
  • Si prise de médicament, garder un décalage de 2 à 3h

RÉSULTATS DE MA CURE :


1 SEMAINE :

J'en suis au début, je ferai un update. Comme c'est un début, c'est difficile de savoir si les bénéfices sont dûs à la cure ou à autre chose, mais je vais quand même les mettre.

Ventre. Ses différentes propriétés aident d'une part le transit à mieux se faire, mais cela absorbe aussi les toxines et peut aider votre système digestif, s'il est inflammé. J'avais beaucoup d'espoir concernant mon ventre qui est souvent super gros. Super efficace, ça dégonfle vraiment. Mais j'imagine que quand on arrête, ça revient. Je ne mange que très peu de produits transformés. Mais le beurre, la crème fraîche et le pain ... aïe, aïe, aïe. Je n'en mange pas des tonnes mais ça reste mon pêché mignon. Je mange de la viande mais pas tous les jours que quand j'en ai envie, j'écoute mon corps. Du coup, je peux rester 15 jours sans manger de viande. Mission ventre dégonflé : ok. Par contre, je me rends bien compte qu'il va falloir que je fasse des abdos ah ah.

Sensation générale. D'une manière générale, je me sens plus légère. Et j'ai moins de fringales.

Sommeil. Je n'ai pas vraiment l'impression de dormir mieux d'une manière générale. Mais j'ai l'impression que mon sommeil est plus réparateur. Je me réveille avec la sensation de m'être vraiment reposée. Ce qui ne m'arrive jamais avec ma fatigue chronique.


Cataplasme d'argile (usage externe)


Il s'agit de faire poser une couche épaisse d'argile sur une zone du corps. Les cataplasmes d'argile sont recommandés en cas de :

  • douleurs et inflammations : rhumatismes, arthrose, migraines, maux de dents…
  • Abcès, échardes de bois, copeaux de métal, venins. Bref, tout corps étranger. L'argile les tire à la surface de la peau. Elle nettoie, assèche et cicatrise.
  • Plaies, brûlures et cicatrices même anciennes.

Selon les cas, les applications devront être journalières jusqu’à obtenir un résultat satisfaisant. Cela peut donc aller de quelques semaines à plusieurs mois. Ce que j'ai retenu des usages


  • Je bois mon lait / eau d'argile le soir (meilleure répartition dans l'appareil digestif)
  • Pour le cataplasme vous pouvez utiliser : du sopalin (bio sans produits chimique), des bandes de gaze
  • Ne pas réutiliser un cataplasme d'argile
  • En cataplasme, on traite un seul organe à la fois (le même jour)
  • Ne pas recouvrir le cataplasme d'une feuille plastique
 (l'argile doit respirer)
  • Attention l'argile peut boucher vos canalisations. Le jeter à la poubelle

RÉSULTATS LIÉS AU CATAPLASME :


Cataplasme au foie : dimanche, j'ai laissé posé un cataplasme épais sur le foie pendant environ 2h. J'en ai profité pour faire une méditation (celle sur les centres énergétiques de Joe Dispenza) pendant 45 minutes. Véritable impact ou coïncidence, je me suis sentie super bien après. Mais surtout au niveau émotionnelle, comme alignée et légère. Et surtout, l'effet a été durable.

Dès que je récidive ou que j'en fais pour d'autres causes, je vous complète l'article.


Masque à l'argile (usage externe)


Je me fais régulièrement des masques sur le visage. Attention, il doit rester humide pendant tout le temps de la pause. Vous pouvez utiliser plusieurs types d'argile pour les faire. Faites-les assez épais. Ce que j'ai retenu des usages

  • Types d'argiles à utiliser : verte, blanche (kaolin), rouge, jaune, marron (ghassoul).
  • Utilisez de préférence de l'eau filtrée. Sinon de l'eau florale peut être très bien aussi.
  • Je me fais toujours un masque hydratant derrière
  • L'argile doit rester humide pendant toute la durée du masque
  • Si possible retirer le plus gros et le jeter à la poubelle (pour ne pas boucher vos canalisations.


RÉSULTATS - MASQUES VISAGES :


C'est vraiment le truc qui me fait une jolie peau. Ca m'unifie le teint et ça me donne bonne mine. Par contre, ça dessèche la peau. Un bon masque nourrissant ou hydratant derrière est obligatoire, je trouve. Je pense qu'un masque à l'argile par semaine, c'est bien.

Sur cette photo, j'ai un masque d'argile jaune. J'achète la mienne en magasin bio ou parapharmacie. J'utilise mon brumisateur à l'eau florale pour l'humidifier en cours de pause.

Image

S'informer (aller plus loin)


Voici des informations issues de spécialistes et d'amoureux de l'argile, qui ont consacrés leur vie à ses propriétés.



Micheline Dextreit est la fille de Raymond Dextreit (1908-2001), grand thérapeute soignant à l'argile. Son best-seller fût L'argile qui guérit s'est vendu à plus d'un million d'exemplaires. Raymond a eu une polyarthrite à 32 ans. Ne pouvant plus monter les marches de sa maison, il se tourna vers l'alimentation vivante et l'argile. Micheline, âgée de 83 ans et d'une dynamique incroyable, a acquis les connaissances de son père et les diffuse à l'aide de sa famille dans la revue Vivre en harmonie. Micheline soigne toujours ses proches à l'argile, en intra ou en cutané.


Micheline Dextreit, cette argile qui guérit





Jade Allègre est médecin, naturopathe et anthropologue médicale. Elle a fait sa thèse de médecine autour de l’argile, ayant à cœur d’apprendre aux gens à se soigner avec très peu de moyens. C’est ainsi qu’elle a pu sillonner le monde pour apprendre aux médecins, mais aussi aux peuples, à soigner avec de l’argile. Certains le faisaient déjà bien sûr, mais ne connaissaient pas forcément toutes les applications de l’argile…

Jade Allègre - Les bases de l'argile thérapeutique



La référence, le livre de Raymond Dextreit

On peut (presque) tout traiter avec l’argile, le lecteur le découvrira avec étonnement et curiosité. Guidé en toute sécurité grâce à des conseils détaillés et précis, il apprendra à l’employer sous forme de boisson ou en cataplasme, et à soigner facilement et efficacement aussi bien les troubles et maladies les plus courants (arthrose, fièvre, colite, dépression…) que les blessures, contusions et accidents divers. Dans les années 1950, en redécouvrant le pouvoir guérisseur de l’argile, Raymond Dextreit a permis à des centaines de milliers de personnes de recouvrer la santé. Dans cette refonte majeure de l’ouvrage de son grand-père, Pascal Labbé expose les connaissances scientifiques qui se sont développées depuis sa première parution, et décrit les nombreuses variétés et couleurs d’argiles aujourd’hui disponibles.


L'argile qui guérit de Raymond Dextreit


Image

Ce livre indispensable est donc le fruit d’un savoir théorique et d’une expérience vécue pendant plus de soixante ans.

Je viens de voir le film "Bohemian Rhapsody" sur la vie du groupe Queen et de son charismatique chanteur, Freddie Mercury. J'ai bien aimé le film, mais je n'ai pas été spécialement émue. J'imagine que c'est un film à découvrir sur grand écran, avec un système de son adéquat pour en percevoir l'étendue du travail.  On ne va pas parler du travail d'acteur de Rami Malek. J'ai énormément de sympathie pour cet acteur, je ne suis donc pas du tout objective. J'ai eu envie de me plonger dans des documentaires pour avoir un oeil complémentaire et pour prolonger l'expérience.

Voici quelques points de repères avant de vous lancer dans ces visionages :

  • Le groupe est composé de 4 personnalités bien distinctes, ce qui le complexifie et l'enrichi. Chacun ayant ses influences, ses affinités et ses envies. 
  • La presse anglaise a été particulièrement acerbe avec le groupe tout au long de sa carrière. On sait que nul, n'est prophète en son pays, mais quand même ...
  • Les documentaires présentent l'intérêt de nous re-contextualiser les choses. L'un des vrai succès à mon sens de Queen, outre le fait de toujours se renouveler et donc, de se mettre en réel danger pour atteindre ses aspirations artistiques... C'est d'avoir réussi à trouver un public sans jamais être dans le courant de musique du moment (musique Punk en Angleterre, musique de la côte ouest aux USA).
  • Je vous mets dans l'article deux documentaires : Days of our Lives (2011) et The Great Prentender (2012) les deux ayants été réalisés après la mort de Freddie mais ils comportement des archives.

Documentaire : Queen Days of our Lives (2011)


"Queen: Days of Our Lives" est un documentaire, retraçant la carrière du groupe de rock britannique Queen composé de : Freddie Mercury, Brian May, Roger Taylor et John Deacon.  Important à savoir : seuls May et Taylor ont été interviewés pour ce documentaire, car Mercury étant décédé en 1991 et Deacon, ayant pris sa retraite depuis 1997, a refusé d'y participer.

  • Première sortie : 29 mai 2011 (Royaume-Uni)
  • Réalisateur : Matt O'Casey
  • Durée : 120 minutes
  • Récompenses : Porin Award for Best Foreign Video Programme, PLUS
  • Nominations : International Emmy Award du meilleur programme artistique

Queen - Days of our Lives [Episode 1 - sous titres Français]


Queen - Days of our Lives [Episode 2 - anglais]

Documentaire : The Great Pretender (2012)


J'ai découvert le documentaire l'année de sa sortie sur Arte. J'ai beaucoup aimé ce documentaire qui a été le premier à m'en apprendre plus sur le groupe. On y découvre un Freddie Mercury passionné, affirmé et timide à la fois. Si le documentaire de 2011 évoque la vie du groupe, ce documentaire-ci se focalise sur la carrière solo de Freddy Mercury. Il évoque notamment comment il a crée ses albums en solo. Et revient sur sa passion pour l’opéra, notamment avec sa collaboration de la cantatrice espagnole Monserrat Caballé.

  • Première sortie : 24 septembre 2012 (Royaume-Uni)
  • Réalisateur : Rhys Thomas
  • Durée : 65 minutes pour la télévision, mais les versions sur les DVD ou Blu ray sont plus longue (environ 1h25)
  • Nominations : British Academy Television Craft Award for Breakthrough Talent
  • Récompenses : International Emmy Award du meilleur programme artistique
  • Producteurs : Jim Beach, Rhys Thomas, Joss Crowley

The Great Pretender [Trailer]


The Great Pretender [vost fr]


Documentaire : Freddie Mercury, the untold story (2000)


Il s'agit du premier documentaire majeur retraçant la vie de Freddie Mercury, racontant l'histoire de sa jeunesse à Zanzibar et en Inde, ses débuts en Angleterre, sa vie à Queen, ses projets solo et sa collaboration avec Montserrat Caballe, sa maladie et sa mort . Il présente des contributions de nombreuses personnes les plus proches de Freddie, y compris sa mère Jer Bulsara, sa sœur Kashmira Cooke, Brian May, Roger Taylor, son partenaire à long terme Jim Hutton, son ancienne petite amie et amie de longue date Mary Austin, son assistant personnel Peter Freestone, son meilleur ami Peter Straker, et de nombreuses autres personnes qui connaissaient Freddie socialement ou par le biais de projets Queen

  • Première sortie : 2000
  • Réalisateurs : Rudi Dolezal, Hannes Rossacher
  • Nominations : Grammy Award du meilleur clip vidéo de format long

Freddie Mercury : the untold story [anglais]


J'ai toujours aimé prendre soin de moi. Côté peau, j'utilise des produits parfois très basiques qui me conviennent (huile, crème bon marché) parfois des produits plus complexes et plus onéreux. Depuis plusieurs années, je fais surtout attention à ce que ma peau bénéficie d'une aide externe (sérum, crème) et interne (bonne alimentation et compléments alimentaires). C'est ce que l'on appelle parfois, la beauté "in & out". Cela fait des années que je fais cela et résultat, j'ai une jolie peau ! J'ai plusieurs marques fétiches dans le domaine. Je suis très exigeante sur la composition et la qualité. Je n'hésite pas à mettre le prix si nécessaire.

J'avais entendu parler de la marque française de compléments alimentaires dédiés à la peau GliSODin, dans la story d'une copine. J'étais très intriguée. Du coup, quand j'ai eu l'opportunité de tester la gamme anti-âge, j'ai sauté sur l'occasion ! Cette marque est encore peu connue en France, mais elle cartonne en Asie. L'équipe est à dimension humaine et très à l'écoute. Moi, je suis plutôt du genre pâlotte, mais si vous êtes mate de peau ou à peau noire, ils connaissent bien le sujet. Vous pouvez vous tourner vers eux. Et leur demander conseil avant de choisir votre gamme. Vous pouvez commander directement sur leur site ou en faire la demande auprès de votre pharmacien. 

J'ai toujours aimé prendre soin de moi. Côté peau, j'utilise des produits parfois très basiques qui me conviennent (huile, crème bon marché) parfois des produits plus complexes et plus onéreux. Depuis plusieurs années, je fais surtout attention à ce que ma peau bénéficie d'une aide externe (sérum, crème) et interne (bonne alimentation et compléments alimentaires). C'est ce que l'on appelle parfois, la beauté "in & out". Cela fait des années que je fais cela et résultat, j'ai une jolie peau ! J'ai plusieurs marques fétiches dans le domaine. Je suis très exigeante sur la composition et la qualité. Je n'hésite pas à mettre le prix si nécessaire.

J'avais entendu parler de la marque française de compléments alimentaires dédiés à la peau GliSODin, dans la story d'une copine. J'étais très intriguée. Du coup, quand j'ai eu l'opportunité de tester la gamme anti-âge, j'ai sauté sur l'occasion ! Cette marque est encore peu connue en France, mais elle cartonne en Asie. L'équipe est à dimension humaine et très à l'écoute. Moi, je suis plutôt du genre pâlotte, mais si vous êtes mate de peau ou à peau noire, ils connaissent bien le sujet. Vous pouvez vous tourner vers eux. Et leur demander conseil avant de choisir votre gamme. Vous pouvez commander directement sur leur site ou en faire la demande auprès de votre pharmacien. 

Pour vous situer, je viens d'avoir 46 ans. J'ai quelques taches brunes, quelques ridules et la peau qui a toujours très soif. Je peux assez rapidement avoir le teint terne. Mais un petit gommage et de l'hydratation et ça repart. J'ai fait une cure de 3 mois, je suis très contente du résultat. Je vois la différence sur mes dernières photos. J'en recommanderai pour la prochaine intersaison. Je précise que j'ai été bien assidue. Avec l'âge, notre corps fonctionne parfois différemment. Ce produit va inciter notre corps à fonctionner correctement en le stimulant.


Image

Photo de moi avant la cure, pas mal maquillée pétrifiée d'ennui en attendant le bus 65 et décidant de me prendre en photo avec un lapin géant. Ne me pas jugez pas, merci, bisous.

Image

Photo de moi après 3 mois de cure, à peine maquillée, parce que j'ai le teint lumineux et le cheveux au vent ... 

Informations :

  • Cure de 3 mois
  • 140 € la cure ( 4 boîtes)
  • Cure anti-âge à partir de 30 ans
  • Produit français
  • Objectifs : meilleur hydratation + améliorer la structure et la qualité de l’épiderme

Composition :

  • GliSODin : enzyme antioxydante (melon + protéine de blé)
  • Huile de krill : source d'oméga 3
  • Huile de graine de bourrache : source d'oméga 6
  • Huile de baie d’argousier : source d'oméga 7

La cure anti-âge GliSODin


Durée de la cure : 3 mois

C'est le temps qu'il va falloir aux cellules de votre peau pour se renouveler. Il faut donc attendre vraiment 3 mois pour voir les effets. Mais concrètement, dès le premier mois, je trouvais que j'avais meilleure mine. Et régulièrement sur les deux derniers mois de cure, plusieurs personnes m'ont demandé ce que j'avais fait à ma peau, pour avoir une si belle peau. Sur le coup, souvent comme c'était devenu une habitude dans ma routine, je disais "mais rien". C'est une fois chez moi, que je faisais le lien.

Je m'y suis très bien fait. J'ai intégré cela dans ma routine du matin. Les gélules ne sont pas trop grosses, du coup, cela passe aisément. Aucune douleur abdominale de mon côté comme ça peut être parfois le cas.



Comment ça fonctionne ?

Le processus de vieillissement cellulaire induit des altérations dans la structure et dans les fonctions de notre corps. La formule de ce complément vise à stimuler directement le système de défenses antioxydant de notre corps. C'est à dire qu'elle agit sur le processus naturel de l’organisme.

Ici, on va miser sur la qualité des actifs, des formules et sur leur efficacité. La formule du complément alimentaire Anti-âge de GliSODin est riche en acides gras oméga-3 (huile de krill). Elle préserve de façon efficace des effets de l’âge en apportant de la SOD de melon naturellement présente dans vos cellules et en contribuant à la division cellulaire (vitamine D) pour le maintien d’une peau normale (zinc).


Merci le melon et la protéïne de blé !


Ce complément alimentaire peau est développé en France (cocorico). Bien évidemment, ce genre de les nutricosmétiques, prend forme après des années de recherche sur différentes molécules. Mais savez-vous qu'un des atouts essentiels de la marque, c'est un melon. Oui, un melon, le melon cantaloup. Le truc absolument délicieux dont je raffole en été. Ce melon pousse sous le soleil du sud de la France, on en tire une molécule assez incroyable qui s'appelle la SOD. Il commence sa vie dans une culture à champ ouvert, avec un sol calcaire, un microclimat favorable, et une optimisation de la pollinisation avec les abeilles. Les melons y grandissent au milieu des fleurs et plantes sauvages qui attirent les insectes pollinisateurs. Leur croissance est suivie avec attention, leur teneur en SOD est mesurée régulièrement, pour les récolter à maturité, comme un grand vin. »

Pour qu'elle soit bien assimilée par le corps, cette enzyme est associée à une protéine de blé.

Image

De la recherche et du développement à Paris en passant par les champs de melon provinciaux, toutes leurs formules sont fabriquées à La Rochelle et garanties made in France 🇫🇷⠀

Avantages :

  • Usage facile
  • Ne fais pas mal au ventre
  • Produit de qualité
  • Produit français

Inconvénients :

  • Aucun pour moi

Article partenaire - Test de produit - GliSODin