Author

TheCélinette

Browsing

Si comme moi, tu as toujours rêvé de parler à un bel inconnu seins nus avec un haut en dentelle, très suggestif. Je vais te donner la recette, je viens de le faire. Pour cela, il faut :

  1. Dormir et vivre au rez-de-chaussée.
  2. Entendre l'interphone sonner. Répondre. Entendre un homme dire "bonjour, c'est Enedis. C'est à vous la chevrolet garée devant ?" Répondre "j'ai pas le permis, c'est quoi le souci? Attendez, je me mets à la fenêtre j'arrive".
  3. Voir que la voisine d'en face (que je soupçonne d'espionner un peu tout le quartier) est à sa fenêtre. Chercher avec elle à qui est la voiture pendant plusieurs minutes pour pouvoir leur permettre de garer leur camion.
  4. Réaliser qu'on a choisi pour dormir, une tenue en dentelle et qu'on parle donc depuis le début, avec eux, les seins à peine voilés de dentelle. Avoir honte. Dire "bon ben bonne journée" et bien fermer la fenêtre. Mais se dire, qu'ils vont penser que les gens de la rue sont vraiment très accueillants.

L'enquête ayant abouti, la voiture est celle de ma voisine (qui dormait aussi). Je lui ai raconté l'anecdote et lui ai suggéré de montrer aussi ses seins aux messieurs d'EDF afin que l'immeuble garde une certaine homogénéité. Elle a refusé. Etrange 

Le confinement, c'est aussi la revanche des racines et les miennes se couvrent d'argent. J'avoue que je trouve ça assez joli en fait. Par contre, il va falloir gérer la transition dans les meilleurs conditions. Je suis donc à l'affût de "comment passe t-on de ses cheveux avec couleur (et j'avoue que j'adore avoir les cheveux bien brun), à un rythme naturel de passage au gris puis au blanc". Moi, je ne suis pas fan des racines apparentes. Aucune pressions sociales là-dessus, juste un soucis esthétique avec en toile de fond, l'idée d'avoir un truc sympa au final. Ca fait des années que je craque pour les magnifiques gris que proposent certains coiffeurs spécialisés. J'étais hyper tenter de le faire, mais on m'a dit que c'était surtout réservé aux blondes. Tristesse.


Les solutions pour passer aux cheveux gris ou blancs :


Voici les différentes que j'ai vu passer en lisant différents articles. Si vous avez des informations ou précisions sur le sujet, laissez-moi un commentaire, je suis preneuse :)


  • Laisser la repousse se faire : compter environ 6 mois sur les cheveux courts (environ 1cm par mois), en se disant que l'on va avoir une période bi-colore.
  • Se faire accompagner par son coiffeur pour trouver la meilleure solution ... Comme par exemple d'éclaircir les longueurs ou faire des mèches. 
  • Opter pour un gris : sachez que si vous optez pour un joli gris comme on en voit sur Pinterest, vous allez devoir passer par une décoloration. Demandez-vous si vos cheveux vont aimer. Parce que clairement, les miens n'aime pas du tout. Ca les transforme en paille. Et la paille, c'est chouette, dans les champs, pas sur ma tête.
  • Démaquillant capillaire : il existe des produits  démaquillant comme le produit B4, qui permet en partie de retirer certaines colorations. 
  • Opter pour une coupe facilitante au début : comme une coupe courte. Mon coup de coeur va à la coupe Pixie qui correspond bien à la forme de votre visage. Trouvez la vôtre. Donc, il faut prévoir pendant cette période d'aller régulièrement rafraîchir sa coupe. Tous les mois et demi ou deux mois me semble être la bonne périodicité.
  • Utiliser des produits spécifiques pour cheveux gris, afin de garder une jolie couleur. Leur but est d'éviter que votre cheveux ne jaunisse avec un effet queue de vache. Il faut les utiliser en alternance avec votre shampoing habituel.

Inspirations


Voici quelques inspirations trouvées sur Instagram, sur cheveux courts ou longs.

Vous savez que j'aime les documentaires. Aujourd'hui, j'ai décidé de regarder celui consacré à la chanteuse américaine Taylor Swift. J'aime plusieurs de ses chansons, mais je connais assez peu son univers. C'était donc une véritable découverte. Cette plongée intime, se fait très bien. Le rythme est bon, le sujet est bien traité, cela répond à des questions que l'on peut se poser tant sur l'artiste, que sur le métier, ou que sur la femme en général dans la société. J'ai beaucoup aimé ce reportage qui m'a semblé authentique et sincère. La partie, sur le processus créatif, m'a bien plus. On a l'impression d'être une petite souris, on comprend comment ses chansons prennent vie. Tout cela avec une normalité, usuelle et rassurante. Et force est de constater, comme beaucoup d'artistes qui arrivent à ce niveau-là, cette femme est très très travailleuse.

Le film couvre un certain nombre d'événements de la vie et la carrière de Taylor Swift, y compris la réalisation de son septième album studio Lover (2019), sa bataille passée avec un trouble de l'alimentation, l'estime de soi, son procès pour agression sexuelle, le diagnostic de cancer de sa mère et sa décision rendre publique ses opinions politiques (engagement sur le droit des femmes et les droits LGTBQ).

Les archives mêlées, à des confidences, et à des séquences contemporaines permettent d'avoir une bonne vision globale et à mon sens quelque chose qui a vraiment de la consistance. Je trouve que  Taylor Swift a joué le jeu dans ce documentaire, en se livrant vraiment, un peu à l'instar de celui qui avait été fait sur Lady Gaga. Je pense que l'on a des réponses à des questions que l'on se pose vraiment sur les personnes qui ont ce genre de carrières. Des questions concrètes et humaines.




Résumé : "Miss Americana" est un film documentaire de 2020, réalisé par Lana Wilson, qui suit l'auteur-compositeur-interprète américain Taylor Swift et sa vie au cours de plusieurs années de sa carrière. Netflix a décrit le film comme un "regard brut et révélateur d'émotions" sur Swift "au cours d'une période de transformation de sa vie alors qu'elle apprend à embrasser son rôle non seulement en tant qu'auteur-compositeur et interprète, mais en tant que femme exploitant la pleine puissance de sa voix". Miss Americana a fait ses débuts lors de la soirée d'ouverture du Sundance Film Festival 2020, acclamé par la critique, après sa sortie, il est devenu le film documentaire biographique original Netflix le mieux noté par un artiste de l'histoire de l'IMDb.

  • Titre : Miss Americana
  • Film documentaire réalisé par Lana Wilson
  • Date de sortie : sur Netflix et dans certains cinémas le 31 janvier 2020.
  • Durée : 1h25
  • Disponible : sur Netflix

Je vous laisse avec ce très joli clip, sur sa chanson "lover". J'aime la poésie et les couleurs du clip. Je me demande pourquoi, on ose pas mettre davantage la couleur dans notre vie ...



Ce week-end, le Jura fête la percée du vin jaune. J'ai eu l'opportunité d'y aller l'an dernier. Le vin jaune est un vin original. On aime ou on n'aime pas. Moi, j’aime ce vin particulier que l’on appelle "le nectar des dieux, l’or extrait de la terre jurassienne". Du coup, j’ai eu envie de découvrir la percée du vin jaune. J'ai pris la route pour en direction de la Franche-Comté. Cette année-là, c’était Poligny qui accueillait les festivités liées à cet évènement.


La percée du vin jaune, qu’est-ce que c’est ?


Une fois par an, des personnes se réunissent le temps d’un week-end autour de l’amour du vin. A l’instar de la route du Champagne, chez nous, les convives se voient remettre un verre puis, arpentent les villages à la rencontre des vignerons jurassiens, pour déguster les productions de la région. La Percée, c’est aussi une fête itinérante, avec plusieurs animations.

Le Jura, ses appellations et son vignoble.


Les AOC du Jura


Je ne connaissais pas les AOC du Jura, je me suis renseignée. Voici ce qu'il faut savoir  : il y a 4 AOC géographiques et 3 AOC produits.

Les AOC géographiques

Arbois  En 1936, Arbois devient la première AOC de France. Avec plus de 800 hectares, c’est la plus grande appellation jurassienne, dont 13 communes peuvent y prétendre. Le Trousseau et le Poulsard y trouvent leurs terres de prédilection.

Côtes-du-Jura  L’ensemble du terroir jurassien peut prétendre à l’appellation Côtes du Jura. Le vignoble établi sur 490 hectares façonne majoritairement des vins blancs floraux ou tradition, du Crémant du Jura ou encore du Vin Jaune et du vin de paille.

Château-Chalon  surplombe la vallée du haut de son éperon rocheux. Les vignes de Savagnin entourent d’une ceinture dorée cette appellation exclusivement vouée au Vin Jaune. Dans cet écrin hors du temps, la pépite jurassienne s’étend sur 45 hectares.

L’Etoile Cette appellation s’étend sur 65 hectares. Ce sont essentiellement des vins à base de Savagnin et de Chardonnay qui y sont produits. Les vins blancs tradition sont les rois sur cette terre. Ce sont des nectars puissants et riches aux arômes de fruits secs.

Les AOC produits

Crémant du Jura La production de vins effervescents dans le Jura remonte au 18èmesiècle, à cette époque les vignerons maîtrisaient déjà la méthode dite traditionnelle. Décrété AOC en 1995, le Crémant du Jura  voit sa côte de popularité augmenter d’année en année.

Macvin du Jura Par un décret de 1991, le Macvin du Jura a rejoint le cercle des AOC jurassiennes. Son succès est grandissant. Il s’agit d’un apéritif vigneron traditionnel connu depuis le 14èmesiècle qui apparient à la famille des mistelles.

Marc du jura C’est la dernière appellation qui a vu le jour dans le Jura, puisque le Marc du Jura est reconnu comme une AOC depuis  2013 seulement.  Le marc vieilli en fût de chêne, développe des arômes de fruits secs qui s’apprécient notamment en fin de repas.


Image

J'y étais !


Image

Dégustation dans une cave de l'un des viticulteurs de Poligny


Le vignoble du Jura


Le vignoble jurassien s’étend sur une bande de 80 km de Salins-le-Bains à St Amour. Avec 1 900 hectares de vignes, il possède une gamme complète de produits aux couleurs éclatantes qui rivalisent de personnalité et d’excellence. On y retrouve 200 exploitations professionnelles. C'est le plus petit des vignobles français.

Côté cépages, on trouve du  Chardonnay, Savagnin, Poulsard, Pinot Noir et Trousseau s’épanouissent sur ce vignoble jurassien, aussi appelé Revermont, pour donner des vins aux caractères bien marqués. 


Image

Les rues du village avant l'arrivée des participants


Image

J'ai beaucoup aimé l'esprit convivial de la partie folklore de l'évènement


Rencontre avec les viticulteurs de la région & dégustation!



Cet évènement, c'est l'occasion de rencontrer les viticulteurs, de déguster et d'acheter ce qui nous séduit. Voici quelques vins que j'ai aimé pendant mon séjour. 


Image

Arbois pupillin chardonnay 2015 (Fruitière viticole Pupillin). C'est un vin qu’on laisse vieillir en moyenne 12 mois en ouillant chaque semaine (remplissage des tonneaux à ras bord). Il est à servir plutôt frais, entre 10°et 12°. C’est un vin blanc possédant un nez très agréable parfois floral (acacia, tilleul) ou parfois fruité (pamplemousse, poire, abricot). Une jolie expression du cépage dans ce vin qui s'alliera avec plaisir sur des crustacés.


Image

Philippe Vandelle - L'étoile vieilles vignes 2014. Cultivé en agriculture raisonnée. Le vin est un assemblage de Chardonnay et de savagnin, bien frais et légèrement "typé' Jurassien (oxydatif). Une belle bouteille pour découvrir les blancs du jura.


Image

Respectueux de la Nature, le Domaine Jean-Louis TISSOT, propose des vins du Jura issus des différents cépages.  Ils ont un grand choix de vins d'Arbois de qualité : Poulsard, Trousseau, Chardonnay, Savagnin, Vin Jaune, Vin de Paille...  


Image

André Bonnot - Côtes du Jura Savagnin - 2014 que nous avons pu déguster à la suite de la visite de la fruitière de Plasne.


Découvrir les secrets de fabrications du comté, du morbier et de la raclette.


Ce voyage était aussi l'occasion de découvrir une coopérative fromagère, la Fruitière les Délices du Plateau située à Plasne, près de Poligny, avec une jolie vue sur le Mont-Blanc. C'est le premier plateau du massif du Jura à 600 mètres d'altitude au cœur de la zone de production des AOP Comté et Morbier. La visite de la fromagerie et de la fabrication du fromage est ouverte sur réservation.

La fruitière réunit 35 exploitants agricoles autour de la fromagerie. Leurs 22 fermes produisent 7.2 millions de litres de lait annuels, sur une surface fourragère de 2300 ha ; 7 d'entre-elles sont en agriculture biologique. Nous avons pu avoir une explication sur l'histoire de ces coopératives. C'était assez passionnant, leur histoire est centrée sur la solidarité et l'esprit collectif. Si vous passez dans le coin, je vous encourage à leur demander de vous en parler.

Nous avons pu suivre les différents procédés de fabrication et l'affinage des comté, du morbier, de la tomme sans oublier la raclette. Les caves d'affinage sont assez impressionnantes (voir les photos). Vous trouverez sur place une boutique, dans laquelle vous pouvez acheter différents produits locaux. Pour ma part, j'ai craqué sur différents fromages et de la charcuterie.

Comment le fromage est né ?  Autrefois, fabriquer du fromage était un moyen de conserver le lait pour s'alimenter en période de faible ou d'absence de production de lait, par exemple pendant l'hiver en montagne. Pour assurer cette conservation, les anciens ont, avec leur expérience, cumulé plusieurs méthodes empiriques de conservation :

  • La diminution de la proportion d'eau, pour le fromage : c'est l'égouttage.
  • L'augmentation de l'acidité : c'est l'acidification.
  • Le blocage de l'eau par le sel : c'est le salage.

Le fromage fabriqué et préaffiné va alors passer en cave d'affinage. Pendant cette période d'affinage, de nombreux phénomènes biochimiques vont se produire et transformer les constituants de la meule pour lui donner sa pâte et son goût caractéristique. Les procédés de fabrication du Comté et du Morbier sont définis dans le cahier des charges de chacune de ces AOP. 


Image

Total look "fromagères" avec Mythily du blog "une geekette en cuisine"


Image

Une des caves d'affinage


Image

Fromages qui laissent le temps leur donner un délicieux goût fruité ...

Image

La preuve que je suis heureuse quand il y a du fromage !

La sexualité expliquée


On en parle tellement, on sait déjà tout sur le sujet ? Evidemment, que non. Et ce documentaire en plusieurs épisodes accompagné par la voix de Janelle Monaé nous le prouve une fois de plus. Il aborde simplement et de manière intéressante la sexualité au travers d'études scientifiques et d'interviews. On se sent tout de suite à l'aise et on a envie de mieux comprendre. Certaines études confirment ce que l'on pensait déjà, d'autres pas du tout, et certaines sont abordées sous un angle auquel je n'aurais pas pensé et j'étais ravie de découvrir les réponses. Bref, ici on assoiffe sa curiosité de savoir, son ouverture d'esprit dans un contexte de bienveillance.

Ce documentaire est un vrai plaisir !



En bref :

  • "Sex explained" (le sexe expliqué) est une mini-série de 5 épisodes de 20 minutes chacun
  • Créée par Netflix en collaboration avec Vox
  • Différentes thématiques sont abordées comme par exemple : "pourquoi un tiers des femmes dans le monde décrivent l'accouchement comme traumatisant ?" "Pourquoi nous n'avons toujours pas de contraception masculine?" et "Pourquoi même vos fantasmes sexuels les plus étranges sont bien plus prévisibles que vous ne le pensez".
  • On y retrouve : des entretiens avec des professionnels, des interviews, des archives et de chouettes animations.

36 questions pour tomber amoureux


Dans le documentaire, ils citent ce fameux article du New York Times qui listait 36 questions à poser à quelqu'un pour tomber amoureux. Article inspiré par les travaux du psychologue américain Arthur Aron en 1997. Ils amènent le sujet, avec un ton un peu moqueur pour au final (résultat d'étude à l'appui) prouver que ce n'est pas si bête. Du coup, je vous les mets-là, ça peut servir ;)


1) Si vous pouviez dîner avec n'importe qui à travers le monde, qui choisiriez-vous ?

2) Aimeriez-vous être célèbre ? De quelle manière ?

3) Avant un coup de téléphone, répétez-vous à chaque fois ce que vous allez dire ? Pourquoi ?

4) Comment définiriez-vous une « journée parfaite » ?

5) Quand avez-vous chanté pour vous-même pour la dernière fois ? Et pour quelqu'un ?

6) Si vous pouviez vivre jusqu’à 90 ans et garder soit l’esprit soit le corps d’un trentenaire pour les soixante dernières années de votre vie, que choisiriez-vous ?

7) Avez-vous un pressentiment concernant la façon dont vous allez mourir ?

8) Citez trois choses que votre partenaire et vous semblez avoir en commun.

9) Quelle est la chose pour laquelle vous êtes le plus reconnaissant dans la vie ?

10) Si vous pouviez changer une chose dans la manière dont vous avez été éduqué, qu'est-ce que ce serait ?

11) Prenez quatre minutes pour raconter votre vie à votre partenaire avec le plus de détails possibles.

12) Si vous pouviez vous réveiller demain en ayant gagné une qualité ou une compétence, quelle serait-elle ?

13) Si une boule de cristal pouvait vous dire la vérité sur vous, votre vie, le futur ou quoi que ce soit, que voudriez-vous savoir ?

14) Y a-t-il quelque chose dont vous rêvez depuis longtemps ? Pourquoi ne l'avez-vous pas réalisée ?

15) Quel est le plus grand accomplissement de votre vie ?

16) Quelle est la chose la plus importante en amitié ?

17) Quel est votre souvenir le plus précieux ?

18) Quel est votre plus terrible souvenir ?

19) Si vous saviez que vous alliez mourir subitement dans un an, changeriez-vous quelque chose à votre style de vie ? Pourquoi ?

20) Que signifie le mot « amitié » pour vous ?

21) Quels rôles jouent l'amour et l'affection dans votre vie ?

22) Échangez avec votre partenaire quelque chose que vous considérez comme une caractéristique positive chez lui. Partagez-en cinq au total.

23) À quel point votre famille est-elle unie et chaleureuse ? Pensez-vous que votre enfance a été plus heureuse que celle de la plupart des gens ?

24) Comment jugez-vous votre relation avec votre mère ?

25) Dites chacun trois vérités commençant par le mot « nous ». Par exemple : « Nous sommes tous les deux dans cette pièce… »

26) Complétez cette phrase : « J'aimerais avoir quelqu'un pour partager... »

27) Si vous deviez devenir proche de votre partenaire, dites-lui ce qui serait important qu’il ou elle sache.

28) Dites à votre partenaire ce que vous aimez chez lui. Soyez très honnête et ne dites que des choses que vous ne diriez pas à une personne que vous venez de rencontrer.

29) Partagez avec votre partenaire un moment embarrassant de votre vie.

30) Quand avez-vous pleuré devant une autre personne ? Et tout seul ?

31) Dites à votre partenaire quelque chose que vous appréciez déjà chez lui.

32) Quel sujet est trop sérieux pour en rire ?

33) Si vous deviez mourir ce soir sans avoir l’opportunité de communiquer avec qui que ce soit, que regretteriez-vous le plus de ne pas avoir dit ? Pourquoi ne pas le leur avoir dit jusqu'à présent ?

34) Votre maison, qui contient tout ce qui vous appartient, prend feu. Après avoir sauvé votre famille et vos animaux de compagnie, vous avez le temps de récupérer en toute sécurité une seule chose. Quelle serait-elle ? Pourquoi ?

35) La mort de quel membre de votre famille vous toucherait le plus ? Pourquoi ?

36) Partagez un problème personnel et demandez à votre partenaire comment il le gérerait. Demandez aussi à votre partenaire de vous dire comment il pense que vous vous sentez par rapport à ce problème.

J'aime le concept de box en général, parce que je me dis que des experts ou des passionnés vont dénicher pour moi des produits que je n'aurai pas le temps ou l'occasion de découvrir. La semaine dernière, j'ai découvert la thé box qui nous propose de découvrir un assortiment de thé, infusion et de petites douceurs à croquer.



LE THÉ ET SES ASSOCIATIONS


J'ai eu la chance, la semaine dernière de participer à une soirée association "thés, infusions et chocolats" avec les équipes de la thé box, des chocolats Nestlé et de la machine à thé spécial T.


J'avoue avoir été réticente à l'idée d'associer du thé avec du chocolat. Car j'avais en mémoire, un thé parfumé au chocolat qui ne m'avait pas du tout plu. Puis, je me suis souvenue que je prenais régulièrement un fondant au chocolat dans des salons de thé et que découvrir cette association allait être une bonne idée. Après, l'association se fait comme les accords mets et vins. Il faut réfléchir au thé ou à l'infusion choisie et au chocolat  que l'on associe pour que l'un ne domine pas l'autre. Pour cet atelier découverte, les thés que nous avons dégustés font partis des thés en capsule spécial T (vous les retrouvez sur leur site). Ils ont été préparés sous nos yeux avec la machine. 


Thé vert + chocolat au lait et au fruit rouge


La première association que l'on nous a proposée était un thé vert accompagné d'un chocolat au lait (l'atelier) aux fruits rouges. Le thé en question est le rose amour (spécial T). C'est une composition mêlant la douceur de la rose et de la framboise aux thés verts Chun Mee et Gunpowder de Chine.

Personnellement, je suis plutôt dans l'équipe thé noir et je ne suis pas du tout fan de chocolat au lait, ni de chocolat aux fruits. Mais, j'étais venue pour découvrir, alors j'ai joué le jeu sous les conseils bienveillants de quelqu'un de l'équipe de la thé box.

Et bien, très belle surprise. Déjà parce que le thé vert était infusé comme il faut (c’est-à-dire pas trop). Et que ce chocolat, se laissait déguster avec déraison. Comme quoi, il faut oser aller vers d'autres goûts que les siens. C'est ce que j'aime aussi avec le principe des boxes;)



Thé noir + chocolat amer aux éclats d'amande


Pour cette deuxième dégustation, on nous a présenté un chocolat noir avec des fèves issues (Ghana, Côte d'Ivoire, Equateur), ainsi qu'un thé noir aromatisé au caramel (Assam et Ceylan) que l'on imagine très bien pour le tea time de milieu d'après-midi.

Le chocolat étant assez épuré, il fonctionne bien avec un thé légèrement plus chargé. Côté bouquet on retrouve des notes de caramel, de pain grillé, de miel et de vanille bien que ces saveurs restent assez discrètes pour ne pas altérer le thé. Pour info, cette tablette de chocolat fait partie du programme "cocoa plan" qui a pour but de soutenir une culture du cacao plus éthique.


Image
Image
Image

La machine à thé : Spécial T.


J'étais assez dubitative sur la machine, en premier lieu soyons clairs, à cause des capsules. L'équipe nous a dit qu'elles étaient recyclables. Je n'ai pas eu le temps de creuser le sujet. Je suis une grosse consommatrice de thé en vrac car j'en bois beaucoup dans la journée et que je veux un thé de qualité. J'étais curieuse de découvrir la machine.

LA MACHINE SPÉCIAL T :

  • Les moins : les capsules non réutilisables. J'aimerais bien qu'on puisse la programmer pour le thé du matin;)
  • Les plus : j'ai trouvé l'infusion du thé parfaite. La machine s'adapte à la variété de thé car les capsules sont munies d'un code lu par la machine qui s'adapte automatiquement. J'adore quand la technologie nous facilite la vie! Le thé dans les capsules, c'est du thé entier, pas de la poussière! La machine est équipée d'un système qui filtre l'eau.
  • Prix : il faut compter entre 99 € et 129 € selon la sophistication de la machine. Il y a en ce moment une promo sur le site.

Image

Code promo : avec le code THEBOX19 vous pouvez avoir la machine Master T à 99€ au lieu de 129€ (offre valable du 5/11/2019 au 5/5/2020)


La thé box : une sélection de thés, d'infusions et de douceur chaque mois.


On m'a offert la box du mois en cours, qui est la box Cléopâtre. Dans chaque box vous avez un livret explicatif sur le contenu. Vous y trouverez des explications sur l'histoire du thé, le fabricant et des consignes pour l'infusion. J'ai trouvé qu'il y avait pas mal de choses à découvrir dedans. Dans celle-ci, il y a : 

  • 1 sachet Nanah Infuz : infusion à la saveur intense de menthe nanah, adoucit par la fleur d’oranger
  • 1 sachet Roses et pétales Compagnie Coloniale. Mélange de thés noirs parfumé de pétales de rose
  • 1 sachet Dattes noires & Pomelo TayTay : un rooibos vert magique pour l’énergie, des morceaux de papaye confits et de dattes pour la gourmandise, des épices pour parfaire le tout.
  • 2 sachets Sirop d'érable et noix de pécan G-Tea : thé noir avec une combinaison de sirop d’érable avec un léger goût de noisette et de noix de pécan
  • 2 sachets Vanille et riz sauvage G-Tea : thé vert aux arômes de vanille associé à la délicatesse du riz sauvage
  • 2 sachets "Mes Belles Gambettes" Clipper : infusion à base de rooibos, qui associe hibiscus, fleur de sureau, cynorhodon, racine de réglisse et morceaux de fraises
  • 2 sachets Thé noir ananas coco Alter Eco : thé noir originaire d’Haputale au Sri Lanka, est associé à des arômes naturels de noix de coco et d’ananas
  • 4 sachets de thé YogiTea : Green balance, Green energy, Green jasmine et Ginger Lemon
  • 2 bonbons Ricola, Citron Mélisse
  • 1 Magnifico gaufrette Vanille Matilde Vicenzi
  • 1 sachet de plusieurs filtres à thé Cléopâtre, en tissu biodégradable.

Si des produits vous ont plu, vous pouvez les commander par la suite sur la boutique de la thé box : https://lathebox.com/boutique/  La box est très jolie, et assez grande, elle peut facilement être réutiliser pour du rangement. La partie cartonnée qui compartimente la boîte se retire facilement.


Image

S'OFFRIR OU OFFRIR LA THÉ BOX + CODE PROMO :

  • Sans engagement mensuel : 21,90 € /mois
  • 3 mois / 3 thé box :  65,70  €
  • 6 mois / 6 thé box :  125  €
  • 1 an / 12 thé box :  245  €
  • Code promo : TEALOVECELINETTE (-15% sur la formule d'abonnement 3 mois) pour l'utiliser rendez-vous à l'adresse suivante : https://lathebox.com/abonnement/
Image

BONNES ADRESSES (TROYES) : SOINS ESTHÉTIQUES BIO


Je suis toujours en quête de bonnes adresses dans différentes villes, dont dans celle où je vis. Aujourd'hui, je vous parle d'un endroit pour se faire chouchouter avec une nouvelle adresse d'esthétique bio sur Troyes : Instant Nature.


Image

Le centre d'esthétique


Instant Nature est un institut esthétique spécialisé en soin pour le visage et modelages pour le corps bio. Mélina travaille avec des produits bios fabriqués en France de la gamme Oxalia.

Cette espace détente et soins, se situe au début de l'avenue du général de Gaulle. La décoration est claire et végétale, ce qui crée une ambiance propice au moment pour soi que l'on va vivre. 

En dehors des soins, il est possible d'acheter des produits sur place. Ceux que l'on a aimés pendant le soin, ou des accessoires (comme ces cotons démaquillants réutilisables) tout cela dans une démarche bio et éthique.



L'expertise de Mélina


Vous allez tomber sous le charme de Mélina. Cette jeune femme diplômée en esthétique et soins du corps, vous accueille pour un moment de détente dans son institut à Troyes. Sa douceur et son professionnalisme fait que d'entrée de jeu, vous savez que vous allez être chouchoutée. Elle est à l'écoute de vos besoins (peau très déshydratée et réactive pour ma part) et elle ajuste le soin à vos besoins. 

Elle est également, spécialiste sourcils et dermo-pigmentation correctrice. Pour ma part, pour cette première expérience, j'ai testé un soin du visage.


Image
Image

Le soin


J'ai opté pour un soin du visage en version longue, appelé "rituel pause douceur". La promesse : une véritable parenthèse sensorielle avec son masque chauffant, son gommage et modelage des mains. Il dure 75 min et coûte 70,00 €. J'ai trouvé Mélina très délicate, et appliquée. Ce qui fait que vous pouvez discrètement vous assoupir sans être réveillée en sursaut par un geste brusque. Je lui ai bien évidemment rappelé que si je ronflais, elle était tenue par le secret professionnel.

J'ai une peau très réactive, et j'ai bien toléré la marque de produits bio qu'elle utilise (oxalia). Résultat à la fin du soin : ma peau était repulpée, avec un joli teint. Mes coups de cœur : le masque chauffant (j'adore ça) et le modelage des mains. Après le soin, on peut terminer ce moment de détente par un thé ou un café.

LES SOINS DU VISAGE :

  • Prix : comptez entre 35 et 70 € selon le type de soins choisis.
  • Durée : de 40 à 75 min.
  • Uniquement réalisés à partir de produits bio.

Image

INFOS & ADRESSE :


  • Instant Nature - 78 Rue Général de Gaulle - 10000 Troyes
  • Ouvert du lundi au samedi
  • Site Internet Instant Nature (réservation en ligne possible)- Page Facebook 

Entre légèreté et acidité (humour anglais inside), entre sourires et larmes, la série intimiste « Fleabag » nous invite à suivre la vie d'une Londonienne trentenaire. Propriétaire d'un petit café dont la décoration est entièrement dédiée au cochon d'Inde, elle doit assumer seule sa gestion depuis la mort accidentelle de son amie Boo. Pleine de dérision et de lucidité, elle partage avec nous le fond de sa pensée sur son entourage (sa famille, ses partenaires amoureux) et son rapport à la vie. 


La génèse de Fleabag


La série est adaptée de la pièce éponyme écrite par Phoebe Waller-Bridge sous le format one woman show, en 2013. Primée, elle remporta le Fringe First Award. L'idée initiale du personnage de Fleabag vient d'un défi lancé par un ami de l'auteure, lui demandant de créer un sketch de dix minutes pour une soirée de stand-up.

Le format des épisodes est relativement court, moins de 30 minutes chacun. Ils sont marqués par le personnage et le talent de Phoebe Waller-Bridge. Au cours des épisodes, elle s'adresse régulièrement à la caméra, par un commentaire ou une expression faciale, brisant ainsi le quatrième mur. À l’instar de Kevin Spacey dans House of cards, cela crée rapidement une sensation de complicité.

Fleabag a reçu de nombreuses critiques positives. Emily Nussbaum du New Yorker note une « mécanique d'humour noir de précision, une fable affectueuse sur la vie d'une femme célibataire ». Mike Hale dans The New York Times loue le programme pour son « énergie sans limite, presque sauvage, et son attitude comme un « coup en pleine face » ». Alan Sepinwall de HitFix décrit le programme comme « quelque chose de douloureusement beau »


L'auteure, la pétillante : Phoebe Waller-Bridge


Est celle grâce à qui Fleabag a pris vie. On lui doit l'écriture, le personnage, la réalisation et l'interprétation du personnage clé.

Phoebe Waller-Bridge est une actrice, réalisatrice et scénariste anglaise, née en 1985 à Londres (Angleterre). Elle est connue pour avoir créé et écrit les séries Crashing (2016) et Fleabag (2016-2019) dans lesquelles elle interprète également le personnage principal, et pour avoir développé la série Killing Eve (2018-en cours), adaptée du roman Codename Villanelle de Luke Jennings. En 2019 elle participe à l'écriture du 25e opus des aventures de James Bond ("No Time To Die") à la demande de Daniel Craig, qui souhaitait voir plus d'humour dans le scénario ainsi que des personnages féminins plus profonds qu'à l'accoutumée.

Anecdote : lors de la création de la série Downton Abbey, elle passe une audition pour le rôle d'une des sœurs Crawley mais n'est pas prise car elle fait rire le réalisateur pendant son essai, sur une scène dramatique. Source Wikipédia

J'ai trouvé l'écriture et la réalisation de Fleabag brillante et bien rythmée. Phoebe Waller-Bridge consacre par cette série son statut d'actrice comique de qualité. Je vais à l'avenir suivre son travail avec grand intérêt. Notons qu'elle vient de signer un important contrat et va créer et produire de nouveaux contenus en exclusivité pour la plateforme Amazon Prime.

FLEABAG

Est une série télévisée britannique (2016-2019), produite par Two Brothers Pictures pour la chaîne BBC Three1 et sous accord de co-production avec Amazon Studios.

Image

La série a remporté plusieurs "Emmy awards"

0
Saisons
0
épisodes par saison
0 min
par épisode

Fleabag (saison 1)

Synopsis



"Le quotidien à la fois drôle et touchant de Fleabag, une femme à la repartie cinglante, portée sur le sexe, en colère et assaillie par le deuil, qui fait ce qu’elle peut pour survivre à la vie moderne londonienne". Soyons honnêtes, bien que drôle et cynique à souhait, l'héroïne est à côté de la plaque : sa meilleure amie est décédée, sa vie de couple est bordélique au possible, et ses relations avec sa famille sont passablement conflictuelles. Pour échapper à ses blessures, elle saute à corps perdu dans la vie, sans se poser plus de questions et cela donne lieu à des scènes tantôt cocasses, tantôt douloureuses…


Bande-annonce (trailer) saison 1


Réalisation


  • Ecrit par : Phoebe Waller-Bridge
  • Réalisation : Harry Bradbeer
  • Directeur de la photographie : ?
  • Musique : ?

Distribution


  • Phoebe Waller-Bridge : Fleabag
  • Sian Clifford : Claire, la sœur de Fleabag
  • Brett Gelman : Martin, le mari de Claire
  • Bill Paterson : Le père de Claire et de Fleabag
  • Olivia Colman : marraine puis belle-mère de Fleabag.
  • Hugh Skinner : Harry, l'ex-petit-ami de Fleabag
  • Jenny Rainsford : Boo
  • Hugh Dennis : le Banquier
  • Jamie Demetriou : le dragueur du bus a la dentition surprenante.

Mon avis


Je me suis mise à regarder cette série parce que j'en avais entendu du bien. Mais la photo de l'actrice en train de pleurer qui sert de bannière à la série, m'en avait éloigné. J'avais peur d'y voir une série glauque et dépressive. Ce n'est pas le cas, même si je vous avoue qu'elle remue un peu… Oui, on rit de l'esprit mutin, de l'insolence et des traits d'esprit de Fleabag. Mais on se tend aussi face à des situations familiales qui même si elle les prend avec désinvolture, laissent émerger un certain chaos émotionnel dans lequel on s'est tous retrouvé un jour. La pétillante héroïne, que j'ai rapidement eu envie d'avoir comme amie, m'a tout autant bouleversée que charmée.

Le jeu des différents acteurs est excellent (ce sera aussi le cas pour la deuxième séance), et l'alchimie fonctionne bien. Pour l'anecdote, Phoebe Waller-Bridge (Fleabag) et Sian Clifford (Claire, la sœur de Fleabag) se connaissent depuis de nombreuses années et rêvaient de jouer des sœurs. Le duo de sœurs fonctionne très bien, entre un amour profond et un agacement certain. Brett Gelman, qui joue le rôle de Martin (le mari de Claire) me disait quelque chose. C'est après un petit détour par les tréfonds de ma mémoire, que je me suis souvenue qu'il interprète ce pseudo-journaliste complotiste dans Stranger things. Ici aussi, il est très bon dans son rôle.

Pour plusieurs personnages de la série, aucun prénom ne sera prononcé, dont celui de l'héroïne d'ailleurs. Tout au long de la série, Fleabag nous invite à être complice de sa vie qu'elle veut truculente, en parlant à la caméra. Elle nous glisse ainsi dans son intimité, comme pour nous avoir toujours avec elle. En opposition, plus les épisodes avancent, plus on la sent seule avec très peu voir pas d'amis. C'est là que l'on se rend compte, qu'elle nous parle car elle porte en elle un secret, une blessure. C'est en le révélant dans le dernier épisode, qu'elle cesse alors de parler à la caméra.

La première saison peut avoir quelques côtés anxiogènes car on observe plusieurs des personnages pris au piège de leur vie, s'en accommodant avec un déni qui permet de tout maintenir en place. Fleabag semblant être le trublion qui met un grain de sable dans ce rouage un peu triste. Dans la deuxième saison, l'authenticité fera son come-back, et c'est délectable! La question se pose alors de "doit-on subir ou trouver le courage de vivre autrement, quitte à tout mettre en branle".


Image

Fleabag (saison 2)

Synopsis



Un an plus tard, les vieilles cicatrices sont toujours là et de nouveaux. Il est encore question ici pour Fleabag d'apprendre quelque chose sur elle.  Alors que le destin lui joue un tour inattendu, Fleabag rencontre un prêtre qui la pousse à voir le monde différemment. 


Réalisation


  • Ecrit par : Phoebe Waller-Bridge
  • Réalisation : Harry Bradbeer
  • Directeur de la photographie : ?
  • Musique : ?

Distribution


  • Phoebe Waller-Bridge : Fleabag
  • Sian Clifford : Claire, la sœur de Fleabag
  • Brett Gelman : Martin, le mari de Claire
  • Bill Paterson : Le père de Claire et de Fleabag
  • Olivia Colman : marraine puis belle-mère de Fleabag.
  • Hugh Skinner : Harry, l'ex-petit-ami de Fleabag
  • Jenny Rainsford : Boo
  • Hugh Dennis : le Banquier.
  • Andrew Scott : le Prêtre
  • Kristin Scott Thomas : Belinda
  • Ray Fearon : le Macho sexy
  • Angus Imrie : Jake
  • Christian Hillborg : Klare

Mon avis


La saison 2 a failli ne jamais exister. La saison 1 reprenait la pièce. Pour elle, l'histoire était finie, et elle n'avait pas envie de la dénaturer. Elle a changé d'avis et tant mieux. Le deuxième opus est tout aussi bien. Et ce dernier épisode, oh mon Dieu, m'a laissé avec des émotions, une larme au coin de l'œil, et une furieuse envie d'aimer!

On retrouve dans cette saison, le côté décalé des personnages avec un travail encore plus fin. Le personnage du prêtre en est le parfait exemple. Il est décalé, touchant et parfois absurde, comme la vie en somme. L'humanité de ce personnage, m'a donné envie de tomber amoureuse, là, sur-le-champ! Le jeu d'acteur d'Andrew Scott est un délice.

Dans la première saison, j'étais marquée par son rapport à la sexualité. On la sent très détachée dans l'acte, presque sans plaisir. Elle l'explique très bien, en disant que c'est surtout le désir que l'autre éprouve pour son corps qu'elle recherche. Elle met en parallèle, la peur de vieillir et de ne plus ressentir cela chez un autre un jour. Dans cette saison, la sexualité est plus complice pour enfin devenir un véritable acte de partage. Et, c'est vraiment touchant.

Ces deux saisons, sont pour moi, une réussite. J'ai ri, j'ai pleuré et j'ai enchaîné tous les épisodes en deux jours comme on se délecte d'un objet inattendu. J'avoue, j'en redemanderai ! Cette série pose non pas la question de la perfection, mais au contraire de la vulnérabilité, avec l'idée de trébucher, de se relever, bref de se sentir vraiment vivant.

Pas de saison 3 de prévue pour le moment. Mais, invitée du Late Night de Seth Meyers, elle a laissé entendre que Fleabag pourrait revenir mais bien plus tard : "J'aime bien l'idée de la faire revenir, mais quand elle aura genre 50 ans… J'ai l'impression qu'elle aura eu le temps de vivre, et Dieu sait ce qu'elle pourrait faire durant ces années…"


Bande-annonce (trailer) saison 2




NOUVELLE ADRESSE BEAUTÉ SUR PARIS


Vous en avez marre de vous balader dans les magasins cosmétiques avec votre appli clean beauty ou Yukka à la main ? J'ai trouvé pour vous, un nouveau magasin sur Paris, qui fait le tri pour vous proposer des produits "safe".


Découvrir la "clean beauty"


L'expression "clean beauty" vient de l'application éponyme. Développée par une équipe de scientifiques dirigée par un docteur en pharmacie cosmétologue, elle vous permet d’identifier les ingrédients controversés et les allergènes dans les produits de beauté et d’hygiène (incluant aussi maquillage, vernis à ongles, teintures capillaires…), grâce à une simple photo de la liste des ingrédients.

Le mouvement clean beauty, ou "beauté propre" a été notamment porté dans ses débuts par Gwyneth Paltrow (qui est un peu la papesse du lifestyle). Pour le moment, le terme est passé dans le langage courant mais n’a pas encore de définition exacte. On peut dire que cela concerne les produits "naturels", "propres", "verts", et "hypoallergéniques" comme par exemple : les produits durables, végans, naturels et/ou bios…

Clairement les consommateurs prêtent de plus en plus d'attention à la composition des produits qu’ils mettent sur leur peau et font des choix réfléchis. Et les marques comme les distributeurs se mettent au diapason. Bref, ce mouvement devient une tendance et c'est tant mieux ! 


Image

Sources beauty : le magasin de la clean beauty à Paris


Le magasin Sources beauty a été créé en partenariat avec l'application Clean Beauty. C'est le premier magasin à encourager la Clean Beauty en France. Conséquence : 75 ingrédients controversés sur le marché ont été bannis. Donc dans ce magasin tout n'est pas bio, mais les composants sont passés au peigne fin.

On y trouve des produits durables, végans, naturels, bios… J'y ai vu des marques que j'affectionne (comme Jowae) et j'en ai découvert beaucoup d'autres. Il y a : des produits labellisés, des cosmétiques solides (super-pratique quand on est en déplacement), produits pour bébé, du maquillage, des huiles de rasage et accessoires pour homme, des compléments alimentaires etc. Il y a donc trois types de corners : hommes, femmes et puériculture.



Image

Vous pouvez aussi réaliser des soins sur place. On trouve aussi un corner barbier, un bar à diagnostics (peau et cuir chevelu), un bar à coiffure (chignons, tresses, lissage) et divers services d'institut de beauté (ongles, maquillage, épilation). Il y a des cabines dans l'intimité du sous-sol de ce très bel endroit situé dans un des plus anciens quartiers de Paris. J'ai eu la chance d'être invitée à la soirée de présentation et j'ai beaucoup aimé. Il y a du choix, l'espace est bien conçu (on respire, on découvre beaucoup de choses). J'ai très envie d'y retourner !



Image

Il y a à l'entrée un corner avec un barbier et de quoi en plus du soin, s'acheter tout ce qu'il faut pour entretenir sa barbe ou s'entretenir de manière globale.



Image

Vous allez pouvoir vous repérer grâce à deux code couleur par étiquettes. Les bleues pour le label « Les Yeux Fermés » prônant la transparence et garantissant 0% de ces ingrédients nocifs, ainsi que des flacons sans allergènes (18% de présence de produits sous ce label, soit 170 marques). Les rouges pour « Amour Fou », désignant les coups de coeur et les recommandations de l'équipe. 


Image
Image

Image
Image

SOURCES BEAUTY 38 RUE SAINTE CROIX DE LA BRETONNERIE, 75004 PARIS


Découvrir leur site web : sources beauty / Le magasin est ouvert aussi le dimanche


Est-ce que les femmes pratiquent des sports de contact ? Oh oui, baby ! Elles en pratiquent plusieurs mais aujourd'hui, j'avais envie de vous parler de celui que j'ai testé pour vous : le roller derby.

Le roller derby est inspiré du catch. C'est donc un sport de contact qui se pratique en équipe. La particularité de ce jeu est que vous laissez vos baskets au placard pour les troquer contre des patins à roulettes à quatre roues (des quads). Il se pratique sur des pistes planes ou inclinées (track), l'objectif étant pour l'une des joueuses de réussir à dépasser en un laps de temps donné les joueuses ou les joueurs adverses sans se faire projeter au sol, ni sortir de la piste. C'est un sport international avec des ligues partout dans le monde.

Ce sport est mixte à la base, mais aujourd'hui, les femmes occupent clairement le terrain. Pourquoi ? En réaction au puritanisme ambiant aux USA, les femmes ont voulu prouver qu'elles pouvaient elles aussi faire des sports dans lesquels ont ne les attendaient pas. C'est pourquoi, c'est un sport essentiellement féminin. L'ambiance : féminisme, liberté de look et cool attitude avec un punch incroyable pour tenter de faire gagner son équipe.


Immersion dans l'équipe de roller derby des Trick'ass de Troyes


J'ai assisté à un entraînement de l'équipe Trick'ass de roller derby. Je suis entrée à petits pas, car soyons honnête, je n'ai pas fait de roller depuis un bail. Et petite, je n'étais pas très douée. Je me revois les bras en avant, les bras en arrière, puis en train de les mouliner dans les airs pour tenter de garder mon équilibre. Mon seul avantage : je n'ai connu que les patins à quatre roues. Premières impressions : l'ambiance est conviviale, les femmes sont très différentes. On s'imagine vite dans l'équipe car il n'y a pas de profil type. 


Image

Assez rapidement, on m'explique les règles, les marquages au sol. Je les regarde simuler une compétition pour mieux comprendre. Puis viens l'essai. Je m'équipe : casque, coudières, genouillères, et protège-dents. J'enfile mon amie du moment : ma paire de quads prêtée par l'asso pour l'occasion. Là, c'est la panique. Mais on me guide pas à pas, avec l'astuce essentielle, plier les genoux pour bien maintenir son équilibre. Je me suis sentie vraiment épaulée et non jugée (ça fait un bien fou). Puis j'ai participé à une simulation de compétition. Mon but, m'associer à d'autres membres de mon équipe pour tenter d'empêcher la jammeuse de passer. Je mise tout sur mes cuisses et mes co-équipières pour tenir bon. C'est vraiment un sport d'entraide et de technique.

C'était ma toute première expérience dans cette discipline et je suis contente d'avoir pu participer malgrès mon faible niveau. On sent que c'est une vraie rencontre humaine à côté du sport.


Roller derby : les règles du jeu


"Une partie de roller derby dure 60 minutes avec deux équipes de quinze joueurs s'affrontant au cours de jams de deux minutes. Cinq joueurs de chaque équipe sont présents sur le terrain (appelé track) en même temps, chaque équipe désignant un(e) jammeur(se), unique personne pouvant inscrire des points, et quatre bloqueurs(ses) (blocker) dont une pouvant être un pivot. Le(la) jammeur(se) possède un couvre casque avec deux étoiles dessus alors que le pivot porte un couvre casque avec une bande.

Un match est décomposé en deux périodes de 30 minutes avec une pause de 15 minutes entre les deux périodes. Le jeu s'articule autour de jams, périodes de deux minutes pendant lesquelles les deux équipes tentent de marquer des points. Les points sont inscrits par les jammeuses, qui se déplacent dans le sens inverse des aiguilles d'une montre (sens du jeu). Elles essayent de passer le pack autant de fois que possible. Après avoir passé le pack une première fois, les jammeurs(ses) pourront marquer un point à chaque fois qu'ils/elles passeront en toute légalité un(e) bloqueur(se) adverse. Plusieurs arbitres sont nécessaires autour du track afin de signaler les pénalités aux joueurs(ses), compter les points, chronométrer les différents temps de jeu… Une partie de roller derby nécessite au moins trois arbitres à patins plus quatre officiels sans patins." source : wikipédia roller derby


Conseils pour pratiquer le roller Derby


Vous avez envie de vous lancer, mais vous vous posez encore quelques questions, voici les informations principales à avoir avant de pousser la porte d'un club.


  • Un film à voir : Bliss (Whip It!) réalisé par Drew Barrymore.
  • Un équipement à acheter : prévoir environ 250 euros (roller / coudières, genouillères, protège-dents / casque)
  • Qui peut en faire ? Tout le monde ! Les mères de famille, les étudiantes, en bref, toutes les femmes sportives ou pas. 
  • L'état d'esprit & la motivation : aimer un environnement sportif et avoir l'esprit ouvert. 
  • Age nécessaire pour pratiquer : 18 ans.
  • Le bon moment pour intégrer un club : en septembre (début de saison)
  • Plus d'infos : Women's Flat Track Derby Association (en anglais) ; Fédération française de roller et de skate 

Les gens qui font de la généalogie, je vous aime. Je ne le savais pas avant, mais maintenant, c'est avéré : je vous aime !

Aujourd'hui, c'était une journée particulière pour moi. Sur la page de mon blog, je reçois un message... En général,  quand cela arrive, c'est un  lecteur ou une lectrice qui me demande une info, ou une marque qui désire faire un partenariat, mais là, c'était un message d'un tout autre genre. Celui d'une femme, prénomée Hélène qui m'écrit :  "Bonjour Céline, êtes-vous la petite fille d'Hermance Charbit ? Je fais la généalogie de la famille."

Là, c'est le choc, déjà parce que j'ai perdu mes grands-parents, il y a fort longtemps et que je les aimais très fort. Et que mamie, je l'appelais surtout mamie oiseau (mes grands-parents avaient des canaris) et que j'ai eu un doute sur le coup. Mais, en sondant ma mémoire, ça m'est revenu, Charbit, c'était bien le nom de jeune fille de ma grand-mère paternelle. Je m'en souviens car que c'était aussi le nom d'une chanteuse de mon enfance (Corine Charbit 'comme une boule de flipper'). Ne me jugez pas sur mes références musicales, merci bisous. 

C'était aussi, un choc parce que j'ai été pas mal déraciné dans mon enfance, ce qui n'est pas super facile pour avoir des repères dans la vie. Mon père, ne m'a pas élevé. Il n'avait pas la fibre paternelle me concernant. Et au moment du divorce, il a clairement exprimé le fait de se venger du départ de ma mère sur moi. Ce qu'il a respecté à la lettre. Lasse de son attitude agressive, et méprisante, j'ai coupé les ponts, il y a plusieurs années et je m'en porte bien bien mieux. Ne continuez pas à fréquenter des gens qui vous méprisent, ça ne sert à rien, et il y a beaucoup d'autres personnes qui vous aiment. Par contre, mes grands-parents, étaient à l'opposé, aimant et plein de bienveillance. Je les aimais fort. 

Hélène, cette cousine que je découvre à la lecture de son message me dit "J'etais en train de voir si votre famille était liée à Enrico Macias". Là, effet immédiat, j'ai "ah quelles sont jolies, les filles de mon pays, laï, laï, laï, laï, ..." dans la tête et c'est encore le cas, au moment où je vous parle !


Image

Elle m'évoque ma tante Nicole, qui a 83 ans, une pêche d'enfer, qu'elle vient d'avoir au téléphone. Cela fait, environ 25 ans que je ne lui ai pas parlé. Je garde un très chouette souvenir d'elle. Je tremble un peu, mais de demande son téléphone, et je compose son numéro. Et là, c'est le bonheur ! 

Un accent sépharade chante au bout du fils. Je me présente, elle me parle comme si on s'était quitté la veille. Elle papote à mort (ce truc est donc génétique), elle me donne des détails sur mes grands-parents, sur l'Algérie de son enfance (Tlemcen, Oran ...) ...

Puis en en vient au point people :
- Sommes-nous cousins éloignés d'Enrico Macias ?  Elles me donne des indications. C'est donc fort propable.
- Ce qui est sûr, c'est que nous sommes cousins (de 5 générations) avec Patrick Bruel. Imagine, la tata avec l'accent juif qui te dit "nan, mais si j'avais su que ... (je n'ai pas retenu le nom sorry) allait mettre au monde Patrick Bruel, P-A-T-R-I-C-K B-R-U-E-L ! 
- Et on a priori aussi, un lien avec Elie Sémoun.


Là, je décide de plonger dans le site https://www.geneanet.org/ que je ne connaissais pas du tout. Je découvre des prénoms adorables (juifs, français, arabes, ici tout se mélange), et l'histoire de certaines de mes ancêtres. Mon grand-mère Joseph, était ferronier d'art à Oran. Ma mamie, instutrice, s'appelle Hermance, elle est née début 1900 à Siddi bel abbes en Oranie. Mon arrière-grand-mère s'appelle Zohra, son père Yaya (bijoutier), sa femme Mazaltoub, on a aussi des Ephraïm, Moïse, Fortunée ... J'ai même retrouvé tout un site consacré à la famille Farouz. C'est fou, comme le travail de gens que l'on ne connait pas vous donne des indications sur vos origines :


"Dans la seconde moitié du XVIII siècle naissait à Tlemcen, ville sous administration Turque proche de la frontière marocaine, et désignée comme la Perle du Maghreb, notre ancêtre commun Joseph FAROUZ. Qui étaient ses parents ? Probablement d' humbles artisans ou commerçants eux-même descendants de juifs autochtones installés dans la région depuis deux millénaires ou de berbères convertis à la religion mosaïque à la faveur de certaines circonstances historiques. Après l'expulsion d' Espagne, vers la fin du XVème siècle, certaines familles juives dites sépharades ou tétouanaises s'établirent en Algérie et beaucoup s'unirent aux familles autochtones. Le patronyme Farouz - consulter l' ouvrage d'onomastique de Maurice Eisenbeth, grand Rabbin d'Alger publié en 1936 - est issu du nom arabe, el faroudj, (le coq). On retrouve un Joseph ibn il Faroudj originaire de la province de Jaen en Espagne, lequel obtint du roi Alphonse de Castille le droit de chasser les Caraïtes des villes du royaume. Le patronyme Farouz sera par la suite quelquefois transformé en Farouze - Faroudji - Farradji - Faruch - Farruch et Feruch selon l'humeur du préposé à l' état civil (rabbin ou fonctionnaire après l'occupation française). Notre ancêtre Joseph eut plusieurs enfants dont trois pour l'instant nous sont connus : Eliaou, Moïse et Yahia. Le premier Eliaou eut lui-même trois fils : Joseph , Jacob et Moïse. Du second nous ne connaissons pour l' instant qu' un seul fils, Joseph. Du troisième seul Menahem est parvenu à notre connaissance. Parmi tous ces ancêtres, certains restèrent à Tlemcen, d'autres émigrèrent à la faveur de l'occupation française vers les villes d' Oran ,de Sidi-bel-Abbès ou des villages avoisinants..."

Bon, par contre, j'aimerai être fixée sur un point : puis-je dire "salut, cousin" à Patrick et Enrico ?